web analytics

Philosophie amusante : images vides de sens

45
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Pour rebondir sur notre point de vue décalé de la semaine dernière (Bokeh, tarte à la crème, parmi d’autres… n’y voyez surtout rien de méchant) qui parlait de cette mode récente du « bokeh », voici quelques exemples d’images esthétiques et totalement vides de sens.

0000_screen_ 2011-06-04 à 16.39.02
Elles sont typiquement inintéressantes et représentatives de ce que j’avais voulu exprimer… Ce genre de compilations « cucul-la-praline », me fait penser à ces Powerpoint idiots répétant des listes de conseils de sagesse zen à deux balles ! Vous savez, on a tous reçu ces « présentations » qui s’échangeaient beaucoup par mail au début du siècle (de postes Windows désoeuvrés dès 17h, à murs facebook bavards après 19h) et qu’il ne faudrait pas confondre avec de la philosophie…

Cette réflexion autour du bokeh, va de paire avec une évidente « perte de repères artistiques », qui personnellement me saute aux yeux… Une « acculturation » galopante qui tendrait à élever une galerie Flickr au rang de « référence culturelle », pour qui se pique d’apprendre la photo en 2011… et tant qu’on y est : la pratique d’un « beau bokeh » au rang d’oeuvre d’art ? En effet, le niveau d’éducation artistique et littéraire est vraiment en chute brutale depuis les années 80, à l’image du niveau scolaire général, lire : Le Figaro - Le Figaro - Le Monde - SciencesHumaines.com.

Les maîtres de la photo doivent se retourner dans leur tombe. Citons, dans la même veine : l’astrologie propulsée au rang de science, la supersitition au rang de religion, l’accumulation de mantras tibétains au rang de philosophie et la « Star-Ac » au rang de conservatoire de musique… Pendant que la pratique de Google Earth laisserait à croire, que l’on connaitrait quoique ce soit à la Géographie…

 

Dorénavant, il est à craindre que tout soit dans tout, tout soit relatif et que tout se vaudrait ! Il n’existerait pas de hiérarchies et il serait même « mal vu » de tenter d’imaginer qu’il pourrait (éventuellement) en être autrement.

Donc qu’un joli bokeh pourrait justifier à lui tout seul, que l’on s’intéresse à certaines photos floues. Voilà ou voulait en venir ma petite démonstration « philosophico esthétique » (pour mémo l’esthétique étant une discipline de la philosophie, s’intéressant à la question de l’Art. Comme l’épistémologie s’intéresse à la question de la science)…

Je prétend que les 70 images que je vous invite à visiter ce soir, n’intéressent vraiment personne, du moins en tant que photos. Le bokeh n’a pas de sens en lui-même, donc n’a pas vraiment d’intérêt en tant que tel (relire mon précédant article et les nombreux échanges en commentaires)…

Dire que c’est ce genre d’images, qu’internet nous présente comme références… J’y relève au passage, une curieuse propension a photographier des bouteilles de Coca et de Vodka, je me demande bien pourquoi. Avouez que c’est drôle et ce n’est pas la première fois… N’allons pas jusqu’à imaginer qu’il s’agirait d’un moyen subtile de faire passer des publicités subliminales et que la galerie serait l’oeuvre d’un machiavellique publicitaire expert des réseaux sociaux ? Amusante idée non ;-)

A moins qu’il ne s’agisse tout simplement d’un signe de vulgarité ? On photographie au premier degrés une bouteille de Coca parcequ’on a vraiment pas trouvé de meilleure idée. Avouez que c’est nul. Il ne s’agit même pas de dénoncer l’omniprésence d’un produit mondialisé à la façon du Pop Art et d’un Warhol qui peignait au second degrés, des boîtes de soupe. Ici, on prend le produit le plus banal, juste par manque d’imagination.

Non vraiment ! Toutes ces images n’ont banalement aucun sens, aucun goût, aucune saveur… C’est le « prêt à penser » de la photo mondialisée. On ne s’étonnera d’ailleurs pas, de retrouver sur Fotolia pas mal d’images avec « bokeh ». Par mimétisme, des photographes de seconde zone y déposent des images « au kilo », inspirées par l’environnement publicitaire ambiant (le professionnalisme en moins)… 

Je me demande même, si je ne préfèrais pas encore le HDR (dont on se moque souvent ici). La laideur à toujours un charme qui manque à la banalité proprette.

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

45 commentaires

  1. Si le bokeh est à la mode c’est que il redevient accessible à des personnes qui pendant longtemps jouaient uniquement avec des compacts numériques à petits capteurs. La déferlante 5D est passée la dessus, ça passera.
    Alors certes, cette mode est un peu gavante, mais de là à partir en coup de gueule sur la baisse du niveau culturel, c’est une simple forme du « la jeunesse fout le camp » qui se retrouve même dans les écrits de la Grèce antique… Svp épargnez nous ce discours (de vieux) !
    Le bokeh est un outil parmi d’autre dans la trousse à outils du fabriquant d’image, point. Une dernière chose : il peut avoir du sens en renforçant le caractère, angoissant, surnaturel, évanescent d’une image…

  2. Désolé mais l’inculture crasse des jeunes est flagrande !
    Ce n’est pas un discours de vieux, c’est le discours que je partage d’une génération qui a grandi dans les années 70, a une époque ou l’école, le collège et le Lycée donnait encore une change aux élèves de se cultiver et de sortir plus intelligent qu’ils n’étaient rentrés…
    Aujourd’hui les « moins de 30 ans », sont juste « totalement incultes » !
    C’est dramatique, c’est absolument inconstestable !

