web analytics

Chiffres GFK, une déferlante d’hybrides ? Ou ça, ou ça ?

11
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

On nous annonçait il y a quelques années, une déferlente des APN hybrides qui viendraient concurrencer le marché du reflex… Mais dans un marché en crise, ou les utilisateurs sont à la recherche de valeurs durables et d’authenticité (d’excellents viseurs optiques notamment) : les hybrides ça fait Pschhiiit ! Visiblement…

0000_screen_ 2012-11-13 à 21.39.14

Tout particulièrement en terme de valeur : ils representent 1/7 de la valeur du marché reflex, pour un peu plus de 1/5em des ventes. Canon le leader du marché, s’est d’ailleurs fait la même réflexion en retardant le plus tard possible, la sortie de l’EOS M (que je n’ai même pas pensé à aller toucher au Salon, ce qui en dit long sur ma passion dévorante pour ce genre d’APN ;-)

Pour ma part, j’ai toujours estimé que les APN hybrides étaient « trop gros et trop chers pour remplacer les compacts… Et trop peu performants pour concurencer les reflex » ! Ce que l’on constate dans les faits.

 

A lire les derniers chiffres GFK (2011, 2012 et prévisions 2013), j’avais eu du nez… Car je ne vois ici aucune déferlante des APN hybrides, dont la progression d’après GFK devrait se ralentir en 2013 (l’effet de mode passant).

0000_screen_ 2012-11-13 à 21.38.43

Certes, en quantité et en valeur, les hybrides ont progressé en 2012 (mais lorsque l’on part de presque zero, une progression d’environ 60% n’a rien d’impressionnant, surtout au vu des investissements publicitaires consentis)… La progression se fait seulement au détriment des bridges (une famille en déclin) et des compacts d’entrée de gamme (les compacts experts étant probablement en progression). Le marché des reflex ayant continué à progresser en valeur (probablement à cause des ventes d’objectifs, davantage que de boîtiers).

 

Au final, la part de marché globale des hybrides reste en France totalement marginale… Il faut croire que la France est un marché de connaisseurs, bien d’avantage que d’amateurs de gadgets, ou de geeks. On peut d’ailleurs le soupçonner, en traînant quelques jours au Salon de la photo.

Les reflex restent donc très loin devant les hybrides, tant en quantité, qu’en valeur évidement… Et cela continuera probablement quelque années comme ça. Je crois par contre, qu’un secteur est promis à un grand avenir (éventuellement au détriment des reflex… mais un jour peut-être aussi au détriment des hybrides) : celui des compacts experts, dans le genre des Sony RX100, Canon G15, Canon S110, Nikon P7700, Panasonic Lumix LX7, Olympus XZ-2, etc…

Un style d’APN, dont les progrès techniques à venir, restent potentiellement énormes. Un style d’APN beaucoup plus intéressants que les hybrides : petits, discrets, moins chers et tout aussi efficace s’ils s’agit de ramener des souvenirs.

Le jour ou des viseurs électroniques de qualité seront disponibles, ils équiperont certainement ces compact experts. Autant un EVF sur un refles est ridicule, autant je rêve d’un Sony RX100, ou d’un Canon G15 équipés de viseurs électroniques intégrés ! 

Alors, la crise aura-telle eu raison des hybrides ? Non, je crois que c’est bien la logique photographique et elle seule, qui nous fait acheter des reflex et des compacts experts, de préférence aux hybrides…

 

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

11 commentaires

  1. C’est marrant parce que sur les numérique ils semblent dirent exactement le contraire :D Comme quoi chacun traduit les chiffres comme ça l’arrange (mais dans quel but ?), car en fait on s’en fiche un peu non ? C’est quand même bien d’avoir un choix en matos photo vraiment beaucoup plus large qu’il y a quelques années ou l’on avait juste le choix entre les reflex et les compacts (voir les bridges), qui s’en plaindrait ??

  2. Viseur:
    Mon rêve: olympus Ep-x, avec viseur déporté sur la gauche (façon Nex))pivotant vers le haut (montage mécanique enfantin), et bague diaphragmes (ou vitesses, au choix) autour de l’objectif, en fait un EM D5 avec le viseur où il devrait être…

  3. Entièrement d’accord avec Fabrys.
    Je ne trouve d’ailleurs pas du tout que les hybrides soient si nuls, tel que décrété par JF. En effet, en tant qu’utilisateur pro pour de la photo d’illustration, j’utilise un Nex7 + divers cailloux Zeiss et Nikkor AIS. Mon système réflex Nikon est toujours au placard depuis bientôt 1 an…mais je ne décrète pas pour autant que le réflex est nul, si je dois shooter du motocross, je sais quoi prendre bien évidemment.
    L’hybride, pour de l’illustration, m’est apparu comme un outil présentant beaucoup de qualités. Et pour paraphraser Fabrys, oui c’est vraiment chouette d’avoir un choix de matos qui s’élargit, et non pas le contraire.

  4. « On nous annonçait il y a quelques années, une déferlente des APN hybrides… »
    Qui ça, « on » ?
    J’ai plutôt souvenir de certains Cassandre qui décrétaient en 2010 (à la sortie des premiers Nex) que « ça ne marcherait jamais. » (entre autre dans un édito de CI.)
    On aime ou pas, et surtout on achète ou pas. Mais force est de reconnaître que les hybrides font leur trou: plus d’un hybride pour 5 reflex, ce n’est pas rien. Et le développement est encore plus dynamique au Japon. Il faut dire que selon les pays, on ne trouve pas les mêmes prescripteurs d’opinion.

  5. Avec le »Redressement Productif » il n’y à pas de soucis pour l’avenir de l’industrie en France car:
    -Angénieux ne va pas produire d’objectifs et optique autres que ceux destiné au domaine militaire ou au cinéma …
    -Lumière/Ilford…..si si cela à existé
    -Kodack Chalon sur Saone ça à aussi existé
    Foca,Semflex etc
    Bref heureusement il y à des clients en France pour tous ces produits venus d’Asie…..avec nos encouragements
    Ce n’est sans doutes pas la « TVA Sociale » qui freinera l’enthousiasme des prescripteurs d’achat…Puisque c’est pour la beauté de l’art
    Alors Hybride ou pas Hybride ,compact ou bridge….c’est pas vraiment le sujet au pôle emploi

  6. C’est tout de même un joli cas de dissonance cognitive…Trouver le moyen de voir un « flop » pour la seule catégorie d’apn qui continue de progresser franchement. Et agrémenter par ailleurs son analyse de « probablement » pour dire ce qu’on a envie de dire. Du déni de réalité d’un bout à l’autre.

  7. Merci pour cette transmission.
    Je ne suis par contre pas d’accord avec l’analyse.
    Les hybrides progressent et ont la marge de progression la plus forte.
    Les modèles passés n’étaient pas au niveau. Mais avec l’arrivée des nouveaux Olympus, cela commence à changer.
    Leurs gammes d’objectifs progressent aussi.
    Et s’ils étaient vendus trop chers, leurs prix relatifs baissent plus que celui des autres catégories.
    Ce sont les bridges et compacts à long zoom qui risquent maintenant de moins progresser. Que peuvent-ils faire comme progrès ?

  8. C’est marrant parce que quand je regarde les chiffres, le seul type d’appareil qui progresse réellement c’est l’hybride.
    Le volume à doublé en deux ans, alors que le reflex stagne et les autres s’effondrent.

Leave A Reply