web analytics

L’incroyable Photosmith est disponible et déjà testé !

25
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

On vous le promettait il y a quelques semaines, voilà, c’est fait : le logiciel pour iPad Photosmith (14,49 €) est disponible : ici le lien iTunes et là, le lien vers le site de l’éditeur (fonctionnalités). Visitez également l’article de l’ami Gilles sur Utiliser-Lightroom.fr.

Photosmith est accompagné de son plug-in pour Lightroom (téléchargement ici), servant à la synchronisation des photos cataloguées sur l’iPad vers le catalogue Lightroom de votre ordinateur… On a évidement testé ! Voici à quoi ressemble Photosmith en vrai. Ici lors du glissé déposé d’un groupe de vingts fichiers RAW du Canon EOS 5D Mk2 (de 21 Mpix, pesant chacun dans les 25 Mo), vers une collection nouvellement crée dans la colonne de gauche… Pas mal non ?

IMG_0028

La première sensation est une réactivité assez bonne : bien meilleure avec les fichiers RAW que tous les autres logiciels précédemment essayés… On peut zoomer à 100% sur les images, (qui ne sont pas re-dimentionnées ni modifiés).

IMG_0017 Ce qui me plait ici, c’est qu’il n’est pas question de gadgets, d’effets ni de retouches (pas encore du moins, mais ça pourrait venir), mais que l’éditeur s’est attaqué directement au fond du problème des photographes : à savoir le catalogage et la gestion des fichiers… 

L’interface est assez sympa, on peut la passer en mode paysage évidement. On peut désactiver les coins arrondis (pas terribles)… On aimerait aussi pouvoir diminuer l’épaisseur des cadres blancs cernant les images. Cela devrait pouvoir se faire si vous êtes nombreux à le demander ici : Customer Feedback & Ideas

Pas possible non plus de modifier la taille des vignettes en vue grille (pour l’instant), mais n’oublions pas qu’il s’agit d’une toute première version 1.0… Photosmith est au tout début de son aventure. Voici la vue plein écran, avec les infos et quelque chose qui ressemble au film fixe de Lightroom en bas… C’est très agréable à utiliser :

IMG_0020

Un double clic de l’index et l’on zoom à 100% sur l’image… Voilà ce que ça donne :

IMG_0025

Il est possible de masquer les outils (mieux que Lightroom ;-) Booom :

IMG_0024

Ensuite : re-double clic pour zoomer en zoom en arrière. Et voilà ! Vous constatez que les infos EXIF sont bien lisibles à droite…

IMG_0023

A mon avis, il manque une gesture à deux doigts pincés, qui serait idéale pour revenir rapidement à la grille (comme dans l’application Photo d’Apple). Pour le moment il faut aller cliquer sur le bouton grille (en haut à gauche). Dommage car on s’habitue vite à ce geste simple, déjà repris par d’autres applications photo…

IMG_0021_cutOn note par contre que le nom du fichier RAW à été modifié et ça c’est moins cool (étrangement renommé 1000000017.cr2+xmp dans mon cas).

Il est probablement modifié par Photosmith : car une fois téléchargé les images par iPhoto, on retrouvera le nom original du RAW dans la base de donnée iPhoto. J’en déduis que c’est Photosmith qui renomme ses fichiers. A ce stade, je ne sais encore s’il les duplique, ce qui serait un vrai problème (avec déjà 22 Go occupés, sur les 32 Go de mon iPad)… Ou s’il les référence ? On va vérifier !

Mais cette question est vitale, vous le devinez aisément : car si Photosmith dupliquait les images, alors la capacité de déchargement de votre iPad serait divisée par deux ! Hors, il m’arrive assez souvent de remplir une ou deux cartes de 16 Go par jour, lorsque je profite de conditions de prises de vue exceptionnelles. Etrange, comme cela nous rappel les débuts d’Aperture ;-)

  


Test 1 : Déchargement d’une carte SD sur l’iPad 2.

Voyons maintenant comme cela se passe pour décharger les images : d’abord de la carte vers l’ipad en utilisant le kit de connexion Apple (mais il existe d’autres kits nous en parlions récemment).

IMG_0016 Pas de problème, tout commence idéalement : à la connection du kit de téléchargement SD Apple, l’application photo d’Apple se lance et propose de télécharger les fichiers RAW.

Chose amusante, ceux-ci étaient accompagnés de .xmp sur ma carte (car je les avais recopié sur ma carte depuis mon ordinateur manuellement)… et les .xmp sont vus par l’iPad… Mais pas utilisés bien entendus.

Copie d’écran de droite, vous constaterez sur la première image de la seconde ligne, une petite roue qui indique que cette image est bien en cours de téléchargement… Les images déjà téléchargées sont ensuite signalées par une petite coche verte.

