web analytics

Un zoom 24-624 mm f/ 2.6-5.6, pour Madame Michu ?

7
BILLET PRÉC.
BILLET SUIV.

De retour de quatre jours passés à l’Ecole nationale de Photo d’Arles, je découvre le surprenant zoom 26x du Fuji X-S1 ! Ahah, mais c’est n’importe quoi ça : un zoom 24-624 mm (qu’on peut doubler grâce au zoom numérique), si, si… vous y croyez à ça ?

Fujifim_FP_X_S1_

On a du mal à imaginer que c’est le même fabricant, qui soit à l’origine de concepts aussi intéressants que les Fuji X10 et X100… Voilà me semble-t-il, un genre d’appareil que les lecteurs avisés de Macandphoto seraient bien avisé d’éviter ! Selon le principe bien connu : « qui trop embrasse mal étreint ». Je ne comprends pas comment tous les sites d’actu photo, peuvent présenter cet appareil et recopier gentiment le dossier de presse, sans émettre quelques « réserves »…

 

X-S1_Front_Left_624mm

Passons sur les caractéristiques techniques (la liste est aussi longue que le zoom), mais arrêtons-nous sur le prix ! Avec 700 € vous pourrez vous acheter plein de choses plus intéressantes et plus utiles… (un iPhone 4s qui fera certainement un meilleur APN, car le meilleur APN c’est celui qui tient dans la poche) !

Je ne comprend même pas qu’on puisse encore concevoir de tels monstres (ni assez compacts pour remplacer un compact, ni assez bon pour remplacer un reflex)… Je croyais le concept de Bridge définitivement enterré ! Les Bridges… que seuls des vendeurs de Darty seraient capables de conseiller à madame Michue ;-)

Et encore c’est pas certain qu’elle en rêve (après avoir vu tous ces jolis hybrides de toutes les couleurs aussi appétissants que des bombons roses)… car « mon Dieux qu’il est laid ». Sur ce, bon week end ! Et on reparlera certainement de Fuji plus gentiment, dès qu’on pourra mettre la main sur un X10  ;-)

BILLET PRÉC.
BILLET SUIV.

7 commentaires

  1. Il y a sans doute encore un public pour cette catégorie. Plutôt que Madame Michue, j’y vois son Monsieur, à la retraite, qui ne veut pas s’encombrer d’un reflex avec objectifs interchangeables, mais qui veut tout faire quand même : ville, famille, macro… et comme il est aussi chasseur d’images, il va pouvoir faire des gros plans sur la girafe ou le rhinocéros du Safari ! Et même filmer le tout en Full HD !
    Ah ! Si Fuji avait gardé le principe du tout en un en embarquant plutôt sur son bridge le capteur du X100 et en se limitant à un bon 24-120 (ou même seulement un 28-105), là ça aurait été autre choses… Mais ça ils ne vont pas nous le faire évidemment ! Au lieu de ça, je viens de regarder sur dpreview, Fuji a sorti 21 compacts en 2011, sans grand intérêt pour la plupart !!! Rien que ça !!!

  2. Pour le X10, il semble que pas mal de magasins CAMARA l’aient en stock. J’ai pu le prendre en main à Grenoble (après avoir enfilé les gants blancs de rigueur…).

  3. J’ai eu la chance moi aussi pour le X10 avec prise en main à la fnac ce soir. Le 1er contact est vraiment bon, enfin un compact qui ressemble à un véritable appareil photo ! Bien belle finition et prise en main nickel. Idée du zoom astucieuse et pratique, ainsi que le viseur optique qui surclasse de loin ceux qu’on a pu voir jusque là sur les compacts (G12 et P7100 loin derrière sur ce critère). Reste à voir la qualité d’image…

  4. Que ce discours est obtus, plein de certitudes et méprisant…
    Je fais parti des utilisateurs assidus du S100fs, et je suis très séduit pas ce successeur qui semble enfin à la hauteur (aucun bridge n’a fait le poid jusqu’ici…).
    ça ne vous vient pas à l’idée que je puisse trouver de mon côté que le X100 à 1000€ pour un APN à focale fixe à l’ergonomie douteuse est une grosse blague ?
    Le prix : citez moi une conf reflex + objo couvrant la plage 24-624 pour 700€ ?
    L’encombrement : le capteur de taille réduite (celui du X10 au passage…) permet d’obtenir un 624mm de taille « raisonnable ».
    L’utilisation : vacances (paysages), soirée (portrait en intérieurs, basses lumières), meeting aérien et safari (d’où la nécessité du gros zoom, sport), il fait tout ça très bien !
    Ma conf est finalement simple :
    1/ un « vrai » compact (le vieux Lumix FX01 que je compte remplacer par le Canon S100),
    2/ un barroudeur (le TG-810, acheté sur un coup de tête, j’ai lu ensuite que le LX-03 était de meilleurs qualité mais j’ai été très agréablement surpris par les qualités du TG-810, que j’ai finalement adopté avec bonheur)
    3/ un bridge à plage focale ultra étendue que j’emmène partout.
    Au final je vous invite vous faire payer un petit trip d’essai en Afrique avec le X-S1 et de me dire à votre retour ce qui vous aura réellement manqué… (à part la 3G pour pouvoir vous servir de votre cher iPhone :)

  5. Pour le coup, je suis d’accord avec vous là dessus :
     » le X100 à 1000€ pour un APN à focale fixe à l’ergonomie douteuse est une grosse blague  » ! ! !
    Mais pour le 624 mm… ça doit quand même pas être super ! Qui a besoin d’une telle focale ? Dans la vraie vie ?
    A part lors d’un Safari Africain effectivement ?
    Dans ce cas, on préférera un reflex APS-C (à 600 €) avec un 300 mm et un multiplicateur x1.4 non ? Par exemple Canon EF 300mm f/4.0 L IS USM (1400 €)…
    Si quelqu’un est capable de s’offrir un safari, il peut s’offrir aussi un reflex et un 300 f/4 non ?
    Enfin, chacun voit midi à sa porte… Je n’ai jamais compris l’intérêt des Bridge.

  6. J’avais écrit une longue réponse que je viens de perdre bêtement… Je n’ai pas le courage de refaire tout l’argumentaire.
    En résumé je ne nie pas la qualité supérieure des reflex ou des COI APS-C, mais je voudrais vous faire comprendre qu’il y a un marché et une attente du public pour un APN à grande focale et prix contenu.
    Il y a un public comme moi qui a trouvé les limites des compacts, mais qui n’a pas franchement envie d’investir plus de 700€ tout compris (boitier+objos) pour couvrir TOUTES les situations (d’où la large focale), y compris les rares safaris en Afrique ou l’envie de photographier le magnifique oiseau perché en haut de l’arbre au fond du jardin…
    J’ai donc l’espoir (récompensé apparemment) que les constructeurs tirent parti des retombées des avancées des COI sur les viseurs électroniques ou les autofocus, afin d’alimenter leur ligne de bridges, qui ne sont jamais que des « compact à objectifs NON interchangeables »

Leave A Reply