web analytics

Microsoft Surface, la première tablette pour travailler ?

28
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Ceux qui écrivent vraiment, ceux tappent beaucoup de feuillets quotidiennement (un feuillet faisant 1500 caractères espaces compris), les fous ! Ceux-là, savent qu’il est rapidement douloureux de frapper désespérément, sur le verre d’une tablette.

La douleur survient au bout de quelques heures, ou seulement au bout de quelques minutes pour certains… Ceux qui prétendent le contraire, n’ont probablement jamais écrit 10 feuillets dans une journée sur leur iPad ! J’ai personnellement tenté cela sur mon iPad, à plusieurs reprises. L’iPad 1, puis le 2 qui d’ailleurs passe maintenant 99% de son existence sagement posé en charge près du canapé, à côté de la télécommande de la Freebox. J’ai revendu sur leboncoin.fr son clavier Blutooth, que je n’utilisait quasiment jamais car beaucoup trop encombrant…

Et naturellement c’est le Macbook Air qui a depuis longtemps ma préférence pour tout faire, dès que je lâche le Mac Pro : pour travailler, me distraire, twitter, aller sur facebook (complètement nul sur iPad), regarder des films, acheter de la musique, me gaver d’infos sur le web (avec 25 onglets ouverts, pour ça l’iPad est beaucoup moins performant même avec iCab), tout en regardant la télé d’un oeil, télécommande à main gauche : c’est mon sport favoris, vous aussi ? Ensuite, dans mon lit : je lis des pages imprimées (celles qui sont bien trop longues pour être confortables à l’écran), ou je dors : plus d’iPad…

Et mon abonnement à libération acheté (160 € c’est trop cher) sur l’iPad ? Je ne le renouvellerais pas et je préfère Atlantico maintenant. Une des rares raisons qui me fait encore ouvrir l’iPad, reste Flipbord, mais c’est vraiment quand je suis fatigué…

J’ai envie d’autre chose ! Le nouveau Macbook Air 11 pouces pour remplacer mon vieux 13 pouces ? Ou peut-être ça, tout beau :

0000_screen_ 2012-06-20 à 00.19.31

J’ai renoncé à écrire sur l’iPad, en partie à cause de douleurs musculaires et tendineuses inconnues précédement… Comme tout le monde oserais-je ! Et ceci, après avoir acheté tous les traitements de texte du marché, pour essayer (vainement) d’en trouver un qui parvienne à la cheville de ce qu’offrait Word 4, il y a 15 ans. Aucun ne m’a séduit… Tous les traitement de texte essayés sur iPad sont trop lents, trop laborieux, vraiment trop simplistes ! Des jouets. Pas des outils…

 

Et quand bien même un « Word » (ou autre logiciel équivalent) permettrait de tapper aussi vite que sur le Mac : au bout de quelques heures, j’aurais le bout des doigts douloureux. Si ça n’arrivait pas le premier jour, ça finira par arriver tôt ou tard. Croyez moi… Avant de protester : que les iPad fans essayent ! Qu’ils tapotent un vrai article de 10 pages (un test terrain d’APN photo par exemple) et nous en reparlerons… D’ailleurs, moi qui fréquente pas mal des cafés ou les étudiants pondent leurs mémoires : point d’ipad ! On en a vu faire des tentatives, commencer… Puis finalement revenir au Mac (ou au PC pour les moins riches).

0000_screencopy_JFV_ 2012-06-20 à 02.04.27

Je parle d’écrire vraiment et régulièrement hein… Pas de glisser quelques dizaines de lignes par jour sur un vague blog ! Ce que je fais parfois ici même, depuis mon ‘iPhone (et c’est en partie pour cette utilisation ponctuelle, que j’ai vraiment besoin d’un écran d’iPhone plus grand, car je fais bien plus souvent autre chose avec l’iPhone, que de téléphoner)… Mais tapper (sérieusement) sur une surface de verre rigide, c’est vraiment peu naturel et même, probablement pas très sain pour les délicats tendons de vos précieux index ! On n’imagine pas conduire une voiture sans pneu, sans interface d’amortissement, c’est vrai pour tout ce qui bouge… Quelques mail sur l’iPad : oui ! Tant que vous voulez, mais ça, ce n’est pas écrire ! Ecrire vraiment sur un iPad, personne à ma connaissance ne le fait souvent.

