web analytics

Ras le bol, c’est le cri du coeur des entrepreneurs !

37
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Un buzz rare a surgi sur Internet à la suite du coup de gueule d’un entrepreneur sur la loi de Finance 2013. Les entrepreneurs français, créateurs d’entreprise ou auto-entrepreneur, qui refusent d’être assimilés à des « grands capitalistes » et d’être taxés sur le capital, se sont révoltés sur Facebook et Twitter. 

> > > Nous, entrepreneurs, refusons d’être des « pigeons »

A écouter attentivement : « il va y avoir du monde dans le Thalis »… Sinon, vous resterez idiots !

Lu sur la Tribune ce soir :

 » Ras le bol. C’est le cri du coeur des entrepreneurs…

Des entrepreneurs, des patrons de PME et d’entreprises de taille intermédiaire. On ne parle pas ici des grands patrons. On parle de ceux qui prennent des risques, investissent leur argent, créent des emplois et n’en finissent pas d’être vilipendés, harcelés et massacrés. Trop c’est trop. Et ils ne peuvent même pas faire grève eux… »

Le gouvernement actuel fait tout pour décourager les entrepreneurs dans tous les domaines, même les tous petits (auto entrepreneurs, visiblement encouragés à retourner au RMI)… Je caricature ? Mais non pas du tout, c’est bien le signal qui est envoyé chaque jours… Par idéologie ou par incompétence. 

Alors, si personne ne veut plus entreprendre, si personne ne veut faire des heures sup (pour gagner plus), si personne ne veut plus créer d’entreprises pour gagner de l’argent (car espérer gagner de l’argent c’est mal et contrairement à tous les pays dans le monde : on admire pas ces salauds d’entrepreneur dans ce pays)… alors il n’y aura plus de boulot… Plus du tout !

Donc, personne pour payer les enseignants, ni les infirmières, ni la dette, ni les retraites, ni le reste… C’est pourtant simple à comprendre, non ?  Ce gouvernement constitué de « fonctionnaires de la politique » qui n’ont jamais dirigé la moindre entreprise, ce gouvernement qui visiblement déteste les entrepreneurs, les petits comme les grands patrons, rêve d’un pays de fonctionnaires bien dociles !


Nous vivons évidement un catalclysme depuis six mois, le début de la fin… Vous trouvez que j’exagère ? Non, pas du tout ! Je le pense vraiment et nous sommes assez nombreux à le ressentir. Allez, démontrez moi donc le contraire ;-)

 » PS : Je recommande chaudement la lecture de ce formidable post d’entrepreneur, intitulé « Monsieur mon député, dites à François Hollande« , qui fait beaucoup mieux et plus qu’illustrer mon propos. « 

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

37 commentaires

  1. Blague à part…
    A part râler, ici on sait bien casser les emplois !
    On sait casser les PME et les startup !
    On sait bien casser le pays… (qui est devenu le plus hostile au monde à la création d’emploi et d’entreprises)
    … alors ça fait râler de voir ça !
    Ce coup de gueule est constructif ! Merci JF de le ralayer !

  2. ChristophePosté le

    À part répéter ce que d’ autres journalistes déclarent , quels sont tes propres compétences ou autres diplômes en économie ?
    Je crois que ton site gagnerait à ce que tu te concentres sur le cœur de ton métier : le photo-journalisme .

  3. Oui, une vrai catastrophe : tous les voyants sont au rouge…
    On survit sur nos acquis, et quand on aura vendu les bijou de familles, on aura plus les couilles de rien tenter ! c’est foutu, les fainéants ont gagné

  4. Bien si le gouvernement continue comme ça je stop le statut AE.
    j’ai pris ce statut pour un plus financier en plus de mon travail de salarié comme beaucoup.
    Donner des charges sur son travail c’est normal, mais si cela devient de plus en plus comme une entreprise ou il faut payer même si tu n’as pas commencé à travailler non merci…
    Travailler plus pour gagner plus j’étais d’accord avec cette formule, mais Mr Hollande préfère juste casser ce qui a été construit par son prédécesseur …

