web analytics

Week Cal HD : enfin des explications d’Apple !

15
BILLET PRÉC.
BILLET SUIV.

Affaire Week Cal HD, suite ! Je viens de recevoir un mail de son developpeur (« We’re in a catch22 situation now » ), qui vient d’updater la page consacrée à Week Cal HD. Car Apple aurait – enfin – fourni des explications.

En gros c’est à cause de cette fenêtre trop ressemblante que Week Cal HD aurait été « viré » sans explications… Mais le développeur affirme avoir suivi les instructions d’Apple en la matière et n’y comprend rien ! Pour ma part je trouve toujours cette façon de procéder scandaleuse et méprisante pour les utilisateurs… Notamment le fait qu’une application soit « virée » sans même qu’Apple avertisse son développeur, ou lui demande une modification (ce qu’il aurait fait immédiatement)…

Si j’ai bien compris : en Amérique on supprime d’abord, on s’explique ensuite ! A New York, comme à Cupertino, méthodes de cowboys ;-)

0000_screencopy_JFV_ 2011-06-17 à 17.23.39

BILLET PRÉC.
BILLET SUIV.

15 commentaires

  1. ok pour l’indignation.
    mais revenons un peu en détail. dans les contrats développeurs, il est indiqué que l’on doit pas utiliser les API et framework privée, uniquement les publiques. et que toutes apps qui dérogeraient, seraient supprimées.
    dans l’histoire, les lutins ont cru qu’une framework utilisé par cette app était privée (la raison, j’en sais rien. peut-être que c’était une privée devenue très récemment publique). donc suppression.
    maintenant, cela devrait rentrer dans l’ordre.
    quand aux méthodes cow boy, amazon et google suppriment apps et autres books directement sur ton téléphone, sans prévenir.
    bref, rien n’est parfait. et même si je trouve que Apple en fait trop en matière de protection, parfois, je me dis que c’est le prix à payer pour disposer d’applis de qualité.

  2. L’enjeu pour Apple est aussi moral et éthique. C’est du moins une attente de ses utilisateurs fidèles. On sait qu’il y a une tendance au borderline chez Apple, à vouloir dominer comme un ogre, et à tirer comme des cowboys, derrière une allure propre sur soi, devenue bien trop aseptisée. Il faut souligner cette tendance et la critiquer sans complaisance si on aime le génie d’Apple. Mais sans monter le problème en épingle avec des arrière-pensées anti-Apple. Le pouvoir ne rend pas forcément fou et irresponsable, même si c’est une tendance lourde de la nature humaine.

  3. Oui, les arrestations arbitraires et la loi martiale sont aussi écrites dans la constitution de certaines dictatures…
    Inutile de s’en émouvoir !
    Si c’est contractuel, c’est donc très bien, pas la peine de protester ;-)

  4. A ce que j’en comprend, cela confirme que cette suppression est totalement injuste, arbitraire, autoritaire… indigne de la confiance que l’on peut placer dans Apple.
    Il me semble donc 200% justifié de s’en indigner.

  5. Oh oui, c’est tellement scandaleux et injuste que l’application sera de retour bientôt, et qu’elle va très bien se vendre grâce au buzz probablement orchestré par son éditeur. Elle est pas belle la vie ?

  6. >Si c’est contractuel, c’est donc très bien, pas la peine de protester ;-)
    et tu sais pourquoi ils mettent l’interdictions d’utiliser les API/framework private dans les apps ? parce que ces buts de code sont en évolution perpétuelle ou qu’ils sont parfois supprimé/remplacés. apple veut donc pas que les devs s’appuient dessus pour des logiciels grand public.
    parce que si une API privée disparait, le logiciel ne fonctionne plus et nous ralons.
    régulièrement, des API privées deviennent publiques. c’est le cas d’un grand nombre depuis la naissance d’iOS.
    malheureusement, l’API utilisée pour ce logiciel a vu son API passé de private à publique il y a peu et les lutins d’apple ont été mis au courant trop tard.
    cette pratique me choque pas.
    par contre, interdire un contenu parce qu’il est à caractère licencieux, je me demande si il existe pas d’autres moyens.
    je suis choqué aussi quand amazon ou googles supprime des books/apps sur mon smarthone de manière unilatérale.

  7. @fyve : D’après la documentation d’Apple, cette API a été publiée il y a plus d’un an (cf http://developer.apple.com/library/ios/#documentation/EventKitUI/Reference/EventKitUIFrameworkRef/RevisionHistory.html#//apple_ref/doc/uid/TP40009663-CH99-DontLinkElementID_2 )! Ce n’est pas vraiment ce que j’appelle « il y a peu » et je trouve cela plutôt grave s’ils n’ont pas eu le temps de former leurs lutins en plus d’une année.
    Pour ce qui est de Google, le développeur aura toujours la possibilité de mettre à disposition son application (via des marchés alternatifs ou directement depuis son propre site). OK, il va perdre en exposition et en facilité de distribution, mais la survie de l’application reste possible.
    En ce qui concerne Amazon, entièrement d’accord avec vous.

  8. Bjr,
    Pour ma part, j’ai acheté une appli, j’ai réinitialisé mon ipad et je ne peux plus réinstaller WEHD… alors que je l’ai payé !!!
    Si j’achète une appli compatible Windows sur CD, je peux toujours l’installer quoi qu’en pense Microsoft.
    Dans le cas d’apple, c’est de l’abus de pouvoir.
    Dans ce cas pirater un film n’est pas illégal… puisqu’il n’a pas de support…
    N’y aurait il pas un juriste pour nous en parler avec une vue utilisateur. Je ne lis que des vues développeurs et du lien en APPLE et le développeur… mais qu’en est il du lien entre APPLE et du client qui verse tout de même une partie du prix à APPLE pour sa dispo…

Leave A Reply