web analytics

Témoignage : switcher du Mac au PC ?

24
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Nicolas, un de nos lecteurs photographe pro (visitez son site superbe), nous fait part de sa tentative récente de switch de Mac à PC. Vous verrez que tout n’est pas si simple mais qu’avec un peu d’obstination rien n’est impossible. Il n’a jamais été écrit qu’un Photographe devait nécessairement rester sur Mac. Bonne lecture et bonne canicule, je laisse la parole à Nicolas. Vos commentaires sont bienvenus :

 » Lisant régulièrement Macandphoto, je sais que la place est donnée à des retours d’expérience utilisateur. Je tiens donc à vous compter ma nouvelle expérience, d’utilisateur de Mac switchant sur Windows. Me voilà au frais dans ma maison de vacance avec un peu de répit pendant que les enfants sont à la piscine.

Je suis photographe à mon compte depuis maintenant 13 ans, spécialisé en nature morte. Ayant fais mes premiers pas numérique avec un iMac dv 400 et un iBook G3 500 et le vénérable Nikon D1, et ses 3 millions de pixels au compteur. Sachant que je travaillais en parallèle à la chambre 4×5, au Polaroïd et scan. J’ai donc suivi et évolué avec le numérique, toujours accompagné d’un ordinateur « pommé.

Ayant acheté différentes gamme Mac fixe et portable, je me retrouve avec des placards plein d’ordinateurs, dont la fonction pour certain, se cantonne maintenant à la lecture de dvd pour les enfants. 

Une certaine lassitude m’a pris…

Une certaine lassitude m’a pris, surtout au niveau du porte monnaie, d’avoir dépensé des milliers d’euros en ordinateurs depuis tant d’année. La découverte du Hackintosh, il y a cela 4 ans avec EFIX puis Cameleon m’a fait rentré dans une réflexion plus globale de l’espace restreints d’apple user. 

Ayant prôné le tout mac auprès de mon entourage, l’apparition d’IOS, a été un premier pas vers le « coté obscur de la force ».

Mais comme les habitudes ont la vie dures, la bascule d’un OS à l’autre ne se fait pas du jour au lendemain, surtout avec un soucis de production toujours plus efficace. Mon Macbook Pro m’ayant lâché, voilà l’occasion de tenté une nouvelle aventure…

Mes besoins en informatique nomade sont assez restreints avec quelques reportages durant l’année ou suivie de prod / retouche pendant des déplacement, car le reste du temps j’ai mes 2 tours Mhackpro au studio photo et chez moi.

Me voilà donc en ce début d’été sur des sites de ventes en lignes avec quelques critères de base comme l’écran mat, 15 pouces et à minima un core I5 sandy bridge. Après quelques hésitations et mûr réflexion, mon choix s’arrête sur un Samsung 15 pouces i5-2450M, écran mat, 4 Go de RAM à 469 euros en vente solde flash.

Je me dis qu’à ce tarif la si ça ne me va pas, cela n’aura pas été une dépense trop douloureuse.

En attendant la livraison de ce nouvel outil, je pars en quête d’info sur windows…

En particulier sur le backup, la stabilité, la calibration, les virus et bien évidement l’usage quotidien… Avec par exemple, zipper en clic droit, impression de PDF, lecture des fichiers photos via les fenêtres de l’explorateur, logiciel FTP gratuit… 

Bref ces petites choses du quotidien qui vous simplifie la vie. Concernant le logiciel purement photo, le triplé Bridge / Camera raw / Photoshop m’est amplement suffisant n’ayant jamais trouvé d’intérêt à lightroom…

Quelques jours se passent et enfin ce joujou arrive… Suis assez excité de découvrir un nouveau système ( je suis un peu geek ! ) Déballage… Bon ok tout plastok ! Allumage bon ben c’est windows, ça fait pas rêver. Arrivé sur le bureau, je sort un vieux DD 2″5 récupéré d’un powerbook g4 HS. J’effectue le backup système du premier démarrage avec le logiciel fournis comme demandé. Une fois terminé, je sort ma sonde Eyeone display 2, car l’écran en sortie d’usine et comment vous dire… très très bleu (sachant à l’avance que la dalle était assez mauvaise).

