APN : Canon
3 Canon EOS 5Ds, options de relevée du miroir

Les orages d’été sont toujours l’occasion de photos spectaculaires. Je n’avais pas de pied sous la main (ah, ah…). Mais un rebord de fenêtre, qui à fait l’affaire… J’ai réalisé plusieurs pose de 10 sec à f/9 à 50 ISO, ce qui a suffit à capturer plusieurs éclaires.

Posez plus longtemps et vous obtiendrez plusieurs éclaires superposés sur la même image (pour un effet surnaturel). J’avais l’an dernier à la même époque réalisé d’autres images d’éclaires à Paris… 

J’ai noté quelques amélioration dans le Menu de Verrouillage du miroir de l’EOS 5Ds R, par rapport à certains EOS précédents. Vous avez maintenant des options de retardateur plus pratiques, directement accessible en 1 clic, en sélectionnant Verrouillage du miroir (menu, que je vous recommande vivement d’ajouter à la liste des Menus Personnalisés « Verts »). Vous pourrez ainsi sélectionner un retardateur 1/4 de seconde (ce qui déclenche l’image avec un retard de 1/4 de sec, après la relevée du miroir).

0000_SCREEN_VIB_ 451

En l’absence de ces options, il était nécessaire de faire un détour par les réglages de cadence pour sélectionner le retardateur 2 sec. Ce qui est devenu inutile maintenant ! Il est donc bien plus rapide de réaliser des images avec miroir relevé (inutile d’attendre 2 sec à chaque image)… Lire la suite.

 

... astuce indispensable sur pied !
MATOS : Accessoires photo
21 Lexar Professional CompactFlash UDMA 7 1066x

Vous voilà propriétaire d’un Canon EOS 5Ds ? C’est tout ce que je vous souhaite ;-) Si vous l’avez testé avec vos vieilles cartes plafonnant à 60 Mo/sec, vous aurez remarqué quelques ralentissements lors de l’affichage (pas de problème d’enregistrement heureusement, grâce au buffer généreux)…

Normal, avec des fichiers RAW de 60 à 70 Mo… Il est probablement temps de passer à une carte plus rapide. Mon choix s’est porté sur la plus rapide du moment (à ce qu’on m’a dit) : la Lexar Professional CompactFlash UDMA 7 1066x (en 16, 32, 64, 128, ou 256 Go (suivez ce lien Amazon, pour encourager votre blog préféré). 

Et si vous préférez les SD : c’est par ici pour les classe 6 et 10…

0000_SCREEN_VIB_ 449

Je l’ai mesuré ici dans le lecteur Lexar USB3 (grâce à ma nouvelle carte PCIx USB3), sur mon Mac Pro 2011. Et j’obtient exactement la même vitesse en le branchant sur le Macbook Air (la limite est probablement celle du lecteur USB3)… Lire la suite.

 

... à fond, à fond, à fond !
APN : Canon
56 Canon EOS 5Ds R fichiers RAW et JPEG à télécharger

Il y a 3 ans de cela, j’avais publié un test du Nikon D800 réalisé au Kenya (qui a vu un nombre de lectures impressionnant). C’est au tour du Canon EOS 5Ds R de passer le test terrain au Kenya, à lire ici en plusieurs partie (patience pour la suite, que je publierais les articles au fur et à mesure) : 

Test terrain : Canon EOS 5Ds R au Kenya (partie 1)  (à venir…)
Test terrain : Canon EOS 5Ds R au Kenya (partie 2)  (à venir…)
Test terrain : Canon EOS 5Ds R au Kenya (partie 3)  (à venir…)
Test terrain : Canon EOS 5Ds R au Kenya (partie 4)  (à venir…)
Canon EOS 5Ds R : fichiers JPEG et RAW à télécharger

 

Voici pour commencer quelques fichiers RAW et JPEG du Canon EOS 5Ds à télécharger… Pour vous donner une idée de ce que la bête a dans le ventre.

Depuis le test terrain du Nikon D800 réalisé au Kenya, pas mal d’eau a coulé sous les ponts… De nombreux utilisateurs avaient étés refroidis par le nombre élevé de photos floues qu’ils réalisaient avec leur Nikon D800 (un problème qui ne m’avait pourtant pas marqué, lors de mon propre test terrain). Il s’est finalement avéré que la résolution n’en était pas la raison principale… Mais plutôt qu’un problème d’amortissement de l’ensemble miroir obturateur était en cause (semble-t-il corrigé sur le D810).

