web analytics

Mirorless ou hybride : Canon lance une bombe !

22
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Le responsable de Canon Consumer Imaging Europe vient de lâcher une petite bombe, que vous pouvez lire chez Amateur Photographer :

«  Canon doesn’t need to introduce a mirrorless compact system camera (CSC), according to the head of consumer imaging in Europe, as the company does not have a problem selling its existing compact and DSLR products.

In an interview with Amateur Photographer, Rainer Fuehres said that compact system cameras have been introduced by manufacturers that find it difficult to compete in the digital SLR market.

Not ruling out the possibility that Canon will enter this area, Rainer stressed that if it did the reason would not be because Canon felt it had to « 

En clair, cela veut dire que les marques qui ont sorti des APN hybrides, ne l’ont fait que parcequ’elles ne parvenaient pas à vendre assez de reflex pour gagner leur vie ( oups ! )… Canon et Nikon mobilisant respectivement 32 et 29% des parts de marchés des reflex, il ne reste pas grand chose à se partager pour tous les autres. Ce qui explique que pour l’instant ni Canon, ni Nikon n’ont débarqué sur ce marché. C’est d’ailleurs ce que j’ai souvent tenté d’expliquer sur Macandphoto.

 » The manufacturers that have introduced micro Four Thirds and mirrorless systems have been those that have failed to make a success of their mainstream digital SLR offerings, according to Rainer. Indeed, when Samsung first mentioned its then forthcoming NX system to AP in 2008 Samsung Techwin Executive Vice President Byung Woo Lee stated that the move into a new area would come because the company’s GX series of DSLRs could not compete with Nikon and Canon’s models ». 

Pour l’instant ce que j’ai vu des hybrides, ne répond en effet à aucun besoin très évident (du moins du point de vue d’un « vrai » photographe, relire ceci et cela)… D’ailleurs leurs résultats commerciaux semblent inversement proportionnels à la place qu’ils occupent dans les médias et dans les conversations.

Trop gros, lourds et chers pour remplacer un G12, ou un S95 et se glisser dans une poche… Les hybrides sont également trop « dépourvus de viseur » et trop peu performant, pour remplacer un petit reflex genre EOS 600D.

Par contre c’est vrai qu’ils apportent un peu d’air frais et qu’ils connaissent un certain succès à Hong Kong (j’en ai vu pas mal), au Japon et chez les « bobos » (graphistes, musicos ou webmasters) qui habitent mon quartier de Montmartre (ahah ne le prenez pas mal, j’ai rien dit de méchant ;-) Question de look et de mode, plus que d’efficacité et de résultats photographiques…

Ce que j’espère toutefois : c’est qu’un fabricant (Nikon ou Canon ?) sorte un hybride « vraiment compact » (plus compact qu’un NEX), qui serait enfin capable de me faire changer d’avis (relire ceci)… Je rêve en fait d’un G12 à objectif interchangeable, si vous voyez ce que je veux dire… Qui saura le fabriquer ?

Canon

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

22 commentaires

  1. L’analogie entre l’APS et les hybrides d’aujourd’hui est assez juste ! C’était d’ailleurs une marque de seconde zone (Minolta larguée a cette époque) qui en était l’un des principaux acteurs.

  2. Toujours le même avis « tranché » sur les micro 4/3 (et les 4/3 aussi, J’utilise pour ma part un olympus e-420 avec plaisir malgré ses limites, aprés avoir revendu un reflex canon).
    Cet article sur luminous-landscape permet d’avoir un avis plus nuancé, et surtout d’expérience… Mais après tout, peut-être faut-il classer Michael Reichmann dans les Bobos ou les victimes du marketing?
    http://www.luminous-landscape.com/reviews/cameras/panasonic_gh2_revisited.shtml

  3. Interview du patron d’IBM en 1977 :
    « Ceux qui se lancent aujourd’hui dans la micro-informatique sont les fabricants qui n’ont jamais réussi à concevoir des supercalculateurs de plus de 500kg »
    Interview du patron d’Agfa en 2001 :
    « Ceux qui investissent dans le capteur numérique, le font car ils ne parviennent pas à rattraper notre expertise dans le domaine de la pellicule ».
    Interview de Valetin Leribou, maréchal-ferrant à Saint-Aubin-des-Ormeaux en 1891 :
    « Crébonsoère, ce Michelin fabrique ses pneux en caoutchouc parce qu’il est point foutu de forger des bons fers à cheval, vlà tout ! ».
    Voilà ce que m’inspire de cette bombe.