Néanmoins un coup de calibration permet d’avoir les yeux qui piquent un peu moins… Et bien voilà ma sonde a rendu l’âme ! Avec une grosse dominante verte en fin de calibration… Heureusement, une amie ayant acheté son Macbook Pro Retina en possède une aussi : coup de bigot et passage express chez elle. Bon elle s’est fichu de moi avec mon bout de plastok sous windows 7 m’ayant toujours connu mac user (sachant que je lui fait ses SOS Mac depuis de nombreuses années). 

Retour à la maison, à nouveau l’écran tout bleu !

Le profil ICC de l’écran qui saute en permanence soit quand je lance une application de manière aléatoire et/ou en sortie de veille. C’est partie pour la chasse aux forum, problème identifié mais… non résolu !

Ca ressaute en permanence malgré les conseils et les tutoriaux trouvé sur la toile… infernal ! Je n’en peu plus de cet écran à dominante bleu, ça saute et ça saute… à mort windows. Je suppute un soucis du coté des logiciels Samsung qui prennent le pas sur les logiciels windows. Ahhhhhhhhh ! Du coté de chez Nvidia, et concernant Optimus, ils filent une astuce mais dans mon cas ça marche pas.

Au bout d’une semaine, je craque, je remplace le HD interne par un SSD sandisk de 120 Go, avec au passage 4 Go de RAM supplémentaires. Et je décide de mettre le version preview de windows 8, c’est gratuit et je n’aurai pas ces satanés logiciels samsung. 

Clef usb, formatage, installation, profil ICC de l’écran précédemment backupé… Et soulagé, le profil ne saute plus et c’est l’occasion de tester Windows 8 qui sort sous peu. Et je dois dire que j’aime beaucoup Metro (qui dois changer de nom d’ailleurs). L’ordi ronronne au poil avec le SSD et 8 gigas de Ram.

Je dois saluer la facilité pour accéder à la RAM et au disque dur. Une vis a enlever, une trappe à faire coulisser et hop ! 

Les vacances arrivent, je me rend sur le site d’adobe afin d’installer la version TRIAL de photoshop qui dure 1 mois , ça tombe bien, je part 3 semaines en vacances et je pourrais bosser tranquille. Concernant le FTP, j’ai trouvé FileZilla qui est gratuit. J’installe PDF creator, gratuit aussi. Le zip est géré sans soucis. 

Me voilà donc depuis 8 jours en vacance avec cet ordinateur qui fonctionne à merveille !

Et qui répond à mes attentes comme outil d’appoint. Le i5 est de toute façon assez véloce pour du traitement photos classique (indexation, détourage, retouche simple), j’entend par la si on ne gère pas des gros fichiers multicalques qui pèsent 600 méga, 1 giga ou plus.

J’en suis a me demander si je vais pas tout basculer à terme sous windows, une fois la version 8 sortie, même malgré certain défaut (peut être dû à la version beta, en autre la correction orthographique). 

En effet, il y a des petits plus sur le système intéressants, même si j’avoue que Mac OS propose une meilleur expérience utilisateur. Pour Photoshop c’est exactement pareil… Bref je retrouve mes petits. Néanmoins OS X a su mieux intégrer un certain nombre de fonctions comme la lecture  de .psd avec les fenêtres Finder… Qui dans mon cas, (et en utilisant Bridge comme un navigateur au sein de mes disques durs), ne me pénalise pas trop.

Pour finir, Apple a fait le choix d’une politique grand publique depuis de nombreuses années en oubliant les gens qui les ont supportés durant leurs déboires fin 90 et en délaissant les pro… Ecran brillant sur iMac, Mac Pro à l’abandon, logiciels simplifiés (je pense à Final Cut Pro X) , iOS à tout les étages.

J’adore le Mac et son OS, mais mon expérience récente sur windows 8 me fait réfléchir à deux fois sur mes prochains systèmes… Surtout avec des tickets d’entrée machine toujours assez haut placés.

Au final 600 euros dépensé pour un portable i5 15″ écran mat + un SSD de 120 gigas + un complément de RAM + une Clef USB et boitier 2″5. L’ensemble remplit très bien sa tache bien qu’il faille rajouter quelques logiciels pour retrouver la simplicité du Mac, mais cela n’est pas rédhibitoire.

Si la firme Californienne venait à nous transformer en machine cache d’une manière exagérée, je n’aurai aucun soucis à allé voir ailleurs. A bon entendeur.