Canon EOS 5Ds R Face

Sachant cela, pourquoi ne pas se laisser tenter par les 51 Mpix des Canon EOS 5Ds ? D’autant que Canon a spécifiquement soigné l’amortissement du miroir (peut-être alerté par les déboires du D800 ?), relire notre présentation initiale du Canon EOS 5Ds

_I7A0370_blog_0700px_larg

Alors ? Quels progrès ont été réalisés par Canon durant cette période, si l’on prend ce Nikon D800 comme référence ? Quels sont les atout et les inconvénients de ce nouveau reflex à la résolution record de 50 Mpix (ou 28 Mpix, ou même 18 Mpix, selon la taille de RAW que vous choisissez) ?

Et question subsidiaire, ce reflex est-il éventuellement comparable au Pentex 645Z essayé récemment, dont le prix est double ?

Mes première impressions sont en tous cas extrêmement positives… Pour peu qu’elle soient nettes ( ! ), il est totalement jouissif de « zoomer avant » dans l’image de très haute résolution que vous obtenez à l’écran…

Appuyez du pouce, sur le bouton central de la molette arrière (que je vous conseille de configurer à cet effet, car c’est génial). Vous serez alors totalement subjugué, par les détails que vous y découvrirez ! Par exemple son propre reflet dans l’œil d’un animal qu’on vient de photographier !

Pour cela, notez bien ce conseil que je préfère vous livrer immédiatement : optez d’entrée de jeux pour le « Picture Style Détails fins »… Ou alors personnalisez un autre « Picture Style »… Par exemple « Faithfull » ou « Standard », en augmentant la netteté au maximum, en baissant le rayon au minimum et le seuil au niveau 1 (accentuation plus forte), ou 2 (accentuation plus douce). Ce Canon est le premier appareil photo capable de personnaliser ces réglages extrêmement importants, un peu à la façon de Photoshop.

Je tenterais enfin de répondre à cette question : le Canon EOS 5Ds peut-il être considéré comme un reflex polyvalent ? Au delà du studio, d’un Safari photo ou d’un domaine photographique ou la résolution de l’image prime sur tout le reste… En faveur de « l’argument polyvalence », citons la capacité de l’EOS 5Ds à fabriquer « aussi » des fichiers RAW de seulement 28 Mpix. Notamment lorsque la très haute résolution n’est pas nécessaire (donc la plupart du temps). Il me semble que 28 Mpix est une résolution assez polyvalente…

Avant de rentrer dans les détails je vous propose sur cette page, quelques fichiers RAW a télécharger histoire de vous mettre dans l’ambiance. Il s’agit d’images réalisées à main levée, sans pied, ni précautions particulières (afin d’évaluer les risque de flou de bouger).  Lire la suite…

 

... faites vous votre idée !
LOGICIEL : Adobe Lightroom
15 Analysez vos photos : Lightroom dashboard, etc…

La semaine dernière, un petit site sympathique a fait son apparition : lightroomdashboard.com qui permet d’analyser vos catalogues Lightroom afin de présenter vos données de prise de vue de façon graphique. 

C’est très intéressant pour comprendre ce qui cloche dans vos réglages et vos habitudes. Seul petit bémol, il est nécessaire de « charger » votre catalogue sur la page du site dans Safari. Sur cette page :

0000_SCREEN_VIB_ 440

Même s’il est précisé qu’aucune donnée n’est uploadée vers le site et qu’il ne s’agit que d’une opération locale, réalisée sur votre ordinateur… je connais quelques individus méfiants qui vont détester cette idée. D’autant qu’il est conseillé de charger une copie du catalogue (à la place du catalogue original), je suppose que c’est juste que les créateurs du site ne veulent « aucuns ennuis » et que c’est parfaitement sûr…

0000_SCREEN_VIB_ 442

Ceux-ci pourront tenter ( ! ) de se tourner vers le plug-in Lightroom Analytics (qui semble avoir malheureusement disparu du net)… Lire la suite.

 

... analysez vos bonnes (et mauvaises) habitudes
LOGICIEL : Adobe Lightroom
2 Après les visages, la reconnaissance des images…

Depuis quelques années, la reconnaissance des visages est une technologie connue… Mais ce n’est qu’un début. Car d’ici quelques années les logiciels seront probablement capables de reconnaitre ce qui se passe sur une photo, pour la décrire en mots.

