web analytics

Résolution ou sensibilité : quels progrès attendez-vous ?

64
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Pour répondre à un commentaire, je me suis livré à une petite expérience que je vous invite à réaliser vous-même (je vous invite aussi à nous donner vos résultats en commentaires)…

J’ai affiché dans mon Lightroom les images faites en 2009 et 2010 (utilisez le filtre méta donnée et chargez la colonne date). Chez moi, ça donne ça : 

  • Total : 49.189 images : arrondissons à 50.000 images.
  • Entre 50 et 400 ISO : 41.900 images.
  • Entre 450 et 800 ISO : 3.800 images.
  • Entre 900 et 1600 ISO : 1.200 images.
  • Entre 1800 et 3200 ISO : 1.480 images.
  • Entre 4000 et 25600 ISO : 200 images.

Soit 0,4% d’images faites au dessus de 3200 ISO… Ce qui prouve bien que (dans mon utilisation quotidienne personnelle), je n’ai pas besoin de progrès du côté de la sensibilité… Mais tout dépendra de votre pratique personnelle ! C’est pour cela que je vous invite à explorer votre photothèque et à nous envoyer les résultats.

Je n’utilise quasi jamais de sensibilités supérieurs à 6400 ISO (et pourtant, je trouve que la qualité reste assez extraordinaire à cette sensibilité). Il y a toujours moyen d’éviter ça (prendre un pied, ou un flash)…

0000_screencopy_JFV_ 2011-01-05 à 18.17.25

Alors je me demande qui peut bien avoir besoin de davantage de performances en haute sensibilité, que ce que l’on a depuis deux ans ! A part le cas TRES particulier des pros qui ne font QUE de la photo nocturne, ou de concerts (et encore, il y a toujours des projecteurs)…

Je vous invite à d’ailleurs relire l’édito de Denis Boyard (Déclic Photo de janvier), ou j’ai relevé cette phrase qui résume tout : 

« Hormis les spécialistes de la photo de spectacle ou de sport en salle, qui peut bien fonder ses achats sur les sensibilités supérieures à 1600 ISO ? « 

Par contre je reste un farouche partisan de la courses aux pixels, qui me permet tant de choses… Allez, une petite image réalisée à 6400 ISO (1/50 sec, f/5,6, focale 20 mm), dans un taxi à Hong-Kong (c’est pas tous les jours, mais parfois 6400 ISO ça dépanne. Au delà de 6400 ISO, c’est de la blague ;-)

_MG_8151_web_1000px

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

64 commentaires

  1. On ne prend pas de photo avec une sensibilité élevée lorsque la qualité n’est plus parfaite. Personnellement j’attends plus une augmentation de la qualité des photos en sensibilité élevée.
    Arrivé à un certain moment, l’augmentation du nombre de pixel ne me paraît plus être si intéressant…

  2. le problème de la course aux pixels est la taille des fichiers. oui, je sais, tu vas arguer qu’aujourd’hui, les disques durs cela ne coute plus grand chose. je te le concède.
    mais, qui dit augmentation des pixels, dit taille du fichier plus important et donc temps de traitement, sous lightroom, aperture, dxo, bibble, photoshop, de plus en plus important. et à la clé, de plus en plus de ram (ok,la ddr3 est en chute libre).
    aujourd’hui, avec des résolutions comprises entre 14 et 18 millions, la qualité est au rendez-vous. du moins, pour la majorité des péquins.
    certes, toi tu n’en fais pas parti. mais il y en a combien des gens comme toi ? parfois, je me dis qu’il faudrait un stop à la démesure.
    alors, qu’est ce que je souhaite pour le futur. à vrai dire, j’en sais rien. la fin 2010 a livré des boitiers « semi expert » assez somptueux (je pense au nikon D7000 ou au pentax K5), bien équilibré en terme de définition et de bruits. il va être difficile de faire mieux.
    par contre, coté compact, là j’en aurais à faire des voeux. car ce n’est pas la simplicité qui règne. les apn sont compliqués, pas simple à mettre en oeuvre par les profane, qui se perdent dans les multiples modes offerts.
    en tant qu’utilisateur pentax, sans doute un meilleur AF. mais si je craque pour le K5, il sera sans doute mon dernier boitier avant une pause d’au moins 24 mois (question de budget ;) ).

  3. Oui, tu as raisonFred, tout le monde n’est pas au même niveau question vitesse de traitement des RAW… Mais ça change pas grand chose sur le fond !
    Mais avec la généralisation (en cours) des SSD, on commence à traiter très confortablement des RAW de 16 à 21 Mpix sur des portables. Par exemple le Macbook Air 13″ encasisse sans problème les 21 Mpix du 5D Mk2 (j’ai choisi l’option la plus gonflée avec 4 Go de RAM et le gros disque 1800 € TTC).
    Ce qui veut dire qu’avec l’option de base, on est très à l’aise entre 12 et 16 Mpix… et dans 6 à 12 mois, le grand public sera en mesure de faire ce que je fais aujourd’hui.
    Tout le monde n’est pas dans la même wagon, mais grosso modo, le train avance à la même vitesse pour tout le monde;-)
    asta la vista

  4. Idem que Sébastien. Pouvoir prendre des portraits d’enfants (ou des paysages aux premières lueurs) dans n’importe quelles conditions sans se poser la question de la sensibilité serait pour moi le plus important. Si on pouvait avoir également des collimateurs plus excentrés et inspirant davantage confiance quant au résultat, ce serait vraiment parfait.

  5. JF, ton analyse sur la sensibilité donne l’impression que « amélioration » = aller plus loin. Sans aller plus loin, on peut légèrement améliorer le rendu, non ? Esthétisme du bruit par exemple.
    Mais en effet, je n’ai pas de D700 : je l’aurais, peut-être ne posterai-je même pas sur ce sujet puisque son rendu à 3200 me convient très bien. Maintenant, si le même est possible à 6400, pour moi qui adore errer la nuit, ou prendre des photos dans les transports sombres… Ce n’est pas plus mal !
    Bonne soirée à tous !