A cette étape-là, il arrivait avec mon iPad 1, que l’importation plante. Sans conséquences graves, car il suffisait de recommencer en sélectionnant les images non téléchargées puis continuer… Avec l’iPad 2, pas de plantages à signaler.

  


Test 2 : Déchargement d’une carte CF sur l’iPad 2.

IMG_0043 J’ai ensuite tenté de connecter mon lecteur de carte CF sur le kit de connection USB Apple… Pas de bol, le lecteur de carte doit être alimenté électriquement, ce que ne sait pas encore faire l’iPad (évidement l’iPad n’est pas encore un Mac et ne possède pas de port USB alimenté)… A droite, voici l’alerte affichée.

Heureusement, ça se passe mieux en connectant l’EOS 5D Mk2 (auto alimenté) lui-même, en USB sur le kit de connection USB d’Apple. Voilà ce qu’il se passe à l’issue de l’importation (nous sommes toujours dans l’application Apple)… Evidement, ne jamais supprimer les photos sur la carte ! 

IMG_0047

  


Test 3 : sélections d’images dans Photosmith

Pendant ce temps, Photosmith digère les nouvelles photos. S’il est déjà lancé, il les importe en tâche de fond (les duplique-t-il à ce moment là, je ne sais pas. Mais il faudra très vite le vérifier)… 

IMG_0027

Vous voilà maintenant dans Photosmith ! Sélectionnez des groupes de photo, en cliquant dessus à deux doigts (c’est expliqué dans un petit guide d’emploi qui apparait au lancement de l’application)… Vous pourrez ensuite les glisser dans des Collections (entre autres fonctions)… Vous pouvez aussi utiliser les boutons « Tout sélectionner », ou « Ne rien sélectionner »…

IMG_0032

    


Test 4 : applications de méta-données (mot-clefs, légendes…)

Il sera ensuite possible d’appliquer des mots-clefs, l’application vous propose même d’installer un thesaurus de base (en Anglais) : très bien vu !

IMG_0035

Les mot-clefs étant déjà saisis, on peut les appliquer en cliquant dessus… Rapide et bien adapté à la tablette.

IMG_0036

Mieux encore, mon Photosmith a récupéré la majorité de MON thésaurus personnel ( ! ), avec (semble-t-il) TOUS MES mot-clefs hierarchiques ! Alors là, j’en suis baba… Peut-être est-ce parceque les images que j’avais mises sur la carte (à la manu), embarquaient une partie de mon thésaurus dans les .xmp ? A moins qu’il ne s’agisse d’une fonctionnalité du logiciel (qui m’aurait échappée) ? En tous cas, c’est fort pratique !

IMG_0056_copie

Même constat pour les champs IPTC, notamment la signature et les coordonnées de l’auteur ! Que je n’aurais pas à ressaisir… Rendez-vous compte du gain de temps énorme que cela va représenter.

IMG_0057_copie

Comme dans Lightroom, il existe un filtre d’affichage de la liste de mot-clefs. On saisi quelques lettres et on sélectionne de l’index le mot-clefs choisi… Ou l’on ajoute un nouveau mot-clef, en tapant sur le + vert.

IMG_0037

     


Test 5 : tests de saisie au clavier…

Photosmith propose tous les raffinements de l’iPad pour la saisie, par exemple la complétion automatique de noms (ici Thaïlande en Français s’il vous plait). Voyez cet exemple dans le champs légende (Caption en anglais)…

IMG_0034

Le dernier bouton en bas à droite, permet d’escamoter le clavier vituel… Je dispose d’un clavier sans fil Bluetooth Apple, que je viens de tester avec Photosmith. Une fois connecté, le clavier virtuel ne surgit plus à l’écran (comme dans toutes les applications, notamment de traitement de texte). Ce qui évite d’en masquer la moitié : et cela rend la saisie bien plus agréable… Petit détail amusant : je découvre que la touche d’Ejection (Ejection des CD) du clavier sans fil, permet d’afficher et masquer ( ! ) le clavier virtuel. Bien vu…

Le poids de l’iPad 2 + le Clavier Bluetooth, voilà un ensemble qui reste plus léger qu’un Macbook Air. Mais cela ne veut pas dire que je puisse m’en passer tout de même. Cela viendra probablement (encore 12 à 24 mois d’évolution d’iOS et de Photosmith)… On continue, avec les options de filtrage, ci-dessous : 

IMG_0033

    


Test 6 : options de notation et filtrage…

IMG_0052 Comme tout bon catalogueur, Photosmith permet d’appliquer des notes et des labels colorés, qui seront récupérés (en principe) par Lightroom… (notez sur l’image de droite, à un facteur de zoom de 100% dans un coin d’une image de l’EOS 5D Mk2, on distingue même l’aberration chromatique du 24-105 mm).

