web analytics

Sony confirme abandonner les reflex (les reflex à visée optique)

28
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Comme nous l’avions prédit il y a déjà longtemps, Sony abandonnera bel et bien le marché du reflex. Je veux parler évidement des « vrais reflex » à visée optique. Au sens ou l’on entend le mot reflex depuis environ 50 ans.

Sony_Alpha_SLT_01 Cela a été confirmé par des cadres de Sony lors d’une présentation en Espagne. Domage pour les successeurs des Alpha full frame 850 et 900 (s’ils existent un jour, ce dont je doute un peu… malheureusement car ils représentent les derniers gènes issus de la prestigieuse histoire de Minolta).

Car Sony ne semble se soucier que de la rentabilité de ses produits (forcément ciblés mass market), plutôt que des attentes des photographes experts : une minorité exigeante et forcément non rentable pour le géant de l’électronique.

Et si l’on vous « colle » du viseur électronique à tout va, c’est seulement pour la bonne raison que ça coûte beaucoup moins cher ! Nivellement par le bas…

Une gamme panachée (optique et EVF) ne me choquait pas trop, il en faut pour tous les goûts… Mais l’abandon complet de la visée optique est à mon avis un très mauvais signe envoyé aux photographes (aux vrais). Car si les viseurs électroniques présenteront un jour certains avantages, ce n’est certainement pas encore le cas en ce début 2011. D’ailleurs, que diriez-vous si Canon et Nikon remplaçaient d’un coup tous leurs modèles (y compris expert) par des modèles à visée électronique ? Cela vous conviendrait-il ? Exprimez-vous ici.

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

28 commentaires

  1. Sony mise sur les technologies electronique d’avenir, ils sont venus pour ça dans la photo. Et pour essayer de se démarquer de canikon il faut qu’ils innovent,, à quoi bon leur courir après si c’est pour sortir les mêmes produits, c’est perdu d’avance pour sony dans ce cas.
    Forcement quand on innove on est tjs un peu en avance sur les technologies, mais la visée électronique c’est très clairement l’avenir, qui a part les vieux grincheux utilisera encore une visée optique dans quelques années ?

  2. Attendons de voir si le viseur du futur A77 présente un progrès, on pourrait être surpris.
    Ceci dit, faire l’apologie de l’OVF, c’est oublier rapidement que sur la plupart des reflex APS-C entrée et milieu de gamme, le viseur optique est un trou de souris illisible. Donc en terme de rapport au sujet, ça n’est pas toujours la panacée.
    Bon je dis ça, mais lors de mes nombreux passage à la fnouc, je n’ai jamais pu mettre l’œil dans un Sony transluscent car ces crétins ne foutent jamais de batterie.

  3. Mais si la gamme est panachée, Canikon pour le prisme bien lourds et Sony pour l’EVF…. -:)
    Plus serieusement, possesseur d’un A55, la quantité d’innovation et la qualité du capteur pour 450 gr. Et ce n’est que le début, le A77 s’annonce comme une Bombe (construction, definition, ergonomie,…), perso après 20 ans de prisme en verre mon choix est fait. Le point noir reste pour l’instant la capacité de la batterie encore un peu juste.

  4. Sony mise sur l’intérêt de certains pour la vidéo, ce type de viseur permettant l’autofocus en vidéo, le choix est donc logique… mais la visée optique reste
    pour la majorité des photographes sans équivalent actuellement. Mais finalement le marketing impose ses choix à beaucoup (voir les Nex, sans Viseur!!).

  5. Aujourd’hui sur un reflex PRO certaines performances plafonnent ou necessitent des developpements enormes (« pros ») pour gagner un pouillieme, à cause de:
    – cadence: le relevage d miroir.
    – AF video: capteur derriere le miroir
    – obstruction de la visée en rafale: relevage du miroir
    – restrictions de l’AF continu en rafale: relevage du miroir
    – bruit: relevage du miroir
    Sans parler:
    – de la visée basse lumiere
    – de la couverture 100% accessible à tous (reservée aujourd’hui aux appareils à plusieurs milliers d’euros)
    – de la possibilité de tropicaliser la chambre derriere un miroir fixe (plus de poussiere sur le capteur ! et un miroir fixe sera moins fragile à nettoyer, moins cher à changer).
    – plus de vibration ou de prerelevage sur trepied
    – possibilité d’avoir les même infos dans le viseur qu’en live view (niveau 3 axes, histogramme en temps reel…)
    Aujourd’hui nous en sommes à la premiere génération dont le principal defaut est la latence.
    Quand ce point sera reglé, mature, « pro »… toutes les autres possibilités s’ouvriront aux experts, aux pros.
    Qui criait au blaspheme lors de l’arrivée du live view ? de la video ? … qui fustige les appreils qui aujourd’hui en sont dépourvus ?
    Du coup cet article me laisse un gout de « pas pro du tout ».