  4. Il y a peut-être une autre façon de voir les choses:
    (i) un utilisateur lambda et occasionnel d’un reflex (qui possède en règle générale un seul objectif) ne va pas chercher à s’équiper d’un autre appareil photo. Il veut par contre avoir des photos de la meilleure qualité possible. Mais il se lasse assez vite d’avoir à emporter son reflex volumineux avec lui à chaque sortie photo. J’en connais un certain nombre qui ont depuis troqué leur reflex contre un bridge pour une meilleure portabilité. Ces personnes sont des clients en puissance de ces appareils.
    (ii) un utilisateur averti (plusieurs cailloux et connaissances techniques permettant d’éviter le tout auto) doit faire des sacrifices lors de voyages pour bien choisir son matériel. Je me place dans cette catégorie. Je ne veux pas sacrifier de l’espace dans ma sac et un investissement onéreux pour un compact, je préfère prendre un objectif supplémentaire (ne pas oublier qu’il faut dans certains cas investir dans d’autres formats de carte mémoire, des batteries différentes, des chargeurs et autres connectiques…qui sont aussi à trimballer). Surtout que ce sacrifice se fait au détriment de la qualité des images!
    Un compact, même expert, est incapable de rivaliser avec un hybride en terme d’image. J’ai alors du mal à comprendre l’argument selon lequel les hybrides ne sont pas viable car ils n’ont pas la qualité d’image des reflex ?!? le G12 si ?
    La question d’un hybride se pose donc: un seul système garantissant la meilleure image possible (en terme d’accessibilité car tout le monde ne peut pas s’offrir du moyen format) associé à un appareil peu encombrant. Plusieurs choses m’empêchent pour l’instant de passer à l’hydride:
    – l’investissement dans une nouvelle série d’objectifs
    – la réactivité pour les photos d’action (j’ai des jeunes enfants).
    – pas de viseur intégré. J’ai du mal à tendre les bras pour faire des photos. Mais je ne veux surtout pas d’un viseur optique comme celui du G12 qui est pour moi …nul. je préfère un viseur électronique, certes avec ses limites, mais qui cadre à 100% !!! Comment se contenter d’un viseur qui ne cadre pas à 100% quand on fait de la photo sérieusement? A quoi ça sert de cadrer correctement ses images lors du déclenchement? Cela me parait plus important que les hautes ISO/MP.
    Je ferai peut-être le saut vers les hybrides plus tard, je ne pense pas être le seul dans ce cas. Par contre, les nouveaux utilisateurs voulant quitter le monde des compacts pour une qualité d’image supérieure seront probablement intéressés par les hybrides.
    (iii) le professionnel lui ne va pas investir dans deux systèmes différents. De plus les optiques des hybrides ne sont pas encore au niveau d’un usage pro d’un point de vue qualité et richesse du parc c’est clair. Après cela dépend aussi des professionnels dont on parle: photo sportives, studio (hybrides trop limités de ce côté), reporter (pourquoi pas car l’encombrement réduit des appareils est un vrai plus dans certaines situations).
    (iv) Enfin, le pseudo-pro (amateur pas forcément averti mais qui veut avoir le matériel du pro et rien d’autre pour faire des photos et surtout le montrer) lui ne voudra pas entendre parler des hybrides et préférera porter 10 kg de matos pour faire de la « vrai » photo.
    Le marché de l’hybride est en pleine expansion et je ne crois pas que les reflex que nous connaissons aujourd’hui seront du même type dans 10 ans (adieu miroirs et viseurs optiques trop contraignants et d’un autre age). Les vrai reflex probablement full frame, relique d’un autre temps ne seront plus qu’une niche. Les avancées technologiques auront comblé les retards des hybrides et l’on verra surement apparaitre alors des hybrides de la taille des reflex actuels pour les remplacer. Certains fabricants l’ont compris, pas Canon à priori. Cette marque n’est pas connue pour les innovations technologiques qu’elle apporte et préfère bien évidemment un statut quo (c’est comme cela que je comprends cet interview). Canon risque de s’en mordre les doigts dans les années à venir car le retard sera dur à rattraper (et à justifier) car ce système nécessite une nouvelle gamme optique. Les marques mineures doivent faire preuve d’imagination et de créativité pour survivre et heureusement qu’elles sont là pour bousculer le mammouth car il serait pour moi bien triste de voir dans 10 ans un canon 1D/5D Mk X toujours aussi gros affichant 100 MP, 25 images/sec et ISO 500000 avec des optiques Mk III ou IV identiques aux versions précédentes mais avec encore un meilleur système de stabilisation intégrée (par ici la monnaie…). Il y a bien mieux à faire que cela à mon avis.