  6. Utiliser un flash ou un trépied pour remplacer les sensibilités élevées ? Comme tu as l’air de connaître ton métier, on va parler de provoc !
    Et qui fonde son achat sur la qualité des sensibilités élevées ? Moi ! Ca en fait donc au moins 1. Je diaphragme généralement à f 11, voir parfois f 16 et bien que le zoom stabilisé m’aide beaucoup, il arrive souvent, surtout en intérieur évidemment, que je ne puisse pas utiliser une vitesse suffisamment élevée pour figer les mouvements, ce que je voudrais bien.
    Par contre, la course aux pixels… Dommage qu’avec les nouveaux capteurs APS-C, aucun fabriquant n’ait eu le courage de se limiter à 12 MPix.
    Avantage des pixels sur la qualité des hautes sensibilités = certains (pas moi, bien sûr !) ne vont pas manquer de te faire remarquer que tu roules pour Canon.

  7. Je rejoins Sébastien,
    En dehors du bruit, mieux maitrisé, la dynamique de photos à haut isos est vraiment limite : les nuances de couleurs ou le contraste sont bien dégradés.

  8. Hello JLouis… Je ne sais pas si tu travail avec LR3 ???
    … mais avec LR3, avec deux ou trois réglages dans l’onglet accentuation / bruit… et bien à 3200 ISO, on n’a presque plus de bruit du tout !
    Et de toutes façon, moi j’en laisse un petit peu, ça donne un peu de matière… pas désagréable.
    D’accord avec toi : des progrès sont souhaitable pas du point de vue de la valeurs (au delà de l’actuel 25600 ISO), mais de la qualité…
    de petits progrès sont encore possible concernant l’esthétique du bruit.
    Enfin, je trouve qu’on est déjà à un niveau de performance fantastique.

  9. Bonjour Jean-François. Je suis fan de ton blog. Alors déjà bravo.
    Pour le coup je suis d’accord avec l’ensemble des commentaires ci-dessus. Stop à la course au Pixels ! De toute façon les capteurs vont vites trouver leurs limites à cause des problèmes de diffraction. Je suis très curieux par contre de voir les solutions techniques qui seront mis en oeuvre pour permettre au constructeur de poursuivre leur course aux pixels tout en améliorant la qualité d’image.
    En ce qui me concerne j’ai fait le choix d’un boitier modeste (500D) avec des optiques haut de gammes (50mm1.4, 24-105mm 4.0) et franchement à 15.1 MP j’ai fait développer des agrandissements et je ne suis pas certain (j’en suis même sûr) que 5 MP de plus m’aurait beaucoup plus apporter.
    Par contre, il vrai que je ne prends JAMAIS de clichés au-dessus de 800 iso car je trouve le résultat affreux sans post-production.
    Par contre si je pouvais monter jusqu’à 3200 iso (sur boitier entré de gamme jetable comme le mien) sans bruit alors là je dis un grand OUI. Ca permetterai de gagner en vitesse en condition de luminosité difficile.
    Force est de constater que 99% des photographes amateur/expert (ceux qui font vivre les grands constructeurs) prennent un grand % de leurs photos en intérieur, en famille, et dans des conditions de lumière difficile.
    Le photographe professionnel, lui, utilise du matériel d’éclairage en studio et n’a pas besoin de supers sensibilités en extérieur. La sensibilité iso (et il suffit d’observer ta préférence) pour le professionnel n’est donc souvent qu’un gadget pour prendre des photos qu’il finir par supprimer de sa planche contact.
    Pour conclure, si aujourd’hui je n’ai pris que 0% de photos au dessus de 1600 iso c’est parce que mon matériel ne me permet pas un résultat potable et non parce que ce niveau de sensibilité ne m’intéresse pas.

  10. Ni résolution, ni sensibilité pour moi. Les 21 Mpix et 3200 ISO « utilisable » du 5D MkII me suffisent largement. Par contre une augmentation de la dynamique serait bienvenue.
    A quand les boitiers HDR ?

  11. Mais non cher pascal, je ne roule pour personne… sauf pour moi ! Et si j’ai choisi d’utiliser un Canon 5D Mk2 (25 Mpix), c’est parceque la philosophie de cet APN (plus de pixels pour moins cher), correspond à mes attentes… (et ce n’est pas l’inverse).
    Si je change de philosophie, je changerais peut-être de marque… (rien n’est exclu, par exemple si je re bossais dans le sport, ou l’AF est déterminant – Quoique l’Af de l’EOS 7D est excellent)
    Si je ne change pas de philosophie, mais si celle de Nikon évoluait sur la question de la résolution, alors je pourrais passer chez Nikon…
    Mais plus encore que la question de la résolution, c’est SURTOUT le prix des optiques qui m’empêche (actuellement) de passer chez Nikon :
    – pas de 70-200 mm f/4 IS à 1169 €
    – Pas de 24-105 mm f/4 à 1129 €TTC…
    – Pas de 17-55 mm f/2.8 L IS à 969 € TTC
    – Pas de 17-40 f/4 L à 759 €TTC
    – Pas de 16-35 mm f/2.8 II à 1439 €
    – Pas de 15-85 mm IS non plus
    – ect…
    Bref : Il manque (encore) une bonne dizaine d’optiques « accessibles » chez Nikon, que les pro (fauchés) et les experts (amateurs) doivent considérer comme stratégique !
    Cette question est d’ailleurs bien plus importante encore, que le choix entre résolution ou sensibilité…

  12. Hello Tom :
    Pour avoir beaucoup utilisé le capteur de 15 Mpix des EOS 550D et EOS 50D… je peux te garantir (te certifier même) : que les performances du capteur de 18 MPix (EOS 550D, EOS 60D et 7D) sont bien meilleurs à sensibilité égales que celles du 15 Mpix… (c’est vraiment visible tout particulièrement en dessous de 1600 ISO).
    Juré craché : il y a eu un TRES GROS progrès dans la maitrise du bruit en passant de 15 à 18 Mpix. Et la diffraction n’est pas un soucis en dessous de f/16.
    Je te confirme aussi qu’il est possible de travailler (sans aucune inquiétude) à 1600 ISO avec ton EOS 500D…
    Je le faisais déjà avec l’EOS 450D ! Et j’ai publié de nombreuses images en double page à cette sensibilité de 1600 ISO avec cet EOS 450D.
    Donc il ne faut pas s’interdire de travailler à 1600 avec un EOS 500D. Reste que l’EOS 550D (de 18 Mpix) est bien meilleur à ce jeux là.
    Et si tu bosse en RAW dans LR3, c’est les doigts dans le nez !