  5. Bonjour M. Vibert, je partage le ressenti que vous exprimez.
    Gérant de modestes entreprises depuis une quinzaine d’années, dans divers secteurs, avec des succès inégaux, ayant créé pendant cette période quelques dizaines d’emplois, je suis abasourdis par certaines mesures du projet de loi de finances 2013, qui vont inéluctablement conduire à la démotivation, à l’exil, à la disparition de nombre d’entrepreneurs en France.
    Fait rarissime, une grogne sans précédent se fait jour parmi cette population trop souvent muette car éparpillée, relayée par un site dont il est beaucoup question depuis 48 heures dans les médias, que je vous invite à consulter : http://www.facebook.com/lespigeonsentrepreneurs, et pourquoi pas à soutenir.
    L’esprit d’entreprise et la réussite sociale n’ont décidément pas bonne réputation dans les couloirs de l’Elysée Hollandais, pour qu’on les moque, les critique et les affaiblisse avec autant de détermination et je le dis avec gravité, aveuglement et incompétence.
    Le redressement économique ne se décrète pas, il ne s’obtient ni par l’incantation, ni par l’exaltation patriotique, ni par les savantes réthoriques dont les politiques se gargarisent, il est affaire de création de richesses et d’emplois, dont l’entrepreunariat est un des premiers pourvoyeurs. Si l’on casse ce ressort là, je crains fort pour la machine France toute entière…

  6. Bonsoir
    Je soutien Jf pour ses coups de gueule et ses avis que je ne partage pas toujours mais qui font reflechir. Apres tout c’est son blog et il en fait ce qu’il veut – on est pas obligé de le lire si on est pas d’accord.
    Sans faire de la psycho de bazard, je trouve interessant ce virage éditorial vers des sujets souvent de société car cela traduit l’esprit du moment- et oui fini l’insouciance Damocles se rapproche de nous. Force est de constater qu’on est dans la merde et que ça pu. Surement que certains regrettent leur vote ou le regretterons bientôt…
    En attendant on essaye de se consoler comme on peut – moi je fais des photos.
    By the way, mon entreprise est en redressement judiciaire et je me bat pour qu’on ne soit pas liquidé. J’espere que les conneries des haut fonctionnaires qui nous gouvernent ne vont pas encore plus plomber la situation.
    Bonne nuit

  7. Moi j’aime bien que les sites consacrés à telle ou telle activité sortent de temps en temps la tête du sable pour ne plus jouer à l’autruche… C’est rappeler à ceux qui nous gouvernent que chacun veut s’exprimer, que le peuple n’a pas délégué complément, que « Moi Président » c’est n’est pas synonyme de « Moi, Roi de France ». Les sujets ne veulent plus être obnubilés par ce qui semblait être leur seule préoccupation depuis longtemps quand on se baladait sur les blogs et autres sites spécialisés. Le photo-journalisme n’est pas en dehors du système économique et fiscal. Il est sain de montrer que chacun ne va pas continuer à faire des heures de malade pour alimenter le tonneau des danaïdes.. J’ai lu quelque part que 4,5 millions de foyers allaient voir leur impôt sur le revenu baisser dans la prochaine loi de finances. Pourquoi? J’ai lu que les fameuses « niches fiscales » n’allaient pas beaucoup baisser et rester autour de 70 000 000 000 d’Euros de manque à gagner pour l’état par an. Pourquoi? Pourquoi un gouvernement de gauche n’a pris aucune décision forte depuis 5 mois? Pourquoi les oeuvres d’art, source d’enrichissement sans cause ne sont elles toujours pas taxées à l’ISF. Bon, j’arrête là mon plaidoyer, je voulais juste soutenir Jean-François dans sa démarche. Même si les « geonpi » utilisent le chiffre de 60% qui ne sera que rarement atteint, c’est normal « Moi Président » à balancé des milliers de fois pendant sa campagne le taux de 75% qui ne concernera de quelques centaines voire milliers de personnes et encore ce sera à la marge et pas dès le premier Euros. Que les gens utilisent contre ceux qui sont au pouvoir les méthodes qu’ils ont eux-mêmes inventées pour le conquérir n’est que justice. Sauf que plus personne n’a envie de fermer sa gueule car chacun a espéré autre chose d’une présidence « normale ». Autre chose que cette incapacité à réduire le train de vie de l’état, autre chose que ce débat surréaliste aujourd’hui à l’assemblée au sujet de la modulation du prix de l’électricité et de la définition de la notion de « besoins essentiels » de chaque citoyen….. Pour avoir traversé l’URSS en 1980 j’ai l’impression que nous venons de faire un saut en arrière. « Moi Roi de France » j’ai décidé que chaque sujet à droit à… à quand les tickets de rationnement? Oui je crois que nous sommes devenus décroissants malgré nous. J’étais persuadé que la planète ne pouvait supporter le toujours plus, mais je ne pouvais pas imaginer visiter la Corée du Nord sans émettre un gramme de CO2. Sur ce bonne nuit.