 

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

24 commentaires

  1. Lolll, j’ai hate de lire. Mais le titre évoque ces pubs d’Apple et nous annonce peut-être la prochaine campagne de Microsoft. Parlerons t-on de switcher ou de coming home?

  2. Même réflexion.
    iMac 27″ à la maison, Samsung NC10 en déplacement (eh oui).
    Bilan? Mon workflow se trouve grandement facilité sur le Windows…
    Pourquoi? Euh je dirai qu’Apple offre une machine et un OS très bien pensés mais s’orientent très grand public ces temps ci. Du coup, mon usage non conformiste ne me fait pas tomber dans les clous mis en places par OS X. Ainsi je passe plus de temps à contourner, défaire les outils de l’iMac qu’a les utiliser.
    Le fait de faire des switch constant entre les deux machines n’aidant en rien.
    Je me retrouve donc face à un problème. Soit comme dans l’article je passe sous windows complètement, à voir les versions tablette Intel de Win8? Coupler à un écran externe cela pourrait donner un excellent compromis? Soit c’est full Mac, dans l’idéal un Mac Book Pro Retina.
    La différence? Le prix! Enorme, encore une solution Win8 + Ecran (que je possède déjà) et notre ami à écran Retina. Alors oui il offre une certaine puissance mais au final, en aurais-je besoin? Je traites les RAW de mon D3S sur un NC10! Un netbook + écran externe. Et ça marche, un poil lent mais correct. Alors j’imagine qu’une machine windows correcte avec ce même écran remplaceraient sans problème un Mac hors de prix?
    A voir donc ce que vont proposer les constructeurs d’ici quelques mois…
    Autrement, Metro (qui ne s’appelle effectivement plus ainsi) ne me déplais pas.

  3. J’ai fait le switch il y a un an. J’ai été très longtemps PC mais j’ai switché il y a 5 ans! 5 années pendant lesquelles j’ai proclamé haut et fort que le goût sucré de la pomme était délicieusement supérieur à une fenêtre ouverte !
    Mais voilà, à l’image de ce que j’ai pu lire dans l’article je me suis lassé…des prix, de la pseudo innovation de Mac OS et surtout de l’engouement un peu trop général des gens vers ce fruit !
    Du coup, j’ai basculé (à nouveau!) Et pour le moment je ne suis pas déçu. Il suffit de bien choisir ces composant (type d’ordinateur et l’écran) et tout va bien ! J’ai monté avec mes petites mains un grosse bécane de geek qui au final, m’a coûté moins cher qu’un MB Pro 13″ ! (Je ne suis plus nomade, c’est un choix que j’ai pris)
    Les produits Adobes sont identiques et sont très véloces sur Windows 64 bits ! En effet, je recommande de partir sur un i5 avec 8Go un bon SSD pour le système + HDD rapide pour le stockage et franchement ça marche superbement bien!
    Windows 7 est un OS très stable, bien moins sexy que Mac OS certes, mais il fait le boulot !

  4. Et le switch vers Linux ? Certain ont-ils déjà tenté l’expérience ? :) Niveau liberté y a pas mieux me semble-t-il… (utilisé pendant 2 ans juste avant mon switch vers mac, mais uniquement en tant que utilisateur non pro)

  5. le switche ne fait plus peur ! si apple continue dans la voie de l’écosystème verrouiller, je passe de l’autre côté

  6. J’utilise un Mac à la maison depuis 15 ans (mais un PC au bureau). Parce que j’aime bien MacOS et surtout, le design des iMacs était inégalé. Mais pour le prochain, j’envisage de plus en plus de switcher: l’évolution de MacOS ne me plait pas, le côté fermé/iOS-like est l’inverse de ce que je recherche; et les autres ont enfin embauché des designers…
    Et quant à l’OS futur, il y aura peut-être un dual-boot Windows, mais j’ai bien l’intention de passer sous Linux. Le côté jeu a été réglé avec un xbox (et Valve qui annonce un client Steam, miam), donc le seul frein restant, c’est un équivalent Aperture/Lightroom. Un vrai, pas un Llightroom via Wine, pas une beta d’un logiciel qui pourrait un jour faire la même chose…

