web analytics

Galaxy Note 10.1, multitache en parallèle à l’écran

18
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Comme vous le savez, je me suis lassé au fil des mois de iOS sur iPad (réinitialisé et au repos depuis deux mois en attendant un acheteur)…

Lassé d’une vision simpliste, trop ludique, beaucoup trop fermée et aux fonctionnalités limitées, d’une informatique mobile voulue par Apple pour le plus grand nombre et les consomateurs ; plutôt que tournée vers les créateurs, ceux qui veulent apprendre (vraiment) et surtout travailler… 

Je ne suis pas « le plus grand nombre » et j’aimerais une tablette plus fexible, plus puissante, plus efficace, pour surfer et chercher sur le net… Et surtout beaucoup plus ouverte car je ne supporte plus vraiment iTunes, véritable goulot d’étranglement dont il est difficile de sortir (certes on y parvient de plus en plus avec iCloud et Dropbox notamment)… Toutes ces remarques s’appliquent (dans une moindre mesure) à mon iPhone, que j’aimerais plus large, plus plat et plus rapide.

Je ne sais pas encore si je trouverais ma nouvelle tablette d’ici Noël ? Mais je cherche (j’attends impatiement de tester Surface sous Windows 8… Peut-être un espoire ? )… Et en cherchant (longtemps parfois) on fini par trouver ! C’est ainsi, que j’ai fini par trouver l’appareil photo de poche presque idéal, avec le Sony RX100 (si, si, je l’adore ! Il est mieux encore que le Canon S100). En attendant, mon iPad 3G blanc de 32 Go est à vendre (état quasi neuf mais plus sous garantie).

Pour mieux illustrer mon propos, je prendrais comme symbole de « l’iPad jouet », le désastre absolu qu’est l’offre en applications photos sérieuses ! Pas une ne me convient, pas une ne peut me servir à quoique ce soit d’utile (à l’exception d’un book ce qui est très basique l’application Photo d’Apple n’est pas si mal pour ça. Il est invraissemblable que rien de mieux n’existe, même pas iPhoto). Pourtant je les achète et les essaye toutes, dès qu’elles sortent… A chaque fois : la déception est cruelle, ce ne sont que des jouets.

L’ipad est donc parfait pour des gens qui ne travaillent pas avec… Et se contentent de consommer musique, films et applications futiles, ou de feuilleter des magazines sans vraiment les lire ! Alors ça on ne voit que ça : dans les avions, les TGV, c’est pathétique tous ces gens qui ne lisent pas mais feuillettent…

Parenthèse : il ne faut pas s’étonner ensuite que les medias soient obligés de caricaturer l’info pour « les accrocher » tous ces distraits… A une époque on m’a appris ça très bien lors de mes passages à Prisma Presse, ainsi qu’à l’Equipe… J’avais même des retour sur mes « vu-lu », les performances de mes articles auprès de panels de lecteurs. C’était très intéressant (et frustrant) de connaitre les articles qui accrochaient les lecteurs et d’essayer de comprendre pourquoi ils marchaient ou pas. Fin de parenthèse…

C’est ainsi, grâce à sa simplicité, que l’iPad monopolise aujourd’hui 70% du marché… D’ailleurs, j’avais lu quelque part la proportion halucinante de gens qui n’avaient jamais acheté la moindre app payante et se contentaient de celles fournies et de gadgets gratuits (j’ai oublié le chiffre). Ce qui en disait long, sur ce que font les gens avec leur iPad : rien d’autre que glandouiller un peu sur facebook, ahah ! Surfouiller sans efficacité sur le net, vaquer molement à leurs habitudes numériques… On perd très vite son temps ainsi… Et pour perdre son temps, je me demande s’il ne serait pas suffisant d’opter pour la Nexus de 7 pouces qui ne coute que 199 $ et semble très appréciée ici par le Journal du Geek)…

Mais fermons cette parenthèse, qui va au delà de l’iPad : lisez cette lettre ouverte à mon ordinateur qui m’a rendu aussi idiot que lui. Intéressant ! 

J’ai pas mal de collègues qui en arrivent aux mêmes conclusions que moi : on aimerait passer à un style de tablette plus ambitieux. Plus proche de ce que permet de faire un vrai ordinateur ! On en a mare d’être pris pour des enfants par Apple avec toutes ces limitations dignes d’une crêche. Spécialement cette imbecilité pour toute personne intelligente de plus de 10 ans et de moins de 70 ans : l’absence de système de fichiers… Mais c’est peut-être encore un peu tôt ?

