web analytics

Un stradivarius, pas mieux qu’un violon moderne ?

45
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Voilà une information qui fait l’effet d’une bombe dans le petit milieu de la musique classique : la sois-disant « magie du Stradivarius » serait en fait… un pipeau complet ! Je vous laisse lire par vous-même ici (en Français) et là (en Anglais).

0000_screencopy_JFV_ 2012-01-04 à 19.31.30

Ce qui m’intéresse dans cette info brulante (qui reste à confirmer comme toute avancée scientifique), c’est que j’ai souvent avancé que la « magie d’un Leica », d’une optique ancienne, ou de n’importe quel autre matériel « du bon vieux temps » (à commencer par le film argentique lui-même) reposait… sur une forme de pipeau !

Un pipeau, c’est un « champ de distortion de la réalité », les utilisateurs de Mac connaissent très bien, qui existe surtout dans l’esprit des partisants farouches ! Des fans, voir des experts, qui arrivent à « s’auto hypnotiser »… Un peu l’effet placébo, appliqué à la photo si vous voyez ce que je veux dire !

Leitz_lens-illusmap

Un champ de distortion de la réalité, qui sévit également dans l’esprit de ceux qui ont payé assez cher leur appareil, ou investi du temps à le maitriser : il est d’autant plus pénible d’envisager qu’on a mal choisi son appareil dans ce cas là… C’est pour cela qu’il n’est pas toujours conseillé d’expliquer à un élève, qu’il s’est trompé de matériel (surtout s’il s’est saigné pour ce matériel)…

 

C’est du vécu : j’ai une fois expliqué à quelqu’un m’ayant posé la question du meilleur reflex débutant à acheter… que pour le prix de son Sony Alpha 350 ( ! ) il aurait mieux fait de choisir un vrai reflex. Il n’a pas apprécié… Bon, on fait quoi ? Faut-il vraiment éviter de dire ce que l’on pense, afin de préserver l’égo des gens ?

Mais revenons aux optiques anciennes, dont l’intérêt tient pour beaucoup à un « effet pipeau »… Puisque lorsqu’il s’agit d’adoucir (de dégrader) la qualité d’image pour imiter leur rendu. Cela peut-être fait assez facilement en post traitement… Les filtre DxO pack permettent notament aux nostalgiques de retrouver le grain argentique. Et suggérons à DxO de développer des profils d’objectifs pour imiter le « velouté si spécifique » de telle ou telle optique ancienne (si on arrive à améliorer les performances des objectifs, les dégrader devrait être assez facile ;-)

Qu’on me comprenne bien, je ne remet pas en cause l’intérêt du viseur en coin d’un Leica M, au contraire ! Ou de quelques caractéristiques érgonomiques intéressantes qui reviennent à la mode et dont je me réjouis souvent ici. Le pilotage de l’ouverture via une bague d’objectif par exemple…

Non, le pipeau que je suspecte dans certains cas (le mythe des objectifs anciens tout particulièrement), c’est ce petit truc indéfinissable, dont on nous parle souvent et que personne ne sait vraiment définir clairement ! Puisque justement il n’existe rien de clairement établi… Mis à part (je crois) dans l’esprit des utilisateurs ;-)

Toutefois, tant que ça ne gène personne : n’empèchons personne de se ruiner avec un Leica M9 et les optiques qui vont avec… Si ça peut conserver quelques emplois en Europe ! Alors que depuis plusieurs décénies, toute l’innovation en photo passe par le Japon, bientôt par la Corée du Sud et dans un futur assez proche : la Chine. La vieille Europe se berce d’illusions nostalgiques…

 

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

45 commentaires

  1. Je suis en partie d’accord avec votre propos. Je suis d’accord, il y a beaucoup de chose qui sont bidons. Comme mentionné, la Leica, caméra mythique, mais maintenant assez dépassées… Cependant, il ne faut pas mélanger deux trucs, le prestige et l’émulation.
    Oui, avec des logiciels et les ordinateurs on peut faire une tonne de choses, on peut notamment émuler/imiter le son d’un violon. C’est merveilleux, c’est génial, ça démocratise des savoirs, des techniques. Cependant, prestigieux, honorable? Je ne sais pas trop… En fait, pour moi, pas du tout. J’aurais toujours plus de respect pour le violoniste qui aura pris des années pour apprendre le violon que le mec qui utilise un programme pour « faire » un violon. Dans l’art, je crois que le geste, la démarche et l’effort est aussi important, sinon, plus que le résultat.
    Ensuite, le prestige, souvent mérité, devient un jour ou l’autre surévalué et on tombe dans le mythique, la réalité amplifié, plus grande que nature et donc, le faux. Bref, le stradivarius et les Leicas sont des pièces de collection pour collectionneurs, musée ou historiens, passionnés mais comme un objet utilitaire, pas vraiment.