  8. Daniel RobillardPosté le

    JF, cela fait un moment que je constate ta crédulité, ta naïveté, et tes mauvaises lectures.
    Les riches sont des maitres de l’intox.
    Ils passent leur temps à entretenir la confusion entre entreprise et propriétaire de l’entreprise.
    Sous entendu : taxer ma fortune personnelle = taxer l’entreprise.
    Qui travaille l’employé ou l’actionnaire ? Et lequel est le plus taxé ?
    Pourquoi celui qui vends son entreprise (pourquoi d’ailleurs ?) doit-il être moins taxé que celui qui y travaille ?
    JF, prends du recule élargi tes sources d’informations et surtout, ne fait pas le jounaleux qui s’empresse de propager le « scoop » plus vite que ses con-frères.
    PS : le journaliste est une espèce quasiment disparue, supplantée par des « porte-paroles », voix de leurs maitres, ceux qui possèdent et/ou contrôlent les médias.

  9. Je suis tout à fait d’accord avec la remarque relevée plus haut :
    « On n’est pas obligé d’adhérer à tout ce qui est dit ; au moins avant d’avoir lu jusqu’au bout ».
    Pour avoir parcouru plusieurs dizaines de sites sur le sujet depuis hier, commenté par à peu près tout ce que la presse généraliste et économique sérieuse compte de titres, je pense que le rédacteur de l’article cité, socialiste (tiens…), aurais dû appliquer cette précaution à lui-même.
    Ce qui est discuté et contesté fait bien partie intégrante du projet de loi de finances 2013 proposé par le gouvernement actuel et n’appartient pas à la rumeur colportée par les revanchards de droite, ou du fantasme de quelques énervés.
    Cordialement.

  10. Je déteste l’amalgame propriétaire d’entreprise = riche. C’est l’intox actuelle qui vient d’en haut… Combien de gens sacrifient beaucoup à leur entreprise. On ne parle pas des entreprises du CAC40. D’ailleurs le sujet traité par Jean-François n’est pas de savoir si c’est moral ou pas de taxer. C’est de savoir quelles seront les conséquences sur les entrepreneurs, sur celui qui hypothèque sa maison avec l’espoir de gagner. S’il n’a plus cet espoir il n’entreprend plus ou il entreprend ailleurs… D’ailleurs pour les tenants de la morale, pourquoi ne pas taxer les gagnants du loto ou de l’euromillion, ceux qui en risquant dix Euros peuvent devenir subitement ultra-riche…. Et se mettre à hurler contre ISF…

  11. Merci JF pour cette revue de presse. Un nouveau terme à apprendre pour Monsieur Robillard ? :). En tant que sale patron voyou pour certains, qui bosse beaucoup plus qu’un salarié, WE compris et qui gagne beaucoup moins, mais alors beaucoup moins qu’un salarié cadre sup (maison hypothéquée bien sûr), j’adhère à ce qui est dit totalement. RAZ LE BOL, foutez nous la paix ! Ce gouvernement est le meilleur pour le partage… de l’argent des autres et particulièrement de ceux qui essayent de faire avancer les choses ! par contre pour avoir un fonctionnement « normal de l’État », avec un contrôle strict des dépenses de tous (Nous ne sommes pas prêt d’avoir un système de contrôle à la suédoise), et aussi des députés de tous bords d’ailleurs (regardés leurs retraites), là c’est autre chose !
    Bonne nuit quand même