  6. ahah les vieux grincheux… au moins ils savent distinguer l’excellence de technologies éprouvée, du « vaporware » (esbroufe technologique destinée à masquer l’incapacité de Sony a produire un reflex expert dugne de ce nom à prix raisonnable, qu’il puisse opposer aux Nikon D7000, ou Canon EOS 600D ou 60D)…
    Pour le moment la visée électronique c’est ABSOLUMENT ABO-MI-NABLE ! Le pire des viseurs « troue de serrure » de reflex à 500 € reste meilleur que les viseurs elécetroniques…
    Je suis longuement resté à la FNAC pour essayer tous les EVF du marché… franchement, seuls des gogos sans expérience de la photo peuvent préférer ça à des produits reflex (visée optique) de prix équivalent.
    Evidement que la visée électronique c’est l’avenir… Mais l’avenir du bas de gamme seulement ! Qui parmi les photopgraphes pro (ou passionnés) voudrait de ça actuellement ? Vraiment personne…
    L’erreur de Sony est d’implémenter cette technologie beaucoup trop tôt, 5 ou 6 ans trop tôt au bas mot… (alors qu’elle n’est pas assez aboutie), sur des produits « experts », alors que les experts ne veulent qu’une chose : l’efficacité de technologies éprouvées…
    Franchement lorsque l’on fait l’expérience d’un D7000 avec son viseur 100% et ses fonctionnalité inégalées. Ou d’un EOS 60D / 600D avec sa gamme optique sans équivalent (à des prix très compétitifs en EF-S), son viseur (excellent aussi)… Qui voudrait d’un viseur électronique ?
    Là ou les anciens Minoltistes doivent êtres verts (ou violet de rage), c’est d’avoir attendu 4 ans un remplaçant à l’ALpha 100, pour se retrouver avec un pseudo réflex a viseur électronique. Je te dit pas la douche froide ! A mon avis c’est le Nikon D7000 qui va réconforter tous ces mécontents…

  7. Quand au full frame… Sony n’a jamais non plus affirmé qu’il y aurait des successeurs aux 900 et 850 (alors qu’ils sont généralement peu avares en promesses à moyen-long terme).
    A mon avis, il y a franchement inquiétude et grand danger d’abandon de ce créneau là. Au moins sur ce blog, on ose sortir de la propagande des marques, servilement relayée par la plupart des blogueurs…

  8.  » qui a part les vieux grincheux utilisera encore une visée optique dans quelques années ?  »
    On a lu plus bête :  » en l’an 2000, on roulera à l’électrique  » ! ! ! Mais il y a eu encore plus bête (en remontant plus loin), on pensait bien dans les années 50, que la voiture volante se généraliserait au siècle suivant…
    Perso, la visée électronique je n’y crois pas avant au moins 10 ans ! Et encore, elle ne détrônera jamais la visée directe dans le haute de gamme. Au pire on aura quelque chose en réaliste augmenté dans le genre de ce que Fuji a inventé… Cela arrive déjà : si Canon et Nikon sont capables d’afficher un quadrillage en surimpression sur le visée optique, ils ajouteront tôt ou tard un histogramme… C’est tout ce dont j’aurais besoin d’ailleurs !

  9. A chacun son métier et son savoir faire en l’occurrence Sony est une entreprise de fabrication d’électronique qui rachète des savoirs faire pour étendre ces profits.Aucune prétention spécifique dans les domaines de la photo,c’est pas leur métier à la différence de Nikon dont les domaines photo et optiques sont le cœur de métier.Pur Canon c’est encore une autre affaire.
    Dans tous les domaines des Nouvelles technologie on retrouve des rastignacs du profit type Sony ou B.Tapie.
    Inutile de de nous faire le numéro « c’est à l’insu de mon plein gré ». Seul Zeiss à su intelligemment tirer profit de cette manœuvre financière.

