web analytics

Saisir du texte au kilomètre sur Microsoft Surface

8
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

J’ai souvent expliqué sur ce blog, qu’espérer saisir des kilomètres de texte sur iPad, tenait du fantasme, ou de la bonne blague ! Je parle de taper un article un peu plus long, qu’un petit article sur un blog, hein !

Il semblerait que ça se passe mieux sur la tablette Microsoft Surface, expérience à l’appui grâce à sa smart cover au clavier ultra plat : Après deux heures de frappe sur le clavier de la Surface. Intéressante lecture !

 0000_screen_ 2012-11-18 à 00.15.07


BILLET PREC.
BILLET SUIV.

8 commentaires

  1. Pour la saisie de notes sans doutes…
    Mas comme expliqué dans l’article, un second élément fait défaut à l’iPad, c’est un logiciel au niveau de Word !
    J’en ai essayé pas mal de traitements de textes sur iPad, pas terribles… aucuns ne permet à ma connaissance d’enrichir son propre dictionnaire par exemple !

  2. Lulu la nantaise on

    4000 mots, c’est un petit article sur un blog ou un truc un peu plus sérieux ?
    Je demande parce que je l’ai déjà fait sur mon iPad, que tu n’y arrives pas est une chose, mais de là à généraliser…

  3. Hello Lulu !
    4000 mots, c’est pas énorme… Au passage, on compte jamais en mots ! Mais en signes (espaces compris)…
    1000 mots font environ 5.000 signes (espace compris)
    Par exemple l’article sur le D800 (publié en 4 parties fait environ 53.000 caractères…
    Les saisir sur l’ipad aurait été au dessus des capacités d’un être humain normalement constitué… (ou alors il aurait fallu y passer une semaine entière, ce qui n’est pas compatible avec les exige,ces du monde moderne ;-)
    Tapper une fois de temps à autre, 4000 caractères sur un iPad : OK pourquoi pas… (faut etre maso)
    Mais renouveller cet exploit chaque semaine : tu ne le fais pas ! Dans les faits : tu ne fais pas ça ? Hein ?
    Ce serait comme faire le Taxi dans Paris en Twingo ! Une fois pour le fun : oui… Mais de façon professionnelle : jamais de la vie ! ! !
    L’ipad avec ses logiciels basiques, aurait handicapé nettement la créativité et la fluidité. A cause notamment de le lenteur des copier / coupé / coller) et de la pauvreté des correcteurs grammaire / orthographe… Sans parler de la différence entre un vrai clavier et un pseudo clavier !

  4. Tout à fait d’accord avec toi JF. Quand j’ai reçu mon iPad, j’ai cru pouvoir laisser le Macbook à la maison mais au final c’est l’iPad qui y reste… J’ai essayé d’écrire mes articles (environ 20-25 000 caractères) : impossible. J’ai essayé de juste faire mes plans alors… Mais j’ai renoncé : trop contraignant. Ça va quand même beaucoup plus vite sur un ordi avec un vrai clavier…

Leave A Reply