web analytics

Analyse des ventes d’APN chez Amazon.fr : des faits !

14
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Intéressant de temps à autre, de visiter les pages des meilleures ventes chez Amazon.fr (catégorie photo)… Très instructif pour décoder les attentes du marché et des photographes, les produits plébiscités n’étant pas toujours ceux qui occupent le plus de place dans les pages des mensuels ou sur les sites dédiés à la photo.

On constate avec intérêt que le troisème produit le plus vendu (au moment ou j’écris ces lignes), est l’antidéluvien EF 50 mm f/1.8 II… Incroyable ! Cet objectif sorti en décembre 90 (je l’avais acheté à cet époque et revendu en bon état, 9 ans plus tard) est dans le top 100 des ventes depuis 1705 jours, c’est à dire : 4,8 années !

Lors de mes formations, j’ai toujours expliqué à mes élèves, que cet objectif était quasi obligatoire, vu son prix et les services qu’il peut rendre en complément d’un zoom… En plébiscitant cet objectif, les acheteurs d’Amazon.fr démontrent qu’ils ne sont pas des imbéciles ;-)

0000_screen_ 2011-11-26 à 15.47.33

En effet, les photographes qui achètent sur Internet, sont beaucoup mieux informés que ceux qui vont bêtement chez Darty ou à la FNAC, en espérant y recevoir de bons conseils. Malheureusement les vendeurs de ces enseignes sont assez souvent incompétants (et si rien n’est fait pour mieux les former, cela entraînera peut-être -à long terme- la fin des ventes high tech dans ce genre de grandes surfaces)…

Des acheteurs plutôt bien informés

Lorsque l’on étudie les meilleures ventes d’Amazon, on constate donc que les choix des internautes sont plutôt intelligents. Ils reflètent assez bien je trouve, la valeur réelle des produits (je parle bien du rapport qualité / prix… Et non de la qualité des produits dans l’absolu).

 

Le marketing tente d’ambobiner les utilisateurs : parfois ça marche… Mais cela ne marche qu’un temps ! Rappelez-vous comme certains se sont « fait avoir » par Apple, qui leur a « vendu » Aperture grâce à un emballage sexy et beaucoup d’esbrouffe… Un soft assez mal conçu dès le début, progressivement abandonnés par les pro… et aujourd’hui sans avenir (à mon avis). Le champs de « distortion des réalités » n’aura duré que deux à trois ans.

On ne peut en effet que déconseiller formellement, un logiciel qui masque l’emplacement réel des dossiers de photo (le travail en mode « référencé » est possible, mais il ne propose aucun affichage des Dossier réels pour autant) ! Rappelons qu’Aperture ne vous montre que des « Projets » et vous cache les fichiers sous le capot… En espérant que vous ne mettiez jamais les mains dans le cambouis, ce qui tient de l’utopie irréaliste ou du rêve d’ingénieur. C’est peut-être une bonne solution dans le cas d’un logiciel conçu pour les grands mères et les enfants, comme iPhoto… Mais c’est juste inacceptable dans le cas d’un logiciel conçu pour les photographes experts et pro ! Passons…

Je ne connais d’ailleurs plus un seul photographe pro dans mon entourage, qui soit resté sur Aperture ! Plus un seul, je vous le promet… Naturellement le marché élimine les mauvais produit, ce qui a failli se passer pour le Mac des années 90.

 

Le marketing a ses limites… 

Oui, rappelez-vous de l’époque ou le rapport qualité / prix des Mac était mauvais : époque tragique de Mac OS 9 dans la seconde moitée des années 90. Les ventes de Mac plongeaient très logiquement dans les bas-fonds… Et si je restais sur Mac à cette époque (mon premier Mac était un Powerbook 140 en 1991), c’était pour l’unique raison que je pouvais me permettre le luxe de payer beaucoup plus cher, pour une machine moins performante qu’un PC ; en attendant que ça aille mieux !

Car nous savions depuis fin 1997 que Mac OSX était en préparation était en préparation et qu’il serait potentiellement révolutionnaire… Depuis quelques années, le rapport qualité / prix est à l’avantage d’Apple : donc fort logiquement les Mac se vendent mieux… Le jugement du marché reflète souvent la réalité des choses : on peut (généralement) lui faire confiance. Et lorsque le marché se trompe (ça arrive), il est assez facile de comprendre pourquoi il se trompe.

