web analytics

Dennis MacAllistair Ritchie, le vrai génie derrière iOS

8
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Il faut absolument lire cet article chez macbidouille : Disparition de l’autre génie qui se cache dans votre iPhone… Ou vous comprendrez que le vrai géni derrière l’iPhone ou le Mac, n’est pas Steve Jobs. Mais Dennis Ritchie, l’inventeur d’Unix et du langage C qui aurait mérité plus encore que Jobs, un homage planétaire !

DennisritchieinventeurcCeci, pour rebondir sur le post d’hier, ou j’expliquais que Steve Jobs n’avait été que le génial « catalyseur », de ce qui aurait – de toute façons - fini par arriver… A s’avoir l’arrivée à maturité de plusieurs technologies, parmi lesquelles des Systèmes d’exploitations stables (entre autres composants d’une tablette ou d’un smartphone efficace), qui ne pouvaient « que » déboucher sur l’iPad !

Car de tous temps la fonction crée l’organe… Toutes les civilisations ont inventé le marteau ou le pain, sous une forme ou une autre. Du moment qu’il y avait du fer et du blé.

Dennis Ritchie, déclare d’ailleurs que le langage C « semblait être une bonne chose à faire » et que « n’importe qui à [sa]place aurait fait la même chose »… Il fallait que ce soit fait et il l’a fait. Car l’état du savoir, des mathématiques et de l’informatique le permettaient à ce moment là. C’était inévitable. Tout autant que l’arrivée des smartphones et des tablettes est inévitable, puisque tout est disponible depuis quelques années pour que ces appareils existent… 

 

PS : mise à jour du post d’hier, avec un nouvel éclairage chez Rue 89 sur l’égarement de Steve Jobs durant les premiers mois de sa maladie : « Pendant des mois, Steve Jobs a résisté à l’idée d’une opération chirurgicale et d’une chimiothérapie. Il a tenté toutes sortes de traitements, aux herbes, aux jus de fruits, à l’acupuncture ou d’autres méthodes qu’il trouvait sur Internet. »

Face à la perspective de la mort, la rationnalité n’est pas la règle…

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

8 commentaires

  1. Merci pour cette mise au point.
    Il est vrai que sans UNIX, Mac OS n’aurait rien fait de mieux que Windows…
    Quand à Steve Jobs qui se soigne avec du jus de carrote, c’est absolument pathétique ! Il pouvait être dans l’erreur, (il l’a été à plusieurs reprises et il faisait peur à tout le monde épar son extrémisme).

  2. Les posts de JF peuvent en effet être fatigants, mais quand ils sont prolongés par les fulgurances de Momo ça devient éprouvant.

  3. Sans Jobs, l’iPhone aurait un clavier avec des touches, il serait 4 fois plus gros et 6 fois plus laid. Et il aurait beau y avoir IOS dedans, il n’y aurait pas beaucoup de gens avec un smartphone aujourd’hui.
    Le design et l’accessibilité ça compte. Apple a challengé le marché des téléphones et aujourd’hui tout les constructeurs copient l’iPhone. Etle grand public s’est approprié une super technologie, belle, fiable et agréable à utiliser.
    Jobs a placé la barre haut et à challengé la concurrence. Si seulement une personne comme lui pouvait exister dans le monde de la photo, on pourrait avoir autre chose que des gammes d’appareils sans nouveautés renouvelés tous les 3 ans…
    Arrêtons par pitié ce genre de réflexions provoc’ et gratuites à longueur de post qui n’apportent rien d’autre qu’une pluie de commentaires sans fond. Ce qu’à réalisé cet homme parle pour lui.

  4. Un  » Jobs » de la photo ? J’évoque l’icone et le phénomène en dehors de la personne, et ce, disons, depuis les annes I.Machin, et surtout j’appuie sur la lobotomie des groupies qui ne sont guère différents des « Jackies » , véritablement perroquet des disours marcketing, et des « story telling », commères consternates des Buuz et autres fèces deversée par l’Anus Horribilis de le sur-consommation, du caprice, et de la geekerei du plus bas étage.
    NON-MERCI!
    La photo est assez ravagées par la course tehno-pubarde-marketing comme ça !
    Et par ça cohorte de ménates qui s’en faut l’écho!
    Combien de nopuveaux boîtierr par mois ? des tombereaux!
    Alors Un  » génie » qui accélère ce dégueuloir, cette course droit dans le mur ?
    NON_MERCI.
    Le saviez vous ?
    Sant le Très saint et très haut Steeve, le monde n’existait pas !

  5. ENFIN !
    Un hommage a un vrai génie à qui on peut sans doute attribuer les vraies innovations et pas à un chef d’entreprise qui fédère des compétences mais à qui on attribue tout…
    Vous croyez que S. Jobs a tout fait tout seul ???
    A propos de tout seul, des nouvelles de KERNIGAN (ceux qui ont étudié le livre sur UNIX se souviennent qu’il était co-écrit par un autre auteur) ?

Leave A Reply