web analytics

Depardon a (mal) photographié le président en argentique

105
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Une fois, on a demandé à Raymond Depardon s’il était « passé au numérique » (j’étais présent j’ai assisté à la scène en 2006)… Il a répondu à peu près ça : « j’ai déjà eu du mal à passer à la couleur… Alors laissez moi un peu de temps pour passer au numérique ». Réponse amusante… Mais un peu dérangeante aussi.

0000_screencopy_JFV_ 2012-06-05 à 00.08.41

Ce portrait a bel et bien été réalisé en argentique (plutôt mal en fait)… J’y vois un authentique symbole du déclin et de l’incorrigible ancrage de notre pays dans son passé nostalgique. Raymond Depardon est d’ailleurs connu pour ça… Autant j’aime ses images récentes à la chambre, d’une France moisie, désuète et endormie. Autant je ne comprend pas le choix de cet artiste, pour un portrait officiel d’un président qui aimerait incarner le changement ! Depardon raconte la réalisation de la photo de Hollande sur le site (des bobos branchés) Les Inrocks

 » J’ai essayé d’abord avec un Leica, puis un appareil numérique et enfin avec mon vieux Rolleiflex de 1962 qui me porte souvent chance. Et c’est la photo obtenue avec ce dernier, en format 6 x 6, qui s’est avérée être la bonne. « 

Il est regrettable que le nouveau président n’ai pas fait appel à un photographe un peu plus jeune, un peu moins connu et éventuellement… un peu plus à la page. Ce président n’a-t-il pas pour ambition de redonner des chances à la jeunesse ? De réinscrire la France dans une dynamique de progrès et d’innovation tourné vers les technologies numériques du futur ? Ou ne s’agissait-il que de promesses en l’air, parmi d’autres qui ne seront pas réalisées ?

Au lieu de l’innovation, de l’inventivité, du progrès et de la prise de risque : voilà tout l’inverse ! Un conservatisme technique incroyable et le choix d’un photographe « installé », reconnu, indéboulonnable… le genre « artiste officiel » qui rappel un peu la « gauche caviar » de la grande époque (selon Atlantico Raymond Depardon avait soutenu François Hollande lors de la campagne présidentielle).

On aurait préféré un « jeune photographe » plus proche de la révolution numérique. Ou un reporter de guerre, contemporain et engagé… Ou même un de ces jeunes talents révélés par le web. Au lieu de cela on a fait appel à l’un des photographes les plus « conventionnels », un « vieux de la vieille » attaché à son « Leica » (appareil symbole d’un passé révolu devenu synonyme de bling bling pour milliardaires Russes). Sans oublier que Depardon est aussi un cumulard des commandes officielles… La seule bonne chose dans tout ça, c’est qu’on aura au moins échappé à un portrait en HDR (le pire de ce que sait produire notre époque ;-)

0000_screen_ 2012-06-04 à 19.26.57

En tous cas, quelle ringardise face à ce que sait faire par exemple l’équipe d’Obama en terme de reportage et de photographie présidentielle (sans parler des précédents photographes d’autres présidents américains). 

Que l’on me comprenne bien : j’aime habituellement les photographies de Raymond Depardon ! Mais là n’est pas la question… Ce que je déplore : c’est le choix de ce photographe pour le portrait officiel du président de tous les Français.

Bon en plus, cette photo, comment dire… je la trouve totalement ratée ! C’est peu dire François Hollande n’est pas mis en valeur sur cette image, il semble petit et rond ! Le minimum aurait été d’éviter le 35 mm… Et bien timide par rapport (par exemple), à la photo de Giscard d’Estaing par l’immense Jacques-Henri Lartigue qui était sacrément gonflée (son décalage latéral rappellant sa photo la plus célèbre). C’est étrangement le plus vieux des photographes qui à 74 ans fit la photo la plus moderne, la plus audacieuse et la plus réussie ! Voir sur le site du Fig mag la revue des photos des précédants présidents.

0000_screencopy_JFV_ 2012-06-04 à 23.47.57

Ne parlons pas de la composition (volontairement quasi centrée), de son contraste un peu mou et de l’attitude « normale » (trop normale, les bras ballants) du président. Le ressenti et les commentaires sont d’ailleurs catastrophiques : 

 » La photo nous montre plus un petit notable provincial dans son manoir qu’un Président de la République « .

Le plus étonnant, c’est de découvrir ici les photo du « making of » sur le site du monde ! Et là, on se dit tout ça pour ça ?

0000_screencopy_JFV_ 2012-06-05 à 00.14.21

Il y a aussi la taille de ce drapeau, réduit à une proportion ridicule. Tant qu’à faire, pourquoi ne pas l’avoir enlevé complètement ? Histoire d’effacer de l’image, le dernier symbole de nos institutions ? Sommes-nous à ce point, à l’ère de la « normalitude » calculée… De la « simplissitude » feinte  ? 

Voudrait-on énerver une moitié du pays que l’on ne s’y prendrait pas autrement. Déjà que l’image d’un président trempé jusqu’à l’os, dans une Citroën DS5 hybride au design abominable était plus que maladroite… Que dis-je : affligeante ! Tout ça pour dire qu’on ne prendra pas la C6 présidentielle habituelle, jugée pas assez « normale » ! Que ne ferait-on pas en terme de communication…

Ce genre de « com » c’est vraiment insupportable : on nous prend vraiment pour des andouilles… C’est un peu comme le ministère du « Redressement productif », une fable démagogique qui nous fait déjà rigoler ! On préférerait que le président s’attaque ASAP* aux problèmes du pays, plutôt qu’il s’acharne à ce point, à marquer sa différence avec ses prédécesseurs… Pfff ! ! ! 