  2. Oui LD, je suis d’accord avec vous sur tout…
    Je n’ai pas nié (bien au contraire) l’importance du « geste », du travail et du talent de l’artiste ! Je crois d’ailleurs plus au travail, qu’au talent…
    Ce que je met en doute, c’est la « magie » qui sortirait d’un matériel…
    Alors, oui pour  » le geste, la démarche et l’effort  » comme vous dites !
    1000 fois oui !

  3. Merci pour ces points de vue décapants et bien sentis !
    ça nous change du gentil bla-bla habituel, bien politiquement correct…
    C’est bien la toute première fois que je lis sur un blog de large audience, ce que je pense confusément depuis des années de Leica !
    Comme tu le dis : du pipo !
    Longue vie à macandphoto que je lis tous les jours (si seulement tu pouvais écrire tous les jours ! )

  4. Cher Jean-François,
    j’ai déjà lu bien des c….ies ici, en voilà une de plus pour bien commencer 2012. Une précision, au fait, quand on se permet de porter la bonne parole au monde francophone, on le fait en français, distorsion s’écrit avec un S, le T est pour les anglophones, merci. Pour le Leica, toute question de prix mise à part, ce genre de jugement ne prouve qu’une chose, le manque d’expérience de son auteur. J’ai commencé autrefois avec un M2 et un M3, et depuis j’ai fait des centaines de milliers de photos comme professionnel avec toutes les marques de la création, Nikon, Canon, Hasselblad, Pentax, Mamiya, sans oublier la chambre 4xt ou 20×25. J’utilise des EOS au quotidien, et aussi un M9, mais pas pour la même chose. Les Canon sont des outils de travail, lourds, bruyants et encombrants (et le « petit dernier » EOS 1D-X est une catastrophe, il faudra faire de la musculation pour l’utiliser en reportage) mais qui permettent de toujours ramener des images, le Leica est juste l’inverse : un boîtier de taille réduite par trop fait pour travailler vite, et des optiques à la fois minuscules et exceptionnelles. Mais il faut les avoir longuement utilisées dans des conditions d’éclairage délicates pour savoir les apprécier, tout comme juger la sonorité d’un Stradivarius ne se fait pas sur les mini-haut-parleurs du PC, comme on le voit de plus en plus. La musique étant un métier, comme la photo, je ferai donc plus confiance aux oreilles des plus grands violonistes, qui se transmettent des Strads (ou autres) à la sonorité somptueuse, plutôt qu’à la dernière « étude » à la noix immédiatement relayée ici, avec de surcroît une mauvaise foi permanente.

  5. Quand on ne peut facilement s’attaquer aux propos d’une personne avec laquelle on est pas d’accord…
    Il est plus facile de s’attaquer à son orthographe !
    Je suis assez normal comme gars ! je fais des fautes ! Pas génial, je sais… Mais là n’est pas le débat non ?

  6. Par ailleurs… il ne faut pas me faire dire ce que je n’ai pas dit !
    Je passe mon temps à tester des produits légers, en cherchant le plus pertinent !
    Canon G12, Canon S90, Olympus XZ-1, Fuji X100, ect…
    Les boitiers légers ont ma passion !
    Pour la même raison que Leica était la passion des reporter des années 20 à 40 ! Le Leica était le compact (le G12) de son époque !
    Le Leica M, n’est plus de notre époque ! voilà tout !