  12. Faut arrêter un peu d’enchainer les « preuves à l’appui ». La mesure ne concerne que les entrepreneurs qu’au moment de la cession et ne concerne en aucun cas la capacité à entreprendre.
    On a bien compris que vous votiez à l’UMP… Il s’agirait d’être un peu plus honnête intellectuellement.
    Mais tout ce que je vois, c’est que les inégalités n’ont rarement été aussi fortes dans ce pays, avec des riches encore plus riches depuis (la crise) Sarkozy et des miséreux encore plus miséreux. Je n’ai jamais vu autant de 4X4 de luxe dans Montpellier et en même temps, je vois des indigents qui vivent dans un platane…
    Alors franchement, si ces trous du cul de monteurs de start up pouvaient un peu entreprendre et arrêter de vendre des boites vides, tout le monde y gagnerait.

  13. Je suis plutôt d’accord avec le mouvement des pigeons, déjà nettement moins avec le fait de se faire piquer une photo par eux pour leur com… j’imagine que je ne suis pas le seul…
    C’est quand même paradoxal et très agaçant de se faire piquer une photo par un groupe censé faire notre défense…
    http://www.portail-photos.fr/Pigeon-vole.html
    http://www.facebook.com/photo.php?fbid=371544009592328&set=a.370790026334393.91200.370553499691379&type=1&theater

  14. Bonjour,
    les commerçants, les patrons toujours a pleurer et les ouvriers toujours plus riche. Macandphoto pour moi c’est terminé. Adieu

  15. Ca dépend de quel poit de vue on ce place… Moi je trouve ça dangereux de lancer des news aussi engagés…tel un commerçant qui affiche ces opinons politiques. Après c’est à M&P de voir… Même si je ne suis pas toujours d’accord, ce que j’aime ici c’est que l’info est brut de brut :-)

  16. ysengrainPosté le

    La lecture du passé éclaire souvent le présent.
    Depuis 30 ans, Raymond Barré, gouvernement de droite, il n’y a pas eu de budget en équilibre.
    Les 2 principaux postes en déficit: le chômage et son financement, les prestations sociales – assurance maladie et retraites.
    Il y a 30 ans, la situation était la même.
    1991 Rocard génère le livre blanc des retraites où tout est dit et expliqué. Résultat ? Il a fallu attendre Sarkozy pour commencer timidement à ….
    1995 Juppé propose une audacieuse réforme de l’assurance maladie. Les grèves de décembre 1995 le dissuaderont d’aller plus loin. Pendant le même temps, les syndicats français envoient 142 représentants au congrès mondial de la protection sociale alors que les représentations des autres pays ont envoyé mois de 3 représentants.
    1900 milliards d’euros de dettes répartis sur 60 millions de personnes … 30.000 € pas tête.
    Une crise économique colossale déferle sur le monde et pas simplement sur le microcosme français.
    Il n’y a pas d’autres alternatives que le chemin suivi, même si on peut s’y blesser les pieds. On verra la tête des patrons de PME quand l’euro sera effondré et disparu que la crise de 1929 ne sera qu’une aimable plaisanterie à côté de ce qui pourrait nous attendre.
    TOUS les gouvernants de droite comme de gauche sont gravement coupables d’avoir généré un tel merdier. Maintenant, une seule solution, se mettre des lunettes pour neurones afin de supplanter la myopie intellectuelle ambiante

  17. JM,
    il me semblerait bon en effet d’arrêter les digressions…
    Le site MacandPhoto est un site que je retrouve avec plaisir lorsque tu parles de photos et de matériel avec le talent et le non-conformisme que je te reconnais.
    Seulement, de plus en plus, tu verses dans la polémique économico-politique sans en avoir à mon avis les compétences journalistiques…
    Le problème aujourd’hui est qu’internet a mis en avant des bloggers qui ont un avis sur tout et qui le partage à tort et à travers. Ces propos répandent des idées fausses, reprises en cœur et déformée par une communauté de lecteurs inquiète (à juste titre parfois). Cela sent malheureusement mauvais la discussion de comptoir et participe à la désinformation générale !!
    De plus, tes convictions politiques ne m’intéresse pas !
    JM,
    Créé un blog sur ces sujets économico-politique si tu veux, mais ne prends pas en otage tes lecteurs « photographes ».
    Merci par avance,
    Boris
    photographe et auto-entrepreneur…

  18. Mais JF fait ce qu’il veut ! c’est pas le blog d’un grand journal ou d’un groupe de presse ! si il veut parler de croque monsieur ou des porcs qui laissent chier leur chien sur les trottoirs c’est son droit ! pourquoi revenir si c’est pour grogner sur l’auteur ou ses opinions… Comme pour les programmes TV, si il y a une zapette ce n’est pas pour rien. Amicalement.