  10. Débat difficile finalement… pour ou contre le progrès ? Comment ne pas être pour le progrès ? La photographie c’est le progrès ! C’est intimement lié à la technologie, la technique, la chimie, l’électronique. Et en même temps, les plus grands passionnés de photographie ne jurent que par le matériel « ancien », les bons vieux Rolleiflex , les bons vieux Leica, Hasselblad, les bons vieux Nikon… d’il y a 10 / 30 / 50 ans…. « on a jamais fait mieux ». Les passionnés sont tiraillé entre les possibilités qu’offrent la technologie et en même temps atteint d’une sorte de snobisme du « c’était mieux avant…  » (ce qui est sans doute vrai. Oui les constructeurs ont longtemps misés sur du matériel de qualité, les photographes il y a un demi siècle étaient des professionnels ou passionnés uniquement, la photographie grand public n’a explosé que depuis 30 ans ? Et re-explosée de manière exponentielle depuis 10 ans… oui les constructeurs se tournent désormais vers des besoins grand public avant tout… pourquoi vouloir vendre du matériel à 40000 clients potentiels dans le monde quand on peut en viser 400 millions ?
    Retour en arrière, il y a 10 ans… vous vous rappelez les reflex numériques de l’époque ? les bridges ? les « compacts » ? écran 640/480, fade, sans contraste, latence d’au moins 1 seconde pour prendre une photo, carte mémoire pour 50 photos en pleine résolution (1.2 megapixels) batteries poussive qui s’épuisait après 70 photos.
    Aujourd’hui un bon appareil c’est une latence de 1/300 sec, une batterie pour 800 photos, une carte remplie après 1800 photos en pleine résolution etc…
    On aime tous les reflex mirroir, on se gardera tous (les passionnés) un bon petit vieux reflex argentique ou moyen format ou numérique a mirroir pour sa vision claire, pour le plaisir…. mais dans un flux professionnel, les avantages de la technologie sont tellement supérieurs ! Sony s’il veut se démarquer doit tenter sa chance… c’est l’avance qu’il prend dans ce domaine aujourd’hui qui peut lui valoir des part de marché dans 2 ans 4 ans, quand Nikon / Canon essaieront de rattraper leur retard technologique.
    ThP liste tous les avantages d’une visée sans prisme / mirroir… face à cela on a quoi ? une finesse de réglage ? plaisir de la prise de vue ? c’est très subjectif comme avantage non ?
    Et pourtant ça ne m’empêchera pas de continuer à utiliser pour le plaisir un bon vieux moyen format bien lourd avec son énorme mirroir qui fait clac clac bien fort.

  11. Je pense que si l’on pouvait faire une étude statistique des photographies exposées sur la toile , on constaterait sans difficultés que les « bons photographes » utilisent préférentiellement du matériel Nikon, Canon et Pentax (n’oublions pas cette grande maison bien connue pour ses viseurs lumineux)…
    … alors que les geeks sans culture photographique se tournent assez volontiers vers Sony ou Panasonic ! Tout obnubilé qu’ils sont par les fiches techniques bien remplies de gadget (genre fonction Panoramique), un peu comme ils comptent le nombre de Go de RAM dans leur PC.
    Exactement le syndrome des rafales à 10 images sec, parfaitement inutilisables et bidon des derniers Sony (les raisons ont été expliquées dans la presse spécialisée), et pourtant largement mis en avant par ces utilisateurs gogo et sans culture photographique.
    Ceux-ci gobent sans comprendre la propagande qu’on leur sert efficacement (Sony comme Apple est un champion en marketing. d’ailleurs les utilisateurs de Sony sont utilisés par la marque comme vecteur de propagande, exectement comme les Mac users le sont par Apple). Mais ne peuvent rien comparer faute d’avoir assez pratiqué…
    Quand aux sois-disant avantages liés à la visée électronique, ils sont eux-aussi totalement négligeables en regard de ses multiples inconvénients. Et cela restera le cas encore quelques années même si des progrès sont possibles (définition, conteste, colorimétrie)… Mais jamais un viseur électronique ne saura faire oublier sa nature (même les meilleurs TV full HD sont incapables de tromper l’oeil humain).
    Les vrais progrès ne sont pas là, mais bien dans l’analyse des données du capteur (ou Sony reste en retard par rapport à Canon et Nikon qui sait faire mieux que Sony avec le même capteur). Les vrais progrès sont dans l’ergonomie (là Sony est totalement nule), alors qu’à chaque génération les reflex Nikon et Canon deviennent plus facile et plus agréables à utiliser tout en offrant plus de fonctions et de possibilités..
    PS : Par bon photographes, je veux parler de ceux qui avant de déclencher, ont besoin d’établir un contact direct et sensuel avec leur sujet. Et cela passe à travers un viseur qui doit être le plus transparent et fidèle possible (d’ou l’intérêt du viseur télémétrique des Leica, dommage que le reste de ces machines autrefois fabuleuses soit désormais totalement ringardisé).
    Hé les gamins ! Posez-vous 5 minutes la question de pourquoi ces machines « ringardes » continuent à séduire les plus grands pros… Du moins les ultra sensibles ! C’est grâce au contact « quasi physique » qu’elles autorisent avec le modèle (paysage ou être humain, si tant est que l’on puisse comprendre qu’un paysage puisse être « habité »)…
    Bref, à lire certaines réactions ci-dessus, j’en déduis que certains n’ont pas du faire beaucoup de photo de leur vie…
    On ne peut comprendre que ce que l’on a expérimenté. Visiblement certains n’ont rien compris, faute d’avoir assez vécu ! Un jour il comprendront, avec l’âge peut-être ;-)