PS : ne pas rater les détournements qui ont immédiatement fleuri sur le net…

* ASAP = as soon as possible. 

 

 

 

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

105 commentaires

  1. Pour la présence du drapeau, c’est service mini hein… et l’herbe est un peu grasse à mon goût, en tout cas Hollande avait confiance dans le photographe et ça donne une image à la fois détendue, et même vivante, et à la fois officielle. Pas sûr qu’un jeuno flippé en ai été capable. Sinon le cadre bof..

  2. Avant de parler, attendons de voir le portrait puisque celui-ci n’a pas encore été dévoilé…

  3. En même temps, Depardon c’est aussi l’histoire d’une « attention » sociale, que les gens rêvent de retrouver, d’où la symbole (à mon avis).
    Et puis, autant on peut avoir envie de donner sa chance aux jeunes pour lancer leurs idées et se lancer dans la vie, autant pour un des symboles de la France, on peut chercher à assurer et se faire plaisir avec quelqu’un on admire. Imaginez la réaction si il avait pris un bobo qui se serait un peu trop laché…

  4. C’est de loin le truc le plus con que je viens de lire en 2012.
    Un regard est soit jeune et affuté,soit il ne l’est pas. le matos n’a rien à voir.
    C’est un immense photographe, bien au dessus du paparazzi qui avait photographié le président sortant précédent.

  5. C’est sûr que la photo officielle de Sarkozy avec Photoshop (il n’a jamais dû mettre les pieds dans la bibliothèque de l’Élysée…) ce n’était pas terrible non plus!
    Voir cette photo sur laquelle il est aussi grand que de Gaulle…
    http://lindingre.com/?p=1443
    On se croirait en Chine ou en Russie !

  6. Que l’on me comprenne bien : j’aime moi aussi le photographe Raymond Depardon ! Il n’y a pas de discussion là-dessus…
    Mais ce que je déplore : c’est le choix de ce photographe !

  7. Je ne connais pas l’oeuvre de DEPARDON ( excusez moi……) mais d’un point de vue d’un oeil de photographe….bof bof
    Quelle était l’objectif ? faire de François HOLLANDE un président normal, avec une photo ( que personnellement je trouve mauvaise, même ma fille avec un APN fait aussi bien) plus que basique. A force de faire dans la modestie…….
    Enfin une question combien ça a couté ?

  8. Bah non, des jeunes photographes, il n’y en a pas (ou plus). La profession va si mal que pour un portrait « officiel » on est obligé de compter sur Mr Depardon.
    J’apprécie en tout cas votre perspicacité, j’avais vu l’info, mais n’y avait pas prêté pus d’attention que cela.

  9. J’aime beaucoup Depardon, mais là j’ai la sensation que la tête n’est pas à l’échelle, comme s’il s’agissait d’un montage… Idem pour les mains, cela ne fait pas naturel !

  10. Pleine pastille ?? =))
    c’te blague. et casi pas de volume sur le noir de la veste…
    l’arbre de droite qui s’est égaré sur la photo.
    En plus, le dernier bouton est attaché sur la veste ce qu’on ne doit jamais faire.
    ce photographe s’est mis au niveau de son sujet, c’est bien =))

  11. Je trouve l’avis un peu « réac ». On nous répète à longueur de journée que ce n’est pas l’appareil qui fait le photographe et quand quelqu’un utilise un argentique on lui reproche son manque de modernité.
    Dans l’idée je suis d’accord pour dire que Depardon est un très grand photographe. Et aussi pour dire que sa technique sur cette photo est plus que discutable. Mais finalement il fait ce qu’il sait faire : du documentaire et de l’authentique.
    La photo a un certain charme mais la question qu’on peut se poser c’est : est-ce qu’une photo officielle ne se doit pas d’être irréprochable techniquement ?

  12. mais non, c’est une blague, c’est un photo-montage , c’est pas possible un cadrage pareil, une attitude pareille ! Enfin !
    Quoique…
    Et puis c’est pas Depardon, c’est signé DR !
    C’est la pire photo de président que j’ai vu depuis la 5ième Rep.
    Il a voulu faire « normal » le François ? Ben, oui, une photo prise par un touriste chinois avec un APN à 35 euros chez Carrefour ça n’aurait pas donné mieux … et surtout, ‘tain, le cadrage, on rêve complètement.
    J’adore Depardon (surtout derrière une caméra d’ailleurs), mais là… au secours…

  13. Je me déplace en bateau à voile et m’éclaire avec une lampe à huile.
    Je ne suis, certes pas, le Président. Mais ça dérange qui ? objectivement j’entends !!

