web analytics

Tailles et poids de fichiers RAW du Nikon D800

28
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

L’écriture de mon test du Nikon D800 est en cours. En voilà un tout petit extrait pour vous faire patienter, jusqu’à sa sortie dans Déclic Photo (avec quelques copies d’écran utiles du Manuel du Nikon D800 en Français)…

_DSC3359_copie

Il est certes dommage que Nikon ne propose toujours pas de tailles de RAW inférieures à la taille native du capteur, comme Canon sait faire depuis 2005. Avec capteur d’une telle définition, cela aurait contribué à rassurer les photographes inquiétés par des RAW de 36 Mpix, pesant relativement lourd. Mais il reste tout de même possible de limiter l’encombrement de vos fichiers NEF, sans perte visible de qualité… Voici un apperçu du poid réel des fichiers (extrait du mode d’emploi) :

0000_screen_ 2012-04-21 à 19.05.35

 

En format natif FX, j’ai souvent préféré le NEF compressé en 12 bits qui produit de images d’une taille très raisonnables pesant moins dans les 29 Mo en moyenne. Pour mémo les fichiers produits par mon Canon EOS 5D Mk2 pesaient en moyenne entre 23 et 27 Mo, la différence n’est donc pas dramatique (ci-dessous document Canon relatif au poid des différents fichiers RAW du Canon EOS 5D MkII). Il convient donc de relativiser cette question…

0000_screen_ 2012-05-13 à 15.09.46

J’ai pu ainsi produire au cours de ce Safari sans trop de difficultées, dans les 12.200 images RAW pesant 390 Go. Le tout a été stocké entre mon Macbook Air (agé de 2 ans) et un disque SSD (en USB malheureusement). Le tout avec une sauvegarde intégrale simple, réalisée au quotidien sur un disque externe USB classique.

_DSC9064_copie

Comme nous avons passé dix jours en camping loin de toutes prises électriques, la principale difficultée était la gestion de la batterie du Macbook Air. Car le convertisseur (dispositif transformant le 12 volt du véhicule, pour alimenter le Mac et recharger les batteries de reflex), n’était allumé principalement que lorsque la Jeep était en route (avec une heure le soir en bonus sur la batterie du véhicule, mais avec prudence pour ne pas la vider exagérément)…

J’ai parfois utilisé le 14 bit compressé, pesant 36 Mo en moyenne. Mais j’avoue ne pas voir une grande différence avec le 12 bits… Déjà à l’époque du D200 j’avais mené des test variés pour tenter de mttre en évidence une différence, que je n’ai jamais vu (y compris face à des contre-jours violents)…

IMG_0374_copie

J’ai enfin évité autant que possible le NEF 14 bits non compressé qui monte à 74 Mo… Un poids inutilement élevé me semble-t-il. Passons maintenant à la question de la taille de la surface sensible…

 

Le format FX natif (full frame) produit donc des images de 36 Mpix (7360 × 4912) sans conversion de focale. Un 50 mm reste donc un 50 mm.

Mais on pourra choisir parmi trois autres facteurs de recadrage produisant des images plus légères, grâce l’utilisation d’une portion de la zone centrale du capteur, ce qui multiplie la focale…

0000_screen_ 2012-04-21 à 18.12.23

 

Extrêmement pratique, en vue de s’approcher encore plus près d’un animal en Safari ! Il faut aussi prendre en compte le fait que les 51 collimateurs AF occupent une surface encore plus large dans ces modes recadrés… Cela passe par le l’onglet Zone d’image du menu Prise de vue, mais on pourra attribuer cette fonction à la touche personnalisable située à l’avant du boîtier, en vue d’une plus grande rapidité…

0000_screen_ 2012-04-21 à 18.48.44

 

Mon préféré est le premier format (qui ne porte pas de nom), qui multiplie la focale par x1,2. Le fantastique 200-400 mm f/4, se transforme alors en un très pratique 240-480 mm f/4, produisant des RAW de 25 Mpix (6144 × 4080).

0000_screen_ 2012-04-21 à 18.07.42

 

Un mode qui rapproche le D800 des Canon EOS 1D à capteurs APS-H (dont le facteur x1,3 est généralement très apprécié des photographes animaliers).

_DSC3341_copie

Il existe ensuite un mode de recadrage DX (focale multipliée par x1,5), produisant des RAW de 15,3 Mpix (4800 × 3200). Le 200-400 mm f/4, devient alors un 300-600 mm f/4 comme sur un D7000. Vous percevez mieux l’utilité du capteur géant du D800 lors d’un Safari… Notamment si vous ajoutez un Converter x1,4, ou x1,7. Ce dernier transforme le 200-400 mm f/4, en 510-1360 mm f/5,6… Idéal lorsqu’on est très loin d’un animal un peu farouche.

