web analytics

Une idée folle pour sauver l’économie Française ?

7
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Idée intéresant exprimée ici chez Atlantico : L’idée folle qui pourrait sauver le Tiers-monde… mais aussi la France ! Vous y apprendrez ce qu’est une « charter cities ».

«  L’économiste Paul Romer a créé un mouvement qui promeut une excellente idée pour aider le développement dans les pays du Tiers-monde : les Charter Cities. Une idée dont la France a aussi besoin.

Le principe des Charter Cities est simple : un pays, le pays hôte, de préférence un pays sous-développé, apporte du territoire ; un ou plusieurs autres pays, les pays garants, de préférence des pays développés, apportent les institutions. 

( … ) L’idée est de faire bénéficier les habitants de ces pays des institutions des pays développés, et de promouvoir la réforme.

Pensez à Hong Kong : cet îlot  administré par la Couronne britannique, entouré de la Chine communiste, a été un phare de progrès, a permis à des millions de gens d’avoir la liberté et la prospérité, et a probablement encouragé le régime chinois à se réformer et à sortir du stalinisme. 

 


( … ) Notre administration tentaculaire et notre maquis réglementaire titanesque menottent une nation dont la force de travail est pourtant très productive. Nous avons des millions de chômeurs. Et, surtout, notre système politique est complètement et irrémédiablement paralysé. Il n’y a plus d’espoir de le changer. Il faut créer un Hong Kong français ! « 

 

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

7 commentaires

  1. C’est pas du colonialisme ça ? en tout les pays bébés vont le ressentir comme ça.
    Mais effectivement pour nous sortir de là où on est, des idées de ce calibre ( cad « folles » par rapport à notre conservatisme) sont les bienvenues !

  2. honnêtement on comprend rien du tout……aucun détail.
    HK était une colonie qui vivait dans une région a trés fort potentiel economique et de plus servait ( comme aujourd’hui) a tout un tas de transactions financières et commerciales non « conventionnelles » ( pour être diplomate) comme la GB l’est devenue.
    Autrement dit: tous ce qui est intercdit ailleurs on peu le faire là bas avec la bénédiction de l' »état

  3. Quoi? Vous êtes allé là bas? moi, oui , de nombreuses fois à l’époque: une minorité d’ultrariches, des commerçants richissimes et l’immense majorité de la population dans des conditions abominables, à la limite de l’esclavage!, mais cela n’a pas changé maintenant.

  4. Je ne crois pas à des idées farfelues de ce type pour sauver l’économie française. Des idées simples existent. Il faut simplement que les politiques aient la volonté de les mettre en oeuvre.
    Je vous invite à consulter le diagnostic et les 15 propositions du collectif Roosevelt 2012.

  5. Du néo colonialisme pour sauver l’économie… Vraiment n’importe quoi ! On peut aussi revenir à l’esclavage, à la royauté, à une monarchie de droit divin…

Leave A Reply