  13. Tom évoque le problème de la diffraction qui est jusqu’à présent passé sous silence mais qui va aussi devenir dramatique avec la monté en pixel.
    Aujourd’hui la perte de qualité due à la diffraction se situe autour de f16 ce qui est encore acceptable car c’est une ouverture peu courante. Le jour où la dégradation commencera à f8 qui est l’optimum de bien des optiques ça commencera à faire légèrement mal aux fesses.
    Mais bon, puisqu’on vous dit que le progrès c’est les pixels, bande de pisse-froid…

  14. ahah ! Revoilà le HDR, la pire invention esthétique depuis les filtres Cokin ;-)
    Mais l’importance de la dynamique, n’est qu’une légende urbaine !
    Ah quoi ça sert franchement : de voir des détails dans le soleil, en même temps que des détails dans les ombres (qu’on ne voit jamais à l’oeil nu)… Pourquoi ne pas ajouter l’infrarouge tant qu’on y est ?
    Déjà le fichier RAW d’un simple APS-C à 500 €, permet une dynamique largement au delà du raisonnable !
    … de quoi faire les pires horreurs avec une seule exposition (comme seul le web permet d’en découvrir).
    http://grtaylor2.com/2010/05/27/hdr-another-point-of-view-guest-post/
    http://www.digital-photography-school.com/hdr-photography-what-do-you-think-about-it
    http://www.digital-photography-school.com/hdr-style-results-using-layers-in-photoshop
    http://projectvisual.net/2008/12/photomatix-pro-hdr-max-compared/
    http://www.flickr.com/groups/butt_nuggets/pool/

  15. h ben vraiment mais alors vraiment pas d’accord ;)
    Petite question: si pour toi c’est si important la course au pixel, peut-tu nous dire pour quelle raison ?
    Perso, je ne fait JAMAIS de print A0 / A1 / A2, donc que j’aie 12mp ou 21mp, il n’y aura absolument aucune différence visible ! Est-ce que ça voudrait dire que tu fait plus de 1500 A2 etc avec tes 50’000 cliché de ces 2 années ?
    Qui plus est, j’ai vu des A0 absolument incroyable, tiré de fichier de… D2h, c’est à dire un boitier de 4mp !!! Alors à moins de cadrer comme une chèvre, je vois vraiment, mais alors vraiment pas l’intérêt d’aller carrément plus loin que 12mp. A la limite 16-18mp, mais à quoi bon allez au-delà ??? Si on veut vraiment la qualité, on prendra un moyen format, exactement comme à l’époque de l’argentique ! Et là, tu peux mettre tout les pixels que tu veux dans ton FF, il n’égalerons jamais les images d’un Leica S2 par exemple. Canon avec son capteur à 120mp, fait exactement ce qu’ils ont eux même reconnu comme étant une erreur, c’est dire ! Le canon G10 avait 14mp sur un capteur riquiqui, c’est à dire des pixels exactement de la même taille que sur ce capteur de 120mp. Pourtant, les G11 ou G12 sont redescendu à 10mp. Curieux, non ?
    Chasseur d’image avait démontrer à l’époque, la supériorité incroyable du numérique avec un D2x contre une provia de 100 iso. La différence était édifiante. Alors pourquoi vouloir des appareils bourré de pixel, donc lent, traitement plus lent des photos dans LR etc, disque bondé (les SSD valent une fortune, donc si on peut économiser de la place…), visionnage ralenti, et des photos. Des images qui pourrait être tellement meilleurs, comme le prouve le meilleurs boitier actuel, le Nikon D3s, qui est resté à 12mp, mais qui à amélioré grandement sont efficacité avec les progrès actuel ! Je te laisse imaginé si le D4 restais à 12mp et qu’il évolurait encore plus loin, en gagnant 1IL dans la qualité des iso, en ayant 1 IL de mieux dans la latitude et j’en passe… voilà pour moi l’appareil de rêve ! Pas un boitier aussi quelconque que le 5D mkII qui aura probablement 32 mp dans ca 3ème version, qui semble être la résolution du future 1DS MKIV, si on reprend les calucul actuel (8mp pour le 1dmkII = 16mp pour le DS, 10mp pour le 1dmkIII=21 pour le DS. Donc normalement, 16mp pour le 1dmkIV = 32mp). Tu vas être heureux :-)
    Bref, mis à part le 7D, Canon ne sait pas faire grand chose d’autres que la course au pixel. Les switchs de photographes chez la marque jaune démontre que ce n’est pas ce que veulent tous les photographes, on dirait ;-)
    Un switch qui à fait beaucoup de bruit, Jorgen Liodden :
    http://www.naturfokus.com/2010/10/18/in-my-kit-bag/
    Un tout nouveau switch, mais plus logique vu son domaine, Hervé Le Gall :
    http://www.shots.fr/
    Moi je l’ai fait après le 5D, quand j’ai vu que Canon, à son habitude, n’a fait pratiquement que rajouter des pixels à son 5DmkII. Je préfère de très loin mon D700, incroyablement meilleurs dans TOUS les autres domaines mis à part, les grands format que je ne fait jamais ! Et même là, je suis sûr qu’il n’y a que ceux qui regarderais le A0 à 20cm qui pourrait voir qu’il y a plus de détails sur celui du 5DmkII ou D3x.
    Et au sujet des optiques…
    – pas de 70-200 mm f/4 IS à 1169 €
    C’est vrai, pas encore, mais devrait sortir cette année.
    – Pas de 24-105 mm f/4 à 1129 €TTC…
    Et le 24-120 mm f/4, tu connais pas ?
    – Pas de 17-55 mm f/2.8 L IS à 969 € TTC
    C’est vrai, il existe mais n’est pas IS, mais bon, le format DX…
    – Pas de 17-40 f/4 L à 759 €TTC
    C’était une de mes optiques fétiche, que j’ai remplacé par l’incroyable 16-35 f/4.0 VR. On fait avec des photos impossible autrement !
    – Pas de 16-35 mm f/2.8 II à 1439 €
    Ta raison, à la place il y a un ridicule 14-24mm f/2.8 ;-))
    Il coûte moins cher que le 14mm de Canon, en plus !
    etc. comme tu dis, comme le 200-400 f/4.0 ?
    Bref, franchement, on trouve tout ce qu’on veut chez ces 2 constructeurs !

