web analytics

La photo dans VSD que Valérie Trierweiler a voulu censurer

21
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

C’est typiquement Français ça : on se revendique « totalement normal » mais on ne supporte pas de voir affichées ses petites rondeurs dans la presse… En plus ça va : il n’y a pas mort d’homme ! Extrait de l »édito de VSD daté du 10 aout :

 » Au moment où nous bouclions ce numéro écrit Mathieu Janin, nous avons reçu un coup de fil d’un « confrère » très proche de la première dame. Valérie Trierweiler, nous expliquait-il, allait nous traîner en justice si nous publiions des photos d’elle et de François Hollande se baignant à Brégançon. »

La première dame devrait tourner sept fois la molette de sa souris avant de tweeter… et y réfléchir à deux fois avant d’imaginer que VSD renoncerait à publier une sympathique image de vacances, « totalement normale ». 

0000_screen_ 2012-08-09 à 23.25.01

Je dis donc bravo VSD… Même si VSD, n’est plus le VSD que j’ai connu, ça a tout de même beaucoup baissé. Et l’on est loin de l’hebdo qui s’est voulu jeune et branché à certaines époques. Amusant, comme le logo d’origine utilisait un peu les mêmes couleurs que celui d’Apple.

VSDJ’avais d’ailleurs, beaucoup aimé la courte période ou je pigeais pour VSD (ahhh le reportage sur Alain Prost qui faisait de l’héliski)… C’était avant et après la reprise de l’hebdo par Prisma Presse.

Je me souviens particulièrement de la période de la rue Cassette et des hors-séries Vélo, Moto, Glisse et Nature avec Nicolas Hulot.

Anecdote amusante, en 1998 je fus le tout dernier journaliste à travailler sur place et à quitter les lieux… En effet, la rédaction de l’hebdo avait déjà démanagée dans les nouveaux locaux du 17em. Il ne restait que la minuscule équipe du hors-série Glisse (nous étions 3 ou 4 je crois) dont j’étais le rédacteur en chef et qui devrait rejoindre la nouvelle société des frères Siegel, fils du fondateur de VSD qui lanceront plus tard le Monde 2. En attendant, nous terminions le bouclage du hors-série Glisse dans le sous-sol déserté de la rue Cassette qui était tout à nous, alors que les étages du haut avaient été désertés. Un peu comme si on nous avait oublié là… D’ailleurs, je crois bien que c’était effectivement le cas !

C’était un immense open space ouvert sur une cour intérieure couverte dans un hôtel particulier, un espace vraiment superbe avec des palmiers plantés au milieu, un peu comme une immense serre… Peut-être la plus belle et la plus originale salle de rédaction de tout Paris à l’époque.

Après Planche mag, je vivais le second dépot de bilan de ma carrière de journaliste, ce qui commençait à m’inquiéter. Il restait énormément de matériel en désordre dans la rédaction (une rédaction d’un hebdo nationnal comme VSD, c’était tout de même quelque chose). Tout le monde était comme parti en catastrophe, il trainait des documents variés, des photos, des disquettes, tout un capharnaum apocalyptique, c’était comme si un tsunami avait balayé cet espace qui grouillait 24h sur 24 en temps normal… C’était une ambiance très étrange, je vous assure. Certains ont récupéré quelques accessoires de bureau promis à la décharge. Un peu comme si l’on voulait emporter quelque chose de tout ça.

PS : j’ai cherché sur Google des images de la salle de rédaction du 15, rue Cassette… Rien ! Comme quoi il n’y a pas tout sur le net… Toutes les images précédent la révolution de la photo numérique, n’y sont pas.

Un peu comme si rien n’avait existé avant les années 2000, ce qui pose la question de la mémoire que l’on conservera de « l’avant ère numérique ». Et le moins qu’on puisse dire c’est que le siècle dernier part avec moins de chance que le 21em siècle, dans la course à la mémoire visuelle ! 

Tout ce que j’ai trouvé, c’est une vue du double escalier qui menait au premier étage (au service photo je crois bien) sur Google Street. C’est apparement en travaux…

0000_screen_ 2012-08-10 à 00.23.01

 

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

21 commentaires

  1. Ce n’est pas par hasard que certain comique la surnomme Val Rotwieller…………Ah la famille Ceaucescu cela avait du bon si on recommençait…
    je suis tombé par hazard sur un blog de Député d’une ville que je ne connais peu ou habite un ami de puis peu c’est édifiant d’incompétences et de bêtises à ce niveau
    http://roannepassionnement.kazeo.com/

  2. Bravo VSD ? Est-ce que VSD s’est procuré cette photo de manière légale ? Le confrère en question ne défendait-il pas ses droits de photographe ?
    Je me pose cette question car cette photo est publiée dans le Paris Match de jeudi. Dans le même PM Valerie Trierweiler signe un portrait en rubrique culture…
    C’est une salariée de Paris Match et il est fort probable que la photo de Brégançon ait été faite et publiée avec l’accord du couple… et une exclusivité possible négociée pour le photographe…

  3. Parfois je me demande si Vibert serait pas un peu de droite ? Safari, diatribes de comptoir, abonnement à Valeurs actuelles !… J’ai comme un doute !

  4. C’est sympa ce petit retour dans le temps, et tu n’as pas gardé de contacts avec tes anciens collègues ? c’est vrai que j’ai aussi l’impression qu’avant les années 2000, les métiers que j’avais exercés ont comptés différemment qu’aujourd’hui. Tout va tellement plus vite, beaucoup plus vite…

  5. Je la trouve bien sexy aussi, cette dame !
    et puis cette photo montre un vrai couple, pas un couple de pouvoir où des « personnalités » se renvoient leurs propres positons sociales.

