web analytics

Lion : corrigez le look de iCal et Carnet d’adresse

18
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Icalsample2 Si le passage à Lion semble indispensable à court ou moyen terme… Il me semble tout aussi indispensable de se débarrasser du nouveau look « américain » de iCal et de Carnet d’adresse !

Un genre de simili cuir du plus mauvais gout et parfaitement ringard, très loin de la rigueur d’interface que l’on a toujours apprécié sur Mac… Ce type d’égarement qui se multiplient, ne cesse de m’inquiéter. Heureusement, il n’y a pas que de problèmes, seulement des solutions ! C’est par ici : MacNixApple, unix, and other stuff.

PS : on attend toujours le retour de Week Cal HD sur iPad (disparu de l’app store le 13 juin 2011), qui se fait attendre (vérifiez son retour ici). Relire les détails de l’affaire

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

18 commentaires

  1. Quel égarement inacceptable ! Je ne vais pas en dormir de la nuit !
    Non, mais sans blague, calme toi un peu. Arrête de voir le mal partout.

  2. C’est une question de goût mais je trouve que cela devrait être une option.
    Ce genre de tweak ne tient que jusqu’à la prochaine update :-(
    Même chose pour itunes qui est tout monochome ! Ils font même des économies sur la couleur…

  3. C’est bien la preuve qu’Apple est en plein égarement…
    D’un côté le système que s’assagi, devient plus discret et revient à plus de raison avec une barre latérale plus sobre et monochrome… Des boutons plus carré et des ascenseurs qui disparaissent… La folie « Aqua » est désormais très très loin (et heureusement car c’était l’inverse de ce que l’on attend d’un système : à savoir la discretion)…
    De l’autre côté des appli comme iCal et Mail qui déboulent en « pseudo relief », fausse 3D avec des matières suggérant le cuir… Métaphore d’un bureau réel (vieux fantasme des designer d’interface, voué à l’échec)… Bien d’accord avec JF : le combre de la ringardise !
    Totale incohérence entre ces deux tendances ! Je ne comprends pas bien le pourquoi…
    Pour ma part j’ai illico adopté MacNix et je respire ! Car franchement je ne me voyais pas tous les jours consulter mon agenda sur du simili cuir marronnasse…
    Au moin sur l’iPad, Week Cal propose plusieurs « skin » ! Chose que ne fait jamais Apple…

  4. … que de ronchons… au moins on pourra dire qu’il y a eu un changement avec cette version n+1, hors l’elimination totale des revendeurs independants et une dependance encore plus grande face a Apple, qui continue a pratiquer des marges frolant l’indecence, mais cette fois avec une ampleur inedite…

  5. Moi qui suit toujours à la traine, côté MAJ et tout le bastringue, des phrases comme « Si le passage à Lion semble indispensable à court ou moyen terme… » me font toujours peur. Pourrais-tu dire pourquoi donc ça?

  6. Un look « américain », pour vous, si je comprends bien ce commentaire grotesque, c’est « un genre de simili cuir du plus mauvais gout et parfaitement ringard »… Eh ben… Après, les Français se demandent pourquoi nous rions d’eux continuellement…
    Vos commentaires sur le monde de la photo sont presque toujours d’une grande pertinence; peut-être devriez-vous vous y cantonner?
    Nicolas, un Nord-Américain qui ne croit pas que la France, comme elle semble trop souvent le croire, puisse détenir le monopole d’un bon goût.
    PS: Moi aussi, je trouve ça laid, le nouveau look de iCal…

