web analytics

Mirorless Nikon et Canon : et s’ils n’existaient pas ?

8
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Si ça se trouve, tout le monde s’est emballé en imaginant la sortie d’un Mirorless Nikon à l’horizon 2011 / 2012 (idem pour Canon) ! Et si en réalité, il n’existait aucun produit de ce type dans les cartons des deux constructeurs ? Tout simplement car ils n’en auraient pas besoin ? On peut lire en effet chez Techradar des extraits étonnants d’une interview d’un responsable de chez Nikon UK : 

 » With our DSLRs we are already close to number one in the market, we have been attacking Canon really hard lately. Neither us or Canon are in the CSC market, but we still dominate the industry. I believe we have something for everyone at the moment. »

En gros, cela recoupe un discours déjà entendu il y a quelques mois (dont nous nous étions fait l’écho). Entre leurs reflex et leurs compacts, Nikon et Canon auraient de quoi satisfaire, tous types de besoins des utilisateurs… C’est un peu lorsque Steve Jobs expliquait il y a quelques années, qu’Apple n’irait pas sur le marché du téléphone. Il fallait en fait comprendre qu’il « n’irait pas tout de suite ».

 » We’re watching the market, much the same as everyone else is, we’d be foolish to ignore what’s happening, » he said. « However, I would say that the Coolpix P7100 meets the needs of SLR users that want something more compact, or for those users that want to step up. « 

 


Je dirais que c’est assez vrai si l’on considère les Canon G12 et S95. Mais c’était un peu moins vrai du côté de Nikon, ou le D7000 était encore assez loin de staisfaire les photographes pro qui voulaient un tout petit boîtier (en cause sa lenteur en RAW). A voir quels progrès réels arrivent avec le D7100 ? Voici ce que disait un responsable de Canon il y a quelques mois

 » The manufacturers that have introduced micro Four Thirds and mirrorless systems have been those that have failed to make a success of their mainstream digital SLR offerings, according to Rainer. Indeed, when Samsung first mentioned its then forthcoming NX system to AP in 2008 Samsung Techwin Executive Vice President Byung Woo Lee stated that the move into a new area would come because the company’s GX series of DSLRs could not compete with Nikon and Canon’s models ». 

En gros les mirorless, c’est bon pour les fabriquants qui peinent à convaincre avec leurs reflex et compacts haut de gamme ! Il faudrait mettre en perspective ce point de vue, avec l’arrivée récente du Sony NEX-7, nouveau benchmark sur le secteur des mirorless, qui pourrait créer un nouveau marché à lui tout seul… Oui ce NEX-7 est intéressant, mais à quel prix ! Connaitra-t-il un succès raisonnable à ce prix là ? Car un petit boîtier doit aussi rester pas trop cher (vu que pour les pro c’est un second boîtier et pour les pas pro, ben c’est trop cher)…

On peu aussi s’intéroger dans quelle mesure est-il suffisament plus compact et léger qu’un EOS 600D, ou qu’un D5100 ? Et si la différence de compacité n’est-elle pas négligeable ? Dans la problématique du boîtier « léger » ne vaut-il pas mieux un compact expert (style Canon G12, Olympus XZ-1)…

P8260008_web_800px

Euuh, ça c’est juste une petite photo que j’ai prise il y a deux heures avec l’Olympus XZ-1 et son viseur électronqiue VF-2 (et oui, nous voilà à Bali, pas facile la vie de blogger). L’ennui, c’est qu’au moment ou on la prend, on ne sait pas si la photo est belle. Contrairement à un viseur optique, ou l’on voit ce que l’appareil voit !

Sans parler du problème de la qualité de visée, sur lequel on fini toujours par retomber… Est-elle vraiment réglée par le Sony NEX-7 ? Et pour à peine plus gros, ne préfère-t-on pas un vrai viseur optique ?

En tous cas pour les photos outdoor, je ne suis pas très optimiste sur les chances du viseur Sony… Car celui des plus petits réflex est immensément plus lumineux en extérieur (pas besoin de créer de la lumière, c’est celle du paysage). Donc préférable même si leur grossissement est plus petit relire ceci… J’ai ainsi comparé « en vrai » un EOS 550D, face à un viseur Olympus VF-2 qu’il est plutôt difficile d’utiliser en extérieur (et pourtant c’était l’un des meilleurs, jusqu’à l’annonce de Sony).

Je crains en effet que les nombreux commentateurs qui ont expliqué ces derniers jours « qu’un viseur électronique est mieux qu’un petit viseur sombre de petit reflex », n’aient jamais comparé les deux en vrai sur le terrain !

Je parle de les comparer au même moment et sous un vrai soleil éblouissant (c’est justement là qu’on a envie de faire des images)… Je vous garanti qu’il est assez peu agréable d’utiliser le VF-2 et que l’on retrouve avec soulagnement le viseur optique d’un simple EOS 550D (alors par rapport à un D7000, ou un EOS 60D)… Sans oublier les autres problèmes, notamment la réactivité de l’ensemble compact + viseur… Qu’en sera-t-il avec le NEX-7 et les Alpha 65 et 77 ? Nous le saurons bientôt.

 


Lire aussi à propos de Canon :

  • Canon S90 et viseur externe, l’astuce qui tue !
  • Deux petits accessoires utiles pour le Canon S90.
  • Test terrain : Canon G10 au Costa Rica (en attendant le G11).