  12. « si Canon et Nikon sont capables d’afficher un quadrillage en surimpression sur le visée optique, ils ajouteront tôt ou tard un histogramme… C’est tout ce dont j’aurais besoin d’ailleurs ! »
    Un quadrillage est une contante, un histogramme est une variable dont les données sont issues du capteur. Or sur un reflex, le capteur est obstrué par le miroir pendant la visée.
    Impossible donc avec une technologie reflex de resoudre cette problematique.
    L’autre problématique majeure est l’AF à contraste de phase qui lui, dans une technologie reflex conventionnelle, impose que le miroir soit baissé, interdisant son usage en video et LV…
    C’est donc bien ce type de problematique que tente de resoudre le miroir fixe semi transparent, seule la remise en cause de la technologie reflex telle que nous la connaissons aujourd’hui pourra repondre à ces attentes.
    Par voie de consequence cette remise en cause ouvre à d’autres possibilités (citées plus haut) qui ne font que confirmer le potentiel de cette orientation et la pertinence d’offrir d’ors et déjà une alternative.
    Et c’est ce qui est entrain d’etre initié…
    Pour autant, celà n’empeche pas d’autres marques de rester sur une voie plus conservatrice et de faire des compromis autres faces aux limites imposées par la technologie reflex (améliorer l’AF à mesure de contraste en video et LV pour s’approcher des performances de l’AF à detection de phase pourtant déjà implanté dans ces mêmes boitiers) qui trouve son public, au bonheur de ceux qui veulent garder une chambre reflex et le confort (réel) d’un viseur optique (pour peu qu’il soit haut de gamme, faut il l’admettre aussi)

  13. Je vais répondre à ArnaudG, mais comme je suis un Jedi je vais laisser passer une petite heure pour me calmer afin d’éviter d’écrire trop de gros mots.
    A bientôt donc.

  14. ThP, pourquoi donc impossible avec une technologie reflex ?
    Et pourquoi pas en utilisant un miroir semi transparent comme sur l’EOS RT d’antant ?
    Une faible partie de l’image passe à travers le miroir et impressionne le capteur qui peut calculer l’histogramme en temps réel, en extrapolant à partir de la lumière reçue… (ne reste qu’à trouver le moyen de l’afficher un EFV en surimpression dans le viseur à la façon de Fuji > pas compliqué ça)…
    Tandis que la majorité de la lumière est réflechie par le miroir vers le prisme pour garantir une visée optique réelle.
    Au déclenchement le miroir se relève classiquement…

  15. De tt façon l’avenir est au téléphone portable :p
    Dans 10 ans plus personne ne vendra ces photos, par conséquent il n’y aura plus de pro..
    Allez je retourne jouer avec mon P1 645DF…
    TT les mecs qui prennent cette discussion au sérieux sont que des gros geeks…