Pas de soucis particulier, c’est assez simple et rapide. Inutile de lire un mode d’emploi… Voilà qui permettra de gagner un peu de temps lors de l’éditing. La question que je me pose toutefois : est-ce que je vais « vraiment » prendre le temps de commencer mon éditing sur l’écran extrèmement flatteur de mon iPad ?

Car les images y apparaissent beaucoup plus belles qu’elles ne sont en réalité (sur mon écran Dell callibré notamment et plus encore, une fois imprimées dans la presse)… On verra ça, on en est pas encore là !

    


Test 7 : synchronisation avec Lightroom…

Commencez par installer le Plug-in Photosmith (vérifiez qu’il soit à jour, actuellement 1.0.1.000 téléchargement ici). Comme d’habitude, cela se passe par le gestionnaire de Plug-in (dans le menu fichier)…

0000_screencopy_JFV_ 2011-04-26 à 20.04.30

Ensuite, lancez Lightroom, connectez votre iPad à l’ordinateur (comme vous le faites pour une synchronisation iTunes) et importez les images normalement dans votre ordinateur (n’oubliez pas de régler le dossier de destination), en utilisant le dialogue classique d’importation de Lightroom.

Soyez patient c’est extrêmement lent à cause de l’USB 2… Vivement l’iPad 3, les prochains MacPro et Thunderbolt ! Ensuite lancez le plug-in (Menu fichier > Module externe – Extra > iPad to Lightroom sync), puis faites les réglages qui vous conviennent… et cliquez sur « Sync ».

0000_screencopy_JFV_ 2011-04-26 à 20.07.47

J’ai lancé la synchro avant que l’importation ne soit terminée et tout semble s’être bien passé. Cliquez sur le bouton synchroniser dans l’application Photosmith (à moins qu’il ne se lance tout seul)… Une barre de progression vous informe de la progression et détail le nombre de photos, de collections et de mot-clefs qui seront synchronisés. Une vignette montre la photo en cours de synchronisation :

IMG_0054_copie

Après l’importation, j’ai bien retrouvé dans Lightroom les deux collections crées sur l’iPad. Avec les mot-clefs et légendes ajoutées aux images sur l’iPad. Bravo Photosmith ! Petite déception : effectivement Photosmith a renommé les fichiers originaux…

0000_screencopy_JFV_ 2011-04-27 à 00.03.11

    


Test 8 : seconde synchronisation avec Lightroom…

Retour sur l’iPad et modification de légendes et de mot-clefs dans Photosmith… Ensuite, re-synchronisation avec Lightroom. Photosmith nous indique que 31 images ont été changées depuis la dernière synchronisation (juste pour info, les 41 fichiers indiqués ci-dessous comme non supportés par Lightroom, sont en fait des copies d’écran d’iPad en .png… pas de soucis donc) :

IMG_0059

A l’issue de l’opération, on constate que les nouvelles métadonnées sont dans Lightroom (à droite, ci-dessous)… Vous noterez également le renomage énervant des fichiers (un détail qui m’inquiète un peu).

0000_screencopy_JFV_ 2011-04-27 à 00.31.15
 

… à suivre !

    


MAJ 1 : Je viens de recevoir un petit mail d’un des développeurs de Photosmith. Il semblerait que le nom donné aux images soit bel et bien une limitation imposée par Apple. 

Ma suggestion : pour contribuer au changement, demandez à Apple pourquoi est-il impossible d’afficher les vrais noms des images dans Photosmith ? Postez ici votre question : http://bugreport.apple.com.

    


MAJ 2 : Il existe une solution pour que les images conservent leur vrai nom, expliquée ici : Advanced sync process for Lightroom.

  1. Take pictures
  2. Plug in Camera Connection Kit, and allow the built-in Photos App to start
  3. Import the photos from the camera or card
  4. Start Photosmith
  5. Do your tagging / keywords / collection manipulations / etc on the iPad
  6. When you’re ready to sync to Lightroom, plug your iPad into your desktop using the standard Apple cable
  7. Import the photos directly from the iPad into Lightroom using the standard Import screen in Lightroom
  8. When done, run the Photosmith Lightroom plugin and sync those same photos. Photosmith will detect those photos (as long as they’re in your catalog) and apply the metadata to them – no downloading needed

By using this method, you can make the sync process much faster AND retain your photo’s original filenames (or even a custom filename if used in Lightroom).