  7. et bien Nicolas, nous serions donc d’accord ?
    Quand j’écris : « ce look est du plus mauvais goût et très américain »… cela ne veut pas dire que « tout ce qui est américain » soit de mauvais goût.
    Je veux juste dire qu’une large proportion de ce qui est américain est (effectivement) de mauvais goût… Pas la totalité !
    C’est comme lorsque j’écris : « un stupide navet Hollywoodien » !
    Je veux alors parler d’un film parfaitement représentatif de la plupart des films produits à Hollywood (qui sont tellement stupides pour 90% d’entre eux)…
    ce qui n’empêche pas une minorité de films américains d’être excellents et meilleurs que bon nombre de films Français soporifiques ;-)
    J’ai d’ailleurs eu cette discussion récemment avec un collègue, à propos des photographes américains. Leur production est assez reconnaissable (et parfois ne me plait pas trop à force d’être « cliché » )…
    D’ailleurs quand un certain canard photo Français publie chaque mois une large proportion d’articles traduits de l’américain (il n’y en a qu’un à la faire), on les reconnait tout de suite ! Sans même avoir besoin de lire les signatures…

  8. C’est bien pour ça qu’on parle de de French Touch’ à LA dans le milieu de la mode et de la photo… ou même les jeux vidéos et la musique.
    Il y a une vrai différence culturelle et cela se sent !

  9. Ce qui est merveilleusement délicieux, M. Vibert, c’est de constater que vous ajoutez une couche de chauvinisme sur un très épais substrat d’ignorance et de préjugés…
    Qu’il y ait une différence culturelle, comme le mentionne Phil, ça ne fait pas de doute. Que les artistes, designers, architectes, photographes et autres « créatifs » français et américains ne partagent pas le même univers créatif et qu’ils aient des visions esthétiques différentes, perso, je trouve ça sain.
    Mais de là à laisser entendre que le goût français (ce qu’il faudrait définir au-delà du cliché risible d’une France pastorale, robe en fleur, baguette et musette…) est supérieur à un goût américain du coup relégué à un niveau inférieur, c’est assez choquant… Peut-être devriez-vous venir faire un tour de ce côté-ci de l’Atlantique; en vous tenant à l’écart des « tourists traps » pleines d’Européens en pâmoison, vous y découvrirez peut-être (sûrement) une Amérique pas mal plus complexe, multiple et riche que celle que vous décrivez sur ce blogue.
    Et moi, en échange, la prochaine fois que je passe par la France, je vais essayer de ne pas penser à votre prétention de détenir le « bon goût » lorsque j’écouterai Fun Radio, que je tomberai sur un de vos concitoyens fan de Johnny Halliday ou que je subirai une de vos incroyables émissions de télé populaire…
    Qui sait, je vais peut-être même finir par me convaincre, si je peux me retenir de rire, que Philippe Starck est un Français typique et que l’architecture contemporaine et les arts d’avant-garde n’ont pas de secret pour le beauf moyen, dans le fin fond de son bled du Nord-Pas-de-Calais.
    M’enfin…
    ;)