  16. L’avantage du reflex classic avec miroir mobile, c’est qu’aucun miroir semi transparent ne vient « bouffer » de la lumière entre le sujet et le capteur…
    Par ailleurs avec le temps, peut-être existe-t-il un risque d’opacisation du miroir semi transparent…  » Over the time, the mirror surfaces become soiled; it scatters the rays and degrades the recorded image ».
    http://photorumors.com/2011/02/24/all-future-sony-alpha-models-to-have-translucent-mirror/#more-8896
    Enfin, nulle ici n’est ingénieur chez Canon, Nikon Sony ou ailleurs. Et nul n’a bossé assez de temps sur ces problématiques pour savoir si elle sont résolubles ou non.
    Car de nombreuses solutions techniques existent probablement, que nous n’imaginons pas encore (mais que d’autres sont en train d’imaginer)… Ainsi va la technologie : certaines solutions se révèlent prometteuses et son des impasses… D’autres plus classiques gardent leurs avantage moyennant quelques aménagements.
    La façon dont certains défendent mordicus le concept « semi transparent », me rappel la ferveur des Macmaniacs (répétant la propagande Stevejobienne), et expliquaient à tout va que « processeur RISK PPC d’IBM » c’était l’avenir, et que le CISQ (Intel) était condamné… On sait ce qu’il arriva ensuite : Apple est passé chez Intel.
    La vérité est ici bas, personne ne sait vraiment de quoi il retournera dans 5 ans. Mais dans l’immédiat, Sony prend de gros risque vis à vis de sa clientelle Expert… Tu me dira celle-ci a déjà quitté la marque. Donc finalement non, le risque n’est pas si grand.

  17. finalement pouvoir switcher d’un coup d’un seul prouve que Sony n’est pas une marque de photographes mais une marque pour amateurs.
    Ils pensent que baisser la qualité n’aura pas d’impact sur leur cible, c’est oublier que tous les -mateurs ne sont pas con. Bref technique marketing sur 5 ans au mieux ou absence de politique d’entreprise OU coup de génie. Le temps nous le dira

  18. @Momo: effectivement ta solution semble apporter une reponse à la SEULE problematique de l’histo dans le viseur (mais du coup peu de chance qu’elle soit viable)
    Pour le miroir fixe, l’histo n’est qu’une consequence.
    L’enjeu principal est d’utiliser le module d’AF à mesure de phase (actuellement le plus performant) pour le viseur, le live view et la video.
    Par contre je ne vois pas bien comment tu arrives à te persuader que certains defendent farouchement le concept « semi transparent » à la suite même d’un article qui le descend avec des poncifs superficiels et face auxquels certains apportent quelques arguments objectifs.
    Je suis pour le debat, pour le débat argumenté.
    Je ne dis pas que Sony detient la meilleure solution… Mais pour l’instant c’est la seule et elle n’est pas ridicule dans son premier jet aux yeux de DxO. Rien qu’en celà elle est respectable et digne d’attention.
    A n’en pas douter Canon et Nikon cherchent eux aussi des voies d’evolution… Et certainement plus profondes qu’un nouvel amortisseur de miroir ou un nouvel AF à detection de contraste sur-vitaminé.

  19. Je crois, que si l’on s’en tient à la photo et au marché expert, l’AF à détection de contraste (type Live view et vidéo) n’a pas énormément d’intérêt pour ce public là : un public exigent qui, s’il veut réaliser de bonnes photos choisira un bon appareil photo… Et s’il veut filmer choisira un vrai camescope haut de gamme, (ou fera le point à la main comme le font les pro avec l’EOS 5D Mk2)…
    La problématique de combiner APN reflex et vidéo est donc un faux problème et ne concerne que le marché amateur ignorant et fans de gadgets, visé par Sony. Du moins ça risque de rester comme ça encore quelques années…
    Donc Canon et Nikon vont continuer de mettre en avant leur AF classique à détection de phase qui est extrêmement performant en photo et c’est ce qui compte.
    Maintenant, si la voie ouverte par Sony s’avère rentable, Canon net Nikon sortiront de nouvelles gammes innovant avec de nouveaux principes, parallèlement à leurs reflex classiques…
    Mais il reste encore à prouver qu’un nouveau type d’APN (comme les A 33 et 55), génére effectivement de nouveaux utilisateurs au delà du renouvellement du matériel des ex utilisateurs de Minolta et d’Alpha 100.
    Actuellement les ventes des Alpha 33 et 55 se portent bien, car il y a eu tellement de reflex Alpha médiocres ces dernières années, que les utilisateurs équipés en monture Alpha on longtemps « retenus et retardé leurs achats », en attendant un produit enfin séduisant…
    Nikon a connu ce phénomène au moment de la sortie du D200 (il s’était écoulé tellement de temps depuis la sortie du D100 que les utilisateurs se sont précipités tous en même temps).
    Passé cette période faste, le soufflé ALpha risque de retomber un peu… Car il n’y a franchement rien dans ces nouveaux modèles qui puisse encourager à switcher. Tout juste peuvent-ils retarder le départ vers un Nikon D7000 qui est incroyablement attirant (y compris pour les Canonistes).
    Quand en plus on sait que Sony va arrêter le full frame, seuls les amateurs un peu naïf peuvent etres actuellement attirés par Sony. Même si les recherches de Sony vont dans le bon sens, et devcance de quelques années une tendance lourde à venir…

