web analytics

Test du viseur électronique VF-2, suite…

12
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Première journée à Bali : balade, bateau, baignade… et quelques images avec l’Olympus XZ-1 et son viseur VF-2 (contre le quel je peste, mais je me force).

Et quelques images au Canon EOS 5D Mk2 aussi de temps en temps : fichtre que ça fait du bien ! C’est un peu comme l’histoire du belge qui mettait des chaussures trop petites… exprès ! Pour le plaisir de les enlever tous les soirs, ahah… Si l’on met à part la difficultée à distinguer la scène dans le viseur électronique, particulièrement dans certaines circonstances de forte luminosité, il faut admettre que les images de l’Olympus XZ-1 sont assez propres… Il n’y a vraiment pas besoin d’un capteur plus gros je pense ! Si seulement Olympus maitrisait le traitement de l’image aussi bien que Canon et Nikon, ce XZ-1 serait une bombe. Imaginons-le avec des objectifs interchangeables, il serait bien plus intéressant que les Micro 4/3 qui sont toujours trop gros à mon goût.

P8260058_web_800px

Mais franchement, si l’on m’annonçait aujourd’hui que le successeur du Canon EOS 5D Mk2, ou le successeur de l’EOS 7D seraient équipé du fantastique viseur électronique de chez Sony : et bien je considérerais ça comme UNE CATASTROPHE !

J’en serais vraiment inconsolable et changerais immédiatement de marque… Car on peut vous faire toutes les promesses que vous voulez sur la résolution : regarder un écran, n’est pas cadrer la réalité ! L’image semble froide, un peu comme « mise à distance ». Et puis je suis certain (malgrès tout ce qu’on nous raconte), qu’on est encore très loin du compte question contraste (1:3000 parait-il) et affichage des hautes lumières… Il y aura forcément une différence perceptible avec ce que l’oeil perçoit. Et ne pas distinguer correctement ce que l’on veut photographier voilà LE problème.

 

D’ailleurs, vous même, qu’en pensez-vous ? Si votre D400, votre D800, ou votre 5D Mk3 étaient soudain privés de viseurs optiques ? Comment réagiriez-vous ? Seriez-vous pret à l’accepter ?

 

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

12 commentaires

  1. Je l’ai vu au salon ce EVF, tout le monde disait « woaw il est génial »… Après l’avoir essayé j’ai dit « bof », franchement faut le vouloir.
    C’est pas que je suis puriste, mais quand t’as l’habitude du viewfinder par exemple du D700 que j’ai, je vois pas le « pas en avant » avec ce EVF.
    Mais je conçois que pour des modèles plus entrées de gamme, ce soit utile.

  2. Et bien je ne serai pas preneur!
    Mais bon ça m’étonnerait qu’ils basculent de sitôt sur les appareils experts et pros.

  3. D’accord pour le viseur mais elles sont plutôt vachement convaincantes tes photos de Bali…Donc un bon appareil non ?
    Salut!

  4. Tu es ou à Bali. Tes images en ligne me font penser au nord est de l’ile. Tu vas rester à Bali ou tu bouges après en Indonésie?
    Un jour il va falloir que tu m’explique comment tu fais pour vivre en faisant des photos de voyages. Car je ferais bien cela aussi à la place d’attendre 6 mois minimum dans l’année la possibilité d’avoir des congés et le budget pour voyager.

  5. Perso c’est ce qui vient de m’arriver: j’etais Minolta, devenu sonyiste (D700), et l’annonce du tout translucent m’a fait basculé cet été chez nikon (d700)
    Je garde mon nex pour la photo fun (le chat qui roule sous le lit) mais quand ça devient sérieux, pour composer je ne veux rien d’autre qu’un grand viseur optique.

  6. Cochon sur pomme on

    Dans l’absolu, pourquoi pas ?
    – En eliment tout  » sentiments » persos
    Dans le sens ou ce serait vraiement l’aboutissement de la visée reflex  » voir ce que sera vraiment la photo » et que cela elimine la quinquaille ( miroir, etc) la mécanique ( cohabitation des deux technos ), gain de légèreté et fiabilité, etant entendu, que de toute façons c’est un engin electronique ( fatalité), et que dans le cadre pro, c’est le résultat et le « rendement qui compte » ( Si je prend en compte le nombre de cliché que tu doit te coltiner par jours).
    Mais dans le cas où cela fonctionnerait vraiment et que les derniers obstacles aient été franchi, en Outdoor, dans tes compte rendu, je crois que tu as mis le doigt sur une chose qui me parait importante :
    – la fatigue oculaire dans les conditions que tu décris : luminosité extérieure , usage intensif, ou l’EVF afficherait une luminosité équivalente à celle exterieures;
    on retrouve un point que l’usage des éclairage à LED a soulevé quand on regarde les source directement =: des sources lumineuses extremement petites et relativement puissantes et près de l’œil, là, il serait instructif de savoir ce qu’en pense le macula de l’œil ( dégats à long terme) et les spécialistes ( Ophtalmos).
    De plus chez des gens fortement « munérisés » par la force des choses, Heures devant l’écran, consutation des smartphones.
    Dans ce doute et ta place = NON

  7. Revenir en arrière et baisser de qualité, NON, je ne vois pas !
    Ca me rappelle mon expérience douloureuse de l’ipod + dock : quand on a passé 30 ans de sa vie à écouter de la musique sur des enceintes Cabasse amplifiée par NAD, eh bien 1 semaine après je revendais l’ipod et le dock sur ebay.
    C’est pareil, je suis passé tardivement sur un reflex, mais aujourd’hui, plus possible de revenir en arrière, c’est à dire : baisser en confort et en qualité.
    Je ne changerai que si la technologie fait mieux… à suivre, donc…

Leave A Reply