  7. Euh……quand tu dis a ton élève que son reflex Sony est de la mère, on pourrait penser que tu fais parti des gens que tu dénonces dans ton billet du jour……

  8. Avant de juger une marque comme Leica il faut quand même avoir utilisé leurs optiques et leurs boîtiers un certain temps, apparemment ce n’est pas le cas :D
    Je n’ai aucune affinité avec une marque précise mais si sur le papier un M8 ou M9 est dépassé le résultat est bien là et les optiques font la différence.
    Après si on recherche un AF supersonique ou faire des images à 125000 isos là c’est sûr il vaut mieux passer son chemin mais c’est comme si on comparait une F1 avec un 4×4 ça n’a pas de sens !
    Je ne prendrais pas un Leica pour couvrir les JO de Londres, mais pour faire des photos de rues je préférerais avoir un Leica qu’un EOS 1D X donc avoir des avis comme ça bien tranché LOL

  9. EmmanuelPosté le

    Si la tirade anti-Leica n’est pas dépourvue de sens, la comparaison avec le Stradivarius me semble en revanche tout à fait inappropriée : autant le Leica est un appareil particulier, un appareil du passé, autant un violon est un violon, sans différenciation de fonctionnalités entre deux modèles à trois siècles d’écart.
    Ce qu’il y a de fabuleux avec le Stradivarius et les autres violons de maîtres de l’époque, c’est que toutes choses égales par ailleurs, ils sonnent aussi bien, voire mieux que les violons produits aujourd’hui, même les plus chers, alors que RIEN dans la forme ni la conception des instruments n’a changé.
    la différence d’approche n’est pas mince, tout de même.

  10. L'affreux JojoPosté le

    Emanuel, si tu lis bien l’article que JF pointe, c’est justement le contraire que des scientifiques ont démontré (avec des expérience menées vérifiables et reproductibles menée avec toute la rigueur scientifique)…
    Le Stradivarius ne produit aucune différence perceptible à l’aveugle !
    Les gens « croient l’entendre » ! Hypnotisés par le mythe…
    Ils en sont persuadés ! Aussi persuadés que les utilisateurs d’objectifs Leica sont persuadés de faire de meilleurs photos !
    Ce qui est ridicule ;-)
    J’en suis également certain !
    Beaucoup de gens se font des illusions… ça les rassure d’imaginer que les optiques Leica sont magiques !
    Alors qu’elles sont bonnes, ni plus ni moins… ET par rapport à leur prix, elles n’ont rien d’impressionnant.

  11. Dans l’article sur l’enquête sur le violon il y a ça:
    « Quelles conséquences tirer de cette étude? Il faut d’abord bien garder à l’esprit que Curtin, en tant que fabricant de violon, possède un intérêt certain à dénigrer la qualité des violons anciens. Mais les expériences semblent néanmoins avoir été conduites scientifiquement.  »
    SEMBLENT avoir été conduites scientifiquement…
    Autant je trouve super intéressant de mener cette étude, autant en tirer les conclusions rapido-vite faits qui nous arrangent dans d’autres domaines relève surtout de la provoc, hein ?
    On sait bien qu’une enquête scientifique peut être contredite par une autre etc. C’est un début, c’est pas acquis encore le coup du stradivarius.
    Bon ceci-dit l’importance irrationnelle des marques et des mythes en photo ou autre c’est en fait. On est d’accord.

  12. Qu’on se le dise !
    la magie est dans l’oeil et dans le geste…
    … pas dans l’appareil, quelque soit son prix ;-)
    C’est ce que cette étude tendrait à démontrer, et c’est innovant car personne ne s’était jusqu’alors attaqué au mythe Stradivarius.
    Même si elle doit être confortée par des contre études, c’est un indice intéressant je trouve.
    A quand la meme étude sur le matériel photo ?

  13. En fait, c’est un peu comme D&G, Bose ou deux must de la daube niveau rapport qualité/prix , j’ai nommé : B&O et Ed Hardy. le premier où même un vendeur de chez eux disait qu’on pouvait trouver mieux pour 3 fois moins cher niveau qualité de son =))
    Peut-être un bon marketing tout simplement…
    Pour Leica, le Noctilux est quand même un beau caillou, non ?
    Perso, j’ai déjà atteint la perfection niveau couleur sur une impression une fois (profil ICC de l’apn, éclairage etc…). c’était d’un ennui…
    Les plus belles photos sont souvent les plus éloignées des couleurs et rendu réelles

  14. Cher JF,
    Je ne porte pas de jugement sur la polémique née dans les posts sur le Leica, ça ne m’intéresse pas… j’ai par contre lu avec intérêt l’article de Slate, et ça me touche de près pour différentes raisons.
    Mis à part le fait que ce n’est vraiment pas la première fois que des études ou expérimentations mettent en évidence le fait que certains préfèrent d’autres instruments aux Stradivarius (heureusement, non ?), qu’il n’y a donc aucun scoop ni nouveauté là dedans (Slate a au moins 10 métros de retard), et s’il est clair que ce n’est pas l’instrument qui fait l’artiste, l’article est bourré d’approximations et d’à peu près sur lesquels il est très facile de répondre… mais ce serait long, très long, tellement cet article est nul et pauvre. Il n’est d’ailleurs pas signé.