  20. Les viseurs optiques ne consomment pas d’énergie et ne coutent sans doute pas si cher à fabriquer puisqu’il y en avait sur les compacts argentiques. C’est un peu comme le chauffage électrique, ça ne coute pas cher à l’installateur, ç’est l’utilisateur qui paiera la note ensuite. Un bon viseur optique risquera toujours moins de tomber en panne que le meilleur des futurs viseurs électroniques.

  21. ok, je vois, j’ai posté, rien d’agressif, juste un avis contradictoire au vent majoritaire ici.
    Et je suis censuré, sans explication.
    Ce n’est pas la première fois.
    C’est la dernière.
    Vous avez certainement raison.
    Bon vent à vous.

  22. « ok, je vois, j’ai posté, rien d’agressif, juste un avis contradictoire au vent majoritaire ici.
    Et je suis censuré, sans explication.
    Ce n’est pas la première fois.
    C’est la dernière.
    Vous avez certainement raison.
    Bon vent à vous. »
    Je fais un copier/coller du message précédent car c’est exactement ce qui m’est arrivé aussi …

  23. non, c’est un problème technique apparemment ! Désolé.
    Je n’ai rien censuré jusqu’ici… Il y a des truc dans la techno Typepad qui m’échappent.
    Parfois on ne peut pas poster sous certains nom, le commentaire s’affiche mais si on reload il a disparu.
    Je me suis renseigné mais le problème n’est pas connu par le support.

  24. Bon alors je passe occasionnellement par ici et j’ai pu me rendre compte que le sujet occasionnait des réponses intéressantes. j’essaie donc de donner un petit avis perso (sans mauvaise foi)
    @Xavier M : Si les argentiques n’avaient pas de viseur électroniques, c’est peut-être déjà parce qu’à l’époque on ne disposait pas vraiment de la technologie adéquate (quand on voit l’EVF de sony maintenant il n’est pas difficile de s’imaginer ce que cela aurait pu donner il y a 10 ans, surtout quand on compare ça à la visée des caméras…)
    De plus, une visée électronique implique une entrée d’information électronique. Pour de l’argentique cela reviendrait à mettre un capteur amovible devant le rideau… C’est un peu farfelu comme idée. Pourquoi mettre un viseur dont on ne maitrise pas la technologie alors que l’impression des images demande juste une action mécanique?
    @momo @ThP en fait si on parle juste de lumière c’est déjà possible dans la mesure où (au moins pour les nikon) la cellule de mesure de lumière se trouve dans le pentaprisme. Seulement j’imagine qu’il faudra un capteur beaucoup mieux défini afin d’afficher un histogramme fidèle. Après il faudrait pouvoir intégrer un affichage de très petite taille et de bonne définition.
    @Vincent c’est ce qu’on appelle communément un troll des cavernes :p
    Perso je fais parti de la génération qui a connu la fin de l’argentique. Je m’adresse à une personne en particulier, déjà il ne faut pas faire d’amalgame et prendre les jeunes pour des neuneus. J’ai pu prendre mes premières photos avec une antiquité mais j’ai appris sur un reflex numérique et non, je ne trouve pas l’EVF sexy et supertropbien. Cette technologie a certes ses avantages mais elle est encore un peu trop jeune. peut-être que d’ici 3-4 ans elle ressemblera à quelque chose (de plus agréable à utiliser).
    Je persiste à penser que la visée optique c’est mieux mais que si une évolution il doit y avoir, ce sera probablement une hybridation entre les deux systèmes (comment, je ne sais pas mais ce n’est qu’une supposition).
    J’espère juste que sony continuera quand même pour une partie (pro?) de développer des reflex à visée optique parce qu’il faut reconnaitre que l’ergonomie des boitiers tels que le 700 ou 900 est bonne, et que la marque dispose de belles optiques.

  25. Sony a parfaitement raison de parier sur l’avenir et l’avenir n’est pas dans ce miroir bruyant poussiéreux encombrant et qui crée des vibrations
    Je voudrais bien que Canon s’y mette, je parle en FF pour du matos pro

Leave A Reply