web analytics

Petit capteur et effet bokeh ? Olympus XZ-1

31
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

A l’heure ou l’on discute apprement sur le web du bien fondé du « petit-moyen » capteur des Nikon 1 (je pense qu’il s’agit d’une idée brillante pour ma part, mais attendons de toucher le V1, le J1 et même leurs descendants d’ici un ou deux ans, car Rome ne s’est pas fait en un jour), voici de quoi discuter un peu plus… sur le question du « bokeh », vaguement liée à cette question de capteur !

Rappelez-vous au passage de l’intéressante discussion que nous avions eu à ce propos il y a quelques mois (Bokeh : une tarte à la crème). Rappelons que l’effet bokeh est d’autant plus visible que (par ordre d’importance), vous disposez : 

  • De la plus grande ouverture possible
  • De la plus longue focale possible
  • D’une distance au sujet la plus faible possible
  • D’une capteur aussi grand que possible

Tous les paramètres ne sont pas obligatoires, mais seulement deux ou trois à la fois… Alors, voici pour alimenter le débat, quelques exemples de ce que permet d’obtenir le petit Olympus XZ-1 (avec un capteur bien plus petit que celui des hybrides Nikon 1). Le test-terrain (fleuve) de l’Olympus XZ-1 à Bali, est à paraitre dans un prochain numéro de Déclic Photo ! A ne pas rater…

P9050039_web_800px

F/4 – 1/800 sec – 100 ISO – 110 mm (ici l’effet bokeh est visible, mais il aurait été beaucoup plus fort à ouverture maximale et à la plus longue focale…)

P9130162_web_800px

F/2,2 – 1/160 sec – 100 ISO – 86 mm (ici l’effet bokeh est visible, nous sommes à ouverture maximale…)

P9130161_web_800px

F/8 – 1/15 sec – 100 ISO – 86 mm (ici profondeur de champs maximale, on notera la vitesse extrèmement basse 1/15 et l’efficacité impressionante du stabilisateur du XZ-1 à main levée…)

P9130015_web_800px

F/1,8 – 1/15 sec – 100 ISO – 28 mm Toujours du bokeh dans l’air, ce coup-ci au grand angle (pas conseillé pour le bokeh), mais en position « supermacro » à seulement 2 cm du sujet. On notera encore une fois l’incroyable stabilité du XZ-1 au 1/15 sec. D’ailleurs pas pour rien, que Déclic photo le donne vainqueur de son match Compacts Experts dans son dernier numéro.

Si je devais en tirer une conclusion : c’est qu’il y a en photo, des choses bien plus importantes que la taille du capteur ! Et que je travail années après années avec des capteurs de plus en plus petits et que ça me réussi très bien ;-) Peut-être, l’avenir appartient-il plutôt aux APN à petits capteurs ? Pour des tas de raisons qui n’empêcheront pas quelques modèles full frame et APS-C de subsister bien entendu, pour notre plus grand bonheur. Mais l’histoire de la photo va plutôt dans de sens d’une diminution logique de la taille des surfaces sensibles.

 

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

31 commentaires

  1. Ollivier RobertPosté le

    Je remarque que pas mal de monde a plus ou moins craché sur le Pentax Q à sa sortie, déclarant qu’un si petit capteur était une erreur, etc. Maintenant Nikon fait la même chose…

  2. Le piège à troll… ;)
    Andy,
    Sympa et originales tes photos de VTT avec le TS-E … Tiens je dirais même que c’est des images avec bokeh qui ont du sens !

  3. Désolé pomme, il n’y a pas de piège à troll !
    Mais juste la démonstration convaincante qu’on peut avoir (un peu) de bokeh, avec un compact à petit capteur et pour 400 € (inutile d’un 85 mm f/1.4 sur un APS-C ;-)
    Je ne suis pas sur que tout le monde pensait ça possible…
    ça pourrait remettre certaines idées en place ! Alors je crois que c’était important de le démontrer…

  4. J’avoue que j’ai un peu de mal a être d’accord avec toi quand tu balaye d’un revers de la main ce fameux effet bokeh dans tes différents articles..
    Après tout, la photo c’est: un sujet, un cadrage, puis deux réglages principaux : vitesse et ouverture. Hors l’ouverture c’est bien sur la gestion de la profondeur de champs.
    Ce qui fait que l’on reconnais tout de suite une photo d’un compact, c’est justement cette absence de profondeur de champs qui du coup applatit tout.. Bon.. il reste eventuellement le mode « spot’ pour isoler un sujet en cramant le reste de l’image mais c’est encore autre chose..
    Bref, le bokeh, c’est pas qu’un effet de mode, c’est une des composante essentiel de la pratique photo.
    Pour ce qui concerne le XZ-1, pour l’avoir eu tout l’été , il faut déja souligner que c’est un compact qui ouvre a f1.8, ce qui est exceptionel. Ensuite, a moins d’etre a 30cm, le bokeh reste très limité.. Mais c’est sans doute ce qu’il y a de mieux sur tous les compacts existants.. :-)
    Tes images d’exemple, elle sont recadrées ?