  5. Tout à fait d’accord avec toi hayduke !
    Étant vraiment amateur de photographie, et voyageant souvent, je ne pouvais concevoir me trimballer avec un reflex+objos+batteries et divers accesoires lors de grands et long treks…
    Les hybrides ont pu m’apporter tout ce que je cherchais : boitier bien moins lourd et moins encombrant ; du coup pouvoir se permettre d’embarquer 1 ou 2 optiques supplémentaires car elles aussi moins lourde et encombrante. Tout en gardant une très bonne qualité d’image et en se permettant, en plus, de pouvoir faire de très très belle séquence vidéo à l’occasion…
    Pour ma part je suis équipé d’un Panasonic GH2 et dès que je rencontre un Canoniste et que nous nous échangeons nos boitiers, je pousse toujours un oufff lorsque je pèse le poids de l’engin et que je compare leur tailles !

  6. Cheveux in the soupe on

    Miam! yabon le buzz…
    yabon de faire chauffer les serveurs..
    yabon, que ces buzzz mis bout à bout finissent pas fatalement consommer l’énergie d’une centrale nucléaire.
    Bah ça fera d’autre buzz, quand cette centrale fera quelque facéties.
    N’est-ce pas ?
    Ouais, c’est de d’la bombe!
    Baoum! pschiitt!
    Il n’y pas d’accident nucléaires, juste des accidents d’enfants trop gatés.

  7. Mais non, Norbert ! T’as jamais utilisé un G12 ou quoi ? A moins que tu n’ai jamais utilisé un M9 ?
    Un M9 est beaucoup, beaucoup plus lourd et encombrant qu’un G12 voyons…

  8. Le complement à mon d700 et ces optiques qu’il faut trimbaler est un truc le plus petit possible que l’on peut mettre dans une poche de chemise, aussi bon que possible et qui fasse du raw, c’est pour ça que j’ai choisi le s95 que je vais bientôt mettre dans un boitier étanche pour la photo sub.
    Ce type de petit boitier à objectifs interchangeable perd à mon avis l’intérêt de la compacité s’il faut se trimbaler des optiques aussi compact soient elles, dans ce cas je préfère mon d700 et sa qualité d’image largement supérieure

  9. 100% d’accord avec Xaruf…
    Les seuls photographes qui pourraient être intéressés par les micro 4/3 hybrides, sont les amateurs qui n’ont pas de reflex (car ils n’aiment pas être alourdis) et qui ne sont pas intéressé par des performances d’exception…
    Mais dans ce cas, je suppose que les performances d’un G12 sont largement suffisantes avec l’avantage d’une compacité maximale…
    D’ailleurs il doit se vendre 50 compacts (type G12 et S95) pour un seul hybride.
    En plus Olympus vient de montrer avec le XZ-1 que ce type de compact peuvent encore progresser. On a désormais une avalanche de modèles (Canon, Nikon, Olympus, Samsung), ce qui va pousser chaque fabricant à améliorer ces compact haut de gamme… Je ne vois guère d’espace pour les hybrides face aux progrès à venir des compacts.