  3. Alain GPosté le

    Oui, l’absence de référence de pas mal de jeunes photographes amateurs se retrouve d’ailleurs dans le choix des sujets photographiés…
    Comme ils n’ont pas d’idées, pas d’engagement, pas de combats, pas de maitres, pas de modèles, ils se contentent de s’intéresser à ce qui les entoure !
    Ce qui me trouble c’est la passion qu’ont les gens pour photographier leur chat, ou leur voiture (quand leur copine est pas terrible ou est fatiguée de servir de modèle).
    C’est totalement pathétique : les moustaches de mon chat photographiées au 35 mm f/1.4 ! C’est le type d’image ridicules et inutiles qui me glace…

  4. si si discours de vieux arcbouté sur ses conviction je suis né en 72 je suis aussi un « vieux » mais conscient que vous avez un discours de « vieux » ;) culture différente ne veux pas dire inculture ;).
    une image peut être belle sans forcement avoir un sens.
    Le monde change il faut s’adapter ;) ce n’est pas agréable je préférais aussi avant ;)
    les jeunes incultes auront sans doute le même discours à 40 ans ;)

  5. Je me considere comme jeune (27 ans).
    Et meme si en général je suis assez d’accord avec les papiers de JF sur ce coup la je le trouve tres dure.
    Je ne suis pas en train de dire que ces photos sont génial ou digne d’un interet incontestable, je ne suis pas tres fane du BOKEh, mais la jeunesse d’aujourd’hui n’est pas inculte, elle a ses combats, sa propre culture, qui certe ce coupe énormement des ^fantomes^ du passé mais sa culture quand meme. Nous avons grandis dans le monde de l’instantané et de l’abondance, on nous a nourris a la merde depuis tout petit (music, video), et je vous rappelle que c’est votre génération qui l’a fais alors ne vous étonné pas si aujourd’hui on cherche a ce fabriqué de nouveau reperes que ce soi artistiquement ou autre.
    Ne croyez pas que je sois aigris, au contraire je trouve ce débat entre génération tres interessant mais n’oubliez que nous sommes vos enfants et que nous allons construire quelque chose comme vous l’avez fais.

  6. ahah ! Excellente chronique JF. Une fois de plus tu touche le truc qui fait mal… On se régale de tes coups de gueule.
    Macandphoto est vraiment un site avec un truc en plus

  7. Non, willynova, c’est la génération des vieux de 68 qui a tué la culture, le gout du travail et la créativité !
    La génération suivante (celle de JF et la mienne qui avons entre 35 et 45 ans disons), sommes la dernière génération a avoir bénéficié de l’éducation et des valeurs de la première moitié du 20 em siècle…
    Ensuite ce fut le n’importe quoi ! Les programmes scolaire des années 80 et 90 et le niveau moyen étaient en dessous de tout !

  8. Il est vrai, je suis desoler de vous avoir rajouter 10-20 ans.
    Tu parlais du gout du travail, je pense que ma génération la, en tout cas autour de moi ( moi y compris ) on a vraiment envie de travailler vu le galere qu’on a pour le faire, je peux te dire que l’envie est la. Pour ma part qui suis sortis du systeme scolaire assez jeune j’ai meme dus changer de continent pour avoir la chance de réussir dans ce que j’aimais.
    Je trouve qu’on redeviens une génération de voyageur et d’aventurier ( on ne parle jamais de ces jeunes francais qui quittent la france par milliers ), on est tres connecté sur le sur le monde et on a envis de le découvrir, au final je penses que la jeunesse actuel vas construir quelque chose qui auras de la gueule ( en tout cas je l’espere fort ).