  5. oui, je suis bien d’accord : le bokeh « c’est une des composante essentiel de la pratique photo » . OK !
    Mais juste une, parmi une petite dizaine d’autres ! Toutes aussi importantes et souvent complètement négligée…
    - Le cadrage
    - Les lignes (et surfaces), le graphisme en sommes…
    - Le contraste (valeurs claire obscures)
    - La couleur (harmonie oppositions)…
    - Le piqué – et le bokeh (le jeux net / flou), textures, ect…
    - L’originalité du sujet et son message (litéraire) son témoignage
    - La spontaneité (« l’instant décisif » selon Cartier Bresson)
    - L’effet de mouvement ou d’arrêt du temps (vitesses lentes ou rapides)…
    - j’en oublie…
    Ce qui m’énerve un peu sur le net, c’est cette mode idiote et automatique du bokeh par-ci et bokeh par là ;-)
    Car c’est vraiment le truc le plus facile et enfantin à obtenir, juste en y mettant le prix ! ET les gens croient qu’ils ont un oeil ou un sens artistique, juste après avoir acheté un 50 f/1.4 et fait deux trois photos à fond flou ! Mal composées, qui ne veulent rien dire…
    Non, le bokkeh ne suffit pas à devenir photographe ! C’est comme si en mettant beaucoup de poivre, d’ail et de sauce de soja, on croyait connaitre quelque chose à la cuisine Thaï !!! Si tu vois ce que je veux dire : le bokeh est un effet maousse ! Hyper visible, hyper facile : une grosse ficelle qui en jette, mais que n’importe quel débutant peu utiliser, sans aucun talent.
    A force d’en voir des kilos : on s’en lasse… Comme les filtres cokin en leur temps !
    A noter que la première photo a été faite à f/4 et la seconde à f2.2… vraiment rien d’exceptionnel ! de très nombreux compacts peuvent en faire autant (LX5, G12, S95, EX-1, ect…)
    Les images ne sont pas recardées ! Et pas prises à 30 cm… plutôt 1,5 m pour les portraits du jeune homme et des dragons.

  6. Je trouve très marrant personnellement quand je me balade sur les sites de photos animalières par ex, de voir à quel point internet et les forum de critiques ont catalogué les critères du « beau » et quelque part contribué à standardiser les images par type:
    Faut qu’il y ait du bokeh c’est primordial ! Faut voir le reflet du soleil dans l’oeil de l’animal sinon ca vaut rien, faut pouvoir compter les plumes, et faut que l’animal occupe les 3/4 de l’image… Si ton image a ts ca, ca sera vraiment une super bonne image !
    Je ne dis pas que ces critères ne sont pas important, mais plutôt que les gens ne comprennent plus l’essentiel… le sens de l’image…
    Il suffit de regarder les images de guêpiers d’europe sur le net par exemple… ce sont toutes les même ! Au final cela n’a aucun intérêt !