  10. Cher Nicolas, si vous vous évertuez à déformer mes propos , la discussion n’ira pas très loin ! Ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit !
    Car je suis le premier à reconnaitre que le bon goût n’est pas forcément toujours Français, ou Européen… Il y a des incultes chez nous aussi, et du mauvais gout chez nous aussi.
    Et de plus en plus, au fur et à mesure que la société « se modernise »…
    (oups… j’ai pensé très fort « s’américanise », mais je me suis retenu, car ce n’est pas forcément la faute de l’Amérique si nous imitons tout ce qui se passe là-bas avec 20 ans de retard).
    Et je ne vais pas citer imprudemment Johnny Haliday, (comme vous), pour illustrer le « mauvais gout bien de chez nous » ! Car, il y a beaucoup d’autres exemples plus visibles encore… ET on ne va pas s’en sortir (vu que des gens très cultivés et même de bon goût adorent Johnny aussi ;-) Il serait trop compliqué de se lancer dans des exemples précis…
    Pour avancer dans notre échange, il faudrait aussi (en plus), se lancer dans une définition de ce qu’est le bon gout ! ET là je n’en ai vraiment pas le courage…
    Enfin, je suis aussi le premier à apprécier la culture américaine dans ce qu’elle a de plus innovant, intéressant et dynamique… J’ai passé un peu de temps à San Francisco, ou j’ai apprécié les bons côtés. Et fréquenté / photographié durant de longues années des surfeurs / snowboarders / étudiants américains (et là j’ai vu le meilleur et le pire – plus de pire que de meilleur d’ailleurs)…
    On pourrait encore parler des Australien et des Néo Zélandais… encore une autre histoire ! Expérience vécue : il n’y a rien de pire que de croiser dans un petit village préservé du Laos, un groupe d’adolescent australiens, qui se comportent comme des barbares idiots (pas méchants certes), mais au comportement insultant et déshonorant pour nous autres occidentaux (faute d’un minimum de connaissance et de respect de l’autre et des la culture des autres)…
    Mais pour conclure… ne confondons pas les productions élitiste d’une certaine Amérique (celle que l’on aime, celle de Woody Allen, de New york, ou de la Silicon Valley), avec le reste de l’Amérique (et de l’Auustralie)…
    Il existe une Amérique rurale, plutôt inculte (par exemple incapable de situer l’Australie sur une carte) et qui n’a pour références culturelles principales que des séries idiotes et de la musique facile…
    Cette Amérique là existe aussi ! si si… Et je me demande même si elle ne serait pas majoritaire ? Cette France là existe aussi bien entendu. Mais pas à ce point…
    Cette Amérique a voté Bush deux fois de suite… et on se demande quel miracle à porté Obama au pouvoir (un accident probablement)
    Alors, oui, je crois qu’il existe une « autre » Amérique : un peu inculte, un peu obèse (même si à 94 kg je n’ai rien à dire la-dessus) et pas mal rétrograde…
    Je ne juge pas… je me borne à constater. Il font ce qu’ils veulent (peuvent), on n’a pas à juger !
    Mais concernant cette Amérique là : et bien je suis certain que ses goûts ne sont pas les miens… Alors peut-être mon erreur (mea culpa) : a-t-elle été de qualifier de « mauvais gout », ces goûts que je ne partage pas ?
    OK, je retire « mauvais goût américain » !
    Et je remplace ça par « des goût différents des miens »… Pour dire exactement la même chose sans choquer personne ! ! ! Mais chacun se fera son idée…
    Voilà ou mène le politiquement correct (encore une belle invention qui nous vient d’Amérique d’ailleurs)…

  11. En parlant d’iCal, en plus d’avoir eu la même vision d’horreur que JF en ouvrant l’application sous Lion, j’ai eu la mauvaise surprise d’avoir un agenda vide. Plus rien, plus aucun rendez-vous, le néant ! A moins que ce soit une incitation à partir en vacances, j’aimerais bien trouver une solution pour retrouver mon agenda et mes rdv… Heureusement qu’il y a celui de l’iPhone…

  12. J’aimerais rebondir sur les remarques précédentes en allant dans le sens de JF…
    En plus de goûts artistiques parfois assez « barbares » à nos yeux et à nos oreilles, les Américains doivent supporter au quotidien, des médias d’une rare vulgarité (TV et presse écrite), comme l’a démontré l’affaire DSK…
    Et que dire de la justice (primitive), de la police (brutale comme le démontrent pas mal d’affaires raciales)… Le taux d’incarcération y est l’un des plus élevés au monde.
    Oui les USA sont un pays assez vulgaire, en effet…
    Pour autant, il s’est crée des choses fantastiques la-bas, par exemple Apple, Google, Microsoft… Mais les dérives autoritaires de ces boîtes là, une fois qu’elle arrivent au somment, ne promettent rien de bon.
    Le syndrome 1984 est peut-être en germe en Amérique. L’avenir dirait si les aspirations démocratiques de ce grand pays sauront l’enrayer.