  14. Non ça la photo officielle?
    C’est une photo faite à la va vite avec un téléphone portable non?
    Cadrage plein centre, le regard ne sort pas de la personne pour aller rencontrer le décors, le décors n’apporte strictement rien à l’image, c’est limite cramé à gauche et ça sent la récupération au tirage et/ou passage numérique, il aurait mieux valu un TTHDR que cela.
    Que la photo soit faite en argentique par un grand monsieur pourquoi pas mais là aucune règle de photographie n’est appliquée. Perspective qui perd le regard, pleine pastille pour le sujet, quand on fait pas de HDR on attend que le soleil soit plus bas pour jouer avec les zones d’ombres et de lumières sinon la dynamique est trop grande …
    Bref je ne reconnais pas du tout la patte Depardon dans ce portrait, la photo ne fait pas du tout photo officielle mais photo vite fait par des proches ou des fans …
    Dommage à mon sens

  15. @ 406, effectivement, je viens de voir aussi LA GROSSE GROSSE FAUTE DE GOUT : ON ATTACHE JAMAIS JAMAIS JAMAIS le deuxième bouton (ou celui du bas si vous voulez) d’une veste… C’est le B.A.BA quand on veut porter un costard.
    Parce que là, à part avoir l’air d’un mec qui vient d’acheter un costard chez Auchan pour aller vendre de la lessive sur les routes de France…
    C’est la honte ! :( Mais c’est la loose totale !
    Et puis encore ce cadrage, je ne peux même pas la regarder cette photo, un plan qui n’est ni américain ni rien, ni pris, ni à prendre… Je ne comprends pas Depardon là. Mais qu’est-ce qu’il lui a pris d’un coup ????? ‘tain, un Dieu vivant de la photo de reportage nous sortir un truc pareil pour un Président ?
    il a fait ça gratos rassurez-moi ??? Parce que moi, un photographe de quartier qui me prend ça pour ma famille, je refuse de payer….

  16. Difficile de suivre…n’ai je pas lu ici même que le jeunisme technologique des photos faites avec un iphone était sans intérêt ? Raymond Depardon fait une « nouvelle photo » là ou Betina Rheims pour Jacques Chirac avait fait une photo convenue. Cette fois ci on voit les jambes du président. Il n’est plus un homme tronc. Et puis attendons un peu pour les promesses non tenues. Vous rejetez quoi le photographe, le choix de la technique (mais vous n’êtes pas sûr) où le modèle que vous auriez préféré autrement ?
    Finalement je m’y fais de lire vos coups de gueules. Mais je vous préfère quand vous parlez de technique.

  17. Les commentaires ridicules.
    La France avant c’était 50 millions de sélectionneurs de foot, maintenant c’est 60 millions de photographes présidentiels.
    Sinon JF, tu vas voir le making of sur le site du Monde, et tu te rassures en voyant que Depardon a utilisé tout un tas d’appareils différents. De là à penser qu’il considère que tous les outils sont utiles pour atteindre un but, il n’y a qu’un pas.
    Et de là à imaginer ce qu’il penserait de ta lamentation techno-moderniste, il y a un autre pas que je vous laisse faire…

  18. Je trouve également la photo plutôt ratée, même si l’idée change un peu de la photo du Président précédent trop classique et pas en phase avec le personnage. Ce qui me choque le plus c’est que le personnage soit dans l’ombre ce qui est d’autant plus dérangeant que le fond (bâtiments) apparaît saturé et renforce cette impression. Après le côté : « Un deux trois, je rentre mon bide pour la photo ! » c’est plutôt drôle, et la veste mal fagotée ça va avec le côté Normal du Président, il aurait préféré laisser sa braguette ouverte ou sortir sa chemise de son pantalon mais on a dû lui dire non …
    En conclusion on a vraiment l’impression qu’il est tombé du ciel dans le jardin et qu’il pose devant un monument pour envoyer la photo à ses enfants !

  19. Moi je trouve vraiment très bien cette photo, elle reflète bien l’arrivé de l’homme qui n’aurait jamais du être président a la plus haute place de l’état. C’est du même niveau que la campagne électorale …, peut etre qu’il est parti tondre la pelouse après la séance photo ..

  20. Wow, quelle analyse ! Partir d’une photo et arriver à la conclusion  » On préférerait que le président s’attaque aux problèmes du pays » c’est plutôt brillant.
    Les coups de gueules, ici, sont de plus en pus fins.

  21. « bobos branchés » ; « cumulard des commandes officielles ; le drapeau francais comme « dernier symbole de grandeur de nos institutions » ; et pour finir le couplet sur la C6 présidentielle oubliée : Vos arguments très tendancieux laissent poindre un manque d’objectivité dans votre critique… et quant à cette photo : magnifique et simplement la plus innovante dans cet exercice de style de la photo officielle. Depardon nous montre qu’on peut aller sur ses 70 berges et avoir un regard innovant en photographie. C’est aussi à mon avis la photo qui fera date parmi tout ce qui a déjà été vu dans le domaine (format carré ; plan américain avec main visibles ; quasi absence de mise en scène ou de prise de pose convenue).
    PS certains commentaires la dise pleine pastille?? pas d’accord non plus… et avec ce format carré le cadrage ne me dérange absolument pas.

  22. Pour parler de ce que je connais, la C6 est en fin de carrière est n’est vraiment pas un choix d’avenir pour descendre les Champs. Au contraire, la DS5 est le dernier fleuron Citroen, et en plus elle est hybride. 0g de CO2 émis pendant la descente des champs, si ça c’est pas du modernisme !
    Pour ce qui est de la photo, je vois effectivement à première vue une photo dans la ligne des reportages arrangés de VSD, mais je ne suis pas photographe.
    Le commentaire d’au dessus « format carré ; plan américain avec main visibles ; quasi absence de mise en scène ou de prise de pose convenue », on voit déjà un autre niveau d’analyse plus intéressant que « c’est nul »…

  23. Eh ben, on peut dire que les réactions sont plus convictions politiques qu’analyse de photographes.
    Comme quoi…
    Pour moi deux choses sont claires :
    – je ne reconnais absolument pas Hollande dans ce portrait officiel.
    – la photo nous montre plus un petit notable provincial dans son manoir qu’un Président de la République.
    Donc soit c’est un lapsus, soit c’est volontaire. Chacun choisira.