  7. Linux fonctionne pas mal surtout face à des windows et des mac os réservés aux débiles (bientot plus de finder et de possibilité d’installer autre chose que ce qui est dans l’app store sur mac os ? )
    Pour autant niveau photo Linux est pauvre! Hugin en pano a fait un pas de géant récemment niveau qualité assemblage, pour un workflow il ne reste plus que Bibble 5 racheté par Corel (Ayyyye), et Gimp qui as aussi évolué dans le bon sens en dernière version pour quelqu’un qui retouche « très peu » comme moi mais pas pour un hardcore de photoshop.
    Bref, Le débat reste ouvert

  8. Petite Note, j’ai manqué devenir fous avec la gestion des profils ICC toute pourite sous windows 7, c’est réglé en 8 ils ne sautent plus à la sortie de veille/reboot/…
    J’ai pas trop testé les drivers de la blue eye dessus par contre

  9. J’ai dû passer 6 mois sur windows au boulot et c’est avec une grand soulagement que j’ai vu arriver un Mac sur mon bureau ! Je ne vois pas en quoi le système est fermé, je suis photographe pro et pas hard gamer hacker devoppeur codeur, j’ai besoin d’un truc qui démarre et fonctionne sans perdre quelques jours à dompter le système en rentrant dans les arcanes du système et sa myriade de sous dossiers. Vu le prix d’un journée pour un photographe… l’écart de prix est vite rattrapé.
    Mais je dois reconnaître qu’avec 15 ans sur Mac, on a vite ses petites habitudes qui permettent d’avoir un workflow aux petits oignons très rapidement, l’inverse doit être tout aussi vrai pour les habitués des PC.

  10. Bon article, reste à voir si l’expérience est la même dans 6 mois parce que changer, l’OS, le HDD et la RAM dès le départ… Moi j’appelle ca le début de la galère !

  11. Changer le matériel pour du moins cher, ça se comprend bien. Changer un SE pour un autre, ça peut se justifier sans problème.
    Mais pourquoi personne ne parle du coût du renouvellement des licences des logiciels utilisés ?
    si certains éditeurs pensent à fournir des CD ou DVD hybrides, c’est loin d’être le cas des logiciels pro, il me semble ?

  12. Intéressant article…
    Mais on aimerait plus de détails sur la suite de l’utilisation, avec des situations vécues.
    Par exemple :
    Est-il facile d’accéder à ton poste depuis un portable via Internet (pour y lancer à distance un document par exemple)… Ce que je fais très facilement sur Mac exactement comme si j’étais en réseau local.
    Peux tu créer facilement un clone bootable de ton système ? A titre de sauvegarde…
    Et ce clone peut-il booter instantannément sur un autre PC ? ce qui est le cas pour la plupart des mac.

  13. l’acces a distance est gratuit dans windows depuis tres longtemps.
    Microsoft a meme sorti un client mac gratuit pour acceder a des pc windows (je l(utilise pour acceder a des serveur et ca marche nikel).
    Oui tu peux cloner facilement mais il ne bootera pas facilement sur un autre pc.
    Pas vraiment la faute de windows, la multiplication du hardware complexifie forcement la chose
    N’oublions pas que sans l’ouverture hardware des pc on aurait pas les machines d’aujourd’hui et l’innovation n’aurait pas eu ce rythme affolant.

  14. C’est sûrement intéressant, mais tellement de fautes d’orthographe, désolé, ça rend la lecture vraiment pénible. J’ai abandonné.

  15. Perso ça fait déjà 2 ans que j’ai suivi ce même raisonnement, les prix apple étant toujours aussi musclés pour une configuration assez faible par rapport à la concurrence qui coûte pour 3 fois moins cher, les horribles écran miroirs absolument insupportables des imacs et des macbook, et les logiciels qui sont exactement les mêmes. C’était sympa à l’époque pour jouer les outsiders mais aujourd’hui c’est du moutonnage à outrange :-)