  7. On est bien d’accord ! La standardisation des goûts et des couleurs, l’homogénéisation culturelle et la « mondialisation créative » font leur oeuvre…
    Bizarrement, je me demande si au final on n’assisterait pas à un réel « appauvrissement de la créativité » grâce (à cause) d’Internet !
    Alors qu’on aurait pu penser que ce serait l’inverse : qu’Internet allait permettre à plus de monde de s’exprimer et d’inventer… Le résultat semble aboutir au contraire à une imitation générale de la tendance « mainstream » !
    Je ne sais si c’est vrai, ou juste une impression. Mais la question mérite d’être posée. Ce serait quand même paradoxale et désolant… Mais pourquoi pas ! Car c’est un phénomène qui s’observe en génétique.
    Tant que les espèces sont isolées sur des iles, l’évolution à tendance à multiplier les tentatives, aboutissant à une incroyable diversité génétique (Galapagos, Iles Isolées d’Indonésie, que l’on pense à l’histoire de l’île de Flores)… Alors que sur un continent immense permettant la circulation, certaines espèces ont tendance à occuper toute une niche écologique, éliminant les autres (cela se passe chez les prédateurs notament).
    Le phénomène s’observe aussi en économie (peut-être pas en permanence, mais au moins quand certaines circonstances sont réunies) : les voitures européennes ressemblent désormais aux Japonnaises, qui ont imité les européennes, quand aux américaines elles tentent de s’inspirer des deux précédentes… Rien ne ressemble plus à un Macdo, qu’un Birger King et aux Philippines Waliby est le Macdo Local, car il sait faire du Macdo !
    On observe le même phénomène dans la « musique d’ascenseur qui est diffusée dans les hôtels de luxe de Bali, d’Europe ou des Caraïbes ! Une espèce de « loundge » « easy listing », suffisamment insipide et insignifiante pour ne choquer personne…
    Ne parlons pas de l’interface du Mac qui a repris de nombreux éléments de Windoows et de celle de Windows qui essaie de ressembler à un Mac (mais il reste encore un peu de boulot). En tous sur les téléphones c’est en route : si il y a 3 ans, on pouvait trouver une dizaine de systèmes différents, on en aura un jour plus que deux ou trois (Android, iOS, Windows… RIM peut-être ?)
    Bref ! La mode du bokeh, c’est exactement la même chose : la standardisation et l’universalisation des goûts et des couleurs ! Le grand mélange et le désintérêt des gens pour la différence, l’étrange, le non conforme, la diversité, l’originalité. Arghh, que c’est tristounet…

  8. Merci pour ces bons exemples démonstratifs, même si pour ma part je n’en tire pas les mêmes conclusions.
    Maîtriser la profondeur de champ n’est pas qu’un effet de mode (j’évite volontairement le mot « Bokeh » qui donne trop l’impression qu’une photo est réussie si celui-ci est considéré comme bon), et c’est bien un des critères de la réussite de beaucoup de photographies, mais bien sûr c’est loin d’être le seul de ces critères ! Il y a des photos, des « points de vue » si on peut dire, qui nécessitent plutôt une faible profondeur de champ, et d’autres où cela n’a pas forcément une grande importance. En ce sens, On peut obtenir de bons résultats avec un compact, mais pour d’autres photos, c’est vraiment la cata.
    Je trouve que l’exemple des deux photos de la sculpture est très significatif : même à f2,2, le résultat n’est pas satisfaisant (meilleur qu’à f8, certes) et montre tout l’intérêt des capteurs de plus grande taille. Dans cet exemple, on voit bien qu’il est vraiment très difficile de travailler convenablement l’arrière plan pour ce type de cadrages avec un compact (il faut alors systématiquement construire avec l’arrière plan, un peu comme au un grand angle avec un reflex), alors qu’on est à une focale de 100 mm !!!
    Idem pour le portrait qui montre typiquement un rendu de compact, comme si on avait shooté à f11 ou ou f16 avec un reflex… ce qui aurait été plutôt une aberration dans le cas présent (notamment à cause de la ligne de sable qui coupe le visage en deux et de l’objet bien trop présent en arrière plan). Impossible de résoudre ce problème avec un compact donc ! On est obligé de regarder autrement, de cadrer différemment la scène. Ceci dit, c’est un très bon exercice qui force à être très exigeant.
    Donc personnellement, et grâce à ces bons exemples, je trouve au contraire que la taille du capteur est très importante, ce que montre bien là aussi la dernière photographie parasitée par les arrières plans encore trop présents malgré la grande ouverture de l’objectif. Ça peut le faire pour certains cadrages, moins pour d’autres.

  9. VilainquaiPosté le

    Pour les exemple postés, ça fait l’effet  » deux étages », comme si le premier plan était une affiche phographiée devant un autre affiche.
    « Variable de bouillie d’arrière-plan » faut dire que ça fait pas rêver et c’est pas très vendeur ;o)
    Mais rien de bien grave, le formatage que tu décris, fait le reste, JF.
    Entre le flou arteux jusqu’à l’indigestion, et cette superposition, il y a avoir quelque chose d’autre.
    Perdu en route ?
    Mais pas assez binaire et cela fait pas assez de débats ;o)

  10. Au delà de « l’effet bokeh », la transition net->flou est tout de même plus progressive, moins « raide », sur grand capteur. Après, l’intérêt de cela dépend du sujet et de la destination de l’image…

  11. Au delà de « l’effet bokeh », la transition net->flou est tout de même plus progressive, moins « raide », sur grand capteur. Après, l’intérêt de cela dépend du sujet et de la destination de l’image…