  9. Merci Willynova pour cette intervention !
    J’ai 24 ans, j’ai une culture photographique sans conteste plus élevée que bon nombre de mes « jeunes » amis, mais que leur reprocher, il y a tant d’autres sujets auxquels s’intéresser… De même que je connais bien plus de choses à ce niveau que le photographe professionnel de mon village d’Indre et Loire, qui a un sens artistique proche du néant selon moi…
    Oui je trouve aussi que notre culture part en couille, que l’on devrait pouvoir « s’éduquer » culturellement quatre fois plus lors de notre passage dans le scolaire. Mais il y a tant de choses que « vous » ne comprenez pas, et que vous ne reprochez après l’avoir vous même fabriqué. On vit dans le monde que vous nous avez laissé… (Merci d’ailleurs…… ;-)
    Et quand les initiatives pour changer dans une voie qui nous est propre arrivent, votre génération nous les rejette.. Avec toutes sortes de prétextes et surtout d’incompréhension de nos demandes. Bon, il faut aussi dire que les formulations laissent bien à désirer, et que l’intelligence de certaines font défaut… ;-)
    Le bokeh et ses discussions passionnées, va-t-il être bien rond, mon objectif a-t-il des lamelles comme il faut, etc… Je ne les ai jamais faites, et force est de constater que dans les forums et autres, ce ne sont pas des jeunes, mais aussi des « vieux » de 40-50 ans qui redécouvrent la photo. Mais que voulez-vous ! Dans mes prestations, je discute parfois avec des gens qui s’intéressent à mon matos, à la photo… Qu’est-ce que je m’emmerde parfois dans ces discussions !! Mais cela ne change en rien que la personne est 50 ans (dans mes prestas ça arrive plus souvent…) que 20 ans !
    Après ce n’est qu’une expérience que je n’extrapole pas en vérité, mais j’ai rencontré plus de culture artistique dans mes connaissances jeunes que dans mes « anciens » favoris… Alors, qu’en penser ? La photo s’est énormément démocratisée, il y a forcément plus d’amateurs sans prétention qu’avant, alors qu’avant cela restait bien plus « caché » au contraire des travaux professionnels. Mais croire que toutes les galeries inintéressantes FlickR sont l’oeuvre des jeunes………. (ce n’est pas non plus ce que tu dis, d’ailleurs) Je peux t’en montrer des biens laides et sans fond de personnes plus âgées…
    Il ne faudrait pas confondre la génération Justin Bieber et consort (merci les businessmen de votre âge…!) et la façon dont elle va évoluer ensuite. Même si ça fait peur… Tous ne resteront pas si cons… (si je peux me permettre). J’ai écouté Blink 182 et Sum 41 (même Céline Dion et « Alliage » quand j’étais très très jeune, avant de découvrir Django Reinhardt, The Doors, Ernest Ranglin ou Calexico..
    Et puis, avec tous ces amateurs qui découvrent la photo, quoi de plus normal que de commencer par son chat… Bon, je ne l’ai jamais vraiment fait, je préférais les enfants dans les parcs, mais bon…. Parce que les Natures Mortes des grands maîtres de la peinture sont quoi ? A part un travail technique de la lumière et de la façon de la peindre ? Les premiers daguerréotypes sont-ils vraiment si intéressants que ça, en dehors de leur analyse à posteriori pour leur importance historique ? (Ilas avaient pour eux leurs contraintes techniques, c’est sûr..)
    Je n’ai pas l’impression que ces 70 images soient autre chose que l’application pour l’exercice de nouvelles connaissances, ou la simple envie d’avoir une image jugée esthétique de quelque chose de quotidien. Pourquoi voudrais-tu qu’ils aillent plus loin ? Plein d’autres jeunes s’occupent de votre relève, soyez sans souci.. Un philosophe ou sociologue pourraient en déblatérer des heures de ces 70 images. Et ce serait peut-être plus intéressant que cet article…
    Bon, ptite pique de fin JF, héhéhé, mais surtout merci d’offrir ces sujets de débats. Même si de tps en tps ça fait un peu « je ne comprends pas les jeunes et je leur reproche ce que les médias m’en rapportent tout en critiquant leurs sources d’information et d’éducation qui sont celles sur lesquelles je m’appuie pour les juger… » Mouais, un poil plus complexe, mais tout de même…
    Il y a tant de jeunes photographes talentueux, bien plus que moi, que nous, avec un sens si développé du fond et de l’esthétisme au service de ce fond, qui m’impressionnent tous les jours… Et je suis bluffé par des jeunes à la culture débordante régulièrement. Comme je suis effaré du manque de cette culture chez d’autres jeunes… plus ou moins jeunes.. Bon je m’arrête, bon courage pour tout lire !

  10. Et PL, je ne sais dans quel monde vous vivez, mais des gens de votre génération qui ne sont ni sorti plus intelligents ni ne le sont devenus ensuite, ça court qd même les rues…
    Il ne faudrait pas confondre son cercle et ceux que l’on ne connaît pas en le reportant sur une autre génération. Regardez à côté de vous… Elle est où la culture profonde ??? L’ouverture vers les autres ?? La conscience de l’environnement ?? Je continue, ou ….? Enfin, c’est tout de même flagrant aussi !
    J’ai plus l’impression que c’est de toute façon qu’une histoire de petit cercle qui existe encore et encore à chaque génération (et là, vraiment merci pour vos transmissions positives !!). Mais il est sûr qu’ajouté à la libéralisation croissante et à la culture du gratuit, ça fait plus peur pour le futur, donc envers les jeunes…

  11. francoisPosté le

    Discours rétrogade au possible.
    Les futurs maitres seront au moins passé sur Flickr et oui ils auront expérimenté avec le bokeh…
    Je n’en reviens pas de tant de fermeture d’esprit.
    Encore un peu et le prochain article pronera un retour a l’argentique et a la chambre et nous pourrons rire ensemble du nom de ce site et de tous ces jeunes qui ne connaissent que le numérique.