  24. j’attends avec impatience de voir les guignols sur C+ , ce qu’ils vont faire avec cette prise de vue…

  25. @406 pleine pastille ca veut bien dire « pile poil au centre »… je ne vous ferais pas l’affront de vous demander de sortir votre compas et votre rapporteur et de constater que ce cadrage n’est pas pleine pastille.

  26. C’est bien triste cet article et tous ces commentaires idiots, pour une fois qu’on a une photo de président qui respire une certaine humanité! Merci pour la bouffée d’air M. Depardon!

  27. Moi ce qui me surprend le plus, c’est l’attitude de Hollande. On dirait un playmobil avec ses mains mi-ouverte mi-serrée.

  28. Moi je la trouve très docu cette photo, comme le travail de Depardon! Ca change du clinquant précédent… Peut-être un peu trop pique-nique à la campagne… mais moi j’aime bien les pique-niques à la campagne!

  29. Je vote à gauche, j’aime les images de Mr Depardon depuis 40 ans que je prends des images mais là… Quelle daube si vous me passez l’expression !

  30. Pfff… Le blog des geeks sans profondeur qui se prennent pour des photographes, critique le prétendu média des bobos branchés et qui tape sur Depardon sans même s’adonner à une petite analyse d’image pour en décrire le discours de fond et de forme, et qui s’en fait un billet bourré de propos de gros beauf de fond de bistrot érigés en jugement de valeur… Je m’épargne dès aujourd’hui la lecture de tous ses prochains articles. La photographie est une discipline vaste et complexe qui exige un minimum de recul et d’ouverture : cette image a un discours et et bénéficie d’une force documentaire flagrante. Depardon ou pas, Nikon D800 ou Rolleiflex 6×6, Hollande ou pas.

  31. C’est une photo qui ressemble à celle de J. Chirac. On voit la tête de notre président, la mise au point à l’air d’être correcte. Elle est bonne non ?
    C’est quoi le petit DR en bas à droite ? A t-il demandé l’autorisation de reproduction, notre Fotoliaphobe ?

  32. Franchement, le format carré c’est pas du tout adapté au Galaxy Note, Depardon ne comprend rien à la photographie moderne.
    La seule.
    La vraie, l’unique.
    Celle qui dit « non mais ce qui compte c’est l’oeil du photographe » et qui se paluche ensuite sur des specs techniques.
    Celle qui dit « c’était mieux avant » mais qui pense qu’on ne peut rien photographier sans 112 collimateurs AF en croix.
    Celle qui veut 36MPix pour pouvoir présenter son travail sur un Galaxy Note…

  33. Non mais c’est une blague?? Cette photo est absolument magnifique !
    – Un format et un cadrage si classiques et pourtant ici si originaux
    – une exposition parfaite, le contraste de la veste, la surexposition du fond
    – une posture immobile mais qui semble bouger
    – on navigue dans l’image du bord gauche au droit qui est fermée par les arbres
    – et les drapeaux sont posés comme in extremis pour respecter le protocole
    Pour moi une photo libre avec une classe pas possible; qu’on soit de gauche ou de droite.
    Allez recompter vos pixels et mettre à jour vos lightrooms !

  34. Hello
    120% d’acc c totalement ringard la posture la veste et l’explication du photographe est totalement has been…. lamentable mise en valeur du talent
    Depardon je l’ai rencontré plusieurs fois dont une fois avec sa chambre dans le Verdon un village, et une autre fois ailleurs en France: trés peu aimable, houspillant les gens qui passaient et qui lui faisait perdre son temps, il ne fallait pas lui parlait on déranger l’artiste….
    Quand j’ai vu les résultats de sa France(moisie) des années 50 prise en 90, je me suis dit il a été un grand photographe reporter de guerre et politique ( accompagnant Mitterrand (il n’y a pas de hasard)… comme quoi on peut avoir été et trés mal vieillir contrairement à mr Boubat qui était adorable et avec de la poésie.
    Cela me rappelle les « vieux photographes » qui se targuent d’étre portraitiste de France et font du ringard depuis 20 ans alors qu’ils ont à peine 45ans.

  35. Quelle photo abominable ! beaucoup de commentaires ci-dessous ont tout dit, ainsi que l’excellent billet de JF

  36. photo extraordinaire ! attendez de savoir combien elle a coûté et vous serez de mon avis ! quel talent !

  37. je parcoure souvent votre site que j’apprécie (que j’appréciais) mais là… je retourne lire Les Inrocks !!!

  38. J’aime bien les serviettes de bains qui sèchent sur le balcon au fond à gauche !
    Merci JF… me suis pas autant poiler depuis un bail !