Et c’est peut-être pour ça que l’iPad est tout sauf un outil de travail. Mais pour 90% des acheteurs, davantage un simple terminal de consommation (passive souvent), qui empiète davantage sur le budget TV / CINE / HIFI / JEUX VIDEOS, que sur le budget informatique… ce que j’écrivais d’ailleurs ici :

Mac et PC = création active / iPad = consommation passive…

Revue de la presse, twitter, facebook, livres, films, créations de playlists musicales, achats puis essais, puis abandons de dizaines d’applications peu coûteuses, gratuites ou décevantes ! Ce qui prend déjà pas mal de temps le soir (je suis passé par là avec plus de 300 applications essayées, dont la plupart achetées)… Voilà tout ce qu’on fait avec un iPad ! Mais travailler ? Vraiment ?

0000_screen_ 2012-06-20 à 00.19.09

Un clavier pratique, physique et transportable est donc peut-etre ce qui manque le plus à l’iPad, pour qu’il devienne (au delà des loisirs), un instrument de travail… Et c’est précisément pourquoi la tablette Microsoft Surface présentée aujourd’hui, pourrait avoir finalement sa chance.. Une (petite) chance, malgrès l’influence des journalistes et de nombreux leaders d’opinions, acquis pour 75% à la cause d’Apple…

0000_screencopy_JFV_ 2012-06-20 à 02.05.09

Autre considération qui limite l’iPad à une utilisation structement loisir : en l’absence de clavier, on le consomme en position demi couchée (sur un sofa), d’une main exactement comme la télécommande de la TV… De la vieille école, j’ai toujours cru qu’on ne peut travailler correctement, qu’assis à une table, le dos bien droit ! Ben woui… Je me plais même à croire qu’un certain effort musculaire de maintien, aide à irriguer notre cerveau et à nous concentrer ! A nous mobiliser, à faire abstraction du confort et des distractions. Un truc que les plus jeunes semblent un peu moins en mesure de faire que les générations précédentes. Non, ce n’est pas une impression : tous les enseignants s’accordent sur ce constat terrifiant !

A votre avis pourquoi les sièges des plateaux de TV sont si raides et inconfortables ? C’est pour obliger les gens à se tenir droit, donc à se réveiller (et pas seulement pour des raison esthétiques) ! Bon, je sais déjà que certains ont les cheveux qui se dressent sur la tête en lisant ça… Qu’ils se rassurent je ne propose aucun programme pour tenter de « redresser » le pays ! Mais qu’ils y pensent et qu’ils essayent d’écrire un livre entier, couché ! Couché, on rêve, on peut faire plein de choses, mais travailler je n’y crois pas… Ceux qui écrivent des livres, programment des applications, créent des sites et des blogs, ne le font pas couché.

0000_screencopy_JFV_ 2012-06-20 à 02.03.39

Superstition si vous voulez ! Je met au défi qui que ce soit d’écrire sérieusement un livre entier dans un sofa (quelque soit l’outil)… Car pour créer, je crois à la bonne vieille méthode de la concentration à 100% (la musique peut aider) et de la mobilisation de toute l’énergie du corps et de l’esprit, tendu vers un seul but. Evidement, le café aidera plus que d’autres substances…

A l’opposé, la position « avachi dans le sofa » n’est guère réaliste que pour lire, rêvasser, se délasser et plein d’autres choses bien naturelles vers lesquelle nous penchons tous… D’ailleurs avez-vous noté la position tendue des spectateurs dans une salle de cinéma, lorsque le film est captivant ? Ils sont penchés en avant, en alerte. Parfois ils bondissent sur les sièges… Souvent on ressort d’un bon film physiquement épuisé (une bonne fatigue). Et si ce n’est pas le cas, c’est probablement que l’on a été relativement passif, devant un film sans intérêt…

Aussi, à voir cette jolie tablette Surface et ses jolis claviers bien droits… Et bien je crois qu’elle est davantage une concurente des Macbook Air et des ordinateurs portables, que seulement une nouvelle rivale (malheureuse) de l’iPad… Et c’est peut-être pour ça qu’elle a sa chance ?

