web analytics

16-35 mm f/2.8 + 70-200 mm f/2.8 = photo journalisme

26
BILLET PRÉC.
BILLET SUIV.

Quand des utilisateurs de Redit (site communautaire open source à l’interface impossible) se mettent à analyser les données EXIF des 95 meilleurs photos 2012 de Reuters (à visiter)… ça donne ça (lien google doc) :

0000_screen_ 2012-12-05 à 22.54.29

Surprenant ! Ce que l’on constate, c’est que Canon équipe toujours majoritairement l’énorme masse des photoreporters du monde (du moins ceux qui collaborent avec Reuters). Le premier Nikon (le D3) ne pointant qu’à la 9em place.

0000_screen_ 2012-12-05 à 22.40.24

Photo Reuters.

On sait pourtant que que dans certains domaines spécifiques et pointus (au bord des stades par exemple) Nikon a depuis 4 ou 5 ans, rattrapé son retard historique des années 90 et rivalise à armes égales avec Nikon (ou dépasse Canon). Toutefois, le reporter de presse typique, à Manille, au Caire, ou à Mexico, ne renouvel pas son matériel tous les 3 ans… Ceci existe peut-être cela ?

 

0000_screen_ 2012-12-05 à 22.57.37

Photo Reuters.

Remarquons au passage, que pas un seul Sony dans tout ça ! Lorsque je vous disais que je ne connaissais pas un seul pro en Sony, ni même en Pentax… Ah si ! On remarque un Sony DSH5, datant de 2006. Rigolo ! Comme quoi, lorsqu’on est témoin d’un évènement, ce n’est pas l’appareil qui compte, mais le sujet.

 

0000_screen_ 2012-12-05 à 22.45.16

Photo Reuters.

Ce que l’on découvre ensuite, c’est que les photojournalistes détestent le 35 mm (comme moi), j’ai d’ailleurs souvent expliqué pourquoi : c’est la focale la plus chiante au monde ! Si Cartier Bresson l’utilisait si souvent, c’est juste… parcequ’il n’avait probablement pas le choix ! Voici donc les focales fixes les plus utiliées :

0000_screen_ 2012-12-05 à 23.00.55

Sans surprise, les deux optiques les plus utilisées sont les 16-35 mm f/2.8 et 70-200 mm f/2.8. Pourquoi ce choix ? Peut-être parceque Robert Cappa avait écrit un jour : « Si ta photo n’es pas bonne, c’est que tu n’étais pas assez près ».

Avec la première, tu rentre dans l’action, si tu es tout près. Avec la seconde, tu peux t’approcher quand même, si tu es trop loin… A noter en cinquième position le gros zoom télé « à pompe » Canon EF 100-400 mm.

0000_screen_ 2012-12-05 à 22.52.14

Je me souviens d’ailleurs d’une époque dans les années 90 (ou je vendais chaque semaine mes photos), qu’après avoir vendu mon 28-70 mm f/2.8 pour cause de vaches maigres (à cette époque pas de 24-70 mm), je m’étais rendu compte qu’on se passait très bien du « zoom du milieu » !

0000_screen_ 2012-12-05 à 23.38.17

Photo Reuters.

Et que l’on était beaucoup plus créatif au grand angle et au télé… J’ai donc fait au moins deux ans de reportages avec deux boitiers argentiques (EOS 1n et EOS 5) et 3 optiques seulement : les EF 17-35 mm f/2.8 L et le EF 70-200 mm f/2.8 L (non stabilisé à l’époque). Et à la place du coûteux trans standard : un unique petit 50 mm fixe… Juste en dépannage.

 

0000_screen_ 2012-12-05 à 23.09.07

On découvre ensuite que les photo journalistes, n’ont pas souvent besoin d’aller au delà de 1600 ISO… Ce que l’on ne cesse de répéter depuis des années sur Macandphoto ! Ne vous inquiétez plus des performances en haute sensibilité de vos reflex : car tous (même en APS-C) sont arrivés à un niveau de performance largement supérieur à vos besoins réels…

Il est donc bien plus important de choisir les optiques qui correspondent à vos besoins… Mieux vaut un 70-200 mm f/4 monté sur un reflex d’entrée de gamme agé de 3 ou 4 ans. Qu’un reflex dernier cri, sans 70-200 mm !

0000_screen_ 2012-12-05 à 23.13.42

Je vous expliquais récemment (à propos du Nikon D600 dont l’obturateur est limité à 1/4000 sec), que je ne me souvenais pas de la dernière fois ou j’avais vraiment eu besoin, d’une vitesse plus élevée que 1/2000 sec (c’était en mai au Kenya avec le 200-400 mm f/4)… Apparement, je ne suis pas le seul ;-)

0000_screen_ 2012-12-05 à 23.16.31

L’ouverture la plus utilisée (f/2.8) surprendra éventuellement ceux qui savent que les meilleurs performances des objectifs, s’obtiennent plutôt entre f/5,6 et f/8… Mais on peut supposer qu’il s’agit là d’un choix destiné à sécuriser la prise de vue, la plus haute vitesse possible étant privilégiée pour éviter le risque de bouger du photographe et du sujet (probablement en Mode priorité Ouverture).