  12. Et beh…
    Une autre remarque aussi, générale sur le fond que doit revêtir selon JF les photos : De quelle photographie parlons-nous ? Parce que certaines se veulent à vocation esthétique, d’autres informatives, d’autres « artistiques » (entendre : démarche intellectuelle comme étant le principal attrait de la photo)
    Ds un cas de volonté purement esthétique, encore que la volonté « d’esthétiser » son quotidien puisse révéler des choses, pourquoi crier au loup ? Tu préfères des photos de famille esthétique, avec un portrait et son joli « bokeh », ou des photos plates, ternes et mal composées ?
    Tout le monde ne fait pas des photos pour l’info, pour les voyages ou autre. La captation du quotidien est aussi un thème cher à certains grands photographes, et certains artistes usent de l’esthétisme pour faire passer certains messages. Alors quel est finalement le problème avec ces amateurs de bokeh et de photo de bouteilles de Smirnoff ? Autant les photographier en soignant son image, non ? C’est finalement révélateur d’un peu de culture de l’image, au contraire…
    La précédente réaction est aussi révélatrice de cela… Qui dérangent-ils vraiment ? (Et je ne parle pas de ceux sur Fotolia…)
    Moi j’aime toujours ton Blog, héhé, mais il est vrai que parfois, tu sembles juger à l’emporte-pièce, ce qui déçoit vu d’autres raisonnements publiés et plus construits. Mais dans tous les cas, et c’est ce pourquoi je t’apprécie tjs autant, tu donnes tes sources, tes arguments en faveur et ceux en défaveur. Et ça, c’est beau ! Et rare… :-)
    Bon weekend !

  13. En fait ce qui m’ennui dans ces 70 photos, c’est qu’elles ne veulent absolument rien dire…
    La gratuité à l’état pur. Lorsque la « forme » compte plus que le « fond » : c’est le drame de notre époque… et une conséquence normal (à laquelle il fallait s’attendre), de la démocratisation des moyens de diffusion.
    Je ne crois pas que mon discours soit rétrograde…
    je pense qu’il est justement dans l’air du temps, c’est tout. ET l’air du temps ne plait pas à tout le monde. C’est normal.
    Pas grave… désolé d’en avoir « réveillé » certains, au point de leur gâcher la journée.
    Je rappel que la lecture de ce blog reste totalement facultative !

  14. Salut à tous,
    moi je n’ai aucune formation photo, ni d’art et je trouve JF un peu dur. Effectivement, la collection des 70 photos sont pas d’un intérêt hallucinant mais elles ont le merite d’exister. Et oui effectivement internet permet à des inconnus de pouvoir se faire connaître, quelque fois c’est pas très heureux, mais c’est comme ça. Juste un exemple, cherchez sur Flickr, le nom de SPARTH, et perso je trouve ces photos magnifiques.
    Donc oui JF, le bokeh est une mode, elle passera surement et puis si elle passe pas, comme tu le dis si bien, ton blog reste facultatif à lire, flickr l’est tout autant.

  15. J’ai 40 ans dans 3 semaines, et j’aime ce type de photo à faible profondeur de champ. Que ce soit avec le 50mm f/1.4 ou le TS-E 90mm, je me régale. Certaines ont des sujets peu intéressants, mais il y en a certaines qui ont un certain aspect graphique qui ne me déplait pas.

  16. ArnaudPosté le

    Bien d’accord avec JF, on nous sert de la soupe avec ces images… formatées, normalisées, aseptisées, qui deviennent la norme.
    Pas une, ne montre quoique ce soit d’intéressant ! Et tous ces gens croient qu’ils font de la photo, simplement en achetant un 50 mm 1.8.
    Par contre, la photo me passionne, quand elle délivre un message, quand elle est forte, quand elle raconte une histoire. Le reste est aussi insignifiant que des chansonnettes.
    ET j’aime bien ces débats ! Il n’y a qu’ici qu’on peut avoir ce genre de discussion.

  17. J’ai 30 ans, fais parti des gens encore cultivés, mais j’avoue en connaitre plus en peinture qu’en photo.
    Graphiquement, désolé JC mais je suis loin de trouver le bokeh si inutile que toi. J’aime. Pas parce que c’est une mode, mais parce que la pdc m’a toujours attiré.
    Par contre oui, ces 70 phois sont graphiquement équilibrées mais sans aucun intérêt en terme de photo on est d’accord.
    Ce que je déplore depuis que je te lis, c’est que je vois beaucoup d’article de ce style, alors qu’il serait tellement plus judicieux d’instruire les incultes.
    Pourquoi pas plus d’articles littéraires, donnant les références, TES références en terme de photographie. Ou encore des analyses de photos, de bonnes photos, comme tu le fais dans la presse papier.
    Ça serait nettement plus productif et satisfaisant non?

