web analytics

Microsoft Surface Pro, une relative déception ?

8
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Nous avions placé quelques espoirs dans la version Pro de Microsoft Surface (la première tablette capable de faire tourner Lightroom ;-) Il semblerait d’après les premiers test (dont MacG se fait l’écho ici), que le produit soit un tout petit peu décevant… Sans être un ratage pour autant. The Verge est cité :

« Même bien réalisée, une Surface ne me convient pas, et je suppose qu’il en ira de même pour la plupart des gens. C’est vraiment difficile à utiliser sur autre chose qu’un bureau, et le large format 16:9 restreint aussi drastiquement son utilité comme tablette. C’est trop gros, trop épais et trop dépendant de son câble d’alimentation pour être une tablette compétitive, et elle est trop figée pour faire tout ce qu’un portable a besoin de faire. Dans sa quête à vouloir être les deux, la Surface ne réussit à être ni l’un ni l’autre correctement. Elle est supposée libérer, mais elle donne surtout l’impression de limiter ». 

0000_screen_ 2013-02-06 à 18.02.43

Ainsi que AllThingsD :

« De la même manière que la Pro est une tablette faite de compromis, c’est un portable avec des compromis. Vous avez moins de connecteurs et moins de capacité de stockage que beaucoup de portables et son clavier ne tient pas non plus la comparaison. Certains utilisateurs ne verront pas d’inconvénients au prix ou au poids de la Surface Pro dès l’instant où ils ne sont plus tenus de transporter en même temps, et une tablette, et un portable. Mais comme beaucoup de produits qui essaient d’être deux choses à la fois, la nouvelle Surface, que ce soit pour l’un ou pour l’autre, ne fait pas mieux que les produits prévus pour un seul usage. ».

Un autre article de Winsupersite, évoqué par MacG : Microsoft Surface with Windows 8 Pro Review. Et c’est Engadget qui résume bien les choses : 

«  « Nous sommes encore aujourd’hui ravis à l’idée d’avoir un appareil capable de chevaucher des domaines aussi différents que la productivité et l’oisiveté. Malheureusement, nous sommes toujours à la recherche de l’appareil idéal et d’un OS qui gère non seulement ces deux tâches, mais surtout excelle dans les deux. La Surface Pro s’en approche autant que possible par rapport à ce que l’on a connu, mais c’est toujours un compromis dans les deux cas. (…)

Que cette Surface offre une compatibilité avec l’énorme catalogue d’applications Windows lui donne un avantage important sur la surface RT. Mais l’épaisseur, le poids et l’autonomie jouent contre elle.

Nous faisons confiance à Microsoft pour continuer d’améliorer Windows 8, d’en faire un OS plus adapté encore à des tablettes et on va voir arriver dans le courant de l’année des dizaines d’hybrides tactiles. Malheureusement la seconde tablette de Microsoft ne nous donne pas envie de sortir notre carte de crédit. Pas encore. »

Bref, il faudra attendre encore combien d’années pour avoir une tablette du format de l’iPad, capable de faire tourner Lightroom ? C’est ça, la vraie question que se posent de nombreux photographes souhaitant alléger leur barda…


En attendant et pour quelques temps : ce sera encore Macbook Air 11″ ou 13″, pour tout le monde ! 

0000_screen_ 2013-02-06 à 18.00.19

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

8 commentaires

  1. Ah bon ? Il n’y a pas d’alternatives à un macbook air aujourd’hui (et pour moins cher) ? C’est curieux, il m’avait semblé que le segment ultrabook était plutôt bien développé aujourd’hui

  2. je n’ai pas dit qu’il n’existait pas d’alternative au Macbook Air… Il y en a !
    Mais tout de même, ce dernier reste un sacré petit bout de PC ! S’il y a un domaine sur lequel Apple reste compétitif, c’est à mon avis celui-ci…

  3. je viens d’acheter pour ma fille etudiante un petit Asus windows 8 avce ecran tactile. Eh bien apres 10mns a jouer avec tu te dis que Apple a interet a mettre des ecrans tactiles sur les prochains macbook air, sinon je risque de repasser du coté obscur de la force au prochain renouvellement !

  4. Je ne suis pas tout à fait d’accord avec vous JF. De nombreux ultrabooks égalent largement le MBA. Au niveau strictement hardware, Samsung, pour ne parler que ce dont je connais, propose un ultrabook qui est plus léger et aussi performant que le MBA mais surtout qui propose un écran mat de meilleure définition que celui d’Apple. Je n’ai d’ailleurs jamais compris qu’en tant que photographe vous fassiez l’apologie d’une machine qui n’est proposée qu’avec un écran brillant. Lequel est à mon sens incompatible avec le travail photographique. Tout comme on essaie de nous imposer le tout tactile (alors que la souris ou le stylet restent bien plus précis), on peine de plus en plus à trouver des machines avec des écrans mats qui sont pourtant bien plus confortables.

Leave A Reply