web analytics

Le FBI espionne-t-il systématiquement iOS ?

6
BILLET PRÉC.
BILLET SUIV.

C’est le genre de nouvelles qui fait un peu froid dans le dos et qui pourrait faire grand bruit dans les jours et semaines qui viennent :  » AntiSec dérobe 12 millions d’identifiants de terminaux Apple au FBI « , à lire chez ZDnet.fr : 

«  Des hackers d’AntiSec accusent le FBI d’avoir constitué une base de données de plus de 12 millions d’identifiants uniques de terminaux Apple, selon eux à des fins de surveillance. Pour le démontrer, ils ont divulgué 1 million de ces identifiants présumés. « 

MAJ – Lire l’analyse de Macbidouille qui est très intéressante. Extrait : 

 » La première conséquence tangible arrivera dans les prochaines heures dans les médias, qui vont brosser un tableau incroyablement sombre de l’affaire, ce qui nuira à l’image de marque d’Apple peu de temps avant la sortie du prochain iPhone.

On peut aussi s’attendre, pour ceux qui ont des choses à cacher (cela va de l’industriel au financier en passant par les administrations, les criminels ou les personnes trompant leur conjoint), à une perte de confiance dans les appareils iOS potentiellement écoutés en permanence par l’administration américaine.

Il faut garder à l’esprit que c’est une chose similaire qui a largement conduit à la déconfiture de RIM. « 

Il semblerait que l’affaire soit absolument sans précédent et dévoile un peu plus l’incroyable vulnérabilité dans laquelle les utilisateurs d’outils de communication modernes sont désormais piégés (pas seulement sous iOS)… Que l’on songe à tous les hommes politiques, dirgieants d’entreprises et responsables divers qui utilisent des iPhones pour leurs mails, texto professionnels ou personnels.

BILLET PRÉC.
BILLET SUIV.

6 commentaires

  1. Si l’info est vérifiée, ça fait effectivement froid dans le dos. Mais une fois de plus on s’interroge sur le timing de cette annonce. Et si Samsung était derrière tout ça :-> ?

  2. toute les communications sont surveillées depuis bien longtemps. plusieurs systèmes existent…renseigné vous. Les ip de même et ainsi de suite. donc bof comme news.

  3. Encore un salmigondi… ( ben oui; pardon).
    la poule qui pour la Neme fois découvre un couteau et y va de son « sans précédent ».
    et les eternels non-questions « est il aiguisé et si on l’avale va-t’il nous couper le jabot ? »
    C’est de la naîveté, de la bêtise, ou de la soif de buzz ?
    C’est pas compliqué du moment que pour une tache qui n’en exige pas, la connection devient obligatoire (écahnge de datas), faut pas s’étonner des détournements qu’ils soit vrais ou faux ( ou même des délire parano concommitants).

  4. En fait, ça me donnerait froid dans le dos si j’avais effectivement quelque intérêt à dissimuler des trucs au FBI ou au gouvernement américain…
    Sinon, qu’est-ce que ça peut bien changer, pour monsieur et madame tout le monde de réaliser (comme si c’est une surprise…) que les services sécuritaires des grandes puissances soient en mesure de craquer notre boîte de courriel???
    La plus grande protection de la vie privée de monsieur tout le monde, à ce niveau, ne réside pas tant dans la cryptographie que dans sa complète et totale insignifiance au yeux des autorités.
    Les autres, ils savent quoi faire…

Leave A Reply