web analytics

« Je hais les acteurs »… Gérard reviens !

30
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

A lire sur le JDD aujourd’hui, le coup de gueule de notre ex-Gérard Depardieu national… Pensez ce que vous voulez de l’artiste et de ses frasques ! Mais cette démission est la conscéquence inévitable d’une politique désespérante, pour tous ceux qui aiment travailler, qui aiment entreprendre et qui payent honnêtement leurs impots… Allez, un petit extrait :

«  Minable, vous avez dit « minable »? Comme c’est minable.

Je suis né en 1948, j’ai commencé à travailler à l’âge de 14 ans comme imprimeur, comme manutentionnaire puis comme artiste dramatique. J’ai toujours payé mes taxes et impôts quel qu’en soit le taux sous tous les gouvernements en place. À aucun moment, je n’ai failli à mes devoirs.

(…)

Je pars, après avoir payé, en 2012, 85% d’impôt sur mes revenus. Mais je conserve l’esprit de cette France qui était belle et qui, j’espère, le restera. Je vous rends mon passeport et ma Sécurité sociale, dont je ne me suis jamais servi.

(…)

Je ne jette pas la pierre à tous ceux qui ont du cholestérol, de l’hypertension, du diabète ou trop d’alcool ou ceux qui s’endorment sur leur scooter : je suis un des leurs, comme vos chers médias aiment tant à le répéter.

Je n’ai jamais tué personne, je ne pense pas avoir démérité, j’ai payé 145 millions d’euros d’impôts en quarante-cinq ans, je fais travailler 80 personnes dans des entreprises qui ont été créées pour eux et qui sont gérées par eux.

Je ne suis ni à plaindre ni à vanter, mais je refuse le mot « minable ».

Qui êtes-vous pour me juger ainsi, je vous le demande monsieur Ayrault, Premier ministre de monsieur Hollande, je vous le demande, qui êtes-vous? Malgré mes excès, mon appétit et mon amour de la vie, je suis un être libre, Monsieur, et je vais rester poli.

Gérard Depardieu « 

Nous seront d’acoord là-dessus : un GG de plus ou de moins n’est pas la problème ! Gérard Depardieu est un artiste génial (dans certains films) et le restera, même en Belgique. Mais ce départ est le sommet émergé (et visible) d’un iceberg inquiétant.

Chaque jour, tout est fait dans notre pays pour décourager ceux qui créent du travail pour eux-même et pour les autres… Ceux-ci iront travailler (et faire travailler) ailleurs. Car c’est devenu si facile dans cet environnement mondialisé.

François Hollande avait dit « je n’aime pas les riches ». Son premier ministre pourra désormais ajouter « je hais les acteurs » ! 

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

30 commentaires

  1. La liberté est un concept que la gauche refuse, elle n’accepte et n’admet que ce qu’elle décrété.
    Mais ce qui est beaucoup plus grave et que nos chers médias font semblant d’ignorer, c’est que dans la promotion de juin 2012, 80 % des diplômés des grandes écoles françaises se sont expatriés pour faire carrière.
    Mais rassurez-vous, les diplômés de l’ENA n’en font pas partie.

  2. Ajoutez à ça le mariage gay !
    D’ailleurs la photo est largement utilisée pour faire passer une image sympa du mariage gay dans l’opinion…
    Tappez mariage Gay, ou mariage pour tous dans Google image :
    et vous verrez une majorité de belles et jolies mariées s’embrasser sur la bouche… A chaque fois ça m’existe et me procure une demie mole !
    Parfois la famille homoparentale est représentée par 2 femmes et des enfants !
    Mais vous ne verrez quasiment pas de photo de Gérard et Maurice…
    Encore moins avec des enfants !
    C’est ça la manipulation de l’opinion !

  3. L’attitude de Ayrault a été lamentable !
    Comment un premier ministre peut-il qualifier de Minable, l’acte légal d’un citoyen qui n’a violé aucune loi… ?
    Nous sommes en pleine décadence des institutions en effet !

  4. Ah ben oui, il faut mieux piquer le fric aux pauvres : d’abord ils sont sensiblement plus nombreux et surtout ils n’ont pas les moyens de se casser !