  13. Oui, si la classe et le raffinement venaient d’Amérique ça se saurait…
    Quand on parle du Sarko Bling bling, ne parle-t-on pas de Sarko l’Américain ?
    Il n’y a rien de chauvin dans ce constat ! Pas plus que de préjugés et d’ignorance : seulement des faits, assez couramment admis par tout le monde…
    SI encore on était désinformés à propos de l’Amérique, on pourrait parler de préjugés et d’ignorance… Ce n’est pas le cas !
    D’ailleurs en Asie, les blancs sont (grosso modo) considérés comme des barbares… ET par rapport au raffinement de la plupart des cultures Chinoises, Japonaises et autres : oui nous le sommes en effet ! Particulièrement le « nouveau monde ».

  14. Franchement moi je suis d’accord, les Américains sont vraiment vulgaires et ont un gout très primaires.
    Et les Africains ne sont pas bien malin en plus d’être de piètres travailleurs.
    Je ne parlerais pas non plus des Arabes qui sont tous plus ou moins des voleurs, même si j’en ai croisé deux ou trois qui essayaient de ne pas trop l’être.
    Et on pourra dire ce qu’on voudra, les Israélites sont quand même très intéressés par l’argent.
    Et les Français puent de sous les bras.
    Et les Allemands aiment l’autorité.
    Et les Japonnais mangent leurs enfants, tout le monde le sait.
    Et les mac users votent tous à gauche.
    Et… heu…
    J’ai oublié quoi ?

  15. Oui, ben évidement avec des raisonnements aussi stupides que ça… Vincent s’approche doucement mais surement du « point Godwin ».
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Loi_de_Godwin
    ET pourtant Vincent, c’est totalement absurde de vouloir nier les différences évidentes entre les cultures ! Qui sont variées et c’est très bien… Mais variées ne veut pas dires égales.
    ET on a le droit de choisir et de préférer une culture deux fois millénaire, de préférence à la vulgarité de la culture Américaine, qui est principalement le produit d’une industrie qui ne pense qu’au pognon (Hollywood, que fait des millions de dollars en flattant généralement les plus bas instincts de l’etre humain, avec des oeuvres faciles).
    Cela me semble évident qu’il existe a des différences évidentes de mentalité entre les différentes civilisations.
    C’est un fait. Il ne s’agit pas d’ailleurs de différences raciales (comme tu le laisse entendre sur le mode de la dérision. Mais de différences de civilisation, produites par l’histoire.
    Oui, la civilisation américaine et jeune et sa culture un peu « archaique »… Comme dans la Grèce antique il y a eu trois périodes, « Archaique », « Classique » et la dernière : « Décadente »…
    Oui, dans certaines civilisation d’orient et d’extrême orient le statut de la femme est celui d’un etre « mineur »… et l’on peut considérer cela archaique…
    Tout comme l’excision… A-t-on le droit de considérer que la pratique de l’excision c’est très bien ? Parceque c’est culturel et que toutes les cultures se valent ?
    Non, on est pas obligé d’apprécier toutes les cultures… Non, toutes les cultures ne sont pas « égales », ni aussi raffinées les unes que les autres…
    Non toutes les cultures ne se valent pas… L’Amérique est un mélange, un melting pot. ET l’on est pas obligé d’apprécier…
    La culture américaine est un intéressant mélange d’archaisme, teinté de puritanisme et de décadence… C’est intéressant. Mais on est pas obligé d’aimer ça !

  16. Cochon sur pomme on

    Hé ben!
    S’étrangler pour une « peau » , vous faites très fort !
    pour Vicent = tu as oublié  » Le Danois mord son maitre » ( Point Desproges assumé)
    Ne dit-on pas que les photographes regardent en profondeur, bande d’étrangleurs.
    Watch up to the skin deep
    http://www.youtube.com/watch?v=PPl8JCKxnUM
    Un peu de délire, pour une prise de chou pas triste!

  17. C’est du Raw de monsieur Bill…..lire la suite sur « Le Monde »de demain
    Cinq photographes attaquent Corbis
    LEMONDE | 28.07.11 | 15h33 • Mis à jour le 28.07.11 | 15h33
    L’agence Corbis, propriété de Bill Gates etc…….

Leave A Reply