  12. Au delà de « l’effet bokeh », la transition net->flou est tout de même plus progressive, moins « raide », sur grand capteur. Après, l’intérêt de cela dépend du sujet et de la destination de l’image…

  13. La taille du capteur en elle-même n’a pas d’impact sur la profondeur de champ. Mais les petits capteurs nous imposent l’utilisation de courtes focales et c’est bien la longueur de la focale qui a un impact sur la PDC.
    Donc quand tu dis que l’effet bokeh est plus visible avec les grands capteurs, c’est uniquement dû au fait qu’avec les grands capteurs on utilise de longues focales. Ce n’est pas lié à la taille du capteur.

  14. belle démonstration, en gros le petit capteur donne des photos moches avec des transitions flous/ net type « effets affiches » si le « bokeh » est une mode, les petits capteurs sont physiquement incapable de rendre le velouté d’une photographie faite avec un grand capteur… je préfère encore le bokeh!

  15.  » la transition net->flou est tout de même plus progressive, moins « raide », sur grand capteur.  »
    Alors làa : ça c’est du grand n’importe quoi ! Je ne vois pas comment et pourquoi la transition du Flou au net serait, progressive, ou pas !
    On rêve là ! C’est quoi cette invention ? ça sort d’ou cette histoire ! Jamais entendu parler…
    Si l’arrière plan est lointain : il n’y a pas de transition du tout ! C’est la cas des images de JF données en exemple et ce serait parail avec un reflex ! ! !
    Je me marre ;-)
    Si par contre on photographie une grille de jardin en perspective la transition sera progressive dans tous les cas… Compact ou reflex, ça ne change rien !
    Appuyez votre idée sur des exemples ! Car actuellement ce concept de transition est vide de sens !
    La seule chose qui puisse changer c’est l’intensité du flou (qui augmente avec la teille du capteur, c’est ce que JF a expliqué).
    Mais ce n’est pas la seule chose qui compte, il y a 3 autres paramètres sur lesquels jouer.

  16. des photos moches avec des transitions flous/ net type « effets affiches »
    Merci de définir ce qu’est  » l’effet affiche  » !
    ET en quoi ces images sont moches surtout ;-)
    J’aimerais bien en faire d’aussi belles tous les jours ! ! !

  17. Ca ne veut sans doute rien dire de plus que l’effet bokeh.
    Le bokeh n’est nullement un effet mais la manière de qualifier ce qui est flou dans une photo. Le mot bokeh à lui seul ne veut rien dire si on lui adjoint pas un quelconque qualificatif.
    L’un comme l’autre (le bokeh et l’affiche) ne peuvent avoir qu’un seul effet éventuel en fonction de leur qualités (artistiques) respectives : un effet boeuf :)

  18.  » Je trouve que l’exemple des deux photos de la sculpture est très significatif : même à f2,2, le résultat n’est pas satisfaisant  »
    je ne vous pas ce que tu lui reproche à l’arrière plan ! Il est parfait… inutile qu’il soit plus flou. Il est est bien composé d’ailleurs… c’est ça qui compte !

  19.  » Au delà de « l’effet bokeh », la transition net->flou est tout de même plus progressive, moins « raide », sur grand capteur.  »
    Ben là moi non plus je comprends pas ce que veut dire Lefredo ! Si l’arrière plan est à 10 ou 20 m derrière, il me semble totalement normal que le premier plan soit net et se détache franchement du fond, comme si on l’avait découpé et collé…
    ET l’effet serait évidement exactement le même avec un reflex (plus marque » même avec un bokeh plus fort)…
    Lefredo, il ne raconterait pas un peu n’importnawak ?

  20. Juste pour émettre des doutes sur certaines assertions : A propos de l’Evolution, JF dit qu’elle entraine une plus grosse diversité dans les îles… faudrait vérifier cela car cela semble contraire de ce que dit Darwin puisque selon lui, c’est le mélange des différentes espèces qui abouti à de nouvelles. A vérifier donc :-) !
    En ce qui concerne la photo et la PDC, Fresdy affirme que la taille du capteur n’a rien a voir avec la PDC… ça, c’est faux.
    A même ouverture ou même distance focale, le petit capteur augmente la PDC.