  5. C’est quoi le Poujadisme ?
    S’il s’agit de dire des choses vraies, avec de vrais mots, pour de vrais gens… alors va pour le Poujadisme !
    J’assume… à 200 % !
    Par contre ça ne vous choque pas vous : un ministre du budget chargé de lutter contre la fraude fiscale, qui est lui même un fraudeur avec un compte en Suisse pendant presque 20 ans ? Vous préférez vous offusquer que l’on défende Gérard Depardieu ?
    C’est un peu facile ça…

  6. Est-ce qu’on se plaint nous en Belgique de nos sportifs qui partent à Monaco ? Non ! On l’accèpte et on leur décerne le titre de « Sportif de l’année » comme hier pour Tom Boonen.
    Monaco se trouve où ? Ah oui, en France ?!

  7. pour illustrer le mariage gay, c’est vrai que les photos de google image sont top.
    Bon, pour illustrer ceux qui vont avoir droit à l’adoption, tu tape « gay pride » dans google image et voici les futurs parents…yes !! euh…çà craint =))

  8. Personnellement je n’aime pas particulièrement Depardieu en tant qu’acteur (du moins sur ces 15 dernières années) et je n’ai pas de sympathie pour le personnage que je trouve vulgaire. En revanche je comprends qu’il utilise les armes qui sont les siennes pour soulever un problème qui le touche. Se faire taxer à 85% (dans son cas c’est a priori la réalité pour 2012 aussi incroyable que cela paraisse, il se prend le 75% + ISF etc) c’est quand même du grand n’importe quoi ! A ceux qui ne le comprennent pas je dis : regardez votre taux d’imposition et revenez discuter du sujet !

  9. Déjà il est impossible de payer 85% d’impôt sur le revenu en France, en plus vu son patrimoine (paraît qu’il vend un hôtel particulier estimé 50 millions d’euros…) on imagine qu’il doit avoir quelques conseillers fiscaux pour optimiser le tout. Sinon je suis curieux de savoir si vraiment chaque fois qu’il s’est foutu en l’air il a demandé à payer le vrai prix des secours.
    C’est surtout triste de revoir le début de carrière flamboyant de Gégé et de mettre ça en parallèle avec son admiration avinée pour Sarko lors d’un meeting pour la présidentielle ou son duo avec la fifille à son papa dictateur.
    La génération 68 qui finie en réac’ de droite tout pour ma gueule bof bof…
    le top les personnalités qui s’exilent fiscalement et qui viennent une fois ou deux par an faire la leçon à la charité via les restos du cœur, telethon, enfoirés etc
    Après ça reste du pipi de chat comparé par ex au scandale de la famille Mulliez (Auchan, Décathlon etc) qui non content de pressuriser salariés et fournisseurs se sont exilés en Belgique
    @efel Monaco se trouve à Monaco… et est un État indépendant et le seul paradis fiscal interdit par convention aux français…

  10. @f1oren
    En complément de tes propos, généralement les français passent par la nationalité belge pour ensuite demander l’asile fiscal à Monaco. C’est la « voie royale » empruntée par les riches égoïstes, qui refusent de partager avec ceux qui ne mangent pas à leur faim.

  11. Bonjour
    effectivement seuls ceux qui ont suffisamment peuvent partir, par contre les taillables et corvéables à merci qui payent pour tous les autres ( les assistés en permanence les fraudeurs et ceux qui sont partis..) et qui gagnent entre 1500 et 3000€ sont les forçats des impôts et taxes.
    Mr Hollande n’aime pas les riches: lorsque son ex postuler pour la présidence suprême, il s’est fait épinglé car il ne s’était pas acquitté de l’impôt sur la fortune depuis 5 ans ( un oubli…?) mieux que Cadet Roussel ils possédaient à 2….. 5 maisons.
    Cela rapporte la politique.
    Noah qui vit à NY doit plusieurs dizaine de millions au fisc….. il trouvera certainement un arrangement avec ses amis.
    Si la majorité présidentiel ne veut pas être hypocrite qu’elle fasse voter comme aux US une loi qui fait que tout Français dans le monde payent son impôt comme s’il vivait aux US.
    Mais bien sur des « amis artistes » seraient pénalisés… Il y a eu un tollé lorsque il a été question que les artistes ne soient pas touchés par les 75% ( à savoir 75% au dessus de 1M,5 €)
    Je vous conseille pour une fois l’excellent reportage du Figaro sur les dépenses des communes et régions… les politiques n’ont toujours rien compris

  12. Ok donc puisque vous semblez maintenant être passé expert fiscalité de la vraie parole pour les vrais gens, vous proposez quoi comme politique fiscale pour les vrais gens ?
    Celle qui fera rester « les riches », renflouera les caisses de l’état, et garantira la justice sociale (et fiscale) ?
    J’entends d’ici les « y’a qu’a ».