L’exemple de l’iPad est frappant : en l’absence d’alternative il « écrase » actuellement le marché… (cela ne durera probablement qu’un temps). D’ailleurs l’iPhone s’est déjà fait doublé par les smartphones Android (et ce n’est qu’un début). Si l’iPad reste devant en 2012, c’est que le grand public n’est pas encore prêt pour les tablettes… Et que les tablettes (à moins de 300 €), ne sont pas encore prêtes pour le grand public ! Le jours ou le rapport qualité / prix s’inversera en faveur d’Android ou d’un autre OS, il en sera fini de la domination de l’iPad.

Donc, oui, je crois qu’il y a une justice dans les choix du marché. Comme sur les marchés financiers d’ailleurs (hihi, certains vont en avoir des boutons). Mais ceci est une autre histoire… Passé ce petit préhambule, qu’en est-il en ce début novembre des meilleures ventes d’Amazon pour la photo ? Visite guidée :

    


1 / Catégorie Reflex.

Dans la catégorie reflex, Canon écrase toute concurrence, les Canon EOS 600D et 550D squattent les deux premières places depuis 260 et 640 jours (soit 0,7 et 1,7 ans). La troisième place est occupée par l’EOS 600D (boîtier nu).

Ensuite, les Canon EOS 7D et 60D occupent les 5em et 6em place. Nikon intercale son D3100 à la 4em place. Le D5100 à la 7em place. Et le D7000 à la 8em place, une performance décevante qui me surprend un peu…

0000_screen_ 2011-11-26 à 16.32.03

Quiconque aura travaillé quelques jours avec un EOS 600D comprendra pourquoi : leur rapport qualité prix est totalement imbatable (ajoutons au passage que la version 2 du EF-S 17-55 mm qui équipe l’EOS 600D en kit, est excellente).

L’EOS 600D est probablement bien aidé par son écran exceptionnelement lisible et au ratio 3/2 (la comparaison face à un écran 16/9 ou 4/3 en magasin est assez convainquante). Insistons sur le confort à afficher l’image sans aucunes bandes noires (donc en plus grand que sur touts les écrans au ratio 4/3)… Et n’oublions pas son articulation qui est bien pratique pour changer de point de vue. Ces deux modèles resteront sans aucuns doutes les reflex stars de ce Noël 2011…

Signalons la dispartion étrange du Pentax Kr, qui était à la troisième place il y a seulement quelques semaines (il est rétrogradé à la 11em place)… C’est bien dommage, car Pentax propose depuis longtemps de très bons petits boîtiers, bien conçus, sans esbrouffe à des prix très raisonnables. Normal que le public récompense Pentax… J’attend d’ailleurs avec impatience de travailler avec le « petit Q », qui résume toute l’intelligence de la philosophie Pentax. D’ailleurs, le Q pointe doucement son nez à la 4em place des ventes d’hybrides

 

Logiquement, les photographes boudent les viseurs électroniques de Sony !

Il faut voir dans l’absence des reflex Sony des 12 premières places, la logique méfiance du public face aux viseurs électroniques. Seulement deux reflex Sony dans le top 20 : c’est un désaveux cinglant et totalement mérité. Les journalistes « grincheux » qui les ont critiqués à juste titre dès le début, étaient dans le vrai…

Cette technologie n’est pas encore mure pour les reflex : elle arrive beaucoup trop tôt et je la juge incompatible (en l’état actuel) avec les attentes des utilisateurs de reflex… Juste pour rire, allez dans un magasin et jetez un oeil dans le viseur d’un Alpha 35 ! Et vous comprendrez pourquoi il ne pointe qu’à la 13 em place des reflex (en dépits d’un prix cassé et de la puissance promotionnelle et commerciale de Sony, qui est en mesure d’imposer ses reflex à toutes les grandes surfaces).

Je prends les paris avec vous, que les viseurs électroniques resteront boudés par le public (à raison) encore quelques années. Au minimum un à deux ans… Le temps que leur performances commencent à être acceptables, en regard d’un viseur optique du niveau d’un EOS 600D ou d’un Nikon D7000.

  


2 / Catégorie hybride.

Deux Sony NEX dominent logiquement les ventes des hybrides… Panasonic pointe à la 3em place. Le Petit Pentax Q arrive à la quatrième place, belle performance pour un produit assez extrème, c’est mérité car il est superbement conçu…

Attention toutefois : contrairement aux reflex, ces chiffres sont quelque peu faussés par la disponibilité de certains produits en plusieurs couleurs (Pentax Q, Nikon V1 et J1). Difficile donc de se rendre compte dans ces condition de leur part de marché réelle. Il faut interprèter, avec un peu d’intuition…

0000_screen_ 2011-11-26 à 16.42.41

 

Surprenant : des ventes d’hybrides annecdotiques !