0000_screencopy_JFV_ 2012-06-20 à 02.02.57

La civilisation des loisirs continuera à se développer (à moins que la crise soit terrible au point d’en remettre en cause le principe même ? Les dépenses liées aux loisirs reposant peut-être depuis 30 ans, en partie sur l’endettement des particuliers (aux USA), ou même des états (chez nous, si l’on pense aux 35 heures)… Mais quoiqu’il arrive, l’informatique professionnelle continura forcément d’exister.

SI l’iPad a connu un incroyable succès en séduisant une clientelle variée de joueurs, de familles, d’ados et de bobos branchés dans le monde entier, il reste encore beaucoup de monde à qui vendre des tablettes : les pros…

Car il s’est tout de même vendu 89 millions de PC pour le seul 1er trimestre 2012 (HP, Lenovo, Dell, Acer et Asus dans l’ordre), un trimestre de crise… Face à 60 millions d’iPad environ depuis avril 2010 ! Un chiffre monstrueux certes, mais qui démontre qu’il reste un énorme marché potentiel à conquérir pour les tablettes à l’avenir ! Disons même qu’il reste « Le gros du marché » de l’informatique personnelle à conquérir pour les tablettes… Rien n’est fait : tout est ouvert.

Aussi le succès de l’iPad et d’Apple, aussi considérable et soudain qu’il fut me semble finalement fragile, à l’échelle de ce que sera le bouleversement de l’informatique embarquée dans les 10 années à venir. Nous ne sommes qu’au début de l’ere de l’informatique mobile (je l’ai déjà écrit) et les géants de cette industrie en devenir ne sont peut-être même pas encore nés… 

Apple vit (depuis peu) une seconde renaissance impressionnante grâce à iOS (paralèllement les ventes de Mac restent modestes), ce qui n’empêcherait pas un éventuel second « syndrome Windows 95″ de se re-produire. Apple doit se méfier en premier lieu de son arrogance et de sa propension naturelle à toujours tenter d’enfermer ses utilisateurs (cela se vérifie encore avec l’abandon de Google Plan dans iOS6 qui risque d’être dramatique pour les habitués).

A noter que sur cette nouvelle tablette, vous pouvez utiliser Lightroom et Photoshop (le vrai Photoshop, pas un Ersatz)… Et que vous n’être plus dépendant d’un Apple Store, duquel Apple peut éjecter n’importe quelle appliqcation qui lui ferait de l’ombre (je n’ai pas oublié, ni pardonné, l’éjection de Week calendar, qui était l’application que j’utilisais le plus souvent sur l’iPad)…

0000_screencopy_JFV_ 2012-06-20 à 02.02.01
Peut-être, une tablette faite pour travailler (qui serait moins fermée notamment, merci pour l’USB 3), pourrait-elle séduire l’autre moitiée du monde ? La moitié qui se lêve tôt, pour faire des photos ou aller au bureau ? Celle qui a besoin d’un clavier et travaille assise, bien droite face à une table ?

Faudrait-il nécessairement mépriser cette partie de la planète (qui est la plus nombreuse et n’est pas encore équipée de tablettes), pour rester coooool ?