  15. Ce qui est dingue c’est aussi que les personnes qui ont un DSLR Nikon ou canon ou Sony de pointe et très cher et qui ont lu trois numéros de chasseur d’images sont persuadés de faire des bonnes photos. Alors que n’importe qui avec un iphone fait des photos aussi bonnes.
    l’avenir de la photo c’est dans un téléphone. c’est tout. Le reste disparaitra.

  16. Bravo pour cet article JF!
    Il arrive souvent que de jeunes photographes voulant entreprendre la profession me demandent quel est selon moi le meilleur appareil photo reflex qu’ils devraient acheter.
    Ma réponse est toujours la même: « Ne t’inquiète pas, une fois ta photo imprimée tu auras toujours la même merde… »
    Bonne année à vous!

  17. L’article de Slate est un condensé en français d’un article en anglais qui est signé Ed Yong sur Discover Magazine. Il est donc bien signé.
    Il y a un update intéressant, un commentaire d’un des violonistes qui a participé à l’étude:
    UPDATE: John Soloninka, one of the 21 violinists who took part in the study, has commented about his experiences below: “It was fascinating. I too, expected to be able to tell the difference, but could not. Claudia sent me my comments about the instruments that I made while I was playing them, and it was hilarious how wrong my impressions were at the time!”
    Cela me rappelle une expérience simple et connue. On fait boire un liquide vert contenant de la grenadine et un liquide rouge de la menthe à des cobayes: tout le monde ressent le goût de la menthe dans le liquide vert, et grenadine dans le rouge!
    Je dis et répète à l’envi: en photographie seule compte l’émotion occasionnée par une photo. Peu importe l’appareil.
    Une expérience simple: prenez les photos que vous aimez le plus, regardez ensuite avec quel matériel elles ont été faites, vous serez souvent surpris!

  18. Ce que la plupart des gens devraient comprendre ce qu’il serait bien plus intelligent et utile de payer pour des cours de photographie, technique, art, etc.. plutôt que de vider les caisses pour un leica ou du matériel dépassant les 2000 euros tout ça pour faire des photos misérables, et je parle du gros de la troupe là, en particulier les pros, peu de personnes se remettent en question à ce sujet, surtout les gens qui s’auto proclament pro parce qu’ils ont un numéro de siret alors qu’ils font des photos nulles et sans aucun intérêt, sans proposer quelque chose de nouveau aux clients. Le but étant d’arriver avec un gros matériel pour impressionner le client et le rassurer sur son investissement. La technique c’est bien mais l’art c’est encore mieux et évidemment beaucoup plus difficile car il faut se remettre en cause.
    Je vois beaucoup de personne dans ce milieu avec la mentalité « j’ai un leica donc je suis maitre en photographie. » Il n’y a qu’à regarder sur des sites comme flickr (houu flickr pas beau, c’est pour les amateurs) Je vois des gamins de 17 ans faire des photos incroyables avec des iphones ou des compacts à 100 euros. Alors l’histoire de matériel quelqu’il soit, c’est de l’enfumage intégral si celui qui est derrière le viseur est incapable d’en tirer le meilleur !
    Je me suis quelque peu égaré mais on m’aura compris je pense :)

  19. Mstislav Rostropovitch était un violoncelliste renomé pour ses interprétations .A l’occasion d’un concert qu’il fit en France ,il alla voir Etienne Vatelot ,luthier,pour réalisés quelques réglages d’entretien de son instrument qui était mis à sa disposition par les autorités soviétiques (il y à plus de 40 ans)lorsque E.Vatelot vit l’instrument il fut étonné de son montage qui défiait toute logique et s’étonna que l’on puisse sortir un son dans cette configuration.Après avoir fait les adaptations nécessaires pour faciliter l’utilisation,Rostropovitch dut s’adapter pour retrouver le même son.
    Alors doit on sacraliser l’outil à la manière de certains évangélistes de matériels ou produits photo au point de tromper les débutants en leur suggérant d’acheter tel ou tel produit qui fera d’eux « des photographes experts » (voir certaines pub)ou conseiller de faire confiance à quelques tutoriels d’exploitation des matériels?