  6. Quand à la mémoire photographique, je me demande aussi ce qu’on gardera de notre siècle… et ses données volatiles.

  7.  » Parfois je me demande si Vibert serait pas un peu de droite ? Safari, diatribes de comptoir, abonnement à Valeurs actuelles !… J’ai comme un doute !  »
    Wow… quelle analyse ! et il est certainement un peu chez lui ici aussi, non ?

  8. En fait, question rondeurs, je ne pense pas que ce soit celles de Normal 1er qui soient les plus surprenantes !
    Et je comprends mieux l’intervention d’un « certain ami proche de Valérie ».

  9. En plus, être de droite, c’est faire partie d’une moitié des Français qui est tout à fait honorable et partage des valeurs humanistes et de progrès…
    Moi je suis à droite et je n’en ai pas honte. Nous sommes une majorité d’ailleurs (même si Hollande a été élu… par erreur)

  10. Du grand n’importe quoi ce blog… On s’en cogne de la Valoche comme de la Carla on vient ici pour entendre parler photo et Mac….STOP !!!!!!!!!!

  11. Ben il est bien question de photo dans cet article… De presse, de censure, etc… Autant de problématiques, qui nous concernent directement nous autres photographes professionnels !
    si t’es pas content, t’as qu’à aller lire des sites de geek amateurs de gadgets ;-)

  12. De censure ? On peut parler de droit à l’image aussi. Parce que parler du caractère «d’information» de cette photo… Je reprends JFV : une sympathique image de vacances, « totalement normale ». Si pour vous ne pas diffuser ce genre d’image absolument sans intérêt est grave, il faut que vous revoyez vos priorités.
    Moi je me souviens aussi de photos d’un certains Nicolas S. retouchées pour effacer ses «petites rondeurs» (tient, ce n’est pas ce qu’on reproche ici ?!) ou de la bague disparue d’une Rachida D. Ou encore Nadine M. qui n’était pas contente d’une photo de son double menton.
    Quel est l’intérêt de voir cette photo publiée ? Vous n’avez rien d’autre de plus intéressant à regarder que ça ?!

  13. Cher Nicolas : le sage montre la lune, l’imbécile regarde le doigt…
    Exactement ce que tu fais !
    Car l’info, ce n’est pas la photo (totalement banale, on en a vu des comme ça de Chirac ou Sarko)… Mais l’info, c’est le fait que la compagne du président ai tenté d’empêcher sa publication !
    CQFD

  14. Non je ne regarde pas le doigt «cher» PL. Relis ma première phrase.
    Je vais donc un peu développer. Jusqu’à nouvel ordre, la première dame est une citoyenne comme une autre (elle n’a aucun statut officiel) qui peut invoquer son droit à l’image. De ce fait, elle peut demander à ce qu’une photo la concernant (surtout dans un cadre privé) ne soit pas diffusée.
    Alors on peut aussi dire que cette photo est à caractère informatif, passant ainsi au delà du droit à l’image. Soit. Mais quelle est l’information là ? Que le couple présidentiel est en vacances dans sa maison de campagne officielle ? La belle affaire ! Ça n’est pas du domaine privé là ? Pour moi, ce n’est qu’une lamentable «pipolisation» de la vie politique. Mais si ça, ça vous plaît…
    Donc qu’elle demande son retrait, ça n’est pas anormal en soit. Il n’y a pas de quoi être choqué plus que ça. Surtout en voyant sur quoi ça porte. On est loin d’être sur une possible affaire d’État ou autre. Nos hommes politiques sont déjà assez mauvais comme ça pour qu’en plus on rajoute ce genre choses sans intérêt (je parle de la «pipolisation» des politiques ; et donc des possibles conflits liés à la diffusion de photos par exemple).
    Et j’ai avant tout réagi aux propos de JFV qui trouve «normal» de laisser diffuser des photos de soi sans son consentement. Nous ne sommes pas dans un pays anglo-saxon, qui sont beaucoup plus permissifs sur ce point. En France, on a encore une certaine idée de la vie privée.

  15. Au risque de me répéter… cette photo est publiée dans Paris Match de Jeudi ! Donc, avec l’accord de l’intéressée puisque elle travaille dans ce journal et qu’elle y signe un papier dans la même édition. Sinon, il doit y avoir une belle ambiance à la conférence de rédaction ! J’ai pas entendu dire qu’elle avait démissionné.
    Pour compléter : http://leplus.nouvelobs.com/contribution/608433-valerie-trierweiler-pouvait-elle-echapper-aux-photos-en-bikini-oui-evidemment.html

  16. Oui… je pense qu’elle était au courant et d’accord avec la réalisation et la publication par Paris Match…
    Elle était juste pas d’accord pour… VSD !
    Quelle hypocrisie…

  17. « En plus, être de droite, c’est faire partie d’une moitié des Français qui est tout à fait honorable et partage des valeurs humanistes et de progrès… »
    d’après ta description, il-y-a assez peu de personnes de droite qui se sont manifestées dans les commentaires
    LOL
    ce sectarisme est à mourir de rire!
    Pierre Desproges, l’artiste dégagé : « à part la droite, il n’y a rien au monde que je méprise autant que la gauche ! »

Leave A Reply