Alors en attendant que les tablettes arrivent à une maturité raisonnable (cela viendra tôt ou tard), Apple produit actuellement le plus fantastique outil mobile imaginable : le Macbook Air 11″ ou 13″ avec USB 3 (gage de sauvegardes rapides) ! N’hésitez pas, car un Macbook Air vaut bien mieux que tous les iPad du monde… C’est une pure merveille, servie par un Mac OS (un OS X pardon), qui me semble être parvenu au summum de ce qu’il promettait lors de ßeta il y a 12 ans… Avant de peut-être se pervertir en voulant se rapprocher de iOS ? Qui vivra verra.

Tout ça pour dire qu’aujourd’hui est annoncé le Samsung Galaxy Note 10.1… Peut-être pas encore le remplaçant de mon iPad… Mais j’ai noté une fonctionnalité intéressante : le multitâche cote à cote sur le même écran. Avec Glissé-déposé d’éléments, d’une application à l’autre (copier coller est toujours fastidieux et insupportable de lenteur sur l’iPad, ça gâche tout)… Youpi ! On réinvente l’informatique alors ? Google et Samsung vont-ils finir par faire de leurs tablettes de vrais ordinateurs ? Stimulés par l’ombre menançante de Windows 8 ?

OK, les designs graphiques sont moins élégants et rafinés que ceux d’Apple. Mais on sent une volontée énorme de la part de Samsung, de proposer des outils innovants, notamment grâce à l’utilisation du stylet… Par exemple cette possibilité d’annoter les livres et documents me plait beaucoup… Durant mes études, je passais mon temps à souligner les phrases et chapitres clefs des livres et des cours (c’est ma méthode d’apprentissage favorite)…

Evidement la mémoire (16, 32 ou 64 Go), pourra être étendue grâce à ce port Micro SD qui manque tant à l’ipad (et qu’Apple n’ajoutera probablement pas à l’iPad mini attendu à l’automne)…

Je ne sais si l’expérience utilisateur sera réellement à la hauteur de cette séduisante vidéo de promo, mais ça donne en tous cas très envie d’essayer :

 


Pour finir, un aperçu de la petite tablette Nexus 7 de Google fabriquée par Assus, qui vous donnera une idée (en terme de taille) de ce qu’Apple prépare probablement pour la rentrée :

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

18 commentaires

  1. Cette spécificité de prise de note au stylet est ce qu’il manque à ma transformer, j’aime avoir un clavier et une batterie supplémentaire dedans que je peux enlever à loisir. Si en plus je pouvais avoir le stylet et cette « surcouche » j’achéterais les deux. les deux étant basé sur le même système, cela ne devrait pas être problématique…dmg qu’il ne le fasse pas toutes les tablettes android avec le hardware suffisant pourrait devenir des notebooks utiles.

  2. Ce billet décrit exactement ce pourquoi a été conçu un iPad. Il détaille avec précision toutes les fonctionnalités majeures de l’objet.
    Tu reproches au concept, on est d’accord, hein ? de ne pas pouvoir permettre de travailler. Vrai, encore que – va voir « Travailler avec un iPad » de Jean Christophe Courte qui démontre chaque jour avec pugnacité qu’on peut travailler avec un iPad.
    Certes, le traitement photo se fait de manière minimaliste. Vrai, mais si l’iPad le permettait que resterait il à nos MBP, MBA, Mac Pro (pas taper !!).
    Ton billet me fait penser que tu aurais aussi pu dire que tu es très satisfait du dernier Sony RX100, mais que tu ne peux pas « travailler » avec parce que tu ne peux pas y monter un 24 ou un 500.
    Le beurre, l’argent du beurre et la fille du crémier, ?

  3. Tu peux commencer par changer ton téléphone contre un modèle sous Windows Phone. Cela te donnera une bonne idée de ce que sera la version 8. Il y a déjà pas mal d’écarts avec iOS qui fait franchement vieillot.

  4. Les utilisateurs d’outils informatiques sont souvent bien plus intelligents que ceux qui les conçoivent. Jusqu’au moment où on leur demande d’exprimer leur besoin. On retrouve alors dans leur cahier des charges (quand ils ont réussi à en faire un) les fonctionnalités qui existent déjà dans leur outil mais qu’ils n’ont pas pris la pein d’utiliser à leur plein potentiel… Juste un souvenir de mon ancienne vie d’informaticien.