  10. D’accord aussi avec Xaruf, mais aussi avec Vincent..
    La « bombe » lancé par Canon est un peu ridicule, et témoigne d’un réalisme unilatéral assez frigide…
    N’oubliez pas aussi que certains s’en tapent de la taille. Une copine photographe ne veut pas emmener son D700 en vacances/voyages (je ne comprends pas…!), et s’est acheter un des derniers hybrides : très contente me dit-elle ! Et je suis sûr que des avis divergents de ce type, il y a en énormément.
    On peut vouloir viser les 80% du marchés, super compétitif, ou essayer de récupérer les 20% parmi les « inclassables » frustrés/déçus/neogeek/bobos etc… Avis de faiblesse ? Ou réalisme stratégique, les « éléphants » étant inamovibles sur les SLR ?

  11. Mon avis est que la qualité d’image d’un G12 rivalise quasiment avec celle des reflex… (ainsi qu’avec celle des hybrides). Donc ces derniers n’ont aucun intérêt !
    Soit on prend le meilleur reflex ( dont un full frame), soit un prend un g12 ! Le ni-ni me semble la pire des solution : ni assez bon, ni assez compact !

  12. « Mon avis est que la qualité d’image d’un G12 rivalise quasiment avec celle des reflex… »
    ??? On parle bien du G12 de canon ? Non il ne rivalise en aucune façon. Les capteurs des hybrides et des DSRL (hors FF) sont les mêmes! celui du G12 est ridiculement petit. Pas de possibilité d’avoir la créativité d’un reflex ou d’un hybride (pas de changement d’objectif possible, d’objectif à grande ouverture…)
    « (ainsi qu’avec celle des hybrides). Donc ces derniers n’ont aucun intérêt ! »
    Avec ce raisonnement les reflex n’ont plus lieu d’être.
    « Soit on prend le meilleur reflex ( dont un full frame), soit un prend un g12 ! »
    Je n’ai pas les moyens de mettre entre 2000-5000 euros pour un seul boitier (sans compter les optiques TRES onéreuses à utiliser pour utiliser pleinement la capacité du capteur: utiliser un tel boitier avec une optique de base est un non sens). Là encore avec ce raisonnement les full frame ne font pas le poids face au moyen format.
    La réalité c’est que la différence entre full frame et APSC est presque nulle sauf à imprimer des posters (et encore) et dans certains domaines (ISO). Les full frame d’il y a 3-4 ans sont moins bons en terme de qualité d’image que les nouveaux APSC (et donc des hybrides) même si cela va bien évidemment évoluer. Les full frame vont progressivement disparaitre et ne constitueront qu’une petite niche comme l’argentique a disparu au profit du numérique.

  13. évidement qu’il ne rivalise pas… (j’exagère un peu)
    Ce que je voulais dire c’est que la qualité est bluffante ! Aussi bonne que celle des reflex de 2003 ! Et que l’on peut vraiment travailler avec.
    Le gouffre qui existait entre compact et reflex n’est plus insurmontable… Dans une expo avec des tirages A3, ou même A2, les images du G12 ne choqueront pas, face à celle de reflex APS-C…
    SI l’on veut creuser la différence, il faut passer au full frame.

  14. Je pense que même les aps-c sont supérieures (profondeur de champs, gestion du bruit dans les hauts isos, ect…)
    il y a les compacts avec petit capteurs et les réflexes en aps-c et full frames, les deux categories ne sont pas comparables et ne rapprochent pas, dans 10 ans peut etre !

