web analytics

Impressionnant, Terre d’ordures par Didier Ruef

1
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

A voir chez mediapart ce soir : Terre d’ordures par Didier Ruef.  » Entre 1991 et 2008, le photographe Didier Ruef a parcouru le monde pour montrer la quantité de déchets que nous produisons et l’incroyable désinvolture avec laquelle nous les traitons. Aujourd’hui, la croissance démographique exponentielle couplée à la mondialisation d’un modèle économique consumériste menace chaque jour davantage l’écosystème, et il ne nous est plus possible d’enfouir nos ordures et déchets toxiques sans risquer de stériliser irrémédiablement notre terre. De ce travail photographique, un livre a été tiré : Recycle invite ses lecteurs à ouvrir les yeux et à agir pour protéger l’environnement « . Chez Mediapart.

 Superb

 


20

10

C’est un peu de la science fiction ces images… La pire. Un scénariste aurait commis de tels décors, pour un tel film, on eu trouvé ça outrancier ! 

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Un commentaire

  1. C’est bien aussi qu’on voit cet aspect de notre monde trop souvent occulté…
    Mais plus près de nous et de manière insidieuse les pesticides commencent à faire des ravages dans notre eau c’est-à-dire l’élément le plus précieux à notre survie.
    J’habite en Alsace et l’on essaie de réintroduire le saumon dans le vieux Rhin.
    Mais les étangs d’élevage en contact avec la nappe phréatique sont contaminés par ces pesticides. Cette année aucune larve n’a pu arriver à terme en raison de taux trop élevés … et c’est déjà arrivé dans le passé.
    Cette pollution qui ne peut être traitée par les stations d’épuration ne se photographie pas…
    Elle a des conséquences directes sur notre santé et au lieu de nous en protéger les pouvoirs publics ont relevé en catimini les tolérances dans l’eau potable pour que certaines collectivités puissent continuer à distribuer leur eau…
    http://www.sudouest.fr/2012/03/02/pesticides-dans-l-eau-potable-les-femmes-enceintes-et-les-enfants-sont-les-plus-vulnerables-648551-4696.php

Postez un commentaire