web analytics

Apple est-il devenu le nouveau Big Brother ?

16
BILLET PRÉC.
BILLET SUIV.

Nous relayons la lettre ouverte de l’éditeur adnX qui développe pour la plateforme Apple depuis 2001. Lisez la jusqu’au bout ça vaut le coup et postez vos commentaires (nombreux j’espère), il faut envoyer des signaux à Apple. Extrait :

«  Le problème est l’arrivée de nouvelles règles régulièrement. Ces règles sont de plus en plus compliquées pour les développeurs et limitent également la créativité. Apple interdit un grand nombre d’applications sans aucune raison valable. Si vous faites une application liée à un service, Apple veut 30% de la marge du service que nous avons créé. Apple prend déjà 30% sur le prix de l’application. C’est un pur abus de pouvoir. 

Une de nos applications est concernée par cet abus de pouvoir: xTwin 2.0 (explications sur le service de stockage en ligne xSpace ici).

Récemment, cette application a été rejetée par Apple parce que nous n’étions pas en mesure de choisir le nom que nous voulions pour stocker les préférences. Apple nous a demandé d’utiliser un autre nom. Ok, nous nous sommes conformés à cette nouvelle règle après un long débat avec Apple et présenté une nouvelle version de notre application. 


L’application a été rejetée une nouvelle fois, mais cette fois pour une nouvelle raison! l’application intégrais de nombreux boutons redirigeant vers notre site web où vous pouvez vous abonner à un service de stockage en ligne nommé xSpace. Apple interdit cela! Oui, vous avez bien lu. Apple interdit d’ajouter ce genre de bouton à l’intérieur d’une application !

Les clients doivent être très perspicaces. Ils doivent aller sur Google et entrer xSpace pour trouver notre service et s’y abonner avant de pouvoir utiliser l’application. Pas de liens directs possibles! Nous pensons que c’est un abus de pouvoir pur et simple, quelque chose de mauvais ne respectant pas les conventions commerciales dans le monde. 

De plus, Apple veut 30% de notre marge sur ce service, nous demandant d’intégrer l’option d’achat à l’intérieur de l’application. 

Nous n’acceptons pas ce comportement d’Apple et nous voulons que tous nos clients et la presse comprennent que Apple va dans le mauvais sens. Ci-dessus, nous avons dessiné un cimetière d’applications supervisé par le nouveau big brother: Apple. « 

Ce n’est pas la première fois que nous nous inquiétons sur Macandphoto de certaines dérives inquiétantes de la part du géant Apple (qu’on se rappel de l’affaire Week Calendar relisez ça, une application que j’ai bel et bien acheté et qu’Apple m’interdit d’utiliser, sans qu’en tant que client je n’ai le moindre recours).

Je vous conseille d’ailleurs à chaque fois que vous en avez la possibilité, de choisir des services et produits échappant à la main mise d’Apple. Sans cette précaution, vous découvrirez un jour, « qu’on vous tient par les couilles » et il sera trop tard pour vous retourner…

0000_screen_ 2012-04-14 à 16.18.06

Je me rejouis d’avoir par le passé misé sur Dropbox plutôt que sur iDisk (qui va s’arrêter, comme l’hébergement des sites iWeb sur Mobile Me…) Il me semble vital pour les photographes d’éviter Aperture et de choisir Lightroom pour les mêmes raisons…

Lorsqu’il s’est agit pour moi de faire quelques petits montages, j’ai également choisi Première Pro de préférence à Fianl Cut (devenu Final Cut X entre temps avec les polémiques que l’on sait). Simple précaution ! La qualité d’un logiciel ou d’un système n’est pas tout, il faut également penser à l’avenir et à un éventuel switch sur PC… Si Apple évoluait de travers (il faut savoir que Windows est de plus en plus fréquentable, sans égaler encore l’ergonomie de Mac OSX).

Et je me demande, si un jour tout ça ne va pas se finir sur Android pour ce qui est de mon téléphone et de ma tablette (mais on peut supposer qu’il faudra encore 5 bonnes années pour qu’Android sur tablette rivalise avec l’iPad).