  18. « En fait ce qui m’ennui dans ces 70 photos, c’est qu’elles ne veulent absolument rien dire… »
    Trop catégorique et trop absolu comme appréciation…
    Cela dépend (peut dépendre) du contexte dans lequel elles sont utilisées, et du texte con qui va les accompagner…

  19. Beau quai taquinPosté le

    Citation:
    [Pas une, ne montre quoique ce soit d'intéressant ! Et tous ces gens croient qu'ils font de la photo, simplement en achetant un 50 mm 1.8.]
    Pan!
    http://www.macandphoto.com/2011/06/bokeh-suite-joli-et-vide-de-sens-.html#comments
    pffft! Ces jeunots qui prennent un 50 1,8 pour une banale photo de touriste et semblent redécouvrir le contre-jour.
    Moi, je dis que des pinces à linge de couleur au premier plan ça aurait raconté une foutue histoire, et que t’était bon pour la FIAC.
    je taquine.

  20. Bonjour, je vous lis depuis longtemps et je dois avoir que je suis très déçu par cet article. Je trouve que dans ces 70 photos, il y a du bon et du moins bon, un peu comme partout.
    J’ai l’impression (amère) que vous voulez opposer les photographes de métiers aux photographes amateur, en soulignant leur soit disant « acculturation », afin de mieux vous gargariser de votre statut de professionnel.
    Autant je suis heureux de pouvoir apprendre de professionnels, par votre blog ou d’autres, quand les avis sont explicités, autant les jugements de valeurs gratuits, accompagnés d’un « c’était mieux avant » me font doucement rire.

  21. RenaudPosté le

    Je ne comprends pas ce débat…
    Le bokeh, c’est comme une photo nette, ou bien composée, ou bien cadrée…
    Ou un bon appareil, ou de bonnes optiques
    Ou un filtre polarisant, ou un très grand angle
    : pas un but en soi, mais ça aide et ça inspire.
    Pas terrible quand c’est juste un effet gratuit, so what ?

  22. Exact Renaud… En plus, si vous prenez l’image du mégot de cigarette, net dans le caniveau et avec une Pdc très très réduite avec une voiture en arrière plan, tu prends cette photo comme l’une des composantes d’un reportage sur le monde urbain, sortie de boîte, ou solitude nocturne, et tu as une des images de la série.
    Seule, elle est « inutile » mais l’auteur n’a pitet pas besoin de se sentir utile, accompagnée d’une légende et d’autres photos cohérentes, en quoi est-elle inutile ?
    Ton jugement semble en effet rapide et pas réfléchi, je trouve, JF.
    Je prends une de tes photos toute seule, je la mets sur un blog en disant : « bon, alors les photos de rizière, c’est bon, on connaît. Les photographes qui croient qu’ils ont besoin de voyager pour faire des photos intéressantes, pfff……  »
    >>> Serait-ce vrai ? Pour certains pitet, mais ce serait faux dans l’absolu. Ds ton jugement, tu es les « certains », mais je crois que tu es dans le « faux » qd tu juges comme cela…

  23. FlodinePosté le

    Entièrement d’accord avec toi Jean-François, sur tous les points! Et ça fait du bien de le lire, même si la constatation est navrante (tout autant que l’orthographe de ceux qui prétendent ne pas être incultes…).

  24. Je suis de l’avis de JF moi aussi…
    Et je ne vois pas ce qu’il y a de si choquant dans cet article, l’idée est toute simple :
    une photo sans intérêt, restera une photo sans intérêt : avant ou sans Bokeh ! ! ! Et ces 70 photos le sont (sans intérêt)…
    Je ne comprends pas la hargne de certains…
    Maintenant je suis sûr, que si le bokeh renforce l’idée et l’ambiance d’une photo (parfois, ça peut être le cas), JF saura l’utiliser, comme tout le monde.

  25. Ce n’est pas parce que les « vieux » ne comprennent pas toutes les cultures des « jeunes », qu’il n’y a plus de culture !
    Et certes, on peut voir beaucoup de photos insignifiantes actuelles, mais c’est tout simplement parce que les photos insignifiantes du passé ont été oubliées…

  26. Moi j’aime bien ces photos mais je les prends pour ce qu’elles sont. De la photo commerciales qui demain sera has been, oubliée et c’est cela le pire. Perdre du temps pour faire des photos que tout le monde, demain, aura oublié.
    Parce que chers internautes, que vous soyez pour ou contre M.Vibert, demain vous tous aurez vus des centaines d’images, des videos d’articles sur internet. La memoire vive de notre cerveau multimedia étant très limitée, ces 70 photos seront perdues à tout jamais. On se dire selon, ah oui c’est bien ou ah non, c’est nul. Et puis on passera à autre chose. On pourrait aussi parler de la « gratuité » de ces photos car pour ma part, je ne crois pas à la gratuité. Je vous recommande l’excellent livre de Marcel Mauss, essai sur le don pour éclairer votre opinion à ce sujet.
    Je trouve que sur le fond M.Vibert a raison même si je le redis, ces images sont techniquement bonnes et esthétiquement me plaisent.
    Mais la vie étant courte, je ne perdrais pas mon temps à faire de telles images qui, en cherchant un peu sont identiques à des milliers de clichés sur flikr, fotolia et autre banque d’image (presque) gratuite.
    D’ailleurs en allant sur ces sites photos, je suis souvent étonné de voir que des gens passent leur vie à poster des photos qui doivent leur prendre du temps?
    Dans quel but?
    Parce que chers amis photographes, ce sont les photos de Cartier Bresson, Diane Arbus ou tout autre photographe de cette trempe, dont vous vous souviendrez et pas des 70 bokeh.
    Merci M.Vibert pour votre blog. Go on.