  20. Petite citation de l’article de Slate: »S’il est une conclusion à retenir de cette étude, c’est qu’elle met en évidence notre capacité à nous leurrer nous-mêmes. Il y a quelque temps, Pierre Barthélémy expliquait sur Slate.fr que les vins chers nous semblent meilleurs car nous connaissons leur prix. »
    Le parallèle avec Leica est intéressant:
    – Celui qui n’a pas goûté un vin peut tout juste se taire sur son prix.
    – Celui qui ne fait pas la différence avec un vin plus ordinaire doit continuer à boire du vin ordinaire.
    – Celui qui fait la différence se posera la question du rapport prix / plaisir, comparera et agira en conséquence
    – Il y aura toujours des « buveurs d’étiquette », et des collectionneurs qui n’ouvrent jamais leurs bouteilles. Mais ça n’a rien à voir avec l’oenologie.
    On photographie différemment avec un Leica, et le rendu des optiques à pleine ouverture se démarque des autres. Ca ne convient pas à tout le monde, on ne devient pas meilleur photographe pour la cause, mais avant de dire que c’est du pipeau, il faut regarder le résultat que certains peuvent en sortir, en 2012, pas en 1960.

  21. Je met au défis quiconque de me donner le type d’appareil et l’optique rien qu’en regardant un tirage photo.
    Voilà au moins une expérience qu’on ne peut pas faire à l’aveugle ! ;-))

  22. C’est dingue ça les problèmes d’identité que me causent ce blog. J’apprécie le ton et les infos données par JF tout en étant l’archétype du mec qui s’achète un pseudo talent : M9 avec 50 lux asph vissé à l’araldite et traite les bouses qu’il en sort avec LR sur son MBP (ça fait plus classieux et plus geek en acronymes). Ca fait 6 ans que ça dure M8, M8.2, M9 et j’arrive pas à guérir de cette attitude suffisante et hautaine. J’ai tout essayé canonikon entre autres mais ça me détourne de la photo. J’ai honte ! C’est grave Dr Vibert ? Pouvez-vous m’indiquer un groupe de Leicaïstes anonymes ? J’ai essayé summilux.net mais le remède est plus dangereux que le mal …
    Sauvez-moi, fujissez moi

  23. Pas de problème Laurent… rassurez-vous ! Ne changez-rien, si vous aimez les Leica. Grand bien vous fasse, c’est moins dangereux que de fumer !
    J’ai mes idées, et j’y tiens assez pour respecter celles de autres ;-)
    Mais soyons clair, pour moi il s’agit d’une fumisterie.
    Je suis même persuadé que vous croyez tellement au Leica, que du coup vous « ressentez » sincèrement que les images que vous faites avec… sont meilleures.
    Mais elles ne le sont probablement pas. Ou alors, seulement par hasard.
    Et si vous mettiez la même croyance et la même énergie à travailler avec un autre matériel, vous obtiendriez des résultats aussi intéressants ! Et vous auriez autant de plaisir… A condition d’y croire !
    C’est le fameux champs de distortion de la réalité. L’effet placébo, le côté un peu irrationnel de l’être humain.
    Je suis donc persuadé que le matériel n’a pas trop d’importance. L’important c’est m’énergie, le désire, la créativité…
    Mais c’est pas grave. L’important, c’est aussi ! de se faire plaisir.
    ET surtout, montrez-nous quelques images… C’est sans risque !

  24. Eric (Japon)Posté le

    JF, je viens de poster sur un autre fil de ton blog un commentaire a propos de Leica. Je n’ai pas assez d’argent pour un Leica, je n’aime pas ces vieux c… pretentieux que je vois affubles avec l’un d’eux a la terrasse des cafes de Paris… Et, c’est marrant, parce que je n’en croise pas ailleurs.
    Pour autant, il m’arrive d’en croiser ici, au Japon, qui se levent a 3h30 pour saisir le bon cliche avec la bonne lumiere, avec une seule optique dans leur besace. Ils sont humbles, genes de montrer leur boitier, et de toute facon ils savent pas que ce n’est pas ca qui fera une bonne photo.
    Depuis, je ne suis plus si frustre contre les proprietaires de Leica. Ils aiment la colorimetrie Leica tout comme celle de Nikon et de Canon est unique – notamment pour les tons chair. Ok, un peu plus cher, et alors ? Il y a l’idee qu’on ne declenche que pour quelques photos, avec une distortion minimaliste et une fidelite a la scene vue.
    Maintenant, va-t-on arreter le Leica bashing sur ce site, ou faut-il declencher une enieme revolution anti-nantis qui ne resoudra rien ? ;-)