Les ventes d’hybrides restent toutefois anecdotiques en France, même auprès du public haut de gamme d’Amazon. Regardons d’ailleurs les ventes globales d’appareils photo : le premier hybride (Sony NEX 5N), ne pointe qu’à la 53em place des ventes… C’est totalement ridicule par rapport à la place démesurée que les hybrides occupent dans les médias !

  


3 / Toutes catégories.

Alors que le premier reflex (Canon EOS 600D en kit à 635 €), pointe lui à la 4em place absolue et l’EOS 550D à la 6em place : performances étonnantes de deux reflex qui surnagent sur une mer de compacts d’entre de gamme…

A signaler que le Canon G12 pointe à une honnorable 11 em place… Il me semble assez logique que le public plébiscite (très largement) un EOS 600D, ou un petit G12, plutôt qu’un hybride encombrant et dépourvu de viseur ! Vous ne trouvez pas ?

Le numéro un des ventes d’APN (toutes catégories d’APN) est logiquement le compact Sony HX9V… Ce qui prouve que « les gens » ne sont pas idiots : lorsqu’on leur propose un 24 mm à prix serré, ils le choisissent ! Bonne pioche, bon choix : les gens se foutent bien des hautes sensibilités et des objectifs interchangeables…

0000_screen_ 2011-11-26 à 16.52.05

Bien avant les performances en haute sensibilité (un truc de geeks branchés), les photographes plébiscitent : plus de pixels, plus de compacité et plus de grand angle… Et ils ont 100% raison, c’est ce que j’attend moi-même (d’ou mon intérêt pour le Canon S100). Je suppose que le S100 fera un carton en 2012. 

Car on ne prend que 5% de nos photos à plus de 800 ISO et que le meilleur appareil photo, c’est celui qui tient dans la poche (répétons-nous)…

 

4 / Catégorie Compacts. 

Dans la catégorie Compact, on remarquera l’étonnante quatrième place du Canon G12. Ce qui est remarquable pour un produit déjà ancien (plus d’un an) et beaucoup plus cher que la moyenne des compacts. Le G12 est second dans mon Top 5 des compacts actuellement disponibles : Canon S100, Canon G12, Olympus XZ1 (mais bientôt le Fuji X10 chassera peut-être le XZ-1 de ce trio)…

Cette étonnante quatrième place démontrerait selon moi, que les acheteurs d’Amzon.fr sont plutôt ambitieux en terme de photo (évitant les compacts bas de gamme). Ce qui est confirmé par le premier de cette catégorie, un Sony à 270 € tout de même (pas du bas de gamme comme le Samsung à 89 €.

A signaler une marque que l’on croyait disparue : Vivitar 5em des ventes avec un compact rose de 8 Mpix à seulement 33 €… Pour le prix, vous avez un carte de 4 Go. Etonnant non ?

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

14 commentaires

  1. le 50/1.8 est l’objectif que je conseille constamment à mon entourage qui me demande quel objectif acheter pour progresser… et ils sont enchantés à chaque fois !
    Après il faudrait avoir la synthèse avec les autres sites, par ce que un seul ne représente pas l’état du marché à 100%.

  2. Salut,
    Pour aperture je dois rectifier, en mode bilbiotheque intégrée en effet aperture classe les fichiers dans sa base. mais en mode référencé c’est l’utilisateur qui choisi ! attention de bien fouiller un logiciel avant de comparer ;-)
    Pour les ventes d’hybrides, 33 000 hybrides vendus en france en 2010. pas mal sur 595 000 reflex. on verra l’année prochaine mais ce chiffre doublera à mon avis.
    Au fait je t’ai envoyé un mail ;-)

