web analytics

Leica M, ME, M9, M9-P, MMM’s : ça y est on est paumé !

29
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Jusqu’à présent, c’était facile : il y avait le Leica M8, puis le M9, puis le M9-P, puis le MM (enfin, le M Monochrome)… On pouvait encore suivre !

Mais quelle mouche a donc piqué les as du marketing de leica, de nous embrouiller avec un nouveau « M tout court », flanqué d’un « ME »… Le tout sans nous donner de prix, histoire de brouiller un peu plus les cartes.

0000_screen_ 2012-09-18 à 01.23.20

Donc si j’ai bien compris, le M est le vrai Leica M ! Le vrai M10, successeur du M9. Et le ME n’est qu’un « sous M » ? Mais comment s’appelera alors le sucesseur du M ? l’arrivée de ce premier « vrai M », signifie-t-il que les précédants M, n’étaient que des brouillons ? Ils seront contents les acheteurs des M8, 9, 9-P, de voir leur « précieux » aussi rapidement dépreciés sur le marché du M, tant le nouveau M a fait de progrès…  A ce rythme, dans pas longtemps on sera totalement paumé entre tous les Leica M et la cote de l’occasion sera fort compliquée à évaluer…

A se demander, si ce n’est pas le but d’ailleurs ? Sachant que la « magie Leica M » et le « prix Leica », ne s’accordent guère avec le rythme de renouvellement typique des appareils numériques… Un Leica M est un M et puis c’est tout !

0000_screen_ 2012-09-18 à 01.23.33

Mais à quoi bon payer si cher, lorsque Sony annonce un XR1 compact full frame pour la moitié du prix, qui sera probablement beaucoup plus efficace et beaucoup plus agréable à utiliser que n’importe quel Leica M. J’écris ça après avoir passé un été avec le Sony RX100, qui démontre que Sony a su dès le premier essai dépasser l’expertise de Canon, Nikon, Fuji, Pansonic et Olympus en matière de compact, d’ergonomie, d’optique et de capteur… Sachat que le RX1 sera suivi de successeurs à un rythme que Leica sera incapble de soutenir, je ne donne pas cher des futurs M… Sans oublier la concurrence nouvelle de Fuji !  M’ enfin ? 

Bref, ces Leica M me semblent être d’intéressantes anomalies. Pour moi, la saga Leica M ne subsiste années après années, que par le snobisme des uns et la naïveté des autres… Et parfois les deux en même temps !

Cerise sur le gâteau, le nouveau Leica M proposera un viseur électronique optionnel de type EFV2 (oui, celui que j’avais testé à Bali pendant un mois avec l’Olympus XZ-1)…

 


Un médiocre EVF2 était acceptable (à la rigueur) sur un compact a 400 €, mais dépenser le prix* d’un Leica pour ensuite viser dans cette décevante lucarne pleine de pixels cramés, c’est le comble du ridicule ! Un sombre présage, ce n’est pas avec ce genre de viseur que Leica nous fera rêver à nouveau…

* Le prix du Leica M est encore inconu actuellement, mais il sera probablement encore plus salé que d’habitude, vu les progrès de la fiche technique par rapport aux précédants M.

 

 

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

29 commentaires

  1. Bizarrement, le soit-disant snobisme des « Leicaïstes » n’est présent que dans l’esprit des gens qui n’ont jamais pris la peine de regarder autre chose que le prix du materiel Leica.
    Que dites-vous de la qualité des optiques et de la fabrication?
    Personnellement, j’utilise n’importe quel appareil pourvu qu’il me permette de faire des photos, j’ai un Leica (entre autres) et force est de constater que le rendu des optiques et la fiabilité des boitiers (argentiques et numériques) sont au dessus de n’importe quelle marque que j’ai pu tester! La qualité à un prix, c’est tout.
    Canon n’embrouille personne en sortant un 5d mkIII, un 6D, un 600d, un 60d, un 1dx, un Eos M et un 1D mk IV ? Et bientot un G15???

  2. Bonjour Jean-François,
    Deux petites précisions :
    1. Le M (type 240) sera disponible au tarif de 6200€. Donc relativement « à peine » [oui, bon, tout est relatif] que le M9-P actuel, qui, pour mémoire, est à 5995€.
    2. J’ai écrit « M (type 240) » parce que désormais tous les M s’appelleront juste M. Ils se distingueront par leur « type », un peu à la manière des Porsches 911 (qui s’appellent toutes 911 depuis 50 ans). Autrement dit, à partir d’aujourd’hui, tous les M sont des M.
    Quant aux progrès du M (type 240) qui entrainera la dépréciation des anciens M8, M8.2, M9, M9-P, on ne va pas réellement se plaindre : ce progrès était un mal nécessaire et, a priori, ce nouveau M numérique fait un bond de géant par rapport à ses aînés. Faudra juste patienter début 2013 pour avoir les premiers tests « terrain ». :)