  19. En effet JF fait ce qu’il veut… Et nous avons le droit de lui donner notre avis !! Et de lui dire qu’il se trompe en emmenant son blog dans cette direction !

  20. Bravo JF De dire tout haut ce que je pense tout bas !
    Daniel Robillard confond petits patrons assaillis par un état vampire. Avec les escrocs de la haute finance… Il lit trop vite ! Aveugle par sa bonne conscience…

  21. Moi aussi, lecteur occasionel, je suis de plus en plus gené par ces tribunes intempestives qui n’ont rien a voir avec la photo ou le mac.
    Mais puisque c’est le sujet, une citation qui résume le fond de ma pensée :
    «Il est naturel de ne pas vouloir payer plus d’impôts, mais je suis gêné car ce mouvement, alimenté par la rumeur, se base moins sur des faits que sur des fantasmes. J’ai peur que nous le payions cher à l’étranger, où la réputation de la France en matière d’entreprises est déjà écornée. Ce mouvement va laisser des traces, c’est comme l’émergence d’une sorte de Tea Party des entrepreneurs du numérique»
    Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel
    Un entrepreneur et lecteur.

  22. C’est marrant comme ils retournent le problème ces « chers » entrepreneurs (enfin, une petite partie car la majorité sont des gens honnêtes, tout comme moi qui a créé une modeste micro-société) … Les pigeons jusqu’à présent, ce ne seraient pas plutôt ceux qui voyaient leur revenus issus du travail beaucoup taxer que les revenus du capital ?
    Et puis je ne voies pas ce que cela changera pour les autoentrepreneurs cette mesure (veuillez éclairer ma lanterne). Taxer le capital ce n’est pas forcément taxer les entrepreneurs, c’est rétablir un certain équilibre des forces, faire en sorte que les entrepreneurs investissent leur argent dans des projets porteurs d’avenir et ne base pas leur réussite sur de simples opérations financières qui ne créent aucun emploi.

  23. Exactement, taxer le capital n’est pas forcément taxer les entrepreneurs, mais seulement les fainéants qui ont juste l’idée de monter une boite sur un créneau porteur sans pour autant créer des emplois et de la richesse et trouver un pigeon pour revendre rapidement.
    Je crois effectivement que vous êtes entrain de lasser vos lecteurs, à force de nous balancer des posts de ce genre. Je viens encore sur ce blog car c’est comme une vieille habitude, mais je ne me souviens plus quel était le dernier post parlant de photo tellement il est noyé dans tant de vomi.
    Et puis vous nous avez récemment démontré avec l’iPhone 5 que vous aviez tendance à dire une chose mais à faire le contraire… donc, vous soutenez le projet de loi de finance 2013 ?

  24. Sur cette question de fiscalité, il ne faut pas non plus oublier que points suivants :
    - les créateurs d’entreprises continueront à bénéficier d’abattements en fonction de la durée de détention des actions de leur société si le montant de la plus value est supérieur à 150 000 euros : 5% entre deux et quatre ans de détention, 10% de quatre à six ans, puis 5% supplémentaires par année, jusqu’à 40% la douzième année.
    - l’imposition des plus values au barème de l’impôt sur le revenu ne sera pas appliqué en cas de vente des actions avant un départ à la retraire ou avant un investissement d’au moins 80 % de la plus value réalisée dans la création d’une autre entreprise