Je vous laisse à la longue présentation, qui est parfois impressionnante : 

 

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

28 commentaires

  1. Impressionnant !
    Lightroom dans une tablette ! Avec un port USB3 pour décharger les cartes !
    Je prends…
    On aura jamais ça sur l’iPad ! jamais, c’est évident…

  2. Je ne sais pas si je vais m’en remettre de ne plus utiliser Maps dans iOS 6, quelle angoisse !! Tous les constructeurs nous enferment dans leur propre ecosysteme, pas d’exception avec Apple. Les datas de géo-localisation sont de l’or en barre.
    Une tablette pour travailler ? C’est comme une console de jeux pour travailler ?
    Il y a avait des tablettes pour travailler bien avant l’iPad, donc je ne vois pas trop bien pourquoi attendre
    http://reviews.cnet.com/2300-3121_7-10012683.html?tag=txt;post.gallery
    Comme si les flottes de commerciaux avaient attendu Apple.
    Le vrai mal d’aujourd’hui est l’ignorance, parler ou écrire sans savoir.

  3. Les accessoiristes peuvent tout à fait faire un clavier façon smartcover.
    Pour ma part, j’utilise le clavier bluetooth pour écrire du texte sur iPad.

  4. Voici un article en partie très intéressant. Je te rejoins sur la partie consacrée à la position de travail, sur la concentration nécessaire pour créer et sur le fait que l’iPad est inadapté pour écrire de long texte directement depuis son écran. Mais malheureusement, tu as toujours besoin de catégoriser les gens entre les pros et non pro en partant de tes critères. (iMac = joujou vs Mac Pro = pour les pro) là, tu nous ressort ce couplet pour l’iPad.
    Tu notes: « Peut-être, une tablette faite pour travailler (qui serait moins fermée notamment, merci pour l’USB 3), pourrait-elle séduire l’autre moitié du monde ? La moitié qui se lève tôt, pour faire des photos ou aller au bureau ? Celle qui a besoin d’un clavier et travaille assise, bien droite face à une table ? » mais bordel, rentre dans les entreprises, va voir comment est utilisé l’iPad. Le responsable informatique de la société ou je bosse (que des PC à par la cellule de com ou je suis) utilise un iPad avec « house clavier » pour toutes ses réunions, plusieurs cadres sup font de même. De plus en plus de médecins l’utilisent également pour leurs consultations. Tu crois qu’ils ne se lèvent pas tôt ??????? Si tu passes à Luxembourg, je t’emmènerais voir des gens qui se lèvent tôt et se couche tard et qui bossent comme des dingues avec différents outils dont parfois des iPad. (pour infos + de 2200 employés dans cette entreprise…)

  5. « J’ai envie d’autre chose ! Le nouveau Macbook Air 11 pouces pour remplacer mon vieux 13 pouces ? »
    Ton « vieux » 13 pouces il a un an non ???

  6. Complètement d’accord avec Foguenne.
    Super intéressant cet article, MAIS je trouve que ca gâche tout cette espèce de catalogage frustré au possible, qui ressort à nouveau ici.
    Il ne faut pas qu’un outil soit cool, stylé, original, sinon, c’est d’office qqchose de superflu, destiné à la mauvaise moitié de la population (puisqu’il n’y a que 2 moitiés par définition), celle qui est riche et qui ne fait rien de sa vie, si ce n’est faire dans l’ostentatoire.
    Non, il faut qu’un outil soit parfait techniquement, et si possible triste (pour qu’il n’intéresse pas la susmentionnée mauvaise moitié, ca risquerait de créer des amalgames et des mélanges…ooooh), pour que les pros, ceux qui travaillent, qui mettent le réveil le matin, pour qui c’est pas facile-tout-cuit-dans-le-bec puisse fièrement en faire leur étendard.
    On ne peut pas demander à l’ipad de pouvoir faire tout comme un ordi.
    De la même manière, on ne demande pas à un vélo pliable de pouvoir faire du 120 sur l’autoroute.
    Pour de la mobilité ET de l’efficacité, il y a les ultra-portables, le mba 11 pouces par exemple, quasi la même taille que l’ipad, mais un ordi, un vrai.
    Je trouve perso que rajouter des bouts d’hardware à une machine pour espérer en faire ce qu’elle n’est pas, n’a pas grand intérêt, si ce n’est ici, à la faire ressembler à un couteau suisses…
    Pour continuer la comparaison, cela revient à vouloir rajouter un moteur à un vélo. Ouais, ce sera plus efficace, mais à la limite autant acheter un scooter dans ces cas là non?
    Une tablette est une tablette, pas un laptop.
    Si on est frustré des limitations d’un outil, c’est peut être que l’on s’est gouré en l’achetant.
    Moi cet outil, je l’aime vraiment, j’ai même été surpris de la vitesse à laquelle je l’ai intégré dans mon quotidien, ET POURTANT je dois partir travailler là, et je le prend avec moi!
    Ca n’a aucun sens…