 

 


 

 

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

8 commentaires

  1. « Contrairement à un viseur optique, ou l’on voit ce que l’appareil voit ! »
    Mouais… avec un viseur optique, on voit ce que l’oeil voit. Et tant que maintenant, l’oeil est autrement plus performant que n’importe quel capteur présent ou à venir.
    La visée électronique devrait justement permettre de voir ce que le capteur voit et donc ce que sera la photo finale… ce qui se passe d’ailleurs avec le live view non ?

  2. Effectivement la formule « on voit ce que l’appareil voit » est assez maladroite car justement ce n’est pas le cas, comme le fait remarquer Jos.
    Quant aux propos du type de Canon que j’avais déjà commentés à l’époque, s’ils peuvent sembler de bon sens, ils peuvent être interprétés à la lumière de la métaphore du type en train de tomber : jusqu’ici tout va bien.
    Nokia aussi était leader du marché mobile jusqu’à l’an passé. Ils n’avaient donc aucune raison de s’inquiéter.

  3. Oui, oui, bien sur… il s’agit du P7000 et P7100 ! ! !
    Il faut être con aussi, pour donner des noms aussi semblables ! Je les mélange systématiquement.
    Ben pour le moment le problème est que le viseur électronique que j’utilise « voit » beaucoup moins bien que moi… C’est à dure quasiment rien en pain contre jour.
    Heureusement le capteur de l’Olympus XZ-1 est bien meilleur que le viseur, donc il capture assez bien la réalité, en RAW, je peux même révéler des détails que l’oeil ne voit pas.
    Mais là n’est pas le problème : le problème est de montrer la scène, pour savoir ce qui doit être cadré, quand déclencher… ET n plein jour le viseur électronique VF-2, est assez NUL ! ! !
    Car je précise que je l’utilise tous les jours en ce moment le viseur VF2, donc je me permet d’en parler !
    Qui parmi les gens qui défendent actuellement les viseurs électroniques (par principe), les utilise réellement ?
    Ici, aucun d’entre vous je crois… Sino, vous auriez apporté des témoignages non ?

  4. Cette discussion autour des viseurs me fait penser à l’époque où Sony nous a envahi avc le Walkman qui était devenu la référence en matière de reproduction sonore alors qu’il était clair que chacun savait que ça n’était qu’un déchet de son.

  5. quand jobs disait ne pas vouloir faire de téléphone il voulait dire: « nous ne viendrons que pour révolutionner les choses et pas pour faire un nieme téléphone identique »
    ici c’est différent … sony avec des miroirs semi transparents et les EVF innove a tout va … c’est pas la grosse rupture mais c’est pas un nieme app photo de base.
    je vois la clé du succès a mi chemin entre ce que fait leica avec le M9 et ce que fait sony avec le NX7
    quand je vois a quel point l’AF de mon 5D2 est une bouse je me dis que n’importe qui peut faire la nique a canon ou a nikon

  6. Je ne savais pas que pour faire de la photo, il fallait NECESSAIREMENT être en plein soleil à Bali. Il est clair qu’en France, vu le temps, je n’ai aucune envie de prendre des clichés… (Merci de m’avoir éclairé sur cette évidence)
    Finalement je vais suivre vos conseils avisés : l’important, ce n’est pas la photo, c’est le confort du photographe… Et bien entendu, ne prendre des photos avec un viseur (optique, bien entendu) uniquement quand le soleil sera au plus haut. Je vais même de ce pas déménager sous des latitudes plus propices à me donner envie de prendre des clichés.
    Je vais même désormais effacer toutes mes CFs dès que je rentre d’une session (au soleil, bien évidemment) L’important c’est que je me sois flatté la rétine, pas les clichés que je pourrais tirer en rentrant ou visionner (oui, je suis un sacrilège) sur un moniteur, fut-il correctement calibré.
    Plus sérieusement, votre « analyse » des différents progrès et voies technologiques adoptés par certains constructeurs me font penser que vous êtes bien intolérant vis-à vis du progrès…
    Vous faîtes de très belles photos, vous avez cette chance de pouvoir vous promener dans ces paysages paradisiaques et de vous adonner à notre plaisir commun : la photographie. Notre différence? Je me fiche royalement du matériel que vous utilisez. L’important n’est (selon) moi pas là.
    Cordialement.

  7. Hello Mhedi, mais non je ne suis pas intolérant au progrès ! J’ai presque toujours été en avance sur les autres ;-)
    Par exemple : sur un snowboard en 1984, sur Mac en 1991, sur Internet en 1997…
    Et totalement numérique en l’an 2000 ! Sans parler de ce blog crée en 2004 à une époque ou les 3/4 de mes lecteurs d’aujourd’hui ne savaient même pas ce qu’était un blog)
    Je crois que vous pouvez me faire confiance pour avoir une certaine « vista » !
    Je serais le premier à adopter le viseur électronique quand il me permettra de faire des photos au soleil !
    Paceque j’aime bien ça le soleil, chacun son truc…
    Le viseur électronique marche déjà pas trop mal à l’ombre (hue confirme)… Mais ça ne m’intéresse pas (c’est mon droit non ?)
    Ce que je raconte sur le matériel ne vous intéresse peut-être pas (c’est votre droit) ! C’est aussi mon droit de m’exprimer et d’expliquer que pour des raisons marketing, on vous « fourgue du viseur électronique » pour faire du profit (car ça coute moins cher qu’un bon viseur optique)…
    C’est un peu une arnaque je crois ! On vous fait croire que c’est mieux… mais c’est pas mieux. Pas pour l’instant…
    Vous demandiez quel était « l’important » ? Je crois que c’est d’expliquer qu’il y a arnaque…
    Le jour ou le viseur Electronique sera mieux pour faire des photos au soleil, je l’adopterais !
    Bonne journée

Leave A Reply