Je vous laisse imaginer la suite… Les milliards d’images qui sont mises en ligne sur le net sans le moindre mot-clé, ni légende, sont actuellement une « terra inconita » pour les moteurs de recherche : elles n’existent tout simplement pas… Mais lorsque les moteurs de recherche (ou tout simplement votre logiciel de gestion d’image), seront capables de les « lire » et de les décrite en texte, alors la face d’internet en sera changée.

Actuellement, des scientifiques de l’université de Stanford ont développé un programme appelé NeuralTalk dont le but est de décrire les images : « Multimodal Recurrent Neural Architecture generates sentence descriptions from images ». Voici des exemples de légendes générées par leur programme de façon autonome (cela ne marche pas encore à tous les coups ;-) Reste à savoir dans combien d’années cette technologie arrivera dans nos ordinateurs individuels… Peut-être moins de 10 ans ?

0000_SCREEN_VIB_ 438

 

... déjà, les yeux de SkyNet ?
000 - A LA UNE
21 Ce week end révisez les raccourcis Mac… et Lightroom

C’est con, mais l’autre jour je cherchais un raccourci clavier pour valider « Ignorer cette fois » : lorsque l’on est dans le dialogue de sauvegarde du catalogue au moment de quitter Lightroom (si par exemple on a par prudence demandé l’affichage de ce dialogue une fois par jour)…

Allez d’abord dans les Préférences Système Clavier / Souris. Puis dans Raccourcis clavier et cochez la case « tous les réglages ». Après cela, c’est la touche Tabulation, qui vous permettra de passer d’un « Bouton » à l’autre dans les boites de Dialogues. Et lorsque « Ignorer cette fois » est sélectionné : c’est la touche Barre d’Espace qui permet de valider cette commande. Alors que Enter déclenchera la Sauvegarde.

0000_SCREEN_JFV_ 2015-07-17 à 21.54.23

En cherchant, je suis tombé sur cette page chez Apple, qui rappel les reccourcis-clavier Mac les plus importants.  Allez-y faire un tour, ça rafraîchi la mémoire… Beaucoup d’utilisateurs négligent beaucoup trop ces raccourcis… qui font pourtant gagner un temps précieux.

0000_SCREEN_JFV_ 2015-07-17 à 21.04.21

Un seul exemple (fréquent pour les photographes) : lorsque vous ouvrez une image dans un logiciel, juste pour faire quelques essais ou la visionner (Photoshop par exemple). Au moment de la refermer : c’est bien entendu la touche Enter qui valide l’enregistrement du fichier (si il a été modifié… dans ce cas, attention évidement). Tout le monde sait cela bien entendu… Lire la suite !

 

C'eût été pratique.
APN : Fujifilm
46 Avis : Fuji X100T plutôt mauvais en photographie de rue ?

Le commentaire du jour est signé d’un de nos plus anciens lecteurs, Philippe qui vit en Thailande (visitez son blog sympathique monasie.com)… Et l’on y parle d’ergonomie ! Il va faire couler un peu d’encre je suppose ;-) Notez bien, que moi, je ne l’ai pas essayé, c’est donc mon ami Philippe qui parle :

« Je suis équipé d’un Nikon D800e + 14-24 mm + 70-200 mm en f2.8 et je viens d’acquérir un Fuji X100T d’occasion. La qualité d’image est bonne, les Raw se développent plutôt bien sous LR6.

Pour le reste, c’est galère… Sélectionner manuellement le point AF prend un temps énorme. Il en présente beaucoup trop sur l’écran. En mode AF automatique, il est souvent à côté de la scène.

La réactivité est son point faible : on ne sait jamais trop où il en est, ce qui le rend plutôt mauvais en photographie de rue.

L’ergonomie est nulle ! Je travaille généralement en mode priorité ouverture et souvent par mégarde, je bouge la molette des vitesses et je me retrouve sans le savoir en mode manuel avec une vitesse de 1/4000 sec. Ou avec une sous exposition de 1/3 d’il. On a beaucoup critiqué le Nikon DF mais les Fuji sont pas mieux.

C’est un bon boîtier pour faire du paysage ou de la photo de famille, mais certainement pas pour « produire » de l’image.  >>> Lire la suite….