  3. Toujours aussi anti-Aperture, à ce que je vois… Personnellement, j’adore ce soft, tout (photos stockées en externe en mode référencé) comme je trouve très bien Capture One Pro (j’utilise les deux et je les trouve très proches l’un de l’autre). Lightroom? Bof… J’ai essayé, et je n’ai pas été convaincu.
    Ce n’est pas pour cela que je mets à mort Lightroom sur mon blog et que j’essaye de convaincre tout le monde que ces produits sont les seuls valables. C’est juste mon choix personnel.
    Tu préfères Lightroom, soit, pour des raisons que te sont propres: C’est, là aussi, ton choix personnel. Mais soyons clairs: Ce n’est pas le seul et unique soft permettant d’obtenir de très belles images, que l’on soit pro ou amateur. Un peu d’ouverture d’esprit, que diable !
    Je précise que je suis neutre, donc payé ni par Adobe, ni par Apple, ni par PhaseOne.
    Je ne publie pas de bouquins sur Aperture et Capture One, et ne délivre pas de formations sur ces deux produits. Je ne vis donc pas de ces produits… Je les utilise comme des outils me permettant de pratiquer mon art et en vivre. Là, est peut-être la différence fondamentale entre nous deux ?
    A+
    C. Tartag

  4. PRÉCISION @ Marwen
     » en effet aperture classe les fichiers dans sa base. mais en mode référencé c’est l’utilisateur qui choisi ! attention de bien fouiller un logiciel avant de comparer ;-)  »
    EVIDEMENT QU’UN MODE REFERENCÉ EST POSSIBLE (ET HEUREUSEMENT)…
    MAIS IL N’Y A PAS D’AFFICHAGE DES DOSSIERS POUR AUTANT ! GROS SOUCIS ! ! !
    http://www.macandphoto.com/2010/07/aperture3_lightroom_3_part2.html
    Il est franchement invraisemblable et même « totalement rédhibitoire », de ne pas disposer d’une gestion directe des dossiers d’images depuis l’onglet « Photothèque »… Ce que permettent Lightroom et la plupart des autres logiciels de gestion d’image.

  5. En effet !
    Personnellement, je me fais un devoir de DECONSEILLER APERTURE aux photographes professionnels (à tous les photographes en fait), qui prennent des cours avec moi…
    Ils me payent pour que je leur donne des conseils.
    Et le conseil le plus utile que je puisse leur donner est de choisir une solution :
    – qui marche sur Mac et PC (car on ne sait pas de quoi l’avenir sera fait).
    – qui est devenu la référence incontestée
    – qui offre plus de puissance et de possibilité
    – qui offre plus de souplesse
    Donc je conseil Lightroom… c’est évident ! Et je pense vraiment, que choisir Aperture est une assez grave erreur, qui peut entraîner d’assez graves conséquences à long terme.
    Maintenant, les gens font ce qu’ils veulent ! ! !
    Je n’ai rien contre Apple. C’est juste qu’Aperture n’est plus au niveau… Il ne répond plus aux attentes des professionnels. Point final.

  6. Intéressante analyse, mais comme le dit Fabrice L, je ne suis pas certain que Amazon reflète dans l’absolue la grande majorité des ventes d’appareils. Pour ma part je ne connais pas de photographes qui achète sur Amazon mais plutôt sur des sites plus spécialisés photo (je ne vais pas faire de pub), et pas sur que le grand public également achète beaucoup plus sur ce site plutôt qu’à la fnac ou darty.
    Pour le S100 un petit comparatif à été publié sur Dpreview et il semble que la qualité soit un peu en dessous des S90/95 (même remarque sur un autre site UK)…

  7. J’ai regardé votre lien Lightroom vs Aperture : il n’y a pas de soft proofing sur Lightroom? Cela m’étonne beaucoup.
    Quant à utiliser Amazon pour apprécier un rang de vente, il faudrait le valider. Personnellement je préfère acheter sur un site plus pro pour la photo et surtout j’essaye de boycotter Amazon (à cause de la TVA et surtout d’un comportement franchement détestable en ces temps difficiles:  » selon le rapport cité par La Tribune en 2008, les impôts en France d’eBay se seraient montés à 33 misérables euros, et ceux d’Amazon, à zéro tout rond. » «http://www.rue89.com/2010/04/07/comment-itunes-ebay-et-amazon-echappent-aux-impots-en-france-146468»

