web analytics

Magie du flash embarqué du Nikon D800

11
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

J’avais déjà souligné l’intérêt d’un petit flash pop up sur les reflex, pour déboucher à la volée un portrait en plein jour…

Voici une nouvelle illustration de la chose, au 14 mm ce coup-ci (avec le fantastique 14-24 mm f/2.8). En plein jour l’ombre portée n’est pas trop visible (même avec le 14 mm). Et ça donne une sacré pêche à l’image. Un avantage supplémentaire pour le Nikon D800, qu’il ne faut pas négliger. Surtout pour ceux comme moi, qui ont la flemme de transporter un flash cobra en voyage.

_DSC1913_web_800px

Nikon D800 : 14 mm (14-24 mm f/2.8), 1/125 sec, f/14, 200 ISO.

 

 

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

11 commentaires

  1. J’ai lu à droite à gauche que du coup il est moins bien protégé contre les intempéries par rapport au 5D Mark III. A quel point dans les faits ?!

  2. Il faudrait juste arrêter de comparer le D800 et le Mark III qui ne jouent pas dans les mêmes catégories ! Attendons la sortie d’un D600 qui sera plus son équivalent même si le MIII sera presque 2 fois plus cher !

  3. C’est vraie que moi aussi la guerre des pro D800 et 5dIII commence à mes les gonfler. Surtout quand ils s’amusent à regarder des fichiers à 100% ou 200%.
    Par contre je suis 100% en accord avec JF sur le rôle et l’utilité d’un flash pop in. Surement car il m’arrive aussi de voyager et donc de faire des photos la ou il fait vraiment beau.
    En Asie régulièrement, moi aussi je n’échangerais pas mon pop in de mon 7D contre un 5D avec cobra pour les fills in. Car il faut bien se le mettre dans la tête, un fill in c’est pas pour se substituer à la lumière ambiante.

  4. Tout à fait d’accord, j’utilise très souvent ce petit flash, il ferait presque office de réflecteur.
    Un petit conseil scotchez dessus un petit morceau de spoon la lumière sera moins crue.

  5. Excusez moi messieurs, du spoon c’est du papier diffuseur que l’on place généralement
    avec les gélatines sur des tungstènes ou des HMI pour adoucir la lumière.
    il est tissé, assez résistant à la chaleur et ne fait perdre qu’un tiers de diaph.

  6. Ne pas confondre le SPUN (sorry c’est comme ça que ça s’écrit…) qui est un tissu diffuseur que l’on utilise surtout en cinéma avec de la lumière continue.
    Et les papiers diffuseurs dont le fameux TRANSLUM qui une sorte de gros calque épaix et plastifié que l’on utilise en photo sur les flash de studio.
    Je ne vois pas comment on peut faire tenir correctement du spun sur un flash pop-up vu que c’est du tissu…
    Par contre un petit bout de translum ça doit être parfait !
    ;-)

  7. En canvi jo sóc 100% d’acord amb JF en el paper i la utilitat de flash en una finestra emergent. Probablement, ja que també li passa a viatjar i per tant, que sigui o la imatge és realment agradable.

Leave A Reply