  25. Jean-François,
    Premier message ici de ma part. Je ne porte pas d’importance au coté polémique des différents articles sujets à commentaires (violon et leica).
    Néanmoins il peut être utile de préciser que Steve Mc Curry et Sebastiao Salgado font d’aussi bonnes photos depuis qu’ils sont passés au numérique. Peut-être passent-ils des heures et des heures (ou leurs assistants) pour obtenir de bonnes couleurs ou N&B… Vous m’excuserez de penser que la jeune afghane ne pourrait être mieux techniquement (couleurs, rendu, etc). Pourtant il s’agit de Kodachrome et d’un vieux Nikon. De mon coté je un bon rapport avec mon appareil, et cela change du M4, M6, F3, Olympus OM, D200, 5DmkII… tous sont biens à certains moments / envies.
    Vous pourrez ensuite considérer qu’effectivement seul l’oeil compte, chaque regard est respectable mais tous ne sont pas forcément beaux. Que ce soit en numérique/ pixel peeper ou en Argentique / fanatique.
    Horowitz sur mon piano de salon chinois horrible aurait fait des merveilles, mais c’est malgré tout plus beau encore sur un steinway qu’il neuf ou ancien.
    Je ne peux m’empêcher que ce genre d’articles n’apporte rien. Mais peut-être est-ce dédié aux personnes qui souhaitent remplir leurs disque durs avec des images d’illustrations…

  26. @ Alex
    Il est incontestable qu’entre un vieux piano bastringue et un steinway n’importe quel pianiste ou même auditeur entendrait la différence. Mais là, l’écart de sonorité est flagrant. S’il y a très peu de personnes capables de reconnaitre un LA isolé d’autres notes, c’est parce que l’oreille absolu est un instrument de perception qui ne subit pas d’autre traitement que celui interne, biologique en recevant l’information directement de l’émetteur.
    Cela n’existe pas en photo et n’existera jamais.
    Toute information visuelle captée subit un traitement qui ne dépend pas de la volonté de l’émetteur. Car tous les instruments de reproduction depuis l’appareil photo jusqu’à l’écran ou l’imprimante subissent un traitement minimum avant toute intervention de l’utilisateur. C’est celui des circuits intégrés paramétrés en usine et qui utilisent des algorithmes dont les effets sont décidés par les ingénieurs des firmes. C’est donc le constructeur qui choisi d’abord le rendu de l’appareil, sa tessiture en quelque sorte.
    Tous les bidouillages qui viennent après sont de l’ordre de l’appréciation humaine avec ses goûts, ses habitudes, sa culture, son environnement de lecture. Bref, une infinité de paramètres qui rend obsolète toute velléité de voir dans le rendu de la photo la signature de tel ou tel appareil.
    JFV à entièrement raison en ceci : prétendre que tel ou tel appareil favoriserai un meilleur rendu est du bluff et d’un snobisme confondant. Or, l’homme est faible et se laisse facilement soumettre à des argumentaires « d’excellence ». Qui n’a pas rêvé d’avoir un Leica ? Et de « se la péter devant les potes »… moi le premier. Un tel article peu permettre de faire réfléchir à temps ceux qui pourraient vouloir se saigner pour s’offrir le bijou de leur rêve. Et leur dire que cela ne les empêchera pas de faire d’excellentes photos d’illustration ou d’art dont ils pourront être encore plus fière : « Tu te rends compte de l’exploit, j’ai même pas un Leica! »