  16. Ce blog devrait s’appeler WinandPhoto… Voilà bien du gros troll maousse… c’est vraiment lassant. Chacun va donc y aller de son expérience qui fait mieux que les autres et moins cher… Que les pros PC foutent la paix aux pro macs et inversement, on pourra parler du concret sans se préoccuper de la plateforme.
    En l’occurrence pour pouvoir comparer il faut la même expérience sur les deux et le même niveau de formation. Quand je lis « Avec par exemple, zipper en clic droit, impression de PDF, lecture des fichiers photos via les fenêtres de l’explorateur, logiciel FTP gratuit »… je me pose des questions et je m’étrangle ! Car on fait ça sur Mac aussi. C’est même du basique. Sans parler de la lecture des contenus en survol des résultats de recherche… et bien d’autres fonctionnalités qui rendent la productivité ultra performante.
    Bref, mon expérience à moi est simple : formateur 90% PC Windows et 10% Mac pendant des années avant d’être journaliste et photographe. Je monte et démonte un PC les yeux fermés. Je suis responsable d’un service photo aujourd’hui et en charge de la maintenance informatique des 30 PC et 20 Macs de la direction de la Com (sur un parc de 4000 machines) Le tout en réseau et une photothèque de 90000 images accessible par les Macs et les PC. Résultat, je n’ai jamais un seul emmerdement avec les Macs, tout est reconnu automatiquement et il n’y a jamais de perte de connexion avec la base photo. Sur les 11 Imacs achetés il y 5 ans 3 sont retournés au Sav une fois. Sur les MacPro, Macbook aucun problème de hardware. Mes collègues de la WebTv sont sur PC Windows. Aucune configuration du commerce n’a tenu le choc pour leur usage. (des config à 2500 euros !!). Il mettent donc les mains dans le cambouis sans arrêt pour arriver aux performances souhaitées. Leurs configs leur coûtent les yeux de la tête et les problèmes surviennent aux moindres mises à jour.. Il ont du se couper du réseaux global pour pouvoir travailler… Bonjour l’Eldorado !
    Alors oui, on peut travailler avec Windows aussi bien qu’avec OSX. Seulement il ne faut pas avoir peur de mettre les mains dans la graisse et de passer son temps à jongler avec cartes, pilote et mémoires… Et je rappelle à ceux qui aiment tripatouiller du code que OSX est une merveille pour ça grâce à son Terminal Unix qui permet de faire son usine à gaz perso :-)
    Quand on s’y connait un minimum en informatique, on a les mêmes réflexes sur l’une ou l’autre des plateformes et ça ne pose pas de problème de passer de l’une à l’autre. Mais j’avoue que je rigole bien de voir les ex PC faire un copier coller de fichiers ! Alors que le copier par glissement fonctionne aussi sur Windows depuis longtemps et est beaucoup plus intuitif et efficace.
    Alors je crois que l’on a trop tendance à invoquer les carences des OS ou des machines pour justifier le switche et comme on le répète souvent dans les centres de maintenance le vrai bug est assis entre la chaise et le clavier (tant sur Mac que sur PC).
    PS : Filezilla (gratuit) fonctionne sur Mac et passe les proxys…

  17. Pour info, quand tu achete Lightroom, ton serial peut etre installé indiférement sur mac ou PC.
    La licence est valable pour deux machines…
    Donc aucune hésitation pour switcher…

  18. Un petit élément en plus au débat: la fiabilité. Je ne dis pas qu’il n’y a pas de PC fiables, mais personnellement et je vois aussi le cas de mon épouse, je n’ai encore jamais eu de PC vraiment fiables. Une batterie par ci, un ventilateur par là, etc.
    Là, j’ai un Mac Book Pro depuis 2,5ans, je le trimbale partout et il fonctionne toujours comme au premier jour. Alors, oui, c’est cher, oui, il est dommage qu’Apple se dirige vers une voie trop grand public et trop verrouillée, mais cela reste quand même de très bons produits.

  19. À moins de 500€ faut pas rêver c’est pas une machine de guerre mais au moins changer certains composants comme la ram c’est possible, facile et pas bien chère. Enlever quatre vis et enficher des bouts de plastiques dans des encoches c’est vraiment pas mettre les mains dans le cambuit. Faut pas exagérer.
    La meilleur expérience Windows c’est pas avec un portable qu’il faut la faire. Car les fabricant y vont souvent de leur petit ajout logiciel pour soit disant faciliter la vie, mais c’est souvent source de problème. Le mieux reste une tour home made avec un Windows original.
    Certain jugements sont bien drôles. Quand j’entends Windows c’est pourri telle ou telle truc c’est planter ça marche vraiment pas ce système. J’ai un mac et un pc et pas plus tard que ce matin safari sur le mac c’est planté, j’ai aussi du faire des manips mac éteint pour réinitialiser la vram sur le mac y à deux semaines car le ventilo soufflait comme un dingue en permanence juste en surfant sur internet. Chose jamais vu mon pc. Donc je peux peut être dire que mac c’est de la merde aussi finalement.