  39. arf. y’en a vraiment qui sont trop forts. même le nez dedans, c’est encore du caviar pour eux, cette photo =))
    Et pour le tissu qui froisse au bouton du haut, ils vont dire que c’est la nouvelle mode de tailler les costumes comme une patate et qu’aujourd’hui, c’est la mode de fermer le bouton du bas ? c’est risible…=))

  40. Je regarde avec plaisir chaque des photos originales sur des thèmes variés à partir de mon iPhone. Mais, là, j’avoue ma stupéfaction!!! Des clichés de ce genre ou le cadrage le décor les variations d’exposition et l’absence de lignes de force entraînant le regard vers l’analyse du contenu sont autant d’éléments qui me font dire, ce n’est pas une photo officielle ayant fait l’objet d’une rémunération mais tout au plus une photo « souvenir de famille » à la garden Patty de l’Elysée

  41. Photo ‘normale’ d’un mec ‘normal’ (sauf qu’il a fait HEC et l’ENA..).
    On cherche la tondeuse, le barbecue et le clebs !
    Ou le prix de la propriété à vendre derrière..
    En fait, c’est de la photo ‘sociale’ à la Depardon : l’homme, son travail, son environnement, sa maison.
    Si tu la regardes comme ça, c’est une bonne photo.
    Mais c’est un peu décalé comme photo officielle.
    Ce qui est embêtant c’est son côté banal, et que la photo ne dit rien de l’homme et de sa personnalité,
    si ce n’est qu’il se fait ch… en attendant que Depardon ait sorti son 3ème appareil, mis un rouleau, etc..
    Heureusement que la photo a été faite après l’élection, il aurait pu perdre 600 voix, et paf !
    JF : c’est pas une question d’âge, souviens-toi de Lartigue en 74..

  42. Quand j’ai vu la photo cette après midi pour la première fois, me première réaction à été une réaction de rejet.
    Ce soir en prenant le temps de la regarder, je trouve que finalement elle est plutôt réussie et convient bien à la personnalité du nouveau président. Sur cette photo ce dernier apparait non pas comme le propriétaire de l’Elysée mais comme son locataire. Il prend la pose mais sans vraiment poser. Il est dans l’ombre et c’est le Palais de L’Elysée et les drapeaux français et européen qui sont dans la lumière. Un mélange d’humilité, de simplicité et de sérénité.
    On peut cependant regretter une lumière trop dure mais il fort probable que Raymond Depardon n’ait pas eu le choix de l’heure du rendez-vous… J’admets également que les drapeaux sont éloignés et minuscules mais réaliser un portrait officiel en extérieur implique de mettre les drapeaux en retrait.
    Par ailleurs, il n’est pas possible de comparer le travail de Pete Souza en tant que photographe officiel de Maison-Blanche dont le travail est de photographier le quotidien du président, avec la réalisation d’un portrait officiel.
    Je me suis amusé à retrouvé le portrait officiel du président Obama réalisé en 2009 par un certain… Pete Souza:
    http://change.gov/newsroom/entry/new_official_portrait_released/
    Question originalité et modernité, on a vu mieux… bien que Pete Souza eut utilisé un EOS 5 Mark II !

  43. Je trouve aussi l’article un peu trop polito/populo/polémique, pas méchant certes, mais des petites piques balancées discretos ça et là… bref.
    Sinon perso, cette photo ne me touche pas du tout, je la trouve super quelconque, je ne trouve pas le Président spécialement mis en valeur, pour moi c’est raté mais bon, c’est juste un avis perso et subjectif.
    Pour plus d’argumentations, lire cet article de Libé, la photo commentée par d’autres photographes :
    http://www.liberation.fr/politiques/2012/06/04/des-portraitistes-jugent-la-photo-officielle-de-hollande_823527

  44. Quand on pense en avril 2012, un rien désabusé, l’œil racorni dans son viseur gavé de pétouilles, que tout est joué, que plus rien ne nous surprendra, qu’on se fera toujours ch.. dans les bureaux des officiers ministériels, ce portrait improbable, dépoussiérant les principes de la composition picturale à coup de technologie cyclone (sans sac), débouchant au gel surpuissant les canons de l’élégance posturale et vestimentaire, cet objet photographique à caractère officiel nous redonne des raisons d’espérer que ricaner y sera encore possible.
    Les moins moqueurs, photographes, tailleurs et jardiniers, l’observant attentivement, l’accablement passé, y trouveront matière à remettre en perspective les enseignements reçus et méditer sur leur art.
    Et la même, en floue ?

  45. Le DR (droits réservés) vient je pense du fait qu’il a accepté de bosser gratos et de donner les droits à la Documentation française. Ce qui me gène un peu dans cette photo, c’est le côté un peu emprunté de François Hollande, et la surexpo derrière à gauche, ça attire vraiment trop l’oeil. Pour le reste, je m’abstiendrai de parler de photo ratée, Depardon fait le job dans les limites de l’exercice. Je ne lui reprocherai pas non plus de bosser encore à l’argentique, ni d’utiliser telle ou telle bagnole, c’est pas le sujet amha

  46. Macandphoto met les pieds dans le plat ! Et que ça fait du bien…
    Mon dieu ! Que ça fait du bien, quelqu’un ‘un dit tout haut ce que beaucoup pensent tout bas…
    Certes on imagine d’ici, qu’écrire librement tout le mal que l’on pense de cette photo empruntée et prétentieuse (faussement simple), ne plaira pas à l’intelligensia photographique Parisienne !
    Mais moi ça me parle ! cette image est totalement ratée…
    Depardon tourne en rond, n’a visiblement plus d’idées ! Comme pas mal de grand artistes à la fin de leur vie. Apres avoir tout livré, ils tombent dans le maniérisme et ne font que s’imiter aux même.
    Bravo JF : cette image est un beau ratage !

  47. Merci à tous pour tous vos commentaires ! de tous bords…
    Cette page a eu un certain succès ce lundi 4 (entre 16 et 24h) :
    Pages vues : 10,423
    Visiteurs uniques : 8,353
    Nouveaux visiteurs : 6,023
    Returning visitors : 2,330
    Pour 66 commentaires seulement !
    Soit 1 commentaire tous les 126 visiteurs !
    La majorité silencieuse ne s’exprime pas… C’est dommage.