  16. pour ma part, comme je suis souvent ammené à faire des photos de concert ou scéniques, mon seul souhait est de pouvoir obtenir un grain sans bruit. la course au pixel, peut elle vraiment ameliorer la sensibilité ? le détail ? quand je vois des tirages en 50×75 obtenu sur la base d’un nikon D50 (6mpx), je me dis que le d7000 avec 16 mpx me sera bien suffisant. il y a quelques années, je me souviens d’avoir lu que 10 mpx serait la panacée.
    et la résolutioni a autant progressé que la capacité des disques durs. l’occupation en mémoire n’est pas un problème. la véritable revolution serait un traitement vectoriel de l’image, mais bon, là, je rêve.

  17. Tout d’abord bonne année à tous.
    Utilisant un D3 et lightroom je viens de faire le petit exercice demandé.
    Sur 2010, environ 25% de mes photos sont prises entre 1600 exclu et 4000 ISO inclu…
    Le progrès dans les hautes sensibilités est une des qualité extraordinaire du numérique.

  18. Pour moi se sera coté plus de sensibilité !
    J’en ai besoin pour des photos d’action de nuits, reportage en autre.
    Alors voila, pas de course aux pixels, j’en ai bien assez.

  19. Quand on voit les progrès fait sur les capteurs, plus de pixels et toujours une meilleur gestion du bruit, on ne peux que s’enthousiasmer.
    Ok il faut toujours bien cadrer mais dans le rush de l’action il est toujours bon de pouvoir retailler sans pertes, et cela offre de formidables possibilités créatives.
    La technologie ne va s’arrêter la, et on peux toujours espérer plus, nous en avons été témoins ces dernières années.
    Je pense qu’effectivement le plus gros progrès à faire est dans la dynamique, quand on voit ce que fait RED avec l’EPIC et une dynamique de 18 diaph, on ne peux que faire de bons pronostics sur le futur de nos boitiers ;)

  20. Wouah ! Le JFV m’a parlé, à moi ! ;-) Merci de ta réponse !
    Héhéhé, bref : oui je bosse sur LR3, mais la gestion du bruit et de la netteté sont vraiment les deux choses sur lesquelles je n’ai pas encore investi de temps pour les maîtriser.
    Disons surtout que je manque de repère pour ressentir les détails ou les différences de mes actions… J’ai bcp de mal à gérer conjointement Netteté + Bruit, donc j’évite de trop y toucher (si 1600 ISO, je place la réduction du bruit lumineux entre 10 et 20 quoi..), sauf sur certaines images sur lesquelles je « travaille » plus.
    Pour certains tirages, je gérais la netteté avec le tireur et mes fichiers tiff. Mais j’aimerais beaucoup savoir gérer ça moi-même en fonction des sorties prévues… Aide bienvenue !

  21. J’aime bien l’argumentaire de Pascal (moins le ton emporté, maiiis bon..).
    J’allais réagir au début pour recadrer le débat en prenant en compte la « projection » subjective sur tel ou tel appareil (amateur ou pro grossomodo), mais au regard des dernières interventions, tout le monde a l’air d’avoir des avis différents peu importe le type de boîtier…
    Bref, je parle pour ne rien dire… hihihi
    18 Mpx, + bruit esthétique et présent seulement à 3200 ISO, je passe direct au D700s ou D800 !!
    Plus de pixels parce que parfois j’aime bien la netteté « ultra », mais pas souvent… Mais je préfère dégrader mes fichiers qu’être « bloqué »…
    Plus d’ISO parce que c’est vraiment, vraiment pratique dans toutes les situations :
    – danse : yes !
    – concert : idem
    – reportage sur des grapheurs à la sauvette : super utile
    Après s’affranchir autant des contraintes originales de la photographie… Il faudra beaucoup de pédagogie pour que petit à petit tout le monde n’oublie pas les vitesses lentes (parce que pas le choix…) et que les photos se ressemblent de plus en plus…. (ISO parfait = plus de contraintes vitesses = moins d’imagination selon la culture photo, enfin, c’est une des hypothèses qui me viennent à l’esprit…)

  22. Bonsoir,
    moi aussi, j’ai assez de pixels (5D Mark II), et je bosse la plupart du temps à plus de 800 ISO. Mon boulot, c’est la photo du ciel, de nuit principalement, alors je monterais bien volontiers au-delà de 3200 ISO, histoire de diaphragmer un peu plus mes optiques, ou d’avoir plus de lumière pour choper des étoiles filantes ou de déboucher les avant-plans.
    En intérieur, 3200 ISO, c’est pas du luxe non plus si l’on souhaite diaphragmer un peu sans avoir des enfants tout flou.
    Pour la résolution, je fais beaucoup de panoramique, alors je suis pas prêt de trouver des boîtiers qui sortent du 60 à 200 Mpx comme certains de mes panoramas :
    http://www.pixheaven.net/animations_zoomify.php
    Ces résolutions me sont utiles pour mes expos, ça me permet de sortir des tirages en 40×120 cm à 300 dpi, et je dois dire que c’est agréable à voir.
    Bonne année à vous tous. Kénavo !