D8E_6527-1536C-2[4]

 

... ça balance !
APN : Panasonic
5 Le Panasonic DMC-GX8 est dévoilé

Le site Japonais Digicame-info, diffuse (avant son annonce officielle), toutes les caractéristiques du Panasonic GX8 (successeur du GX7)… La nouveauté est le capteur de 20 Mpix (peut-être d’origine Sony ?) qui remplace l’ancien 16 Mpix (ce qui commence à faire rikiki en résolution, il faut bien le dire).

La grande inconnue sera la qualité du viseur électronique (celui du GX7 ne m’avait pas emballé), dont la résolution n’égale pas encore celle du Leica Q Typ 116 (on en est loin)… Voici quelques photos de ce nouveau modèle, dont l’ergonomie est assez intéressante avec son viseur orientable très original… Et qui de plus bénéficie grâce à la norme « ouverte » Micro 4/3, d’une des plus belles gammes d’objectifs actuels (juste après Canon et Nikon). Lire la suite…

pana_gx8_f001

 

Hybrides micro 4/3 : le juste milieu ?
APN : Nikon
20 Avis : « pas trop déçu, sauf par le viseur électronique »

Le commentaire du jour est signé François Drouin… qui nous écrit du Canada ! Son témoignage est intéressant et je partage relativement son avis, à propos du D800 (que moi non plus je ne voudrais plus transporter), des Fuji, des Micro 4/3 et des Sony…

« Je viens tout juste de compléter mon D810 (appareil perso) et un D750 (bureau) par un Olympus OM-D E-M5 mkII justement pour les voyages. De retour de San Francisco (juin), j’ai peiné avec le D810 + 28-300 mm + 16-28 mm, avec à l’occasion un fixe (35 ou 85 mm) en raison de mon dos amoché.

Pourquoi Olympus ? Pour son parc optique évidemment, le gain de poids et d’espace, la dynamique surprenante, la qualité d’image délivrée jusqu’à 1600 ISO et parce que je trouve le boîtier bien foutu.

olympus-221-6

Jusqu’à maintenant (une semaine, dont un court séjour de deux jours à l’extérieur), je ne suis pas trop déçu… Sauf par le viseur électronique (c’est bon, mais sérieux, ça ne remplace pas du tout celui de mon D810!). Et l’AF-C une pure atrocité. Heureusement, je ne le destine pas au shoot d’oiseaux de proie, mais à la street photo, un brin de macro, et aux vacances. 

Pour les photos qui ne nécessiteront pas une marche de trois heures, mon D810 sera l’appareil de choix 16-28f2.8, 20f1.8 (aurores boréales), 35 mm f1.4, 85 mm f1.8 G, 105 mm f2.8 et 180 mm f2.8.

Avec l’Olympus, j’ai pu revendre mes zooms 18-35 mm, 28-300 mm et faire l’acquisition de 9-18 mm, 14-150 mm II, 17f1.8 et d’un Sigma 60 mm f2.8 (étonnante celle-là, encore plus vu son prix). (…) 

Je me suis tourné vers les appareils sans miroir pour gagner en poids et en compacité. Je comprends mal ceux qui, pour les mêmes raisons, vont se tourner vers Sony et son parc d’objos rikiki. Le plein format c’est bien, mais si le reste ne suit pas… Lire la suite.

 

Le Micro 4/3 : compromis idéal ?
000 - A LA UNE
8 Le successeur du Canon EOS 100D en aout ?

Le web bruisse de rumeurs (c’est son métier). On parle ainsi d’une conférence de presse Canon le 14 aout. Ce qui ne me surprend pas, car c’est la période traditionnelle des annonces Canon (fin aout début septembre)…

S’agira-t-il du successeur du Canon EOS 100D (mon APS-C fétiche, c-dessosu avec le minuscule EF-S 24 mm f/2.8) ? Qui pourrait être équipé du même capteur de 24 Mpix que le Canon EOS 750D / 760D ?… Mmmm ! 

A moins qu’il ne s’agisse du Canon EOS 1Dx MkII ? Pas la peine de s’énerver, on n’y est pas encore ;-)

IMG_2585_blog_0702px_canon EOS 100D

N’est-il pas minuscule ? Je l’utilise avec une sangle de poignet récupérée sur un compact…

IMG_2587_blog_0800px Canon EOS 100D

Je lui ai trouvé un pare-soleil « Nikon », qui va bien… Lire la suite.

 

Mieux qu'un hybride...
1 2 3 4 5 309