web analytics

A propos de Facebook, de la Grèce et de la croissance !

11
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Allez, un petit coup d’Olivier Delamarche histoire de remettre en place quelques vérités (indispensable Olivier Delamarche, tous les mardis sur BFM Business), qui nous donne son avis sur la Grèce (elle doit sortir), sur le G8 et l’inénarrable IPO ratée de Facebook (gloops les arbres ne montent pas au ciel) !


Olivier Delamarche – 22 mai 2012 – Le G8… par rCk-

 

  

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

11 commentaires

  1. Jean-Luc NAIL on

    Quand on donne des leçons à des habitants de la France, c’est bien de le faire en français, donc inénarrable et vérités, sans chercher plus loin.
    Ou alors on fait de la photo, là où on est peut-être meilleur, qui sait ?
    Jean-Luc NAIL

  2. Ah je ne connaissais pas, mais le Olivier, il n’a pas la langue dans sa poche…
    Par contre, les mots qu’il emploie existe en français

  3. Faudrait pas oublier que ce Monsieur est partie intégrante du « système » de gestion des portefeuilles… Pompier pyromane ! Enfin non, ce n’est même pas un pompier, il est facile d’accuser les autres d’incendiaire et de les traiter de débile, quand ce sont eux qui ont mis le feu !

  4. Mais non, Norbert ! Tu ne comprends pas !
    Ce monsieur est gérant de portefeuille… Son seul intérêt est de faire gagner de l’argent à ses clients qui lui demandent de prendre des risques.
    Et de sécuriser les placement d’autres clients qui lui demande la sécurité !
    Il fait exactement comme toi et moi ! Il ne fait pas le marché, il s’y adapte… Il en est un des tous petits rouages : comme toi, du moment que tu as un compte à la Poste ;-)

  5. Tout à fait allergique à ce bonhomme. Une véritable imposture, un niveau ‘je fais mon kakou au café du commerce de la buvette de la bourse ». Insupportable.

  6. Alergique pourquoi ? Parcequ’il dit des vérités que personne ne veut entendre ?
    Alergique à l’état de notre société alors ? Qui a vécu ces 30 dernière années comme un gosse mal élevé en croquant l’héritage de ses parents et en creusant la dette de ses enfants ?
    Voilà tout ce qu’il explique depuis des mois… Et c’est pour ça qu’il est populaire : il dit la vérités sans détour…
    ce qui rend allergique tous les gauchistes, les socialo et le bobos…

  7. C’est d’un cynisme absolu. « Moi je m’en fous, je gagne ma vie en jouant avec ce qui va tous vous (nous) bouffer. »
    A-t-il une solution à proposer ce monsieur , à part de parler (très mal) sur une chaine TV ?
    Pitoyable…

  8. @ marc. Mon allergie n’a rien de politique (et quand bien même, ce serait encore mon droit). Ce type enfonce des portes ouvertes, ce qu’il dit de vrai n’a rien d’original, ce qu’il dit d’original n’est pas vrai. Son analyse (tout de suite les grands mots) de la situation est d’une affligeante pauvreté. On peut prendre cela pour une capacité « à dire tout haut ce que tout le monde pense tout bas », une formule qui évoque d’ailleurs bien cette forme de poujadisme pseudo-économique qu’il pratique avec une délectation manifeste. On peut tout aussi bien ne pas être bobo, être favorable à une discipline budgétaire, et trouver l’autosatisfaction péremptoire de ce monsieur parfaitement ridicule. On trouve sous la plume d’économistes (véritables), y compris libéraux, des propos autrement plus subtils et fidèles à la profonde complexité du problème dans ses différentes strates: budgétaire, puis monétaire, puis géopolitique.

  9. Oui, certains économistes disent peut-être la même chose que lui… Mais on ne les entend guère et ils sont assez minoritaires.
    La différence, c’est que lui n’est pas économiste, mais investisseur ! C’est à dire un des rouages du marché et son point de vue est assez différent… beaucoup plus concret et réaliste
    Par ailleurs je ne vois aucune auto satisfaction dans ses propos, juste de l’exaspération devant la bêtise et la lâcheté de la classe politique et des électeurs ! A moins qu’il ne s’agisse d’aveuglement ? ! Exaspération que je partage…
    Quand on voit que les Français votent (Hollande) pour encore un peu plus de déficits donc un avenir encore plus sombre… Alors que l’Allemagne a clairement montré depuis l’an 2000 ce qu’il fallait faire : c’est à dire faire maigrir le mammouth !
    Il y a de quoi être exaspéré, par tant de lâcheté collective. Le point de vue de delamarche est juste… réconfortant ! Enfin un peu d’oxygène dans un océan de désinformation, d’auto satisfaction et d’intoxication.

Leave A Reply