  23. Pour te répondre Pascal, je reprends un commentaire que j’ai posté hier sous au autre article (j’ai déjà répondu à certaines objections…
    Pourquoi la course aux Pixels ? Surtout pas pour imprimer des A3, A2, ni même A0 ! ahah non..
    Car je n’imprime quasiment plus rien (c’est pas écologique et ça coute trop cher), sauf des tirages de plus de 1m20 pour des expo ou une commande (là, les 21 Mpix font carrément la différence avec 12 Mpix)… J’ai beaucoup, beaucoup trop imprimé avec mon Epson A3+ pendant de nombreuses années ! Quel gaspillage…
    On ne devrait imprimer que l’exceptionnel !
    Je crois que la résolution, on en a jamais assez ! Je l’ai toujours pensé depuis 2001 et je continue de le penser… Pourquoi 21 Mpix c’est mieux que 12 Mpix : même quand on imprime rien ?
    D’abord luttons contre une idée reçue : Des test ont démontré que le passage de 15 Mpix à 18 Mpix en gardant le même objectif de base (le Canon EF-S 18-55 IS un peu pourri à moins de 100 €), permettait d’augmenter sensiblement le détail et la qualité d’image… Donc un bon objectif c’est mieux, si l’on augmente la résolution. Mais plus de résolution avec un mauvais objectif, c’est mieux également… (lire Chasseur d’image de janvier 2011).
    Autre argument : on à pris l’habitude de zoomer dans les images à 100% pour regarder les détails (notamment grace avec la loupe géniale de Lightroom)… C’est rapide, agréable extrèmement jouissif ! Et quand on fait ça sur 12 Mpix, alors qu’on a des images de 21 Mpix à côté… et bien d’un coup on est un peu déçu : ça fait une vrai différence, on a à faire à des images légèrement plus « grossières »… Pour ça que Nikon a été obligé de proposer 24 Mpix sur le D3x aux pros : c’est une attente de beaucoup d’utilisateurs.
    Oui, je sais jusqu’à une impression A3, on ne voit pas trop de différence entre 12 et 18 Mpix (au delà, oui bien sur on la voit)…
    Mais c’est surtout pour regarder les images à l’écran que la résolution fait une différence. Et regarder des images à l’écran, c’est 99% des fois ou l’on regardes des images… Je dirais même que 99,99 % des images ne seront jamais imprimées ! Donc…
    Il faut prendre conscience que l’on a changé d’époque : on est à l’ère de l’écran dorénavant ! Plus à l’ère du papier : on n’imprime quasiment plus les images…
    Il faut savoir aussi, que la taille des écrans augmente ainsi que leur résolution (et que ce mouvement ne s’arrêtera pas de sitôt : imaginez la résolution d’un écran Retina (celui de l’iphone 4) sur une dalle de 24 pouces : dans 2 à 5 ans ce sera probablement le standard…
    J’ai maintenant un Dell U2711 qui affiche 2560 x 1440 pixels… Je suis bien plus souvent amené à zoom à 100% donc et j’affiche une moitié d’image. Quand je reprend les images de 10 ou 12 Megapixels sur cette écran elles paraissent beaucoup moins grandes.
    La montée du bruit n’est vraiment plus un soucis (car en augmentant la résolution, la taille du bruit diminue. Il devient invisible)… Les algorythme de réduction du bruit progressent plus vite que le bruit (les capteurs de 18 Mpix de Canon, sont moins bruités que le 15 Mpix).
    Ensuite le problème de la taille de fichier n’en est pas un forcément… On s’en accommode très facilement (un disque de 2 To ne coute que 81 € TTC, soit 0,04 € par Go), on met ça sur un dock et hop !
    Conclusion : à mon avis la résolution est plus importante que la qualité au dela de 3200 ISO. Car elle concerne (concernera), tout le monde tout le temps…
    PS : à propos des optiques… ne pas oublier la différence de prix généralement TRES LARGEMENT en faveur de Canon à part une ou deux exceptions (c’est justement ce que je voulais mettre en exergue)…
    Oui, Nikon vient de sortir un 24-120 mm f/4 : mais il est pas mieux que 24-105 mm de Canon qui existe depuis 2005 ! La bonne nouvelle c’est que Nikon a vraiment compris ce problème et y travail…
    Le Nikon 16-35 mm f/4 est assez récent, d’ailleurs j’ai été le premier à en parler (son arrivée est un soulagement). Mais il coute 1099 € ! Contre 759 € pour le Canon 17-40 mm f/4, une différence de prix absolument représentative. Pourtant il n’est pas vraiment meilleur :
    http://www.the-digital-picture.com/Reviews/ISO-12233-Sample-Crops.aspx?Lens=100&Camera=453&Sample=0&FLIComp=4&APIComp=1&LensComp=689&CameraComp=614&SampleComp=0&FLI=4&API=1
    Non, on ne trouve pas TOUT ce qu’on veut chez les deux constructeurs… (mais on trouve quand même son bonheur en principe).
    Pas de 14-24 mm chez Canon, mais pas de 28-300 pro chez Nikon (qui m’a été très utile en montagne)… ect.
    Chacun choisira en fonction des optiques qu’il à besoin (pour ma part je préfère lergement un 14 mm fixe beaucoup plus léger, discret et plus exigeant d’un point de vue géométrique, qu’un 14-24 mm qui génère plus de déformation géométrique et d’aberrations).
    http://www.the-digital-picture.com/Reviews/ISO-12233-Sample-Crops.aspx?Lens=454&Camera=453&Sample=0&FLI=0&API=1&LensComp=615&CameraComp=614&SampleComp=0&FLIComp=0&APIComp=1
    Mais on ne peut pas dire que tout se vaut… la philosophie des deux marques est assez différente !

  24. J’enfonce le clou concernant la résolution : Elle va continuer à grimper, à cause des écrans (qui sont déjà pour 99,99Ù l’unique destination de notre production photo)
    On est encore très, très loin du déraisonnable ;-) On en est encore à la préhistoire de la haute résolution !
    Imaginons que dans 4 à 5 ans, on trouve des écran 27 pouces (soit 68,58 cm en diagonale), avec la résolution de l’actuel écran 3,5 pouces de l’iPhone 4 (soit 8,89 cm, qui affiche 960 x 640 pixels), soit une densité de 326 pixels par pouce.
    (on nous promets depuis longtemps l’indépendance de la résolution de l’écran pour MacOSX, elle finira par arriver)…
    Cela ferait (avec cette même résolution), un écran 27 pouces, capable d’afficher 11591 x 6520 pixels (au lieu de 2560 x 1140 pixels actuellement avec 72 une résolution de 72 ppp). Donc 75 573 320 pixels…
    Pour afficher une image à 100% sur la totalité de l’écran, ça nous ferait jamais qu’un reflex de 75 Millions de pixels…
    Hors généralement à l’affichage de 100% l’image déborde de l’écran (actuellement sur mon écran 27″les images de 12 Mpix s’affichent en entier lorsque je demande l’affichage à 50%…
    Pour cela (avec notre reflex de 75 Mpix, il faudrait que la résolution d’écran double (seulement) et passe à 150 ppp. Ce que ne sera pas totalement déraisonnable, d’ici 4 à 5 ans…