 

 

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

25 commentaires

  1. Génial ! Il y a longtemps que je me demandais à quoi allait me servir mon iPad (du moins du point de vue Photo)…
    Ce soft me semble etre le tout premier à présenter le mondre intérêt d’un point de vue production.

  2. Fait, Fait. en attendant, j’ai commandé le card reader compact flash que tu avais indiqué. çà sera pratique pour vider le 7D pendant les vacances de cette été ;-)

  3. Suis en train de tester aussi en ce moment mais sans camera connection kit mes test sont plutôt limités pour le moment. J’attends donc la suite avec impatience.
    En tout cas je confirme tes premières impressions. Ils sont allés a l’essentiel mais ce qu’ils proposent est bien pensé.

  4. Pour une première version, c’est un pur bonheur ! 2 mois que je l’attendais en suivant le blog des développeurs !
    Un iPad 3 avec 128go et ce sera parfait (la version 64go est trop vite rempli en RAW)
    Par contre il ne travail qu’a partir des preview jpg intègrés au raw car mes images (RW2) m’indiquent une taille inférieur. Ce qui explique sa vélocité impressionnante !

  5. MAJ : Je viens de recevoir un petit mail d’un des développeurs de Photosmith. Il semblerait que le nom donné aux images soit une limitation imposée par Apple.
    Ma suggestion : pour contribuer au changement, demandez à Apple pourquoi est-il impossible d’afficher les vrais noms des images dans Photosmith ? Postez ici : http://bugreport.apple.com

  6. J’ai soumis l’idée à Photosmith de pouvoir renommer les fichiers lors de la synchro ce qui permettrait de résoudre en partie le problème de nom de fichier attribué automatiquement par l’iPad.
    Quelques minutes plus tard ma demande s’est vue attribuer un badge Planned ce qui est plutôt une bonne nouvelle.
    Voici le lien : http://support.photosmithapp.com/forums/111001-ideas-and-suggestions/suggestions/1765301-use-lightroom-renaming-options-when-syncing-images

  7. Mais non, il n’y a pas de problème pour parler d’Aperture, il n’y a pas de mots interdits… D’ailleurs si on me pose une question sur Aperture, j’en parle !
    Mon idée est que le logiciel d’Apple concerne trop peu de monde dorénavant, pour rester au top niveau. Je pense qu’il va doucement décliner…
    La situation est très différente de Final Cut (un produit plus professionnel, pour lequel une société de montage ne rechigne pas à acheter un Mac (spécialement pour utiliser ce logiciel)…
    Les photographes sont moins riches et bien plus nombreux. On ne peut comparer Aperture et Final Cut…

  8. Bonjour,
    Je constate qu’il ne synchronise pas les attributions de couleur aux photos, ni les photos rejetées (ça c’est précisé dans l’appli elle-même) il ne synchronise en fait que les ( étoiles ) donc c’est le seul moyens de faire une première sélection en attribuant par exemple 1 étoile aux photos que l’on désire rejetées :-(
    Ensuite une fois la synchro faite avec LR, pas moyen de supprimer les photos de l’Ipad que ce soit dans Photosmith ou dans l’Album Photo, même en synchronisant avec ITunes j’ai dans l’onglet photo de mon Ipad ( 0 photos ) mais dans l’appli Photosmith ou dans mes Photos sur L’Ipad elles sont toujours présentes !!!
    Quelqu’un a une idées pour les supprimées ?
    Merci d’avance, Thierry.

  9. Je suis déjà de retour,
    J’ai essayé autrement, en supprimant une à une les photos dans l’appli Photo de l’Ipad, ensuite je fais une synchro dans ITunes nickel il me dit forcément que j’ai n’ai aucune photos dans « Photos » mais elles sont toujours dans Photosmith donc pour le moment la seule manière efficace de les effacer de Photosmith est de chaque fois supprimer l’Appli de l’Ipad et ensuite de la ré-installer et là ça fonctionne ( heureusement me direz-vous ;-) )
    Il y a certainement un autre façon de procéder mais je suis à court de solution là :-((

  10. J’ai supprimé une quizaine de photos (des RAW) dans l’application Photo Apple (aller dans l’onglet de gauche PHOTO et utiliser le bouton « Envoyer » à l’extreme droite, pas logique il permet aussi de copier et d’imprimer)…
    Ensuite de retour dans Photosmith, elles ont aussi disparu de Photosmith…
    Ce qui me fait dire que Photosmith ne duplique pas les fichiers de l’appli Photo, mais les gère (enfin c’est pas prouvé encore) !

  11. Effectivement cette astuce permet de supprimer des photos de Photos Ipad mais elles restent dans Photosmith chez moi, même après une synchro Itunes ou LR !!!

Postez un commentaire