  27. Je suis d’accord, plutôt que de critiqué un outil (le bokeh), et de clamer une pseudo inculture des jeunes (qui en partant d’un sentiment personnel est juste une absurdité, svp arretez cette rengaine vieille de 2000 ans !), pourquoi tu nous montre et parle pas de tes références, des photos qui t’ont formé en tant que photographe, des gens qui t’influencent, je vois pas beaucoup de ce type de post dans ton blog (que j’aime bien !).
    Pour ce qui est du sens de ces images je suis pas d’accord : elles sont sortis de leurs contextes, c’est tout. Je suis sûr qu’on pourrait dire que certaines de tes dernières images sont « vide de sens » si on les sors du contexte de ce reportage/essaie de matos au vietnam.
    Par exemple, je trouve que celle de la balançoire (une parmi la galerie de 70, ici critiquée) renvoie bien à l’enfance, que la palette pauvre, d’un vert fané nous projette dans une certaine tristesse, alors que le fort bokeh pose bien la question du souvenir altéré : des fantômes de notre enfance.
    C’est pas ce que j’appelle vide de sens, cette photo, elle me parle, le bokeh contribue à son sens. Et j’en parle à partir d’un regard rapide sur la galerie hier.

  28. Je ne crois pas que le thème du débat soit « pour ou contre JFV »… Mais uniquement que perdre du temps sur des gens qui perdent le leur sur des choses dont finalement nous n’avons que faire… en généralisant… Quel est le but de cette dénonciation d’inutilité ?
    Merci Dont pour ces remarques que j’aurai aussi voulu faire..!
    Un merci plus sarcastique d’ailleurs à Flodine pour cette remarquable phrase classique de l’orthographe défaillante sur les forums ou autre place web, ce terrain glissant est sans intérêt et en plus, sur trois phrases, arriver à la caler…! Quelle intervention… utile ?
    D’ailleurs nous sommes tous d’accord, la photo sans intérêt est sans intérêt en effet ! Pour nous ici ! (Enfin, visiblement pas tous). Mais les dénoncer ainsi, bon… So what ?
    Je suis assez d’accord avec Etienne lorsqu’il parle des photos merdiques du passé oubliées. Tout comme les photographes du dimanche font aujourd’hui du Bokeh un but, d’autres le faisaient pour le N&B ou encore l’arrière-plan floue (qu’on appelait donc pas bokeh, ce que je croyais il n’y a pas si longtemps encore réservé aux photos de fleurs…useless… ;-).
    C’est l’essence même de la photographie d’être diverse. Et accessible. C’est aussi pour cela que son acceptation dans le monde de l’art a été si tardive et est encore contestée. Et tant de visions cohabitent… L’esthétisme, l’info, la réflexion, la « photocopie du réel » (souvent très hautains, eux, et pourtant défenseur d’une cause fondamentalement impossible…). Pourquoi se tirer dans les pattes entre disciplines ? Tout comme font bcp « d’humanistes » envers les « paysagistes » ou autre ?
    Parler ainsi du bokeh, en généralisant sur la culture des jeunes dont vous ne saisissez rien de plus que les grandes tendances populistes qui de tout temps n’ont jamais plu aux « élites » artistiques, journalistiques (quoiqu’aujourd’hui on se le demande) ou autre, dont vous faites partie, je tenais à vous dire que cela fait en effet un peu « Elite auto-proclamée archaïque et même un peu gâteuse ». Sans hargne aucune… ;-)
    Mais rendez vous tout de même compte que vous ne savez ni ne comprenez pas tout, et que l’ignorance d’être ignorant est bien pire que de s’acheter un 50 f1.4 pour « rien » d’autre qu’un joli flou… C’est cela qui me dérange pour ma part. Le bokeh aussi, mais FlickR m’emmerde… Alors je le laisse de côté..

  29. Beau quai taquinPosté le

    Jlouis
    Paradoxe = il est en grande partie convenu que la phto se serait hissée comme « art » avec la réaction aux tendeances pictorlisme et autre  » interprétation » via la « stragiht photography » avec des Paul Strand et consort.
    Et que la peinture est arrivé à butoir et en sort avec l’hyperéalisme.
    Dont en poussant le raisonnement dans ses extrêmes « la vraie photogrphie » se devant d’aucune déviance « romantique » , et d’aucune gratuité, le seul VRAI photgraphe pouvant prétendre à  » l’art’ serait….. le telescope spatial Hubble! ;o)
    Voilà qui devrait déglonfler pas mal de certitudes et de chevilles.
    Taquinerie questionneuse = les effets gratuits de bokeh, virages, et autres, seraient à la photo ce que sont les calendres de Cadillacs à l’aérographe en peinture ?