  27. Voilà pour les images … mais qu’on ne s’y trompe pas je suis un amateur … http://laurentbouchard.darqroom.com/gallery c’est pas classé, pas présenté … encore dans une logique « carte vidée » mais je n’ai ni le temps ni le talent de faire mieux
    Je suis donc un pur amateur qui depuis qu’il possède des leicas prend son appareil (pas forcément des photos) avec lui au quotidien. Dés que j’ai 5 min dans un environnement pro souvent très prenant je m’échappe à tous les sens du terme avec mon M et quand j’ai plus de temps je traite … J’ai eu D300, D700 et je ne ressentais pas les mêmes choses c’est tout …
    Après … se la péter … le mien est bardé de gaffer noir et je vous assure que dans la rue le quidam sourit et ne ressent pas d’agression particulière. Le mien ne traine pas sur les tables de café en terrasse parce que je ne supporterai pas de me le faire piquer. ‘est même une angoisse récurrente !
    Ce qui me gène chez quelqu’un comme JF que j’apprécie beaucoup dans ses prises de positions, je me répète, c’est cette généralisation dés lors qu’il s’agit de pastille rouge. Allez faire un tout sur summilux.net vous verrez que les leica (même les M9) n’appartiennent pas tous à des dentistes fortunés. Je gagne correctement ma vie … sans plus. Pas dans le clan des nnatis . J’ai acheté le mien en leasing sur 30 mois, il me coûte environ 4 euros par jour. Je n’ai qu’un seul caillou, un 50. J’ai eu des Zeiss, des summmicron, deux lux, appréciés ou non pour leur rendu (cf. notre hyper-sensibilité à l’autosuggestion) et donc achetés et revendus sans perdre grand chose… J’ai cassé ma tirelire pour un lux 50 LA mais bof, que ce soit sur mon livret A à quelques % ou au bout de mon M … C’est un peu moins liquide c’est tout !
    Voilà, j’ai pas l’habitude de m’étendre sur des forums mais là JF … là … trop facile

  28. Salut Jean-François !
    Je suis un vieux photographe pro ( toujours en activité ), et encore et surtout, un amateur passionné de belles images. Je pense, que l’ âge aidant, je suis quelqu’ un à qui  » on ne l’ a fait pas  » … Et bien, après un essais d’ une optique ZEISS ( made by COSINA ) sur mon 5D, je l’ ai gardée; et plus fort encore, j’ en ai acheté une deuxième … Et je vous assure que ce n’ est pas parce qu’ il y est indiqué ZEISS dessus . Honnêtement, je n’ aurais jamais imaginé faire un tel bond qualitatif par rapport à des optiques  » ligne rouge « . Et des nikonistes ont fait la même constatation … Comme quoi, il y encore des produits anciens et remis au goût du jour, et qui méritent
    l’ attention …
    Meilleures salutations .

  29. Moi je suis entièrement d’accord avec JF, et cette histoire de qualité d’objectif, c’est 100% du vent…
    Vous avez seulement « l’impression » que l’image est meilleur avec un Leica ou une optique Zeiss.
    Tout simplement parcequ’ils vous coûtent plus cher… C’est un reflex inconscient !
    Mais en fait si je vous montre (à l’aveugle) deux de mes images réalisées avec des objectifs, Canon, Nikon ou Zeiss, je met n’importe quel spécialiste de deviner qui est qui !
    Des test en aveugle entre le Coca et le Pepsi, ont tous démontré que les cobaye préfèrent systématiquement la boisson avec l’étiquette Coca (en toute bonne foie), même quand les liquides ont été inversés entre les bouteille des deux marques… Ahah !
    Tout ça est une incroyable fumisterie… et le plus étonnant c’est que ça dure depuis des années !
    Vous êtes donc vraiment victimes d’illusions d’optique les gars ! Sans même vous en rendre compte…
    D’ailleurs, si ce que vous avancez était vrai, ça se saurait ! Et Zeiss serait à la place de Nikon et Canon ;-) DU moins pour le marché pro…
    Allez, bonne nuit quand même !