  13. Pour ma part j’ai vôté pour quelqu’un qui n’a pas été élu… Mais qui proposait de réduire les dépenses de l’état !
    Seule solution au cancer qui est en train de tuer la France et nos emplois à feux doux…
    Des tas de gens proposaient ça ! Bayrou, par exemple…
    Mais ils n’ont pas été élus. car les Français (qui sont des vaux), votent pour le menteur qui leur fait le plus de promesses : avec Hollande, ils ont été servis !
    Des promesses démentielles (non aux 3%, le mariage gay, le vote des étrangers)…
    Rien ne sera tenu (à part le mariage gay).
    Bref, les solutions sont connues : elles sont difficiles !
    Mais les gens qui sont élus, sont ceux qui promettent les choses les plus faciles…

  14. Résultat : certains ménages se retrouvent imposés à plus de 100 % de leurs revenus, en cumulant l’ISF et l’impôt sur le revenu. « Plusieurs centaines de personnes, voire un millier, se verront contraintes de payer plus de 100 % de leurs revenus en impôts », s’était insurgé Gilles Carrez, président (UMP) de la commission des Finances de l’Assemblée, début août.
    Depardieu a-t-il vraiment pu payer 85% d’impôt sur le revenu en 2012 ?
    http://quoi.info/actualite-economie/2012/12/17/depardieu-a-t-il-pu-payer-85-dimpot-sur-le-revenu-en-2012-1157349/

  15. Pourquoi Depardieu paie-t-il 85% d’impôt ?
    http://www.lesechos.fr/economie-politique/politique/actu/0202453835583-pourquoi-depardieu-paie-t-il-85-d-impot-521355.php
    Par Elsa Conesa | 17/12 | 13:35 | mis à jour à 14:51 | 16commentaires
    L’instauration, cet été, de la surtaxe d’ISF pour la seule année 2012, sans aucun plafonnement, va conduire certains ménages à être imposés à plus de 100 % de leurs revenus.
    « Evidemment ce n’est pas possible », a commenté dimanche le ministre des Relations avec le Parlement, Alain Vidalies. L’acteur Gérard Depardieu avait affirmé,dans un point de vue au « Journal du dimanche », avoir payé « 85 % d’impôt sur (ses) revenus en 2012 ». Si le taux est invérifiable, les chiffres avancés ne sont toutefois pas aberrants. Pourquoi ? Pour les redevables de l’impôt sur la fortune (ISF), dont Gérard Depardieu fait partie, l’année 2012 est particulière du point de vue fiscal.
    Une « contribution exceptionnelle sur la fortune »
    Dans le collectif budgétaire de cet été, le gouvernement Ayrault a en effet fait voter une « contribution exceptionnelle sur la fortune », faute d’avoir pu annuler les derniers remboursements dûs au titre du bouclier fiscal en 2012. Cette surtaxe d’ISF, dont le rendement attendu se chiffre à 2,3 milliards d’euros selon Bercy, cible les patrimoines supérieurs à 1,3 million d’euros, selon un barème progressif allant de 0,55 à 1,8 %, calé sur celui de l’ISF dû au titre de 2011.
    Avec un changement de taille toutefois : cette surtaxe ne fait l’objet d’aucun plafonnement, une première depuis 25 ans. Le « bouclier fiscal » a été supprimé en 2011, et le plafonnement dit « Rocard », instauré en 1988 (qui prévoyait que la somme de l’impôt sur le revenu et de l’ISF ne dépasse pas 70 % des revenus d’un ménage, puis 85 % à partir de 1985), ne s’applique pas.
    Caractère « exceptionnel »
    Résultat : certains ménages se retrouvent imposés à plus de 100 % de leurs revenus, en cumulant l’ISF et l’impôt sur le revenu. « Plusieurs centaines de personnes, voire un millier, se verront contraintes de payer plus de 100 % de leurs revenus en impôts », s’était insurgé Gilles Carrez, président (UMP) de la commission des Finances de l’Assemblée, début août.
    Saisi par l’opposition, le Conseil constitutionnel a validé le dispositif en août dernier, en vertu de son caractère « exceptionnel ». En 2013, le cas de figure ne pourra plus se reproduire avec l’introduction du nouveau plafond de 75 %.