  3. Enfin l’article tant attendu.Le snobisme est aussi pour toute personne qui change de iphone,ipad et autre macbook air à chaques nouvelles annonces apple. Je suis sur que tous les Stanley Greene, Bruno Stevens et autres photographes de terrains sont des snobs.Le sony xr1 est un `compact`,objectif fixe.Cher. Avec le M on a accès à toute la gamme d’objectif leica, voigtlander et zeiss.Tant mieux si le M-E permet d’avoir accés au M a des prix plus démocratiques.Enfin leica propose des évolutions (liveview,vidéo) réclamés par certains et c’est pas encore assez.Effectivement l’evf est un gadget inutile.
    Et puis personnes n’est obligés de l’acheter.Sauf les snobs.

  4. Bonjour JF encore une fois beau travail d’investigation ! Sincèrement bravo. Et pas c’est sympa de reconnaître les propos de ta ministre sur la presse en ligne !

  5. Tiens, c’est rigolo ! J’ai développé sur le forum Lumix les mêmes idées à propos de Leica et je me suis pris une volée vert. Je m’y attendais, certes, mais pas une aussi féroce.
    Il ne faut pas toucher aux vaches sacrées…

  6. Leica compte beaucoup de guignols parmi ses équipes. Y a qu’à voir que chaque année, on nous ressort les panasonic lumix à la sauce LEICA en collant un badge dessus et gonfler le prix de quelques centaines d’euros pour le même produit, sont fort chez LEICA :-)

  7. Drole d’histoire
    Le leica actuel semble être le descendant d’un enfant de la normalisation du 3em Reich dont la Coccinelle VW fut longtemps emblématique.
    L’un de ces rejetons les plus célèbre est la norme DIN et ….les autoroutes
    Bref pour juguler la crise et relancer l’économie on à rationalisé la production industrielle pour ressusciter une Allemagne moribonde
    Est une conséquence de la colonisation, via le plan Marschal, de l’Allemagne par les USA mais 70 ans plus tard Le Leica est un produit de luxe technologiquement obsolète et hors de prix
    Sans doutes encore un effet du puritanisme états unien

  8.  » Que dites-vous de la qualité des optiques et de la fabrication?  »
    Justement c’est une légende ! Canon, Nikon et certains autres font tout aussi bien !

  9. Personnellement j’ai une certaine admiration pour les réalisation technologiques du 3em Reich (mais bien évidement pas pour d’autres réalisation beaucoup moins admirables)…
    Toujours est-il que Leica n’a pas su évoluer avec son temps… La mise au point télémérique esttotalement sans intérêt en 2012. Le comble est de voir Leica se tourner vers le Live View et se rabaisser au niveau d’un compact bas de gamme !
    Le myth en prend un coup. Et Leica ne tient que par le mythe nostalgique, d’une manière de photographier que l’on imaginait mieux (parceque original), sans s’intéroger sur pourquoi elle a dispparu ?

  10. Puisqu’il faut montrer patte blanche pour éviter de tomber dans les clichés des anti-Leicaistes vs pro-Leicaistes (tout aussi ridicules d’un coté comme de l’autre), je précise de suite que je n’ai pas et n’ai jamais possédé en mon nom de Leica. Mais j’ai pu en tester, argentique et numerique. J’ai mon avis.
    Je tiens surtout à dire que comparer un compact à objectif fixe à un système à optiques interchangeables me laisse dubitatif. La visée télémétrique est certes obsolète, mais est toujours un outil utilisable, avec ses avantages et ses inconvénients. Ce sont des appareils qui ne jouent pas sur le même terrain.
    On peut s’amuser à comparer un Fuji X100 avec un D7000, au prétexte qu’ils ont un capteur de taille similaire, mais franchement, est-ce bien sérieux?
    Je venais très souvent sur le site, pour les avis sur le matériel, mais maintenant, je commence à fatiguer entre les discussions de café du commerce sur « la Crise » et le « cassage » systématique sur certains sujets. C’est bien dommage, je peux toujours aller voir ailleurs, personne ne me regrettera, mais vos avis étaient bien utiles, surtout pour un voyageur tel que moi.

  11. Non POMME, jonathan Ive va contribuer à l’elaboration d’un seul et unique exemplaire, avec Bono et le bénéfice de la vente reversée à une asso carritative.