  30. Et puis on ne parle pas de qualité pour les cailloux mais de rendu. Allez sur le forum summilux et cherchez « rendu 50″ avec une même scène ( de rue on est chez leica, pas de 100 m un soir de grève chez EDF). Il y a du voigt, du zeiss ( pas de différence entre un planar et un sonnar à la même ouverture ?) du leica velouté (summar rentrant des 60′), sharp à PO (summicron), clinique( elmarit), qui « meutroulecul » à PO (1.4) en lumière ambiante ( Luc asph), incomparable et inabordable (noctilux). Par contre ça n’est pas meilleur ! Juste différent
    Autre dimension non abordée et indéfinissable parce que référée à une sensation personnelle : l’extrême précision de l’autofocus hyprasonique. Il faut s’être astreint à la discipline du télémètre pour comprendre. Astreint est le mot et pas quelques minutes. Puisque certains sont fan des comparaisons un peu comme en moto une anglaise ou une Harley avec une yamaki. Une bm 2002ti avec une série 3 moderne, une yourte en Mongolie avec une chambre au sofitel à NY, breton Woods et le système bancaire actuel ( ça c’est pour aller dans le sens du JF que j’apprécie )
    Encore une fois evitons la généralisation abusive et les démonstrations à 2 balles sur un ton condescendant. Vous savez sur quelle bar est effectuée la statistique sui fait dire qu’on a une durée de vie de 20 minutes sur la bande d’ arret d’urgence ? Sur le temps moyen de stationnement de ceux qui y font morts ! Bonne année à tous et particulièrement à JF qui continuez à nous alimenter de ses news toujours pointues. ( même pour le leicaiste blasé, nanti, autiste et suffisant.

  31. Je voulais écrie base … pas bar et j’en profite pour m’excuser des erreurs de frappes quand j’utilise mon tel … un iphone de nanti bien sur, pas un sagem de vieux sage … alors qu’à l’écoute l’interlocuteur est incapable de distinguer la marque et le prix du tel de celui qui est à l’autre bout du fil. C’est mal foutu, il devrait y avoir un message lorsque l’interlocuteur décroche disant d’une voix suave  » Bonjour, cette communication sera effectuée à l’aide d’un iphone » Un projet d’app ?

  32. Mon intention est nullement de polémiquer. Cela ne me dérange pas que certains utilisent leur portable pour photographier; cependant, laisser dire par d’ autres ( qui ne les ont pas testées ) que toutes les optiques se valent, et que, celles des marques prestigieuses ne servent qu’ à flatter l » égo, de leur propriétaire, je trouve cela  » fort de café  » ! Je suis d’ accord pour dire que les optiques anciennes même prestigieuses, n’ ont forcément pas été optimalisées pour le numérique. Cependant, je vois que gens comme VOLKER les recherchent … D’ autre part, avant de critiquer, faites un test des optiques ZEISS ACTUELLES ( made by COSINA ) et disponibles pour CANON, NIKON, … OK, ces optiques ne sont pas destinées aux reporters ( du fait de l’ absence d’ autofocus ), mais, on parle ici de la qualité d’ une image.
    Voir l’ article >> http://www.kenrockwell.com/zeiss/slr/25mm-f2.htm

  33. J’ai un ami luthier qui fabrique du neuf et répare de l’ancien, Strad, Gardarius etc.. il lui est souvent arrivé de réparer des anciens qui sonnaient comme des casseroles et ses clients lui commandent des copies d’anciens qui sonnent aussi bien que des « vrais ». Ce qui est assez normal, les techniques entièrement manuelles étant les mêmes.
    Comme dans tout domaine artistique le subjectif et le snobisme règne en maître, l’important étant l’émotion ressenti devant le résultat et le plaisir pendant l’accomplissement.
    La différence entre un violon et un Leica étant que le violon s’améliore en vieillissant. Il n’ y a pas de bon violons, il y a des vieux violons, ce qui explique l’engouement pour les anciens, sans parler du prestige .. Un grand violon pourrait-il être joué par un mauvais violoniste ? Le Leica fait-il le photographe ?

  34. Après Hasselblad, poursuivons notre petit tour d’horizon des produits de luxe : Leica présente son nouveau télémétrique 24×36 mm, successeur du M9. Adieu les chiffres : le nouveau « M » est simplement baptisé… M. Tout court.

  35. SI je te disais que les optique leica d’il y a trente ans sont des optique moderne ? Car toujours plus performantes que les derniers jalons de la concurrence ?
    Leica à toujours eu plusieures décénies d’avance dans le domaine de l’optique. No Rage.

  36. Ben dites donc les enfants il y a quelque belles proses quand même .
    En ce sens Vibert atteint son but
    c’est tout le talent d’un blogueur que de forcer ses commentateurs à se donner à fond.
    J’ai mis un Voigtlander au bout de mon D700
    Ce n’est pas pratique mais qu’est ce que c’est beau au tirage !

  37. Pingback: Le violon Stradivarius perd un concours « à l’aveugle » | destinationPHOTO.com

Postez un commentaire