  15. Je profite de cet article pour demander aux possesseurs de m9 si sa taille est comparable à un m6? Pour le poids j’imagine que c’est plus lourd.
    Je n’ai jamais vu en vrai ce « bidule », mais j’avoue que si j’étais un peu plus fortunée j’y réfléchirais sérieusement.
    Une petite parenthèse sur la différence entre full-frame et aps:
    Le full-frame, peut-être que ça deviendra une niche, mais ça serait bien dommage que ça disparaisse.
    La différence primordiale pour moi ne se situe pas dans les isos,même si c’est un sacré +, mais dans l’esthétique qui est complètement différente due au rapport focale-capteur. En gros avec un petit capteur, j’ai l’impression qu’il me manque tout le tour de l’image.
    Et puis aussi le viseur: dans un cas c’est un bonheur de plonger dedans, dans l’autre tu as l’impression d’un trou de serrure.
    J’ai travaillé longtemps en argentique, donc « full-frame » (!!!), et en numérique je n’ai jamais eu les moyens d’en avoir un. Je bosse avec un d300 qui est fabuleux. Mais n’empêche, des fois par hasard, je mets mon œil dans mon f100, et là: quel bonheur!
    L’idéal pour moi est d’avoir les deux dans son sac. Donc si un des deux pouvait être pas trop gros et pas trop lourd…
    Bon là je m’éloigne su sujet, mais il faut dire que les dames ne mettent pas de s95 dans la poche de leur chemise…

  16. Tout à fait d’accord avec toi Myriam sur le confort incomparable du viseur FF, un vrai bonheur… Mais, je pense que l’on ne se rend pas compte du potentiel de l’hybride. Pour l’instant, on le voit comme un système placé entre le compact et les reflex traditionnels (à cause de la petite taille des boitiers). Mais à l’avenir les versions plus pro auront probablement une taille supérieure plus proche de celles des reflex actuels pour une meilleure préhension indispensable pour beaucoup de photographes (mais avec l’avantage d’avoir avec des optiques plus petites). Le viseur des reflex FF et APSC haut de gamme a besoin de prisme volumineux à la fois pour obtenir une visée claire et de 100%. Avec le système hybride plus besoin de miroir et de viseur optique ce qui constitue un gain de volume considérable. D’ici une à deux générations d’appareils les viseurs électroniques seront beaucoup plus performants qu’aujourd’hui et que les viseurs optiques: imaginez un viseur de la taille d’un viseur d’un reflex FF argentique, où l’on peut augmenter la luminosité, zoomer en direct sur une partie de l’objet à photographier pour faire la mise au point, l’intégration d’un histogramme ou des alertes lumineuses pour les zones sous exposées/surexposées, visée en noir et blanc… Les possibilités sont très étendues et bien supérieures à un viseur optique qui lui n’évolue pas. Comme les hybrides nécessitent de nouvelles gammes optiques et que les viseurs/optiques/autofocus ne sont pas encore au niveau pro, les hybrides vont d’abord remplacer les reflex APSC, les reflex FF montreront ensuite leur limites par rapport à ces appareils même s’ils conserveront des avantages dans certains domaines. Et je ne pense pas qu’à ce moment là, les compagnies adaptent ce système hybride au FF car il faudrait encore lancer une nouvelle gamme optique pour équiper ces appareils FF hybride pour un gain qualitatif trop faible.

  17. pas du tout d’accord avec toi pour le coup :)
    C’est justement un micro 4/3 qui m’a introduit dans le monde de la photo., depuis 2 ans, j’ai maintenant une kyrielle d’objectifs et je m’en sers chaque semaine.
    Je côtoie des possesseurs de réflexes type 550D, D90, etc… et la qualité des photos est comparable pour un usage amateur. Sauf que moi, j’ai mon boitier en permanence dans mon sac ou dans une poche de blouson…
    et je rajouterais que des optiques plus petites, sont plus lumineuses et moins cheres, donc on compense la monté en iso moins performante. Combien de pocesseurs de réflexes lambda ne peuvent pas descendre en dessous de f 2.8 avec leurs objectifs de kit… comme ca, je dirais 80%… en boitier hybride, 2.8, c’est deja bien fermé…
    personnellement, je compare ces hybrides aux leicas M9 du pauvre. Il fait a la fois jouet et appareil de qualité (comprendre qu’on peut faire des photos aussi recherchées qu’avec un reflex. )
    nb : le prix de ces boitiers a largement baissé depuis leur lancement, on en trouve en kit pour moins de 400€ désormais.