  12. Juste une question : pourquoi dire qu’un Leica M est un objet vendu à un prix exorbitant et ne pas tenir le même propos pour un 800E ou un 1DX ?
    Je possède un « vieux » 1Ds Mark II, au prix d’une Twingo à l’époque, et un vraiment vieux Leica M5 (39 ans…) : c’est des appareils photos très chers mais d’une efficacité et d’une fiabilité exemplaire.
    Et il faudrait arrêter « d’insulter » les gens parce qu’ils possèdent telle ou telle marque, c’est vraiment stupide et un manque total de respect. Le but final n’est-il pas de faire des photos avec le matériel qui convient à sa démarche photographique ? Tout le monde est-il obligé d’utiliser le même appareil ? C’est un peu dictatorial, non ?

  13. Avec le parc d’appareils photos existant, tout le monde y trouve son compte.
    toutes ces batteries qui finiront à la poubelle by the way!

  14. Stéphane beaujean on

    Perso, en numérique, j’ai un 5D MKII depuis sa sortie et j’ai eu longtemps un M9 en même temps. Je l’ai revendu par besoin d’argent. Car c’est trop cher. Mais demandez moi lequel des deux je préfère, lequel des deux permet les photos les plus piquées (et de loin), la chromie la plus juste, et celui qui me procurait le plus de sensations lors du déclenchement, je n’hésiterais pas une seconde, je vous répondrais Leica.
    C’était par certains cotés une bouse inacceptable. Enfin surtout à cause de sa lenteur et de son écran pourri. Mais dès qu’il s’agit de prendre une photo, et d’en observer les résultats sur Lightroom… y avait pas photo.
    Une dernière chose : j’ai une petite collection d’optique fixe Pro Canon, et c’est vraiment pas le même niveau que le seul summilux que j’ai eu. Si j’ai 10000 euros en janvier, je ferais cette bêtise. Quoique, c’est vrai, j’essaierai le Sony avant. Car au fond je me contente parfaitement d’un 35 ou d’un 50 pour la vie de tous les jours.
    C’est juste de le dire : Leica a probablement quelques soucis à se faire et aura de plus en plus de mal à justifier ses prix injustifiables, même pour du fait main Allemagne.
    Mais hélas, il font un appareil unique avec des performances optiques uniques qui procure des sensations uniques en pratique. On peut trouver ça superflu, surfacturé, mais nier la spécificité de ces appareils au titre que les gens qui y sont sensibles sont des snobs ou des fous…

  15. Plus piqué que des optiques pro Canon ?
    A mon avis , c’est que tu n’a pas su choisir les bonnes optiques Canon ! (c’était quels optiques ? )
    Ou que tu ne sais pas exploiter l’outil Netteté de Lightroom ?
    Ou que tu compare des optiques non comparables…

  16. stephane.beaujean on

    En Canon : (16-35 II, 24 1.4 II, 35 1.4, 50 1.2, 85 1.2, 125 2.0)
    Sincèrement, ces optiques très visiblement moins piqués que le 50 summilux 1.4 que j’ai eu. Le 50 1.2 Canon est en plus très très nul sur ce point, une optique totalement ratée à mon sens, lente, très lourde, pas piquée quelle que soit l’ouverture. Les autres optiques canon sont quand même meilleures, mais en dessous. Dès le premier pas de zoom sous Lightroom la comparaison était choquante.
    En terme de plage dynamique, enfin, le capteur du Leica 9 était plus intéressant à travailler sous lightroom, j’avais bien plus de latitude en contraste. En tous cas sous LR3 car le LR4 a tellement fait de bon sur ce point avec la récupération des hautes lumières et des ombres que peut être les choses sont différentes désormais. Et je n’ai jamais eu l’occasion d’essayer.

  17. On peut ne pas aimer Leica, sa philosophie télémétrique et ses tarifs délirants mais il faut admettre que niveaux optiques c’est un autre monde.
    Il y a un paquet d’optique chez eux qui ferait passer n’importe quels objectifs Canon ou Nikon pour des culs de bouteilles.
    Et je parle même pas de certaines séries L dont les lentilles mal alignées oblige d’en tester un certains nombres avant de trouver le bon exemplaire.