  21. Oui Alain, La profondeur de champs diminue avec la taille du capteur… JF l’a expliqué.
    Darwin a au contraire découvert que l’isolement engendrait de nouvelles espèces dites « endémiques », différentes de celles des iles voisines.
    C’est pour ça que les Galapagos sont un laboratoire…
    Enfin, ce n’est pas forcément par croisement que se créent de nouvelles espèces (bien que cela puisse arriver. quoique cela abouti plutôt à la disparition d’une des deux espèces),
    Mais plutôt par divergence à partir d’une même souche : lorsque deux populations se retrouvent isolées soudain (le fait de ne plus pouvoir se mélanger fait qu’elles deviennent incompatibles et différentes)…

  22. Certains ici sont de vire têtes de clous !
    Il n’y a pas plus bête que ceux qui ne veulent pas comprendre…
    JF a voulu démontrer (et a bien réussi avec ses exemples), que des petits capteurs sont capables de créer un « effet bokeh » ! ! ! On ne peu pas le nier…
    Il n’a jamais dit qu’ils pouvaient concurrencer un 85 mm f/1.4 sur un APS-C ou un full frame !

  23. Pat … aucun capteur ne crée un effet Bokeh et encore moins un petit capteur.
    Il est possible de diminuer la profondeur de champs importante que provoque ces petits capteurs en utilisant les limites de la mise au point otique. On fait le point sur un sujet très proche de l’objectif et on ouvre le diaph au maxi comme le dit et le montre effectivement JF.
    Un grand capteur ne « crée » pas non plus de bokeh. On peut avoir un arrière plan net sur un D700 au télé. Sur cette photo au 300 mm, l’ouverture n’est que de 5,6… à 22 j’aurais eu une PDC bien plus grande http://www.flickr.com/photos/alainbachellier/6069091421/in/set-72157627367895633
    Là le bokeh est voulu l’arrière plan n’ayant aucun intérêt et moi j’étais au sec ;-)

  24. Pas la peine de prendre des gens pour des neuneux ! On sait tous ici, ce que c’est que l profondeur de champs… et l’effet bokeh (qui est une courte profondeur de champs avec un flou derrière !
    la prétention de certains, j’hallucine !

  25. Pour ceux qui critiquent (déjà!) la compacité des Nikon 1…
    (repris d’un post plus haut) :
    - Nex7 : 120 x 67 x 43 mm – 291 g avec batterie (345,72 cm3)
    - V1 : 113mm x 76mm x 44mm – 294g sans batterie (377,87 cm3)
    Ne pas oublier non plus le J1 qui offrira les mêmes résultats photo!!
    - J1 : 106 x 61 x 29,8 – 277g avec batterie et carte (192,68 cm3)
    Et ce n’est qu’un début, car les premières versions des Pen et GF étaient plus grosses que les dernières !
    Oui, il sera possible à Nikon de miniaturiser davantage encore à l’avenir…
    Je pense que c’est le juste milieu. Pentax est allé lui « un peu fort » !

  26. Ouais… sauf qu’une courte profondeur de champ c’est… une courte profondeur de champ. Le bokeh est la qualité du flou (qu’il soit d’avant ou d’arrière plan, quelle que soit la profondeur de champ), la manière dont il est rendu, soit de manière « abrupte », soit de manière « dégradée ».
    « L’effet bokeh » ça n’existe tout simplement pas (sauf peut-être sur ce blog).

  27. olympus et son format , ont été démolit et enterré par de nombreux site & magazine spécialisé : le capteur 4/3 etant plus petit , la qualité etait « largement » inferieur aux APSC ( alors qu’olympus a des optiques extraordinaires que l’on ne retrouve chez aucune autre marque) mais mainteant que Nikon sort un boitier à capteur rikiki ,vous venez nous expliquer qu’il ne faut pas s’en tenir à la taille du capteur… ca me sidére ( et débecte)

  28. Ben on est pas sur le même marché, ni avec les mêmes exigence !
    - Marché reflex expert : tout doit être mis en oeuvre pour la qualité maximale (la compacité est moins importante)…
    - Marché compact expert : c’est la compacité qui compte (la qualité d’image est moins importante…
    Et en plus, la technologie à progressé on sait faire en 2011, aussi bien avec un petit capteur , que ce qu’on faisait avec un grand à l’époque ou Olympus faisait des reflex m4/3)…
    Pas besoin d’être sidéré ! et encore moins débecté ;-)

  29. Jos : je ne comprends pas du tout ce que tu veux dire par
     » la manière dont il est rendu, soit de manière « abrupte », soit de manière « dégradée « .
    Une profondeur de champs  » abrubte  » là ! Il faudrait définir…
    Vraiment je ne vois pas !

Postez un commentaire