  30. Personnellement les photos floues m’emmerdent totalement (moi aussi)… Effet esthétique pour cacher la misère de l’inspiration de photographes du dimanche, sans aucune créativité, sans idées, sans rien à raconter !
    Mais c’est pas grave ! C’est juste un point de vue, pas une condanation : chacun est libre d’occuper ses dimanches comme il veut. Il n’y a pas de soucis… Mais de grâce laissez-nous donner notre avis et trouver vos photos nullissimes ! Rien de méchant, il n’y a pas mort d’homme.
    Par contre au delà de ce point de vue sur le bokeh, ce qui me surprend en lisant les commentaires, c’est l’intolérance (et la colère apparemment) de certains, dès que l’auteur de cet excellent blog émet une idée en dehors du « mainstream » : une idée un peu différente différente de la « pensée ambiante », « pensée unique »…
    Bref : JF, ne te laisse pas intimider : exprime tes idées, elles sont un excellent aiguillon qui permet une discussion passionnante !
    D’accord ou pas d’accord, tel n’est pas le problème…

  31. 1. C’est 70 bouses. Si on se place du point de vue de tata Ginette il y en a une ou deux qui pourraient lui plaire, peut-être.
    2. Qu’est-ce que c’est que cette dérive blablabla jeunes/vieux ? Consternant. Les anciens et les modernes re-blablabla. Minable.
    3. Y’a des coups de pied dans le cul qui se perdent !
    PS. 4. JF ne change rien.

  32. Vive le débat serein et le respect mutuel.
    je serais curieux de voir comment aurais tourné la discussion autour d’une mousse avec des gens qui ce regardent dans les yeux et qui doivent assumer ce qu’ils disent.
    L’ecran ne vous protege que dans votre tete.

  33. Merci à tous pour vos commentaires ! C’est très intéressant et certains commentaires me surprennent. ET j’aime bien être surpris
    Aucun soucis, pour discuter face à face, en ce qui me concerne…
    Peut-être serait-il mieux que certains affichent un lien vers leur propre site et leurs productions personnelles, ce qui enrichirait le débat.
    Mais ce n’est pas obligatoire. D’ailleurs je n’oblige personne à s’enregistrer, ni à s’identifier avant de commenter…
    Tant que tout le monde restera correcte, cela restera la règle ici… J’espère ne jamais avoir à faire autrement.

  34. J’espère aussi, c’est ce qui est si bon sur ton blog !
    J’aimerais bien boire une mousse aussi. Venez donc me voir, à Lille, elle est tout de même pas mal ! Et puis pour un jeune, c’est moins cher… ;-P
    Qlq dernières remarques :
    - Nona : à ton point 2, tu ridiculises la dérive vieux/jeunes, à ton 4ème point tu demandes à JF de ne rien changer…. La dérive n’a pas dérivé, elle était dans l’article de départ….
    - Phil, je suis assez d’accord avec toi, mais je ne comprends pas bien en quoi l’idée sort du « main stream »… De mon point de vue, j’ai plutôt l’impression d’être en plein dedans, ce qui justifie mes interventions.
    (Merde, je n’ai pas tant écrit pour rien..?? ;-)
    Pour côtoyer des mondes assez différents et en faisant parfois le grand écart entre eux, j’ai du mal à saisir l’idée même du main stream… ? Bon, il y a la masse et les « 20 minutes », mais il y a une grosse pensée dominante dans chaque catégorie socio-professionelle… Ca ne la rend pas plus intelligente, ni plus originale… si ?

  35. Tout à fait d’accord avec tout et tout le monde (le consensus érigé en tant que vertu journalistique ne serait-il pas à la critique ce que le « bokeh à tout va » est à la photo de qualité?).
    Juste un commentaire sur la course effrénée au piqué qui est pour moi aussi bête que le bokeh overdosé. La netteté totale n’est pas toujours indispensable. Avec du grain, un peu de vignettage et une MAP un peu molle, on arrive aussi à de grandes photos et des portraits flatteurs/beaux, non?