  18.  » Que dites-vous de la qualité des optiques et de la fabrication?  » Justement c’est une légende ! Canon, Nikon et certains autres font tout aussi bien !
    Ca, ça ne risque pas… C’est la réflexion de quelqu’un qui n’a jamais utilisé de Leica M…
    Il suffit de manipuler la bague de MaP d’une optique M de 30 ans, et d’en faire autant avec un Nikon AI, et c’est vite vu… La qualité mécanique des leica M n’a AUCUN équivalent sur le marché.
    J’ai un vieux summar qui a plus de 75 ans, et aucun jeu dans les bagues. Alors que mes optiques AI, à part un 180, ont nettement plus mal vieilli.
    Quant aux qualités optiques… Si, à une époque (années 80) certaines optiques M étaient perfectibles, la gamme actuelle, bardées de ASPH et d’APO, avec des optiques d’exceptions (21/1,4 ou Noctilux) caracole TRES loin devant…

  19. J’ai utilisé 2 marques pour mes voyages pendant 2 ans. Un Canon EOS 5 D MK2 et des optiques de la série L. et un leica M9 avec des summilux et des summicrons. J’ai revendu tout mon matériel Canon (très bon au demeurant), mais le piqué et le rendu de couleur des optiques Leica c’est tout simplement exceptionnel. De plus en voyage un Leica c’est léger ( le poid en voyage c’est très important ) et discret.
    c’est effrayant ce mépris presque haineux affiché sur ce site au sujet du Leica et de ses utilisateurs … un peu de tolérance et d’ouverture d’esprit et vous gagnerez en crédibilité. Cordialement ( Nikon et Canon font eux aussi de très bons objectifs ).

  20. Après avoir lu ce que peuvent écrire certains, quand on se moque du Leica M… c’est sûr que tu réfléchi à deux fois avant de s’attaquer aux religions !

  21. je ne suis pas un grand religieux. je dirai meme plus, je suis athée jusqu’au bout des ongles. Apres avoir été Nikon 20 ans, je suis passé chez Leica.
    Ce qui m’a fait passer a Leica c’est la qualité des optiques et le plaisir d’utiliser de nouveau un appareil sympa. pas un foudre de guerre mais un appareil léger facile à transporter et qui fait les meilleurs photos que je n’ai jamais fait.
    Voila c’est tout. Pour le nouveau M, on va voir. C’est vrai que ca fait encore un paquet de pognon!

  22. Hey les rageux, Le M c’est un porte objectifs pour les cailloux les plus compacts et les plus précis/lumineux du monde.
    Continuez de ragez avec vos zooms de 2kg F4 qui rendent fainéant.

  23. Pendant des années je me demandais bien qu’elle différence qualitative Leica pouvait offrir en rapport avec l’énorme différence de prix de matériels Japonais excellents et tout aussi fiable.
    Jusqu’au jour ou Nikon sorti le FA. Là, je compris que je n’aurais plus la simplicité et l’efficacité du tout manuel (on est en fin 70 début 80). Je passe alors en Leica et découvre des diapos pas plus piquées mais nettes jusque dans les coins, des ombres superbes, lisibles, détaillées, une gamme de gris onctueuse sur les tirages, etc…
    Bon, je m’équipe progressivement parce que le matos est sublime et dure une vie ou deux.
    On arrive au numérique et là Leica ne sait pas faire, ses spécialités se sont optique et micromécanique. L’électronique c’est un autre monde, beaucoup moins exigeant avec des politiques d’obsolescence programmée, on est dans le produit de grande consommation, forte rotation , faible fiabilité. Deux mondes incompatibles que les tatoués Leica ne peuvent comprendre, identifiant toujours Leica à qualité absolue. Ils balancent 7000 € dans de l’électronique, que Leica ne fabrique pas, croyant toujours acheter le même produit. Les optiques restent ce qu’elles ont toujours été, fabuleuses, mais les boitiers n’ont plus rien à voir, c’est de l’électronique, en gros ils valent 800 €, pas plus!
    Ricoh semble avoir été le seul à comprendre qu’il y avait un créneau à prendre en sortant un boitier porteur d’optiques M, le GXR. Malheureusement, ils ne mettent pas à jour et ne suivent pas la cadence des progrès de ces dernières années.
    Jusqu’à maintenant, la qualité « digitale » n’était pas encore à mon gout, elle l’est devenue mais les boitiers sont des incohérences photographiques totales. Des milliers de fonctions inutiles, une flaupée de boutons dans tous les sens, on ne sait pas par quel bout les prendre. Et pour la simplicité, hélas, seules les boites électroniques Leica répondent aux besoins….mais à 7000€, je me suis juré de ne plus jamais acheter de Leica.
    Alors Sony un RX2 avec zoom fixe, bague manuelle d’ouvertures, des roues manuelles pour les vitesses, les ISO, les programmes genre PSAM, je vous accorde un bouton « poubelle », un pour visionner les photos et BASTA !
    Comme je n’achète pas un boitier tous les 6 mois, j’attends.

  24. Je suis plus paumé par le d800 les 1dx et les 7D, que par M2, M3, M4, M5, M6, M7, M8, M9, M et M-E qui se suivent, après si ca te gêne ;)

  25. Il faut juste reconnaître une chose en ce qui concerne le LEICA M, c’est que c’est tout simplement un appareil photo et pas une usine à gaz.

Leave A Reply