  25. Jean François, merci pour tes (longues) réponses : je n’ai rien contre plus de pixels, mais entre plus de pixels et une meilleur qualité dans les hautes sensibilités, je préfère la deuxième solution.
    Je n’en fait pas une généralité, je parle pour moi et pour le style de photo que je veux faire. J’aime que tous les plans soient nets (dans ma « jeunesse » j’avais un Contax et des Zeiss, je me ruinais en optiques lumineuses, il est vrai qu’à l’époque j’utilisais presque exclusivement le kodachrome 25) mais je n’aime pas, mais alors pas du tout « l’effet grand angle ». L’APS-C me convient bien : un 35 ou un 28 tournent autour du 50 en full frame (c’est ma focale préférée, j’avais fini par revendre tous mes zeiss pour ne garder que le 50mm) avec plus de profondeur de champ. J’aimerais bien pouvoir diaphragmer à f11, voir f16 (oui je sais, l’optique n’est pas à sa qualité maximum, mais qui s’en préoccupe si la photo est intéressante ?) tout en utilisant le 1/500, ce qui est indispensable pour figer de façon parfaitement nette un sujet en déplacement placé à deux ou trois mètres de l’appareil. F11 au 1/500 en intérieur, la sensibilité n’est jamais suffisante.
    Je me permet de donner un exemple :
    http://pascalriben.com/found_on_the_ground/e14eea000
    f11, 1/80 à 100 iso : pas assez rapide pour figer le pied, j’ai voulu rester à 100 iso pour la qualité de l’image (Canon 400D), quoique j’aurais pu la faire à 400 iso et au 1/320, disons que c’est de ma faute. Mais pour faire le même type d’image en intérieur, même 3200 ce n’est pas assez.
    Quand aux optiques, je n’utilise que le 18-55mm IS (de Canon, donc) dont la qualité me laisse pantois pour une optique de ce prix, surtout aux focales où je photographie généralement : entre 28 et 35. A f11, la différence de qualité entre cette optique et le 35mm Zeiss (ou le 1,4 de 35 L si tu préfères) ne doit pas être énorme. Et plus que tout, j’apprécie le poids : 200 gr (raison pour laquelle je n’arrive pas à me décider à acheter le 17-55 2.8).
    Tout ça ne concerne que moi, et ma façon de photographier. Mais c’était bien le but de ton post : que chacun donne son avis, pour soi ! Autant de besoins différents, autant d’appareils/optiques différents. Je crois que nous sommes tous d’accord là dessus.
    Pour terminer, je dirais que je suis très content de Canon pour la qualité des photos, mais que sur le plan affectif, je n’ai jamais réussi à m’attacher à ces appareils que je trouve moches et dépourvus du moindre charme : je regrette mon Yashica argentique ! Mais ce serait peut-être – sans doute – la même chose avec un Nikon. Je trouve les M superbes, mais vu les prix et la qualité aux sensibilités élevées, c’est mal barré pour que j’en possède un un jour.

  26. Ben cette merde de 28-300 chez Nikon à l’avantage d’être au moins aussi bon optiquement parlant que le canon, voir le dernier CI, de peser beaucoup moins lourd et surtout, de prendre beaucoup moins de place, au point de pouvoir le laisser en permanence sur son appareil dans un petit sac ! Et je parle même pas du prix !
    Mais ça fait tellement plus pro une belle grosse optique blanche ;-)

  27. j’ai du mal à comprendre pourquoi tu as pris le chat en train de defec… :-p
    sinon image sans prétention d’un 7D avec 50 mm 1.4 (original 43 cm par 30 cm à 300 dpi): http://alban406.free.fr/thomas_05.jpg
    et un détail de celle-çi http://alban406.free.fr/thomas_05_pt.jpg
    Je ne vois pas ce qu’une résolution sup pourrait m’apporter.
    ps : pour la diffraction des cils flous du premier plan, çà vient du 50 mm. par contre, le 50mm 1.2 L n’aurait pas fait çà mais à quel prix…

  28. Heu… Jean-François, regarde bien le lien que tu m’as toi-même envoyé sur la qualité du 14mm fixe face au 14-24mm de Nikon ;-)
    On voit que le canon à dénormes abérations chromatiques, totalement absente du zoom… contrairemnt à ce que tu dis ?!?
    Bon, un autre p’tit lien, le 14-24 c’est par ici:
    http://www.photozone.de/nikon_ff/447-nikkor_afs_1424_28_ff?start=2
    Le 14 Canon, c’est par là :
    http://www.photozone.de/nikon_ff/447-nikkor_afs_1424_28_ff?start=2
    On y remarque que le zoom, mis à part la distortion, facilement corrigeable, est meilleurs dans tous les autres domaines…
    Bref, comme on dis, chacun voit midi à sa porte ;-)

  29. Et le 100-400 chez Nikon, il est où???
    Enfin perso, je passerai bien chez Nikon.
    Pour moi Canon est très bon en studio mais des qu’il s’agit d’utiliser l’AF de façon exigente, on arrive trop vite aux limites…
    Peut être que le 7D relève un peu le niveau mais on est encore à des années lumière de ce que propose Nikon depuis longtemps déjà!

  30. @JFV (nb: 99,9 % de mes photos sont réalisées pour être imprimé…)
    Dans le fond, la course aux pixels est aussi du pain béni pour les infographiste et autre deskeurs qui « crop » largement nos fichiers survitaminés au risque de perdre le sens de l’image. Et je ne parle même pas du reste.
    Alors pour ma part ce n’est ni faire des photos à 28 millions de pixels, ni même à 100 000 isos mais bien plus d’avoir des appareils photos pour faire des photos. avec des viseurs et des AF performants. de retrouver des boitiers plus fiables… (je ne compte plus les pannes, obturateurs morts, pixels morts et autre problème d’AF ) il plus simple mais surtout plus rentable de mettre de l’électronique dans nos boitiers que des pièces de micro-mécaniques, d’optique ou encore de payer des techniciens… le progrès de l’industrie photographique c’est aussi faire des boitiers raisonnable je n’ai pas toujours besoin de plus, mais souvent de mieux.
    pour info 29 % de photos à plus de 1600 iso dont 8 à plus de 3200