  48. Le truc de dire « je regrette qu’il n’ait pas choisi un jeune ou qu’il n’ait pas travaillé en digital » est complètement hors propos. Seule compte la photo. A première vue, elle est bien tarte.
    Et puis, à force de la regarder, on finit par la trouver malicieuse dans sa façon de représenter un FH qui semble, presque un peu étonné, nous livrer une preuve, bâtiments de l’Elysée à l’appui, de son message:
    « Vous avez vu ? Incroyable ! …. MOI PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE ! »

  49. Oui, tu l’as dit en effet : c’est la désacralisation totale de l’image de la France !
    C’est une honte !

  50. J’aime bien la photo, même si on voit peu le drapeau, même si c’est assez surex derrière. Pas grave, j’aime ce qui se dégage de la photo et je pense qu’elle est une des plus réussies des Présidents de la 5e république. Bonne idée d’avoir choisi Depardon. Et pourtant je vote pas à Gauche.

  51. Incroyable !! une telle photo ratée
    le fonds est surexposé la tête donne l’impression qu’il s’agit d’un collage!
    au final il a l’air niais planté dans un endroit ou il ne devrait pas être!
    et puis surtout le drapeau!!!!!
    prenez un drapeau français et mettez le verticalement et vous verrez dans quel sens sont les couleurs, là c’est le drapeau neerlandais!! quelle bévue !!

  52. La France avant c’était 60 millions de sélectionneurs de foot, maintenant c’est 60 millions de photographes présidentiels. Cet article est nul , comparait l’incomparable ( Pete souza et Depardon ), sur l’ensemble du texte , on ne lit aucune analyse digne d’un professionnel.et non je ne suis pas a gauche , ni fan de Depardon.

  53. « PS : ne pas rater les détournements qui ont immédiatement fleuri sur le net… »
    plus ringards et pas drôles y’a pas !
    quant à votre billet, plus réactionnaire, y’a pas non plus !

  54. Il s’agit juste d’une photo de François Hollande par Raymond Depardon. Une photo signée quoi.
    Après, le sujet est libre de l’utiliser sommeil le souhaite.

  55. si l’on fait abstraction des sensibilités politiques de chacun, d’un point de vue artistique la photo est du niveau d’un apprenti photographe, ce qui semble curieux quand on sait qui l’a prise et un peu le piedestal sur lequel on a mis Depardon (de très bonnes choses et des très moyennes également)
    ..et on attache pas le dernier bouton de la veste !! ou alors c’est qu’on est avant 1850 :-)

  56. Il n’est pas réactionnaire le post de JF, il est juste cohérent et je partage à 200% son avis !
    Photo démago, faussement simple, qui ridiculise le sujet photographié !
    Et les Français par extension…

  57. De De Gaulle à Hollande, c’est encore celle de Chirac qui était la plus sympa. Simple, mais suffisamment officielle, il a une bonne bouille, cadrage qui ressemble à quelque chose, bref, une bonne photo quoi.

  58. Pour moi, comme cela a déjà été dit, c’est du Depardon : l’homme, sa maison, son travail sur la même image.
    Perso, je ne suis pas un grand fan de Depardon en temps que photographe, surtout à propos de ce qu’il a fait après 1990.
    Maintenant on reconnait sa signature sans problème…
    La simplicité de l’image est assez osée pour une photo institutionnelle. En cela j’apprécie le parti pris. Mais je regrette le manque de visibilité des drapeaux, c’est le symbole de la fonction. Cette image doit quand même représenter l’institution : Président français !!
    Probablement réalisée à la va vite, avec son bouton du bas fermé, l’attitude est détendue, c’est très paradoxale, et cela envoie une image contraire au message.
    Le choix de l’extérieur en pleine journée, comment dire, bof…Mais c’était indispensable pour la signature Depardon.
    C’est un exercice difficile (je photographie régulièrement des politiques en portrait, ils aiment pas poser, surtout les socialistes, on a jamais le temps), et je ne me permettrais pas de critiquer le travail d’un dieu vivant de l’image. C’est une image d’auteur, à l’approche engagée, mais pour moi le résultat est très moyen.

  59. En tout cas elle fait débat cette photo et c’est déjà pas mal !
    Alors mes deux centimes : c’est une photo qu’on va voir régulièrement pendant 5 ans, voir 10. La première impression passé (ben quoi c’est Hollande qui marche dans les jardins de l’Elysée) je la trouve formidablement complexe, le jeux d’ombres au premier plan, la lumière presque cramée (cramée ?) sur les drapeaux et l’Elysée qui donne un sentiment de contraste. La composition, format carré qui intrigue, nan il n’est pas pleine pastille et cette branche à droite qui fait que l’on balaye la photo en diagonale.
    Et puis l’attitude, ce regard franc mais un peu flottant et ces mains un peu ballantes… Ca donne un côté rassurant, paisible.
    Bref, je pense qu’on pouvait sans doute faire plus moderne, plus branchouille, qu’un regard plus contemporain aurait sans doute amené quelque chose de neuf dans l’univers hyper codifié du portrait politique. Mais j’aime bien quand même et en tout cas ça ne justifie pas les tombereaux d’avis tranchés postés ci-dessus.