0000_screen_ 2012-04-21 à 19.06.48

 

 

Notons qu’il existe encore un ratio 5/4 (plus étroit mais utilisant toute la hauteur du capteur), qui produit une image de 6144 × 4912 pixels (30 Millions de pixels).

C’est éventuellement un bon moyen d’alléger son disque dur, le poids moyen de NEF descendant légèrement…

_DSC7103_copie

Toutefois l’affichage du cadre dans le viseur par défaut est trop discret et lors de l’utilisation du recadrage DX, le sujet sort parfois du cadre sans qu’on ne s’en aperçoive…

J’ai appris (trop tard) qu’on peut griser la zone d’image non recadrée (merci à Stéphane). Cela se règle dans le menu Réglages perso A5 (choisir Désactivé)… Si je ne l’ai pas trouvé plus tôt, c’est parceque de façon incompréhensible, ce Menu A5 est appelé « Eclairage de zone AF ». Parfaitement logique n’est-ce pas ?

0000_screen_ 2012-04-21 à 18.25.11

 

Pour l’esthétique on pourra ensuite recadrer en ratio 3/2 dans Lightroom (avec une confortable flexibilité dans le positionnement verticale). Après l’export on obtiendra des images au ratio 3/2 en 6144 × 4096 pixels, soit l’équivalent d’un 25 Mpix.

A noter que le format FX est signalé par l’affichage «36-24» sur le LCD monochrome. Le format x1,2 est indiqué «30-20». Le format DX, sous la forme «24-16»… Et, le format 5/4, sous la forme «30-24».

0000_screen_ 2012-04-21 à 18.22.09

 

Ci-dessus les tailles d’impression natives à titre indicatif, à résolution native… Les tailles d’impression réelles pourront être évidement largement supérieures.

 

 

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

28 commentaires

  1. mhhh il fait tres envie ce D800, et le Kenya aussi ! Question -peut-etre – bête : y a t-il une difference de qualité entre un cliché pris directement en DX sur un appareil FX, et un « crop » en post-traitement a partir d’un cliché plein format ?

  2. Pierre, il n’y a aucune différence, le boitier opère juste un crop numérique sur le capteur.
    A ma connaissance seul certains capteurs moyen format phase one font des sommes de pixels lors d’un changement de résolution, mais celà n’a pas d’effet multiplicateur, seulement une augmentation de la dynamique.

  3. Canon fait uniquement du « downsampling » sur le capteur, cad qu’ils utilisent uniquement la moitié, ou le quart des pixels présent sur toute la surface du capteur capteur pour faire des sraw ou mraw d’ou la plus faible résolution sans facteur multiplicateur.
    Phase one fait des sommes de pixel, cad par exemple que les info de 3 pixels seront additionnées pour fournir l’information d’un seul pixel final. Ce principe permet d’agrandir la taille des photosites virtuellement par 3 et donc d’augmenter la dynamique globale du capteur en réduisant la résolution par 3…

  4. JFV peux t’on voir prochainement des photos à télécharger pour ‘voir’ des images autres que chez Nikon sur LR? question de débutant sur l’autre post parlant du D800 il y avait des images en jpeg.tiff et suite au téléchargement sur mon mac le fichier est bien lourd 45/50Mo mais en l’ouvrant chez APercu ou PS ou LR les photos sont ridicules et pas de données Exif… Je voudrais voir une image faite en 200/400 au départ prises avec ce boitier??? merci pour conseilssssss donc comment ouvrir ce simages en jepg.tiff

  5. cette fonction de recadrage DX me semble interessanet pour l’animalier, et aussi si l’on veut monter un objo DX et avoir le crop direct en sortie d’appareil et ne pas « voir » les defauts d’une optique inadaptee sur un appareil plein format.
    Par contre petite question lors de l’utilisation de cette fonction, lors de la visee, on voit toujours la zone couverte par le format FX du capteur non? (et non pas un equivalent de l’image qui va sortir cropee en DX)
    merci

  6. JF, on peut griser la partie de l’image non recadrée… Menu réglages perso., A5, se mettre sur désactivé… Et hop, le contour du cadre de l’image est gris…
    J’sais pas si j’ai été très clair…. :-)

  7. Argh ! Merci Stephane, j’avais déjà vu ça sur le D2x je crois bien… Mais ne l’avais pas retrouvé !
    Il faut dire que les menus Nikon sont parfaitement logiques ! Eclairage du point AF ! c’est évident ;-)

  8. De rien JF.
    Et pourquoi faut-il que l’éclairage de point AF soit désactivé pour que la masquage du viseur soit actif… Grand mystère…. J’aurais bien aimé avoir les deux moi… :-(