  25. Observation neutrePosté le

    En recherchant trois mots sur Google: « marc fiorentino condamnation », je suis tombé là-dessus, dans un devoir de mémoire:
    http://www.marianne2.fr/Les-imposteurs-de-l-economie-bouscule-les-economistes-mediatiques_a216912.html
    Prendre cet honnête entrepreneur comme un porte-parole me paraît suspect… À croire que certains réfléchissent, et d’autres moins…
    Gueuler pour 5 mois de pouvoir alors que les raclures précédentes s’en sont mis plein les poches pendant des années en tentant de nous monter tous les uns contre les autres par entre autres une poussée (encore un truc suspect, non ??) des communautarismes, pas besoin d’avoir un œil de photographe pour s’en rendre compte bon sang, alors vous (au sens général) qui côtoyez (normalement) parfois la misère via votre métier fantastique de reporter, comment pouvez-vous penser comme cela ?
    Ne voyez-vous poindre un climat qui nous a mené vers l’apocalypse il y a soixante ans ?!
    Reconnaissons aux lobbies leur victoire sur les petits esprits !!!
    Querelle de chapelles gauche/droite ?! Nada amigos, question d’intelligence. Serrons-nous les coudes face aux imposteurs… Je resterai fidèle malgré ces divergences JF…

  26. Observation neutrePosté le

    J’oubliais pour la blague, JF: tu as des parts chez Apple pour que ton site plante souvent mes navigateurs sur mon ipad premiere generation et non sur les ipad versions deux et trois de mes potes gauchistes ?!

  27. Où était le coup de gueule en 2008, quand les états fonctionnaires ont du sauver en catastrophe le système des entrepreneurs en train de se viander lamentablement?
    Ras-le-bol de ce discours habituel depuis 20 ans sur les salariés feignants et malhonnêtes maintenus à bout de bras par de pauvres entrepreneurs honnêtes et surexploités.
    La plupart des PME se contentent de copier les produits des entreprises créatives pour le compte des grands distributeurs. Ce sont des nids d’exceptions aux lois sociales.

  28. Ah sacré M Vibert ! Vous êtes constant dans vos coups de gueule politiques !
    Qu’il est beau le système ultra libéral que vous défendez becs et ongles qui provoque misère, chômage, nationalisme, crise monétaire, dettes bancaires colossales épongées par les Etats, spéculations financières généralisées, effondrement industriel, désespérance, etc…
    Quelle ingratitude avons-nous vis à vis de ce système capitaliste de ne pas se satisfaire de l’austérité, de la récession, du «no-future», de la violence !
    Quel bonheur de voir traiter de « fainéants » tous ceux qui ne sont pas chefs d’entreprise qui eux perdent tous de l’argent, qui ne licencient jamais, qui sont tous respectueux du droit du travail, qui eux travaillent tous énormément, qui ne spéculent pas, etc… etc…
    Quelle jubilation de voir ce pauvre M Fiorentino associé à de puissants intérêts financiers faire mine de se lamenter des désastres provoqués par le système qu’il défend avec une belle constance et s’insurger devant les décisions soi-disant «ultra révolutionnaires» de Hollande qui suit les traces de son prédécesseur !
    Quelle jouissance de constater la hauteur de vue et la finesse des réactions que vous alimentez !
    Félicitations pour la mutation de votre site que vous devriez intituler Macandlibéralisme ! Remarquez qu’Apple en est un très bel exemple de cette colossale réussite financière assise sur un immense désastre social et alimentée par une clientèle saignée et soumise !
    M Vibert, peut-être devriez vous réaliser davantage de plans «grand angle» en fermant pour une plus grande profondeur de vue ?
    Mais zut, voilà que je parle «photo» !

  29. loin de tout çaPosté le

    je veux même pas lire ce que les gauchos vont avoir laissé ici.
    être de droite c’est sale. gagner sa vie sans attendre un salaire mensuel, c’est sale.
    l’Etat providence va vous pêter à la tronche et vous ne le voyez même pas, abrutis par vos super lecture d’intellectuels qui savent bien mieux que tout le monde.
    Ici, d’où je vous écrit, on ne rêve que d’une chose, pouvoir habiter en France et monter un petit business et bien gagner sa vie pour offrir un avenir meilleur à sa famille.
    Ouais, tu parles.
    on s’en tape de savoir si ce buzz a été monté de toute pièce par une agence de com.
    C’est une réalité , mais que la gauche ne veut pas voir.

Leave A Reply