 

 

BILLET PRÉC.
BILLET SUIV.

16 commentaires

  1. Apple big brother ? certainement oui, mais dire qu’adobe ou google ne l’est pas ou pas encore est un peu naif
    il faut se méfier et ne pas mettre tout les oeufs dans le meme panier

  2. Apple a la grosse tête, on est loin de l’époque « think different », maintenant les Appleliens sont des gens comme tout le monde. Quand on voit leur mépris pour les APR sur qui la firme a tant compté quand les temps étaient durs.
    Apple devient un système verrouillé qui ne me plait plus du tout et ça fait un bail maintenant que je ne m’extasie plus devant les nouveautés des Keynotes…A suivre.
    Mais on est nombreux à penser cela :
    http://www.cuk.ch/articles/5064

  3. Ca me ferait mal si le site s’appelait « Androideandphoto.com » ; D
    Mais je ne suis plus fan de la marque comme j’ai pu l’être il y a 15 ans

  4. Passé sur Android avec Galaxy note pour ces raisons, et depuis c’est le pur bonheur…
    Aucun regret de l’Iphone et de son système fermé, quel bonheur de surfer normalement sur le Net (Flash) et les dernières applis de Google.
    Je regrette juste de ne pas avoir switché plus tôt.

  5. Welcome Appledaube.
    Fuck different.
    A part l’OS je vois pas l’intérêt, désolé pour la fin d’une belle histoire. Maintenant c’est je t’Applenique jusqu’à l’os et rien d’autre.

  6. Moi aussi je suis passé sur Android avec Galaxy Note à cause de l’interdiction d’Apple de lire une clef USB, et aussi pour avoir un écran plus grand pour mes yeux fatigués. Je suis très satisfait d’Android, beaucoup plus souple.

  7. Galaxy S2 après un iphone : je peux dorénavant lire tous types de fichiers audio et vidé, aller sur les sites en flash, créer les dossiers que je veux sur la carte SD du téléphone. Je ne reviendrai plus sur Ios trop bridé, pas assez ouvert pour permettre aux artistes de créer librement.
    Et surtout, je ne touche plus à cette cochonnerie d’itunes.
    du tout bon. D’ailleurs ce trimestre les ventes d’iphone ont chuté de 10%. Hasard?

  8. Nous y voilà, Apple est devenu ce qu’il combattait au début des années 80 ! Souvenez vous de la pub réalisée par Ridley Scott en 1984.
    Et nous n’avons encore rien vu, si aujourd’hui ce sont les développeurs qui sont pris à la gorge, demain ce sera les utilisateurs de la marque : après avoir fait imploser l’industrie du disque US avec le succès de la plateforme iTunes (c’est Apple qui a fixé le prix d’un morceau sur le réseau soit 0,99 $ !) Apple négocie actuellement avec les grandes majors de la télé type HBO pour mettre la main sur la V.O.D avec le lancement de l’Apple TV !
    Allons nous devenir les zombies du couloir du film de Ridley Scott ?
    http://www.youtube.com/watch?v=vNy-7jv0XSc
    Welcome to Apple’s new world !

  9. Pareil. Utilisateur et fan d’Apple depuis 15 ans, je trouve leurs produits sont de moins en moins bons. OS X a progressé jusqu’à 10.4 inclut puis pour moi il a techniquement régressé 10.5 une cata, 10.6 un peu mieux mais Lion est complètement fermé. Pour iOS, c’est pareil le système est complètement fermé et opaque. Le matériel est bon, souvent excellent même mais le soft régresse en qualité pour tout fermer (tout pour le cosmétique et rien dessous), et le système de l’Apple Store, même s’il peut avoir de bons cotés à la fois pour les développeurs (distribution simplifié) et pour les utilisateurs (installation facile, màj itou) il étouffe tout le monde coincé dans les bras d’Apple. J’espère que ça va s’arranger.

Leave A Reply