  60. Ah zut, je pensais qu’ils se baladaient tous les deux tranquilles et que Raymond a dit à François : « et si on faisait la photo ici ? » et François de répondre « chiche « .
    En fait il y avait 30 personnes autour…

  61. Cette photo est le contraire de l’image convenue, n’est-ce pas ce qui fait aussi son intérêt ? A comparer avec ce qui s’est fait précédemment…
    Ce portrait a une dynamique plaisante, elle montre Hollande est en mouvement.
    Bien sûr qu’elle n’est pas « belle »… Peut-être aussi parce que Hollande n’a pas la tronche d’Obama. Mais c’est lui le président et il fallait faire avec. Partant de là, Raymond s’en est bien tiré.
    Si l’intention était d’exprimer la proximité de FH avec les Français, la photo est réussie.

  62. L’explication de Depardon est étrangement passéiste, en tout cas il a affirmé ne pas être portraitiste et il le prouve donc ce n’est pas un portrait du président mais une représentation de la présidence.
    Depardon est plus reportage que portrait et c’est à ce titre que je trouve que la photo n’est pas mauvaise mais je regrette la petitesse des drapeaux et d’autres signes représentant la République. En effet, la surexposition du fond pour se recentrer sur le personnage est surement ce qui dérange le plus mais en reportage ça permet d’aller à l’essentiel même si dans cette image on peut aussi voir un certain narcissisme du sujet obsédé par la normalité.
    C’est vrai que l’on croirait voir « un petit notable de province dans son manoir » !!!
    La meilleure photographie officielle reste et restera longtemps celle de Lartigue et la plus mauvaise celle de Warrin qui est un spécialiste du studio et de la retouche (à outrance parfois) et non un paparazzi comme l’a idiotement affirmé un inculte plus haut.
    Depardon a débuté comme paparazzi et est l’un des seuls à les défendre : «les paparazzi sont les seuls emmerdeurs, les rares témoins qui tentent de briser une image que l’on veut nous imposer».

  63. Allez j’espère juste qu’il n’a pas payé cette photo et que Depardon lui a offert !

  64. Là, Jean-François c’est vous qui n’êtes pas à la page.Parce que la photo de propagande de la maison blanche bon ….si ça vous séduit …
    Et il ne suffit pas d’avoir un Nikon ou Canon dernier cri pour faire des photos nouvelles ….ahah ! Vous voyez ce que je veux dire.
    Au contraire c’est un manière de photographier un président assez vivante , l’attitude n’est pas guindée. C’est une photo officielle et ce n’est pas facile. Mais on a un peu l’impression que quoi qu’on puisse dire vous préfériez le président précédent. Bon, c’est permis mais il vaut mieux le dire plutôt que de se venger sur Depardon…qui au passage n’a rien d’un Bobo. Mauvaise pioche Jean-François .

  65. Bonjour je lis très régulièrement votre blog.
    Je l’appréciais… et n’étant qu’un de ces bobos que vous avez l’air d’aimer… je m’en vais aussi retourner les inrocks.
    (une question : l’avez-vous lu une fois ?)

  66. @ pomme, tu sais , on a le droit de critiquer les dieux vivants de l’image… D’ailleurs, pourquoi ne pourrait-on pas ???
    Il y a bon nombre de Grands Hommes qui ont fait, dit, écrit d’énnnnoooorrmes conneries à la fin de leur carrière ou de leur vie ….. c’est comme ça….
    Autre chose, juste pour remonter le niveau de quelques intellos bobo qui savent tout : depuis quand critiquer une photo d’un président (fut-il socialiste), critiquer négativement s’entend, c’est de facto « aimer » Sarko !???
    Si Depardon avait fait LA MEME image de Sarkozy ou de Mélanchon ou d’un autre, j’en aurais pensé la même chose et probablement que JF aussi. On parle d’une image là… Car il se trouve que cette image n’est pas à destination d’un Paris Match ou VSD (c’est à dire d’une table de salle d’attente de dentiste ou les chiottes de tante Berthe), mais c’est un symbole , celui de la plus haute fonction de l’Etat… et à titre perso, cette image pour moi est un scandale et le déshonneur d’une profession. Et j’ai encore le droit de dire ce que je pense. Comme JF comme vous tous.
    Pas la peine de s’envoyer des noms d’oiseaux pour ça. A moins que vous ne supportiez pas (plus) la critique ??????

  67. Jean,
    Parler de cette image c’est parler du monde de la photo. D’ailleurs, on en a pas parlé sur le Figaro, le Monde, etc etc…
    « Quand les Moules se permettent de parler des huitres, c’est que la marée est descendue drôlement bas…. »

  68. Belle revanche de l’argentique. Rendez-vous en 2062 avec votre brol numérique, qui vous aura servi de presse-papiers poussiéreux depuis longtemps. Belle composition en format carré, cela change. Bravo Raymond, tu es un photographe authentique de la France profonde. Quant aux commentateurs politiques aigris, arrêtez de râler. Venez plutôt payer vos impôts chez nous en Belgique.

  69. « les droits ont été cédé à la Documentation Française. »
    OK pour les droits, mais quid de la mise en œuvre ? m’étonnerai qu’elle ait été offerte vu l’artillerie lourde mise en place pour ce « cliché ».
    Les esprits chagrins ne manqueront pas de dire qu’on fait cadeaux des droits et on se rattrape copieusement sur la mise en œuvre… vieille technique de Sioux qui permet d’avoir le beurre, l’agent du beurre et les faveurs de la crémière ;o)

  70. David écrit :  » je la trouve formidablement complexe, le jeux d’ombres au premier plan, la lumière presque cramée…  »
    Non mais ça va pas le citron ? Complexe mes fesses ! Tu peux dire de n’importe quelle photo qu’elle est « formidablement complexe »
    le degres de pignolage intellectuel des macs ! Je te dis pas !
    Si t’as envie d’y voir quelque chose de complex… en cherchant bien tu y arrivera !