  20. Sur le plan de l’informatique je suis un utilisateur qui n’aime pas me prendre la tête, c’est à dire mettre les mains dans le cambouis ou faire face à un plantage.
    J’ai switché vers le Mac (Mac Mini) il y a maintenant 2 ans et je ne regrette pas mon choix. En comparaison avec Win XP (je ne connais pas Win 7) ca bugue moins souvent, et même après 2 ans d’utilisation, je n’ai pas l’impression que la machine ait ralentit.
    Ceci dit je n’aime pas le coté secte d’Apple. Donc ci je dois changer de machine et que l’on me prouve que je peux obtenir aussi bien avec Win 7 ou 8 pour moins cher, je changerais sans hésitation.

  21. Moyennant une utilisation raisonnée. A savoir ne pas installer tout un tas de truc a la con, je pense que le passage sur WIn7 devrai bien ce passer.
    En effet sur mac on est moins tenté car on a moins besoin d’installé tout un tas de logiciel plus ou moins utile, cracker ou non.
    Quand à la question des virus, c’est sur qu’il y en plus sur PC.
    Pour les mise a jour matériel elles semblent plus fastidieuses sur pc car ce n’est pas tout verrouillé et windows tourne sur tout un tas de reference matériel qui peuvent avoir besoin d’une mise a jour de drivers suite a une mise a jour windows.
    Ca ce produit d’ailleurs sur mac aussi en ce qui concerne par exemple la chute d’autonomie des MacBooks suite au passage de mouintain lion. Mais comme tout est fermé le problème est commun a plus de machine, la solution est donc plus facile a trouver et a distribuer aux utilisateurs

  22. Je me suis toujours demandé quand ils allaient commencer à faire plus de virus pour mac, après tout , comme on se méfie moins, ils pourraient faire d’avantage de dégats.
    Quand à la lenteur, c’est juste que le pc sous win (je ne sais pas pour linux) à des centaines de petits programmes inutiles, il suffit de les désactiver et ça fait accélerer le tout en un rien de temps. Il y a même des programmes pour faire ça automatiquement.
    http://www.simplitec.com/fr/

  23. Pardon !
    J’avoue ne pas comprendre la démarche, mais alors pas du tout.
    Certe, Apple c’est cher, la iOS-isation de l’OS sédentaire tant vers l’ouverture grand public et en terme de puissance on peut toujours trouver l’équivalent sur PC.
    Mais peut-on se passer de l’ergonomie, de la qualité du design Apple. J’ai du mal à le concevoir surtout lorsqu’un l’on est un professionnel de la photo.
    Le track pad en verre de mon Macbook pro est un délice dont je ne pourrai plus jamais me passer. C’est confortable au touché, précis et permet de travailler vraiment rapidement et efficacement sur un portable. Si il existe l’équivalent PC je veux bien qu’on me nomme le modèle mais je sais que ça n’existe pas !
    Je pense sous silence les avantages en terme de sécurité (foutus antivirus PC qui ralentissent la machine), le formidable clavier rétro-éclairé, la coque alu, la stabilité du système, et la fiabilité du matos…
    On parle beaucoup de l’ergonomie des Os alors que Je pense vraiment que l’ergonomie des machines c’est aussi beaucoup cela qui distingue Apple de la concurrence.
    Alors voilà quand on veut travailler vite et faire du travail de qualité il faudra toujours mettre le prix. N’en déplaise à certain. Si le low cost proposait les mêmes prestations que le haut de gamme ça se saurait.
    Si vous faites 80 000 km par an, un conseil choisissez une serie 5 plutôt qu’une Clio même si les deux vous mèneront du point A au point B.
    En attendant je laisse le soin aux photographes professionnels de galèrer sur Lightroom avec leur track pad PC et leur batterie qui rapidement ne tiennent plus la charge et je leur souhaite de tout coeur bon courage.

  24. Bonjour,
    Je me fais la même refléxion ayant 1 laptop + un desktop à changer … vu les prix je pourrais pour le prix d’un macbook pro me prendre un desktop PC + écran + un laptop….
    La qualité légendaire d’Apple n’est plus ce qu’elle était et la IOsiation du système me fait fuir … Dommage Steve a disparu et l’esprit d’apple aussi on dirait …

Leave A Reply