  31. Oui c’est vrai, je l’ai oublié celui-là. Enfin, il existe, mais ni nano, ni VRII etc. C’est le 80-400, un peu vieillot. D’après Nikonrumors, les brevets pour un nouveau 100-400 sont déposé, donc devrais sortir, mais quand…
    Par contre, tous les nikkors ont une puce pour afficher la distance de prise de vue depuis très longtemps. Pas le cas chez Canon il me semble. Je sais même pas si les dernières optiques en sont capable ? c’était en tout cas pas le cas de mon 70-200 f/2.8 is première version :(
    Moi il y a 2 optiques qui me manque chez Nikon: le 70-200 f/4.0, pour voyager léger, car faut ce le farcir le f/2.8.
    Et un 135 F/2.0 VRII d’aussi bonne qualité que le Canon.
    Ca devrait être cette année pour le 70-200, pour finir la série f/4.0, mais aucune idée pour le 135…
    Par contre, joi et bonheur pour le 85 f/1.4, qui est une vrai bombe par rapport au Canon à f/1.2, lourd et surtout lent.
    Mais très franchement, rien de capitale ne manque dans ces 2 marques, si on regarde par rapport au autres, non ?

  32. J’avoue qu’une plus grande resolution est interessante, c’est dans le sens de l’avenir, mais je ne crois pas qu’en rajouter +20% tous les deux ans apporte tellement. Si ce n’est que la R&D, ca se finance, et qu’il faut bien que certains renouvellent leur materiel pour que Canikon survivent et continuent a nous impressionner. Ou alors, il faudrqit que deux milliards et demi de sinindiens s’equipent a fond !
    La sensibilite, par contre, permet d’explorer pour chacun des effets nouveaux : c’est vrai pour la photo de famille en interieur, qui est trop souvent floue/flashee, mais on peut aussi prendre de belles photos dans des musees (sans flashs !), ou se mettre a la photo de sport en amateur et arriver a figer l’action.
    Non, vraiment, a ce sujet, il me semble que l’on peut encore creuser les ozizos, mais je comprends qu’il soit dur de changer des habitudes forgees par des annees passees sur le terrain ;-) C’est aussi une question de style, et on sait tous qu’on sera toujours capable de produire de superbes photos sur 2 MP a 100 ISO.

  33. # Pascal :  » Ben cette merde de 28-300 chez Nikon à l’avantage d’être au moins aussi bon optiquement parlant que le canon, voir le dernier CI  »
    Tu confonds avec le 18-200 peut-être… Car il n »est pas question de 28-300 dans le CI de janvier… ?
    Il n’y a pas de miracle : une optique à 900 € pesant 800 gr, ne risque pas d’égaler une optique de même focale à 2600 € pesant 1 kg 67 !

  34. @ 406 : la diffraction s’applique sur toute la surface de l’image uniformément…
    Evidement que la définition n’a d’intérêt que sur une image imprimée en grande taille, ou regardée à 100% sur un très grand écran !
    @ pascal : tu as du lire la page à l’envers : car c’est le zoom 14-24 qui souffre évidement d’aberration chromatique (survoler la flèche qui s’oriente vers la droite)… Nottez les aberrationc hromatiques sur les barres verticales
    http://www.the-digital-picture.com/Reviews/ISO-12233-Sample-Crops.aspx?Lens=454&Camera=453&Sample=0&FLI=0&API=1&LensComp=615&CameraComp=614&SampleComp=0&FLIComp=0&APIComp=1
    Sans parler d’énormes déformations (qui n’existent pas sur le grand angle fixe de 14 mm… Visibles ici également :
    http://photozone.smugmug.com/photos/556811737_5QMnG-O.jpg
    C’est normal c’est un zoom ! Ce 12-24 est excellent d’ailleurs (pour un zoom), mais il ne peut rivaliser avec un grand angle fixe.

  35. Non non, je confond pas. C’est peut-être celui de descembre alors, je regarderais quel numéro de CI mais il y a bien le test du 28-300 et ils montrent les mesures obtenue avec le Canon pour pouvoir comparer.
    Est très franchement, une optique passe partout comme celle-là, c’est déjà pas ma tasse de thé même aussi petite que le nikon. C’est pratique, ok, je le conçois, mais sans plus. Alors quand elle est en plus blanche, lourde et grosse, elle n’a juste plus aucune utilité car elle ne ressemble en rien à une optique passe partout à f/5.6, genre pour partir en voyage sans emporter tout son sac à dos. Lorsque l’on voit le canon, on à l’impression d’avoir à faire au magnifique 70-200 f/2.8 ou quelque chose qui vaille la peine de se tasser les vertebres ;-)
    Le lien sur le forum des utilisateurs apparement enchanté de cette optique: http://www.chassimages.com/forum/index.php/topic,99161.1830.html
    Et le test de JMS: http://www.lemondedelaphoto.com/Prise-en-main-et-formule-optique,5170.html

  36. Perso j’avoue que prendre des iso me sied plus que des pixels au niveau actuel d’un 5DmkII. Le rêve étant de prendre des images dans n’importe quelles conditions sans flash.
    Si en plus on peut avoir des optiques moins chères et moins lourdes car moins ouvertes… C’est un vrai plus.
    J’ai vu le saut qualitatif entre le 5D et le 7D en terme de bruit dans les hautes sensibilités et j’ai été assez bluffé.
    En concert je travaille souvent à pleine ouverture et lez zones sombres sans bruit sont appréciables.
    Par contre, cette guerre Nikon vs Canon qui ressurgit au moindre post est assez fatigante… Si on se concentrait sur les photos?
    @Pascal: à ce propos, j’ai découvert ta galerie: http://pascalriben.com/many_faces_from_far_east#h5190ffd
    Je trouve que certaines sont fantastiques!!!! (la première n’étant pas la meilleure loin de là, le passage piéton, les photographes au pied de la sculpture, le vélo etc.). Un grand BRAVO! Le plaisir de la photo quand tu nous prends…