  71. C’est clair que le HDR c’est vraiment très laid, disons dans 99% des cas :)
    Lorsque je fais une recherche sur un type de photo particulier sur flickr (pas taper) par exemple, je dois toujours mettre -hdr pour éviter d’être noyé sous un flux de choses vraiment très laides :'(

  72. La chose la plus politique que l’on peut noter dans cette photo, qui l’est, incontestablement, c’est la distance avec le cadre, le décor d’apparat… Détachement des ors de la République… de la fonction ?

  73. Je vous respecte pour ce que vous êtes : un blog qui parle matos et technique photographique, et puis bien sûr d’informatique aussi. Mac and Photo, quoi.
    Mais dès qu’il s’agit d’émettre un jugement, là, vraiment, nos vues divergent.
    Et le fait est que vous ne cessez d’en émettre, des jugements, opinions, avis, qui confinent tous aux certitudes… on ne peut vous le reprocher, j’en conviens, c’est votre blog !
    Jugement politique ou social, je n’en parle même pas, ou plutôt ne lis pas, tant on se croirait au PMU du coin. Mais jugement esthétique, là, vraiment, ça coince… jusqu’à la rupture.
    Je m’en retourne à mes classiques, désolé.
    À dieu vat !

  74. moi je trouve que la photo n’est pas si mal, mais le mieux c’est comment les commentaires vont evolue rle débat parceque franchement commencer avec le reproche de l’argentique ça n’apportait pas grand chose

  75. Suis-je le seul à ne pas comprendre l’intérêt de ce texte, qui ressemble à s’y méprendre à un caprice ? Ne pourrait-on pas avoir une vraie critique de la photo, puisqu’elle semble être si mauvaise à vos yeux, plutôt que du choix du photographe.
    Éclairez-nous donc ! Il paraît que Depardon a mal pris la photo, ça ne devrait pas vous poser de problème.
    Accessoirement, des tas de jeunes photographes, amateurs ou non, travaillent encore en argentique. Vous préférez le numérique et les techniques plus modernes… qui s’en soucie ?

  76. Ben tout le problème, mon cher Louis… C’est que ce portrait officiel va être placardé dans 36.000 communes de France.
    ET le choix d’un cadrage aussi peu consensuel est susceptible de choquer pour rien une grande partie de nos concitoyens !
    Tout ça pour le plaisir d’imposer à la majeur partie de nos concitoyen un « point de vue décalé », très parisien, très prétentieux, très brachagaaa, très bobo !
    Les maires n’ont rien à faire de l’avant-garde photographique et de la « branchitude » d’un pseudo artiste gaucho et bien connu pour son encagement ! Le Français aimeraient qu’on les respecte…
    Le président n’est pas le président de la gauche bobo des quartiers branchés de Paris… Mais celui de tous les Français ! Ils auraient mérité une photo un peu plus représentative des valeurs traditionnelles du pays.

  77. en fait ce n’est pas la photo qui est ringarde (tres classique mais comme les photos de mariage où ce sont les gens qui veulent ce type de photo)
    c’est surtout la pose de M. Hollande et ses mains qui me gene. on a l’impression qu’il ne sait pas quoi faire de ses mains… mais n’est-ce pas au photographe de lui donner des consignes ? c’est lui qui a l’expérience des portaits et qui connait la pose la plus esthetique. (au pire on recadre la photo qui aurait été peut-etre pas mal)
    Mais soyons lucide: la photo est destinée à etre dans une institution, une maire… bref dans un endroit administratif.

  78. @JCB
    Depardon, un « pseudo artiste gaucho » ???
    Les bras m’en tombent…
    « Le Français aimeraient qu’on les respecte… »
    Les bras m’en tombent doublement…
    Outre votre orthographe… Depardon est sans doute le photographe français qui a le plus travaillé sur la ruralité, il nous a livré les portraits d’une époque où populaire avait un sens… il est rare qu’un artiste français ait eu autant de passion pour justement ces français ruraux dans leur univers, leur commune, leur vision du monde… Faire de Depardon un « bobo »… c’est au mieux de l’ignorance.
    Depardon a pris Hollande pour ce qu’il est supposé être, un notable de province à Paris, en décalage avec les fastes parisiens de la république. Le triomphe du maquignon, le portrait de la victoire de la ruralité corrézienne… une photo politique prise par un photographe humaniste.

  79. Je croyais que d’utiliser un Mac impliquait une certaine prise de distance avec la trivialité ambiante.
    Sur une première lecture j’avais été assez désappointé par cette photo mais à force d’entendre et de lire des beauferies sur elle je me force à retourner la regarder et devinez quoi ?
    Je la trouve de mieux en mieux et même ses défauts commencent à faire sens.
    Mais de toutes manières elle durera au moins cinq ans et plus mais cela ne dépendra pas du photographe et il est fort possible que la clef de ce challenge soit déjà inscrite dans cette image.

  80. Ma 1ère réaction: waouh, un sacré bon cliché…
    Ma 2nde réaction: … bien sûr, ça va être un peu trop moderne pour certains.