  9. Une photo d’un avion sur un ciel bleu, la proportion du ciel est plus importante en fx qu’en dx (donc la mesure de la lumiere doit etre differente), la mesure matricielle est’elle toujours la meme en fx qu’en dx ou bien la mesure se fait elle uniquement sur la surface dx et ignore le reste du capteur

  10. ça ne m’a pas trop choqué en fait…
    Mais c’est vrai que la colorimétrie est assez différente de celle de Canon.
    Nikon est un peu plus jaune avec de beaux verts peut-être.
    Canon est plus rouge (donc avec des ciels moins cyans et plus bleu)
    Après ça peut s’ajuster facilement avec les profils perso…

  11. Oui je pense aussi qu’avec lihgtroom ça se règle facilement.
    Mais j’aime bien avoir des retours de terrain. J’ai juste essayé le d800 et le d4 au nikon pro tour. Et il y effectivement une différence nette entre les deux au niveau colorimétrie et contraste.

  12. Juste un mot pour dire bravo pour ces 2 photos très belles, celle des autruches et surtout cette superbe lumière de la photo avec les éléphants. Un coup de chance mais qu’il fallait bien saisir ! Chapeau !
    Au niveau colorimétrie, travaillant avec du Nikon et du Canon, en général c’est plus jaune en effet avec Nikon, j’ai souvent besoin de désaturer les jaunes et parfois les verts trop clinquants pour les photos « nature ». Je préfère les verts plus naturels de Canon. Par contre, j’ai parfois quelques soucis en effet avec le rouge de Canon… Je pense que d’autres l’ont dit avant moi, mais c’est toujours pas mal de le rappeler.

  13. Bonjour,
    Tout d’abord, je ne suis pas spécialiste, juste amateur. Je viens d’acquérir le D810. Je n’arrive pas à comprendre le raisonnement qui consiste à dire qu’en choisissant une image DX on multiplie la focale, qu’un 300 mm, par exemple, se transforme en 450. J’ai fait l’essai: la même image en FX, l’autre en DX, mettons une statue. Cette dernière image (DX) est juste recadrée. Quand on affiche les deux images dans Lightroom, en 1:1, les deux têtes de la statue (par exemple) ont la même taille. Ce que propose le cadrage DX dans le boîtier est ce que l’on peut faire dans n’importe quel logiciel de retouche en PT. D’où ma question: quel intérêt de cadrer en DX à la prise de vue, sauf à avoir monté un objectif DX, sauf à vouloir gagner de la place sur sa carte mémoire. Est-ce que quelque chose m’échappe ?
    Malcolm

    • Evidement passer en DX sur un D800 (capteur FX), ne sert à rien… Cela ne présente absolument aucun intérêt (sauf faire des fichiers moins lourds, mais on s’en fout de ça)…

      Votre focale reste un 300 mm et le mode DX du D800, ne fait que recarder dedans.

      Par contre lorsque l’on met un 300 mm sur un reflex à capteur DX, celui-ci se comporte comme un 450 mm. Ademttons qu’il existe un capteur DX de 36 megapixels, vous auriez alors un capteur de grossissement multiplié par 1,5 par rapport au D800. Le capteur DX ne serait désavantagé que à haute sensibilité (car ses photopile seraient forcément plus petits)…

      Donc pour résumer… Imaginons que l’on compare maintenant deus reflex de 24 Mpix : un D600 DX et un D7000 FX… tous deux équipés de 24 Mpix de même génération.

      Il est évident que vous grossissez x1,5 fois plus votre sujet (un lion par exemple) sur le capteur DX (votre 300 mm se transformant en 450 mm). C’est évidement plus intéressant pour photographier des lions.

      Mais il faut un vrai appareil DX pour ça.

      • Bonjour,
        J’hésite entre un nikon D800 et un D750, le premier est moins cher et ses menus me conviennent mieux, mais la taille des 36 M me gêne. Est ce que l’utilisation d’un nikon D800 en résolution moyenne (5520×3680) aura sensiblement la même qualité qu’un nikon D750 ou D610 en résolution maximale (6016 x 4016), ou bien est-ce que du fait de la taille des pixels, la qualité va être altérée?
        Si vous pouvez m’éclairer…
        Merci d’avance

        • Entre les deux, aucune hésitation en faveur du D750… plus polyvalent plus récent.

          Question des Menus : je vois pas quelle différence notable il pourrait exister entre les menus (ils ne peuvent être que moins mauvais sur le D750 qui est plus récent)…

          Oubliez la résolution moyenne sur le D800, ça n’a pas d’intérêt…
          Je suppose que la qualité est OK (mais est moins intéressante que la résolution native d’un 24 Mpix).

Leave A Reply