  8. Bonjour,
    Je trouve ton billet intéressant et souhaite aussi rebondir sur certains points.
    Concernant les 3 premiers compacts, il me semble assez logique qu’ils soient à ces places car chacun présente une caractéristique suffisamment pertinente : 3D, étanchéité et double écran. L’idéal serait un compact réunissant ces 3 fonctionnalités utiles pour le grand public (vacances, soirée arrosée ;o)
    Ensuite, concernant les logiciels Apple en général, ils sont très orientés grand public depuis quelques années, surtout avec le développement de la mobilité et c’est bien cette masse de consommateurs qui enrichit Apple aujourd’hui. Et ça pourrait durer encore quelques années…
    En attendant, les PC ont redoré leur image, meilleur design, compacité, qualité, performances, faible coût (cf. les DELL toujours au top pour une utilisation professionnelle) et avec un Windows 7 devenu ergonomique, stable rapide, donc idéal pour les applications professionnelles, sans compter qu’ils sont customisables à souhait toujours à coût moindre.
    En gros, merci Apple d’avoir aidé la concurrence à se bouger un peu ! ;)
    Enfin par rapport à la politique d’Amazon, je trouve qu’ils ont raison de proposer des produits moins chers sans ces foutues taxes à la noix en ces périodes de crise prolongée où s’accumulent chaque jour, de nouvelles taxes… Tiens, on trouve le S100 à 400 € déjà :)
    J’avoue être un geek qui aime les nouveautés pertinentes à prix serrés ! ;)

  9. Pour le soft proofing absent de Lightroom…
    j’avoue ne pas avoir été gêné une seconde depuis 2006 ! Le soft proofing ne me manque pas…
    Il ne manque qu’à ceux qui impriment régulièrement.
    Et encore, ceux là on depuis des années une version de Photoshop (pas forcément la plus récente), alors il suffit d’ouvrir ponctuellement les rares images que l’on imprime dans Photoshop.
    Pour ma part j’ai beaucoup imprimé dans Phoshop depuis des années (sur Epson A3+) en utilisant les profiles ICC (profiles Epson et profiles que j’ai crée)…
    et n’ai quasiment jamais eu recours au Soft profing (juste parfois pour vérifier une couleur).
    Ceci dit, il est assez probable que cette fonction arrive tôt ou tard dans Lightroom…

  10. @ Vibert : Le soft proofing me permet de faire faire mes impressions sur internet sans arrière pensée.
    Je n’utilise plus PS depuis une éternité (marre des réflexions sur le traitement d’images et les explications à donner) : mes photos sont « photoshop free »!
    Bien sûr on peut se passer du soft proofing mais c’est un vrai moins pour moi (en revanche la polyvalence Mac/PC est un vrai plus).
    @ Motomoto : pas d’accord, les « foutues taxes à la noix » permettent aussi de faire tourner le pays (même si les postes de dépenses doivent être « optimisés »).

  11. J’aime bien ce compte-rendu, c’est effectivement très interessant de voir les achats Amazon face à ce qu’on trouve dans les articles. Bien sûr, c’est légèrement faussé (je pense que certains acheteurs vont plus hésiter à acheter du matériel cher sur Amazon), mais ce n’est pas grave.
    Bien sûr, je suis toujours complètement à l’opposé de ce que tu dis sur la sensibilité/résolution.
    Je reste persuadé que 16mp est l’idéal sur apsc et qu’il n’y a pas besoin d’aller plus loin. Et si je préfère qu’on améliore la sensibilité, ce n’est pas pour aller plus loin en iso, mais pour que les 800/1600iso soit encore plus propre et moins bruité. Mais je suis amateur, je n’ai pas les mêmes besoins qu’un pro…
    J’aime quand même beaucoup tes articles et j’attends le suivant avec impatience :)

  12. Ça y est, je suis allé mettre un oeil dans le viseur électronique de l’Alpha 77 : beau progrès qui vont certainement encore évoluer dans les 2 prochaines années : bon contraste et pas de gène avec la pixellisation en fixe.
    Mais, et là pour le coup, on peut oublier le Sony A77 pour de la photo expert: retard à l’affichage, suivi rapide du sujet dans le flou électronique. Les 12i/s ne valent pas le prix du sacrifice !

  13. Bonjour
    Belle analyse du marché, à la quele il faut ajouter quelques compléments
    1) Amazon ne vend pas tous les produits, ou n’est pas bien placé sur tous. Ceci peut générer des biais.
    2) Concernant le Sony HX9V :
    Il se vent très bien, et truste la tête des ventes sur pratiquemnt tous les sites.
    Plage focale : son premier argument est plu son zoom 16x que son grand angle 24 mm (il était déjà à 25 mm sur le HX7V, mais seulement 10x
    2) Son principal argument est la qualité de son capteur en haute sensibilité.
    C’est le seul compact noté 5* par le site de test les numériques.
    Concernant les hybrides : trop récents, peu de gamme d’objectifs, souvent trop chers, pas assez compacts, aucune monture ne s’impose…
    ils ont encore des progrès à faire pour séduire.

Leave A Reply