  5. Qui se souvient des Tablet PC sous Windows XP sorti en 2001 ?
    Surface c’est juste une autre tentative de relancer leurs Tablet PC avec un OS un peu mieux conçu. Par contre je ne me vois toujours pas travailler sérieusement dessus sans devoir lui ajouter un vrai clavier…. une souris…. une wacom intuos 5 pour mes besoins. Ah tiens, cette configuration me dit quelque chose que j’ai déjà, un desktop et un laptop.
    Une tablette c’est pour consommer du contenu simplement pour ma part.
    Tiens une idée sympa qui va dans vôtre sens, nous avons du tactile sur nos appareils photo. Pourquoi pas mettre un Lightroom complet ces appareils ? ;)
    Bref stop de vouloir tout faire avec ces appareils. Finalement on a des produits qui savent tout faire, mais médiocrement.

  6. Tout simplement , l’iPad n’est pas encore capable de rivaliser avec un portable, car c’est trop tôt (et les tablettes PC en 2001 c’était BEAUCOUP trop trop)…
    En 2012, les appli et l’ergonomie (stylet ou doigt, claviers amovibles) sont encore en développement. Mais les choses progressent
    Mais cela viendra obligatoorement !
    Et possible que cela échappe à Apple enfermé dans le concept trop fermé de iOS, mais Windows 8 me parait bien parti.
    On pourra tres facilement convertir la tablette en portable… ou l’inverse.
    Des progrès dans la miniaturisation sont encore possibles, donc on va vers une fusoin tablette et ordinateur portable… C’est assez logique non ?
    L’intérêt de Windows 8, c’est qu’il sera capable de faire tourner Lightroom et Photoshop (les vrais application natives PC, et non pas des ersatz, des mini applications comme sur iPad)…

  7. « Travailler avec un iPad » … non, désolé c’est ridicule !
    Pfff… si c’est ça travailler, je comprend pourquoi on n’avance pas en france, pendant que d’autres s’en sortent

  8. Je me suis fait la même réflexion et j’ai trouvé mon bonheur en la tablette ASUS TF700T 64Go FullHD miniHDMI avec son clavier USB détachage qui « double » accessoirement son autonomie.
    C’est un véritable ordinateur puisque je peux y connecter Canon 50D et GoPro HD2 pour visualiser en temps réel RAWs et vidéos qui seront ensuite transférés après sélection sur mon Lacie rugged mini 1To USB3. Une solution ultramobile tout à fait adaptée pour mes voyages à moto.
    Alternatif au MacBookAir que je trouve très chouette, tu as aussi le ASUS Zenbook UX31A ou UX21A qui constitue une excellente solution pour bosser pour moins chère :
    – Asus Zenbook Prime UX21A-DB7X 13′ 1920×1080 IPS mâte i7 4Go 256Go SSD WinPro7 = 1450 €
    – Apple MacBookAir 13′ 1440×900 IPS brillant i7 8Go 256Go SSD OSX = 1800 €
    Si j’achète une Pomme, c’est uniquement pour faire des développements applicatifs avec et voir mes photos en Retina Display.

  9. J’ai l’impression que le terme « travailler » ne s’applique ici qu’a appuyer sur un déclencheur et faire du logiciel… Cela devient vexant de laisser penser que tous les autres glandouillent.
    Je travaille grâce à mon ipad. Toutes les tâches que j’ai moins de confort à faire partout avec un macbook (consultation, réponse aux mails, transferts de fichiers, relectures de papier, différents contrôles de bases de données (Merci Filemaker)… et j’en passe seulement pour mon propre boulot.
    Ils y a des centaines d’applications pros, sans parler de celles développées en intra. La liste serait longue mais chez Airbus par exemple c’est pas des branleurs qui passent leur temps sur FB: http://www.airbus.com/newsevents/news-events-single/detail/airbus-offers-ipad-electronic-flight-bag-solution/
    Sinon, c’est aussi un outil de loisir et de détente… c’est pour cela qu’il est aussi conçu. La recherche du mouton à cinq pattes peut etre efficace… c’est à voir… mais le risque c’est d’avoir un engin qui boite.
    Quand à la lecture sur tablette, désolé mais l’avantage est immense face au papier. Hier dans le TGV de Quimper, j’ai dévoré le texte de A à Z du numéro de Polka enrichi de toutes les photos, vidéos et commentaires sonores des photographes sur leurs images. Un vrai régal.