  18. Pas vraiment d’accord avec toi !
    Il y a des tas d’optiques fixes à grande ouverture pour reflex (chez Canon, mais aussi Sigma, Tamron, Voigtlander)…
    Et pas des masse plus cher qu’en micro 4/3. A commencer par un EF 50 mm f/1.8 environ 110 € chez Canon (130 grammes, 4 cm)… Qui est une arme de choix pour des portraits (équivalent à un 80 à TRES GRANDE OUVERTURE, totalement inexistant en micro 4/3)…
    http://www.canon.fr/For%5FHome/Product%5FFinder/Cameras/EF%5FLenses/Standard%5Fand%5FMedium%5FTelephoto/EF%5F50mm%5Ff1.8%5FII/
    Et que dire des Pancake dont JF à parlé ! Ce 20 mm (qui donne un 32 mm)…
    http://www.macandphoto.com/2010/06/voigtlander.html
    http://www.lapetiteboutiquephoto.com/boutique/fiche_produit.cfm?ref=PBP09VCS20EOS&type=58&code_lg=lg_fr&num=3
    VOIGTLANDER Color Skopar SL II 20mm F3,5 Asph Canon EOS – 459 €
    – Seulement 205 gr pour l’optique 20 mm
    – Seulement 530 gr pour l’EOS 550D (avec carte et batterie)… pour un capteur APS-C de 18 Mpix et un vrai viseur optique et un flash (indispensable)…
    En micro 4/3 pour obtenir un 35 mm, il faut choisir (l’unique) pancake :
    – Olympus Pen EPL2 : 362 gr avec baterie pour un capteur 4/3 de 12 Mpix. (sans flash)
    – le 17 mm pancake pèse 71 gr pour 280 €
    – Ajouter le flash (84 gr sans pile et 157 €)
    Au total l’ensemble Micro 4/3 Olympus (35 mm et 12 Mpix) pèse donc 433 g… (sans le flash)
    ET le Canon 735 g… Seulement 302 gr de moins ! Donc différence totalement marginale…
    302 gr ! Que l’on ne vienne pas dire que ça fait la moindre différence dans un petit sac !
    Et le 40 mm et j’en passe…
    http://www.macandphoto.com/2010/03/voigtlander.html
    Je pourrais multiplier les exemples…
    Vraiment la qualité d’image n’est pas comparable (surtout pour un usage amateur qui va opter pour ISO Auto et ne va pas contrôler son Pen qui va faire n’importe quoi la nuit (et grimper dans les ZIZO)… EN plus il n’a même pas de flash).
    Sans même attaquer la question du piqué et de la résolution (18 Mpix très appréciée des débutants qui ne savent pas cadrer à la prise de vue, donc ont encore plus besoin de recadrer en post traitement que les pro)…
    Les optiques plus petite sont généralement MOINS lumineuses ! (l’ouverture de f/2 signifie Focale réelle divisé par 2. ) Les optiques lumineuse sont généralement celle dont le diamètre est généralement le plus large par rapport à la longueur)…
    Franchement en Micro 4/3 on déplore une VERITABLE PENURIE D’OPTIQUES LUMINEUSES ! C’est une vrai contre vérité ce que tu avance. La preuve chez Olympus :
    http://www.olympus.fr/consumer/21693_21730.htm
    7 optiques en tout ! On rigole dont une seule ouvrant à f/2.8…
    Non désolé il faut réviser tes classiques !

  19. Non mais sérieusement c’est un pure Fake comme si Canon serait assez stupide pour faire des appareils pour les mordus de la photo, c’est paradoxale alors que Canikon détient le marché de « j’ai un reflex agheu agheu, je sais pas m’en servir agheu » ils ne vont quand même pas se lancer dans le genre  » j’ai réussi à limé un apo Leica pour y mettre une optique Zeiss avec un extender Angénieux pour en suite le placé sur mon GF1″. Et je ne sais pas qui se plaint d’avoir un manque d’optiques pour les 4/3 parce que tu peux mettre toutes les optiques du monde ou presque bien sur après ton appareil ne fait plus autofocus gps grille pain et mixer mais au moins ben il prend des photos.

Leave A Reply