  16. « C’est la « voie royale » empruntée par les riches égoïstes, qui refusent de partager avec ceux qui ne mangent pas à leur faim. »
    On peut être riche et d’accord de partager jusqu’à 50% de ses revenus. Au delà de ce seuil psychologique ce n’est plus du partage et ça ressemble à de l’expropriation.
    De plus la politique de l’égalité à tout prix a mené aux grandes famines en Union Soviétique et sous Mao avec plusieurs dizaines de millions de morts à la clef. Alors faut arrêter avec les belles idées qui ne sont belles que sur le papier, malheureusement.

  17. @ Fournier, pour toi le fait de réclamer un peu moins d’égoïsme en France, me catalogue forcément comme un partisan des grandes dictatures communistes ?
    Un peu de sérieux, s’il te plait.
    D’autre part, il faut savoir que les pays communistes n’étaient pas du tout des modèles d’égalitarisme, car les écarts de revenus étaient généralement beaucoup plus importants, que ce que leurs dirigeants ont essayé de nous faire croire.
    Par exemple en URSS, si l’on prenait en compte tous les avantages en nature, les écarts entre les revenus d’un directeur et d’un ouvrier d’une même entreprise pouvaient aller de 1 à 50.

  18. Bref, en dehors du débat, Gégé nous doit rien, pourquoi resterait-il s’il a l’envie de partir ? S’il vit dans un pays où avoir réussi vous met directement dans le bain de ceux qui « exploitent les pauvres et misérables en festoyant en famille de leur côté ».
    Le monde est bien plus complexe que ça, et quand on a une grande gueule comme Depardieu, normal qu’on ait pas envie de subir ça. Donner autant d’impôts quand la politique menée ne mène à pas grand-chose, je ne vois pas en quoi ça représente le moinre signe de vertu.
    Quand les 3/4 des gens qui l’ouvrent aujourd’hui, apprendront à tenir une porte à autrui dans le métro, par exemple, ils pourront donner leur avis sur la solidarité.
    Maintenant, honnêtement, RSA, SMIC ou ISF, les cons sont partout, les mettre en oppositions ne riment à rien.
    Le PS est une branque honteuse, l’UMP une honte bancale, tous sont bien rigolos.
    Si j’ai envie de me casser, je me casse. Y’a pas de débat là-dessus. Si ? :)

  19. Les USA, qui ne sont pas un état communiste, avait un salaire maximum. Depuis Roosevelt, 25’000$ de salaire maximum, pour reconstruire l’économie d’après-guerre, des versions de cette loi ont survécus jusqu’en 1980.
    Avant 1964, les revenus au dessus de l’équivalent de 400’000$ actuels, étaient frappés de 91% d’impôts et la tranche maximale d’imposition n’était jamais en dessous de 70%.
    Reagan, a fait baissé cette limite à 28%. Éventuellement une des causes du super endettement des USA.
    http://www.presidency.ucsb.edu/ws/index.php?pid=16363#axzz1VSjPHQJy

  20. hé oui @Jaouen
    Il y a ce genre de paradoxes, pas mal de choses fustigées par les « néo-machin-chose » ont été inspirée que ce qui était fait aux US… ( Sécurité sociales, etc).
    Mais cela, sans doutes, passe au dessus du besoin constant d’alimenter en slogans ses « bêlances » à coups de buzz raclés au fond des caniveaux.
    Et là, nous sommes dans un espace, le Webmachinchose, les « blogs », ou les coprophages – nouveau miracle – au lieu de « bien » transformer les déjections, les multiplient.
    à ce titre, plus je lis ce « balbaltorium » plus je suis ébloui par les silencieux lombrics, les besogneux bousiers.

Leave A Reply