  7. Serieux vous voulez un Lightroom sur cette tablette ?
    Rien sur l’autonomie ? J’ose pas imaginez la version pro avec son Intel.
    Et ce clavier sérieux je vous vois pas travailler sérieusement avec, ce genre de clavier existe aussi pour iPad est c’est de la merde. Clavier Bluetooth + iPad ça existe pas ?
    Juste pour info, en 2001 Microsoft à sortie une tablette PC sous XP pour qu’elle résultat ?
    Une tablette est pour moi un appareil qui lis du contenu, pour créé du contenu y a pas mieux qu’un desktop ou un laptop.
    Prochaine étape un smartphone avec clavier pour faire du Word ?

  8. « Je mets au défi qui que ce soit d’écrire sérieusement un livre entier dans un sofa »
    Marcel Proust écrivait dans son lit… certes il n’avait pas d’Ipad

  9. je crois qu’effectivement tu devrais faire un tour dans les moyennes/grandes boites pour le rapport de l’utilisation aux tablettes et à l’ipad : tu as manifestement un « décalage » de perception avec la vraie réalité de la vraie vie sur ce point là :-)
    Fais un petit reportage sur ce sujet…

  10. En lisant cet article, je sens comme un ras le bol et une certaine frustration concernant ios et son écosystème,
    et de chercher tout ce qui peut remplacer les ibidules apple avec parfois une certaine mauvaise fois
    (surtout en mettant en avant un matos en ayant comme toutes informations que la presentation du constructeur qui a occulter toutes les specs moins reluisantes)

  11. La frappe au clavier vit ses dernières années… Microsoft s’accroche désespérément à Windows 95, sa dernière innovation, lorsqu’elle avait pompé l’interface de Mac OS et la souris de HP, interface vieille de 30 ans.
    Apple va lancer la dictée sur Mac le mois prochain. Les choses iront très vite ensuite.

  12. La tablette pc a été un échec car peut être techniquement mauvaise ou les utilisateurs pas encore prêt pour ce genre de produit.
    Maintenant les composants sont plus petits, meilleurs, le design plus convainquant et surtout l’ipad a créé un précédent et les gens sont prêt.
    Cette tablette offre la possibilité de se passer d’un ordinateur. Pas besoin d’itune pour gérer son contenu, stockage étendu et la possibilité d’utiliser les versions PC des logiciels les plus populaires (word et excel par exemple).
    Je ne connais pas le monde de l’entreprise, mais beaucoup de personne aimerai avoir une tablette pour remplacer leur ordinateur ce qui n’est pas tout a fait possible avec l’ipad.
    Ne pas pouvoir organiser ses photos comme l’on veux nativement sur la tablette apple est absurde.

  13. « Marcel Proust écrivait dans son lit… certes il n’avait pas d’Ipad »
    Je n’aurais pas dit mieux. Je crois que l’auteur de l’article a tendance à prendre son cas pour une généralité. Je travaille très souvent en position allongée, et je suis très efficace comme ça: c’est justement le confort de la position qui me permet de ne pas être distrait et de rester concentré plus longtemps.
    J’ai notamment écrit deux mémoires de 100 et 140 pages comme ça, donc qu’on ne me dise pas qu’il est impossible de « travailler correctement » dans cette position.
    Ce site est excellent lorsqu’il s’agit de parler photo, mais pour le reste c’est souvent d’un niveau…