0000_screen_ 2012-12-05 à 23.23.12

Photo Reuters.

C’est typique de situations agitées : manifestations, évènements et surtout photo au grand angle (53% des images faites au 16-35 mm)… En effet avec le 16-35 mm, on dispose de pas mal de profondeur de champs, même à f/2.8. Pour ça qu’on se fout totalement des performances de l’AF. Au 16-35 mm, je suis d’ailleurs 80% du temps en sélection Auto des collimateurs et One Shot.

Pour conclure, étudiez statistiquement vos propres données de prise de vue grâce à l’explorateur de métadonnées de Lightroom… Vous verrez, c’est passionnant !

0000_screen_ 2012-12-06 à 00.20.22

0000_screen_ 2012-12-06 à 00.19.49

 

 


Lire aussi à propos de Canon :

  • Canon S90 et viseur externe, l’astuce qui tue !
  • Deux petits accessoires utiles pour le Canon S90.
  • Test terrain : Canon G10 au Costa Rica (en attendant le G11).

 


 

BILLET PRÉC.
BILLET SUIV.

26 commentaires

  1. C’est marrant de lire ça, j’utilise le 17-35 et 70-200 (chez Nikon) et 50mm (chez Sigma) à chaque fois que je sors, et le couteux 24-70 est remplacer par un Tamron 28-75 qui etait monté sur F5 avant que je le rachete pour pas grand chose.

  2. Intéressant rappel de la réalité des usages d’appareil photo.
    C’est aux fabricants et à la presse spécialisée qu’il faut passer ce message : les photographes n’ont pas besoin que les fonctionnalités des boîtiers soient améliorées tous les 1 ou 2 ans. Ce serait mieux de renouveler moins souvent et de baisser les prix en contrepartie…
    On pourrait faire passer le même message aux constructeurs d’ipad et autres tablettes.

  3. …très interressant, mais mélanger la pratique photojournalistique et la pratique de l’amateur, même éclairé, ne me semble pas pertinent. Les besoins/envies ne sont pas les mêmes

  4. Deux remarques :
    les optiques : le 16-35 canon est pratiques et rapide et en plus il fut longtemps le seul zoom grand angle disponible en Canon les format aps-H du 1D mark ont donc largement contribué à l’essor de cette optique. à noter que HCB utilisé le 50mm… et non le 35mm qui est à mon sens une optique classique, un petit grand angle plus intellectuel et non pas sensationnaliste d’où un certain désintérêt.
    Ensuite les iso. effectivement l’âge des boitiers est à mettre en perspectives avec l’utilisation des isos.
    Par contre les nouveaux boitiers arrivent au compte-gouttes et plus systématiquement dans les agences européennes ou anglo-saxonne. les agences mettent les boitiers neuf là ou cela se passe…

  5. Oui, tout ça est tres intéressant, merci à Jf et aux commentateurs…
    Depuis que j’ai un 70-200 mm, je sens que j’ai passé un cap !
    Et le cap précédent, c’était le 20-22 mm acheté il y a 5 ans sur les conseils de JF ! 5 ans déjà… Merci encore !

  6. C’est fort intéressant en effet, mais il faut en effet garder en tête qu’il s’agit là de photojournalisme, donc un usage bien particulier.
    Quand je fais des reportages, c’est souvent en intérieur et là, rester à 200 ou 400 ISO serait casse gueule. C’est direct le 1600 ISO par défaut et pas fermé à plus de 5,6 ou 8. Quant aux optiques, je comprends qu’une photo est plus « intime » à 16 mm, mais je fais 90 % de mes photos de reportage avec un 24-70 mm. Car 16 mm, ça fait quand même un peu bizarre dans les coins. Mais il est aussi vrai que je l’utilise souvent au 24 mm pour être au plus près du sujet. Et la focale de 70 mm, ça dépanne quand on veut un portrait ou une détail. Bien sûr, je ne pense pas être le seul à faire de même.
    Mais quand on mitraille une manif en Egypte en plein jour, on doit pouvoir rester à 100 ISO, surtout si l’on est ouvert à 2.8 ! :o) En Bretagne… y’a un poil moins de lumière, mais je m’en moques, je photographie surtout les étoiles et la Lune. Allez, kénavo !

  7. C’est vrai pour le photojournalisme mais il n’y a pas que ça. Et si on fabrique des appareils photos orientés que la dessus on lisse tout sur la même pratique.
    Y en qui on besoin d’un bonne af, de compté sur la monté en iso etc… Ca ouvre des portes.

