web analytics

Google tient la presse… par les couilles !

11
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Pour résumer la situation : en l’absence de toute alternative Européenne en terme de moteur de recherche, le géant américain Google est aujourd’hui tout puissant et en situation de quasi monopole… (seuls les Chinois n’ont pas ce problème car ils ont leur propre géant : Baidu).

How-to-dominate-google-with-a-new-website

Ce lundi après midi, Eric Schmidt le patron de Google est à Paris pour discuter avec le gouvernement Français… Et l’on s’achemine probablement vers un camouflet sur la question des articles de presse repris (à son profit) par l’américain. Probablement l’équivalent d’un « Munich du numérique » ! Tout simplement car on a aucune marge de manoeuvre face à Google tout puissant :

Lisez ces divers papiers pour comprendre l’importance de l’enjeux : 

Il faut comprendre que sans outils industriels (fermes de serveurs, algorythmes), point de souveraineté numérique. Il en va du numérique comme de l’automobile, ou de l’aéronautique… C’est celui qui possède l’imprimerie qui possède la presse, celui qui tient les tuyaux et les infrastructures (Google en est l’épine dorsale) qui tient véritablement l’internet. Et comme nous passons progressivement, de l’ère du papier à l’ère de l’écran… (ça ne vous aura pas échappé).

Google tient bel et bien la presse Française (et même Européenne) par les couilles… Excusez l’expression ! Et ce qui se passera cet après-midi finira de le confirmer, cette rencontre est le premier évènement visible, qui démontre que le point de non retour est depuis longtemps dépassé…

La France fait bel et bien partie d’un tiers monde numérique et les conscéquence concrètes ne se font pas attendre : nous les avons sous les yeux aujourd’hui (emplois, balance commerciale, indépendance de l’information, ré-écriture de l’histoire et des encyclopédies, etc…) ! L’espace Internet Francophone est définitivement colonisé et les droits d’auteurs mis en coupe (que l’on songe à la photo par exemple) par de puissantes multinationnales Américaines ou Asiatiques (Google, Microsoft, Apple, Samsung, etc…). Et il n’y aura pas de retour en arrière…

Quand, avez-vous la dernière fois utilisé un logiciel Français pour vos images (la place de DxO est honnorable mais totalement anecdotique) ? Un service de payment Français (genre paypal) ? Un téléphone Français (mon bibop était Alcatel) ? Une tablette Made in France (bon courage à Archos, mais d’une part les composants viennent d’Asie et le système d’exploitation est Android, secondo leur part de marché est totalement anecdotique là encore).

Il ne faut pas s’étonner de ce qui se passe : aveuglé par un passé glorieux, notre pays (notre Europe même) n’a pas su prendre le virage du numérique (en tant qu’industriels, qu’inventeurs et créateurs de contenus), nous ne savons que consommer (acheter) ce qui est produit ailleurs…

Consolons-nous tout de même : mieux vaut consommer du Google que du Baidu ! Heureusement, qu’il nous reste les marinières Armorlux et les robots Moulinex

 

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

11 commentaires

  1. Désolé, il y a un problème technique sur les commentaires !
    Les commentaires longs ne semblent plus passer !
    Désolé, il y a un problème technique sur les commentaires !
    Les commentaires longs ne semblent plus passer !
    Désolé, il y a un problème technique sur les commentaires !
    Les commentaires longs ne semblent plus passer !
    Désolé, il y a un problème technique sur les commentaires !
    Les commentaires longs ne semblent plus passer !
    Désolé, il y a un problème technique sur les commentaires !
    Les commentaires longs ne semblent plus passer !
    Désolé, il y a un problème technique sur les commentaires !
    Les commentaires longs ne semblent plus passer !
    Désolé, il y a un problème technique sur les commentaires !
    Les commentaires longs ne semblent plus passer !
    Désolé, il y a un problème technique sur les commentaires !
    Les commentaires longs ne semblent plus passer !

  2. Et si l’Etat décidait de mettre en oeuvre la première de ses prérogatives : la souveraineté qui lui permet sur son territoire d’imposer à toute entreprise (et à tout sujet de droit) de respecter le droit d’auteur, la vie privée des internautes, le droit de la concurrence, le droit fiscal (il y a bien quelques irrégularités dans les comptes de Google France)… Il est temps que les Etats, avec leurs imperfections, recouvrent leur fonction de garants de l’intérêt général en exigeant que la loi démocratiquement adoptée soit respectée par tous.

  3. Ah toutes ces innovations américaines. Moi je dis vive le DoD.
    Prenez le SRI (un des plus gros centre de recherche au monde) et regarder son financement :
    http://www.sri.com/sites/default/files/brochures/sri-factsheet-0912.pdf
    Sinon il y a des domaines, où l’Europe est loin d’être à la traine. Certes ce n’est pas de l’économie numérique. Mais les transports, l’aéronautique, le spatiale, l’Europe est loin d’être à la traine.
    Pour ce qui est de Google, tout n’est pas non plus développé aux USA. Il existe aussi de gros laboratoire en Europe, on ne doit pas être si mauvais que ça finalement.

  4. La vérité est ailleurs, google publie des liens (des panneaux indicateurs) qui pointent vers les sites des journaux, qui eux ont une économie réelle basée sur les pubs qu’ils publient sur leurs sites….. Google en cela nous rend un service, que serais mac&photo sans ces liens qui le font connaître, certainement un blog que personne lirais….
    Qu’une entreprise comme google qui fait son beurre entre autre en France n’y paie pas d’impôts, ça c’est une autre histoire… Que l’Europe soit nulle de n’avoir pas créé de moteur de recherche et soit ainsi dépendante économiquement d’un moteur étranger avec tous les risques que cela comporte, ça aussi c’est une autre histoire, la presse française pille les photographes elle à beau jeu de donner des leçons, à ce sujet j’ai lancé sur facebook une initiative contre le pillage en appelant à diffuser ce message : « Alexandre Cometti lance l’idée d’un collectif de photographes destiné à attaquer systématiquement et méthodiquement en justice tous les contrevenants aux lois sur les droits d’auteurs des photographes, copiez cela sur votre mur si vous vous sentez motivés/concernés par ce projet. La guerre totale est déclarée !!! »

Postez un commentaire