  10. Tu peux nous en citer des applications pro pour photographes ?
    Photoshop pour iPad c’est nul…
    Photosmith, c’est moche et lourdingue…
    La seule chose utile est Dropbox, Evernote et mail…
    Vraiment, à part relever quelques mail (ce que tu fais tres bien depuis l’iPhone et encore mieux depuis Un Galaxy S3)… a part ces taches simples, l’iPad ne sert à rien de tres utile…

  11. Est ce que l’iPad a été conçu pour travailler de toutes façons ?
    On y viendra peut être, pour voir les photos, les transférer, ou faire un tri des mails, mais pour tout ce qui est taches compliquées, ce n’est pas fait pour, tout simplement car le doigt est moins précis qu’un duo souris-clavier.

  12. Le problème à mon avis n’est pas tant l’iPad que les développeurs…
    Je vois pas en quoi l’iPad ne pourrait accueillir des applications plus « pro », que ça soit en photo ou dans d’autres domaines !
    Il n’y a pourtant rien de sorcier à développer un genre de lightroom light qui se limiterait au tri et catalogage par exemple…
    Enfin bref, pour moi, le « problème » matériel est secondaire… après si on veut vraiment de la puissance et de la souplesse, il faut un ordi portable ; c’est deux choses bien différentes ! Et là, rien qu’un macbook air 11″, ça prend pas plus de place qu’un iPad et vous avez un vrai ordi, certes on perd le tactile mais bon, on peut pas tout avoir non plus ! ;-)
    Faut pas oublier qu’une tablette du gabarit d’un iPad ou Galaxy Tab (à contrario d’une tablet-pc) est avant tout une visionneuse… Les taches plus complexes arrivent petit à petit au fur et à mesure que la puissance dispo augmente, mais on ne peut pas demander trop pour le moment je pense… même si ça va bien finir par arriver !

  13. @ Pagjk … Non j’en connais pas ! et je n’en cherche pas ! Il me semble aberrant de vouloir traiter de la photo sur un écran si petit. Mais tout dépend de ce que tu appelles « pour les photographes » . Les photographes ont besoin de manger, de se loger, de se diriger pendant leur reportages… alors oui on peu utiliser les applications dédiée à cela de la même façon sur iphone… Sauf que c’est pas pratique du tout et que la tablette apporte un confort indéniable.
    Pour la facturation et la gestion en général, il y a tous les outils pro disponibles.
    Il est bien entendu qu’une tablette ne peut remplacer un ordi pour l’instant. mais c’est un couteau Suisse qui rend bien des services. Un compromis entre ordi et smartphone.

  14. Wacom buche depuis quelques temps sur une tablette détournée de sa tablette graphique Cintiq (comment ça personne n’en a entendu parlé??) avec un partenariat Lacie pour la dalle et le stockage (barette de 64 – 128 – 256Go)…
    Les Cintiqs actuels embarquent notement des écrans LED d’une profondeur de 14bits avec un respect des profils sRVB et aRVB assez précis.
    Mais c’est encore loin… car le gros problème reste le poids, entre autre.
    Le deuxième problème reste l’envie des créatifs d’être mobiles et légers, ce qui va à l’encontre d’un matériel et d’une discipline professionnels…
    → Imaginez devoir faire un shooting pour une affiche 4×3 en plein Sahara avec un Nikon1 ou un Canon G11 ??
    → Imaginez devoir bouger au fin fond du Kamtchataka pour un reportage avec un vieux vélo Peugeot ou une Topolino (merci Nicolas Bouvier) et votre matériel sur le dos (bon, ça c’est assez mon style en fait)??
    → Imaginez les scientifiques au pôle sud ou en pleine canopée devant se passer de leur matériel de sécurité ou de mesure pour aller à l’essentiel et être léger et mobile ??
    Bref, n’avez-vous pas l’impression d’aller à l’encontre d’un professionnalisme qui vous permet de vivre en pronant le faste des dernières technos (ATTENTION, ça ne veut pas dire qu’il ne faut pas s’y interesser) ?
    C’est normal et totalement légitime de vouloir être plus léger et paufiner son workflow en allant plus vite (en même temps c’est quoi ce trend de la vitesse et de la sur-enchère?)
    A vivre en Geek , on finit par un peu trop râler et perdre de vue l’essentiel justement : prendre du plaisir à bien faire son boulot… et parfois (souvent) en chier pour mériter ce plaisir.

Leave A Reply