  14. Tout le monde n’est pas Proust ! Peut-être existe-t-il des exceptions de gens qui peuvent travailler coucher… Ce sont des cas exceptionnels ! Merci à JF de la rappeler…
    On ne peut pas comparer les précédentes tablettes avec cette nouvelle Surface, qui bénéficie du premier OS qui réussisse à mixer l’utilisation loisir (tactile et couchée)… avec l’utilisation boulot (Word, Excel, Photoshop, cet…) avec un vrai Windows et de vraies applications !
    Au moins on sera beaucoup moins enfermé que sur l’app store grâce à Windows 8…

  15. http://thebrydge.com
    ça a l’air sympa mais c’est quand même beaucoup plus encombrant et lourd que la solution Microsoft !
    Au final; c’est plus épais qu’un Macbook air… pas terrible !
    170 à 210 $ quand même !

  16. La gamme Asus Transformer est un bon compromis, avec une utilisation tactile et son clavier démontable. Le tout pour moins cher qu’un ipad. Évidemment c’est un Android donc pas de word/excel/lightroom mais il reste quand même un gros catalogue d’appli.

  17. En même temps microsoft est égal à lui même : présentation de la tablette en grande pompe et … plantage de la tablette ! Cela résume pour moi pourquoi je ne serai jamais sous windows. C’est bâclé ! et pas PRO !!!

  18. Pourquoi tout de suite opposer les marques et donc les chapelles à geek ?
    Windows fait des systèmes fiables il n’oublie pas que sa crédibilité s’est construite dans les dizaines de millions d’entreprises de petite taille où les employés se contrefichent de savoir ce qu’il y a sous leur clavier et dont les patrons veulent évoluer mais sans jamais perdre le fil de leur données ni avoir à perdre un temps précieux à former les opérateurs sur un nouveau logiciel notez au passage la durée de vie surprenante de XP c’est simplement pour cela, les ordis sont des outils pas des finalités
    La tablette est un concept vieux comme l’informatique il fallait attendre que les composants soient matures pour les réaliser de manière fonctionnelle, souvenez vous du Newton !
    Personnellement j’utilise Lightroom sur un Samsung NC10 vous avez un de ces miniportables dont la mode avait été lancée par Asus et ses EEE ;bien sur il est un peu à l’étroit la dedans mais ça me permet d’avancer le travail d’import et surtout j’ai le même outil que ensuite sur l’ordi principal.
    Et un vrai clavier c’est plutôt bien pour avancer un texte préparer une feuille de calcul etc tout synchroniser en passant prés d’une borne genre Mac Do etc
    Si je comprend bien ce nouvel bloc note reconnaitra à la fois les Windows phone et les Windows de station ?

  19. cette tablette semble très intéressante effectivement.
    Depuis quelque temps, je trouve que Microsoft redevient novateur et propose de nouveaux produits très intéressants.
    S’il est trop top pour se prononcer sur la tablette surface, j’ai déjà adopté le système windows phone avec un lumia 800 puis 900. Enfin un OS mobile à l’ergonomie irréprochable et à la fluidité excellente. certains opposerons le nombre d’applis mais avec 100000 dispos sur le marketplace je trouve assez d’applis correspondant à mon usage (un seul regret : pas de client SIPdroid)
    Pour avoir eu Iphone et android ICS je note que IOS novateur à ses débuts, stagne énormément depuis à mon sens. Android, c’est le système pour geek qui offre certes énormément de possibilités (configuration , personnalisation,…) mais au prix d’un « foutoir » énorme, d’une absence d’homogénéité et de cohérence de l’OS. Et que dire des nombreux lag même sur du matériel « multi-core ».
    Tout ceci pour dire que si surface est du niveau des windows phone Lumia, alors là c’est sur, je fonce.

  20. Bonjour,
    J’aimerais savoir si il existe un traitement de texte (Word) sur la surface ?
    Ou faut-il en acheté un ?
    Merci d’avance

Leave A Reply