  8. Excellent article. Mon passage au full frame (D800E) m’a forcé à revoir mon parc d’objectifs qui est en constante évolution depuis. Si j’ai bien le 28-300VR pour les vacances et le vagabondage, les seuls autres zooms qu’il me restera seront un 16-35 et un 80-200f2.8 (qui devrait être remplacé par le petit nouveau à f4) et qui sont à mon sens, les deux premiers zoom que tout amateur qui en a le budget doit acquérir. Une folie de payer un 24-70 le prix demandé (jamais assez long, pas assez large). Entre ces deux là, j’ai des fixes à 24, 35, 50, 85 et 105. Ultimement, un télé fixe pour les bestiaux. Mais en reportage, il m’arrive de sortir avec l’UGA et deux fixes, seulement pour le plaisir. Je suis rarement déçu.

  9. Pour revenir à Canon/nikon, j’ai l’impression que la tendance s’inverse avec l’arrivé du D800/D800e … si on compare les stats d’utilisation journalière sur Flickr, ça donne :
    D700 Vs 5DMKII, le rapport est de 1582 utilisateurs journaliers contre 3800 pour le 5DII
    Avec le D800/D800e, le rapport est passé de 894 utilisateurs journalier contre 1050 pour le 5DIII

  10. Passionnant effectivement et à montrer à tous les gentils Johns qui prétendent qu’on peut faire des super reportages avec un iPhone :-)
    Sinon, je pratique régulièrement l’examen des statistiques de lightroom, ne serait ce que pour prendre des décisions d’achat de matériel. Quand on constate qu’on utilise un 24-105 ou 24-70 à 24 dans plus de 50% des cas, on sait qu’il est temps d’acheter un zoom grand angle !

  11. Eh ben… Je suis surpris par le peu d’utilisation du 24-70 f2,8… Perso, je shoote, en reportage, 80% de mes photos avec ça. Le reste, avec un 70-200 f2,8.
    Le 70-200, il est super cool, mais depuis que j’ai failli me faire lyncher dans un township sud-africain parce que j’ai commis la bêtise de vouloir m’en servir une seule fois, j’opte pour des focales plus discrêtes…

  12. Merci pour cet article fort intéressant.
    Il est à noter que l’absence de Pentax dans ces stats ne dévalorise en aucun cas la marque qui répond parfaitement aux besoins d’amateurs averti.
    Pentax apporte aujourd’hui une réponse aux besoins pro en matière de contrôle du bruit vidéo et de silence au déclenchement. Par ailleurs Pentax détient le parc d’objectif le plus élevé (stabilisés par le boitier ! )et pour tout les budgets. La résolution des optiques Pentax est tout aussi élevée (sinon plus pour certaines optiques) que les deux leaders.

  13. Si les photographe de Reuters « preferent » Canon c’est parce que Reuters est équipé en Canon, est pas autre chose.
    L’AFP est en Nikon, donc ils n’ont pas le choix. sauf a payer leur matos de leur poche.

  14. MON CHER ALAIN !
    MAIS QUI A PARLE DE « VALEUR ARTISTIQUE » ?
    On parle ici de « Photojournalisme », ce qui n’a rien a faire avec l’art ! Dont on se contrefiche un peu d’ailleurs… une notion a geometrie variable, qui dependra de la culture de chacun…
    Bref, vous pouvez ne pas apprecier les images de reuters… c’est votre choix !
    Inutile de vous énerver ;-)

  15. Il est certain que si l’on refuse de comprendre l’article, on ne comprend pas !
    Nous parlons de reportages photos d’actualité, de guerre. De photographes qui risquent leur peau pour certains …
    Nous ne parlons pas d’art, encore que certaines photos de reporters sont juste à tomber !
    Donc, nous sommes à la saint grincheux ?
    Bonnes photos à tous.

  16. Sur mon K-5 (format APS-C) même son de cloche: 12-24 sensationnel (surtout utilisé entre 12 et 20 MM.) , aidé du 40mm et du 70mm (200g a eux 2) Tellement qualitatifs que cropper suffit. mais il ne faut jamais oublier de zoomer avec vos pieds! Si besoin: 200mm
    Pe contre, il me semble que (je n’ai pas cherché la source) le diagramme des focales ne n’est pas représentatif de grand chose, les appareils semblant être des full frame ou des APS-C
    Et ça change tout. Ça représente simplement du coup les succès des objectifs mais pas de leur utilisation réelle en focale équivalente 35mm. Où ce serait du coup beaucoup plus parlant.
    Non?

  17. Pingback: Zoom full frame stabilisé Tamron SP 15-30 mm f/2,8 - photoetmac.com

Leave A Reply