  36. C’est amusant :-)
    Je suis un photographe du dimanche, dans la catégorie jeune, et « inculturé ».
    Sur ces 3 points je travaille. En photo j’exerce ma technique et mon oeil à cet art, mon âge évolue comme chacun et ma culture, il me faut la construire au quotidien en échangeant autour de moi, en allant à des expos et en me documentant principalement sur le web.
    Le bokeh j’en ai fait, notamment lors d’essais en macro, j’aime bien cet effet mais il est vrai que les débats type « lequel de ces deux cailloux a le meilleur bokeh ? » ou même l’appellation « meilleur bokeh » ne m’intéressent pas.
    Je reste au niveau terre à terre du photographe du dimanche qui veut juste prendre plaisir à faire des images et surtout sans prétention !
    Le débat suite à cet article, je pensais qu’il serait purement stérile car l’idée même d’un débat « pour ou contre le bokeh », au même titre que « pour ou contre le flash » ou pour ou contre les toits en zinc ou les verres en pyrex n’a aucun intérêt.
    C’est une composante de l’image, mise en valeur ou non, selon les cas, parfois c’en est le sujet, parfois juste un medium mais qu’importe. On ne va pas juger le bien fondé d’une technique mais plutôt de l’adéquation entre son utilisation et le sujet, son apport, son intérêt pour porter le sujet.
    En prime, avec une petite pique de provoc’ sur le clivage jeune/vieux, tu as fini d’ouvrir grand la porte aux Trolls…
    Pourtant, j’ai été surpris, le débat a parfois sauté le fossé que tu avais toi même creusé pour nous piéger :-)
    Pour en revenir au 70 images, je ne serai pas aussi catégorique que toi. Typiquement la grille, je la trouve très graphique. Mais ces images s’arrêteront certainement au stade de fond d’écran ;o) (stade que mes propres productions n’ont pas nécessairement atteint, pas même sur mon écran !)
    Je fais bien le distinguo entre image et photographie. La culture actuelle est celle de l’image, à outrance parfois. Parmi ces images, je ne doute pas que subsistent quelques photographies (de qualité donc) qui sauront traverser le temps (comme l’ont fait remarquer d’autres avant moi).
    Je suis d’ailleurs tout à fait d’accord avec cette thèse d’essais purement techniques qui se retrouvent propulsés sur le web par simple facilité sans plus de prétention.
    Mon compte flickr en est une illustration parmi tant d’autres ! A titre d’exemple, quel intérêt à une telle image ou celle-ci à part jouer du bokeh et m’essayer à la macro pour la première ou faire une pose longue pour la seconde (et encore… limite) pour juste témoigner d’une scène ?
    Dans tous les cas, elles m’apportent la satisfaction de correspondre à ce que j’ai vu et me faire ressentir une sensation proche, bien que moindre, de ce que j’ai ressenti devant la scène réelle. Dans ma pratique égocentrique de photographe du dimanche, ça me suffit. Si elle peut plaire, c’est juste un plus.
    Pour un photographe professionnel, je pense que le débat est tout autre car pour sortir du lot et (sur)vivre, il lui faut justement proposer une interprétation différente des stéréotypes. Auquel cas, suivre le moule de flickr et compagnie n’a aucun sens mais il ne faut pas le rejeter non plus car souvent ça fera partie de la « culture » du client…

  37. A la limite je trouve des jolies couleurs à ta première photo… Pas grand chose d’original, mais joli photo (quoiqu’assez banale).
    Par contre la seconde n’a vraiment aucun intérêt.Est-ce vraiment la peine de la faire ? En tous cas, la montrer sur Internet me semble excessif

  38. Heureux que tu aies trouvé ton compte Molusk ! (Le nom le plus rigolo que j’ai eu à écrire sur le net… Encore que… Bon, je ne sais plus.. ;-)
    En effet, la première photo est très sympa, pour décorer elle est très réussie d’ailleurs, ma famille aimerait sûrement que j’en fasse des pareilles… La seconde, j’ai aussi du mal à saisir l’intérêt, même d’un point de vue purement esthétique.. Mais en effet, FlickR est aussi un lieu de partage communautaire, que cela porte sur la technique photo ou sur les lieux pour eux-mêmes. Alors… Chacun son truc !
    J’apprécie grandement ta manière d’aborder le débat… ! En apportant des propres exemples, etc… Si tout le monde tentait de participer sur ce ton, quel plaisir cela serait… Surtout dans d’autres blogs, où ce n’est même plus la peine d’essayer…!
    C’est dur le virtuel pour s’exprimer, avec toutes les composantes d’une discussion « normale » qui nous manque, et la présomption si facile…
    Merci JF ! ;-)

  39. GG : montrer cette photo sur internet te paraît excessif, soit. Cependant, et je ne pense pas être le seul à penser cela, Internet est un lieu d’échange, je ne suis pas entouré d’artistes et partager ces images est de loin le moyen le plus accessible d’avoir des critiques (si possible constructives) et de progresser !
    Si je ne présentais pas mes images, même dénuées de sens comme tu le dis, je n’aurais grossomodo rien à présenter et aucune base sur laquelle bâtir autre que de regarder les images des autres et essayer d’y repérer des photos réussies et pleines de sens !
    Je pense que généraliser mon cas n’est pas particulièrement arrogant et est même plutôt pertinent.
    Le problème pour l’amateur que je suis est du coup de trouver des exemples à suivre pertinents dans cette masse d’essais, de ratés, de bokehs, de sursaturations, d’hdr, de poses longues, de stobismes, de panoramiques… et toutes ces images réduites à la technique. La technique étant toujours plus facile à acquérir que la fibre artistique !
    Ce blog et quelques autres sites ont le mérite de m’aider à faire ce tri et présentement de me montrer les exemples à ne pas suivre.
    Pour la petite histoire et comme quoi j’ai encore du chemin à parcourir, je préfère la seconde de mes photos ;-)

Postez un commentaire