  37. Pour répondre à Pascal à propos du 28-300 mm f3,5-5,6 L IS USM :
    ce n’est évidement pas une optique que j’achèterais pour partir en voyage… Je préfère nettement un 70-200 mm f/4 bien moins coûteux. Et il n’y a pas de match question qualité d’image ! Regardez :
    http://www.the-digital-picture.com/Reviews/ISO-12233-Sample-Crops.aspx?Lens=295&Camera=453&Sample=0&FLI=4&API=2&LensComp=404&CameraComp=453&SampleComp=0&FLIComp=1&APIComp=2
    Domage que le nouveau 28-300 mm Nikon n’ai pas encore été testé par ce site… On viendra vérifier dans quelques temps !
    Mais j’ai voulu l’utiliser pour un cas vraiment très précis et je dois dire que sans lui, je n’aurais pas réussi les mêmes images : une semaine de reportage en héliski, ou j’avais besoin d’un très long télé ponctuellement, et d’une optique trans standar en même temps…
    Le tout devait rentrer dans un petit sac à do, déjà rempli d’équipement de sécurité (pelle, radio, vivres de course, vetements, ect)… Avec interdiction de laisser du matériel dans l’hélico (je n’ai pas eu de passe-droits).
    Pour ce cas extrêmement particulier, c’était l’optique idéale (montée sur 1 EOS 50D, choisi pour son poids réduit)… J’emenais en complément le 10-22 EF-S
    Tu as les photos ici, pour te rendre compte du résultat :
    http://vibert.photoshelter.com/gallery/Sport-Heliski-Canada-2/G0000f1T_5Whdz1A
    disons qu’il est bien que des optiques extrèmes et très particulières comme celle-ci existent, car c’est en rentrant dans des conditions particulières de prise de vue qu’on sort du lot.
    Si l’on fait les photos que « tout le monde peut faire », en utilisant les mêmes optiques que tout le monde, on risque plus de faire les « mêmes photos » que tout le monde… Sauf bien sur si l’on est persuadé d’avoir plus de talent que les autres !
    Mais comme j’ai jamais considéré que c’était le cas, je mets toutes les chances de mon côté et cherchant à tout prix les moyens de me différencier. Cela passe (entre autres) par le choix d’optiques différentes (ultra grand angles, grande ouvertures, focales inhabituelles)…
    C’est une question de goût et de philosophie : c’est pour ça que j’ai horreur de travailler entre 35 et 50 mm. Mais je respecte le choix de ceux qui s’imposent ça…

  38. Le problème de ces zoom extrèmes (tout particulièrement le nouveau Nikon 28-300 mm) n’est-il pas des déformations géométriques gigantesques ?
    En effet, comment peut-on faire rentrer la même focale dans l’encombrement et le poids mini du 28-300 mm Nikon, sans sacrifier quelque chose ?
    En tous cas, j’ai laissé tombé le 18-200 Nikon VR pour cette raison : déformations excessives…
    Je suis curieux d’avoir les retours de ceux qui l’utilisent…

  39. Bien vu Momo ! Quand je lis ce que je lis ici :
     » La distorsion est très forte à 28 mm avec 1,74% en barillet, elle est modérée à 35 mm (0,24%) mais elle s’inverse ensuite pour atteindre jusqu’à – 0,94% en coussinet à 85 mm, ce qui est très marqué car pas du tout naturel en paysage urbain.  »
    http://www.lemondedelaphoto.com/Les-defauts-optiques,5172.html
    ça ne donne pas trop envie ! Pour moi ce range focale surréaliste est incompatible avec une exigeance minimale de qualité…
    Ou alors ça coute cher (2700 €) et c’est forcément très encombrant et très lourd, comme le 28-300 Canon. Il n’y a pas de miracles possible en optique.
    Une optique comme ça, c’est un piège marketing ! Tout juste bon pour les amateurs qui n’accordent pas trop d’importance au piqué et au respect de la géométrie…
    La limite du raisonnable c’est un 24-120 et un 70-200 je crois bien… Au delà on sort de ce qui est « optiquement possible ».

  40. Le nikon ne fera pas mieux, j’ai pas sous les yeux, mais c’était kif kif avec le Canon, sauf peut-être un peu plus de vignetage ou distortion à 28, je crois. Vivement que le 70-200 f/4.0 sorte ! :)
    Par contre, entièrement d’accord avec toi qu’en certaines circonstences…
    Magnifique tes photos, comme toujours. Ma préférée est la _MG_2011_3500px.jpg
    Par contre, toujours pas d’accord pour le 14mm ;) Tu vois les franges roses et vertes sur les lignes horisontales du haut (pour le canon donc, flèche à gauche) ?

  41. Ohhh, il y a de l’animation ce soir sur MacAndPhoto
    Pour ce qui me concerne, j’ai un D700 avec de très bonnes optiques (14-24, 24-70 …) et j’ai beau réfléchir à ce que je voudrais de mieux et j’ai du mal à me l’imaginer. Il est simplement parfait pour mon usage (photos de rue, Paysage). J’opterai peut être pour une meilleur dynamique en haut iso.
    Ensuite, plus de pixel, pourquoi pas si ce n’est pas au détriment de ses qualité de base (Haut Iso, Dynamique).
    Ensuite, pour revenir a la définition des écrans, l’écran Dell de Jean Francois malgré ces dimensions n’affiche dans le final que 3 Millions de Pixel, c’est la définition de mon premier appareil numérique en 2002.. et il ne faut pas rêver, ce n’est pas demain qu’on aura 30 millions de pixel ou 75 sur des LCD 27 pouces, je demande juste a voir la carte graphique qui pourra le piloter.
    Maintenant, quand on voit l’évolution D90 -> D7000, j’attends avec impatience de voir le remplacent du D700 …., peut être que je l’achèterai mais si cette évolution ce limite a plus de pixel, j’attendrai la suivante dans 3 ans

  42. Pour revenir au sujet, je suis assez d’accord avec philippeB, je dirais que pour le suivant, il faudrait qu’il reprenne en tout cas ce que fait le D3s qui va encore plus loin, en rajoutant un lecteur SD en plus de la CF, ou même 2 SD comme sur le D7000 (mon macbook les lis directement), avec 1 IL de dynamique en plus et c’est le paradis. Ah non, le GPS intégré, comme chez Sony !
    Les pixels en plus, aucune envie. Et comme je suis et ne serait équipé que de portable branché sur le 27″ d’apple, déjà bien assez grand comme ça, je vois vraiment pas comment, comme le dit philippeB, les constructeurs ferait pour intégré des cartes qui gère 75mp. Ni même pourquoi, d’ailleurs. Déjà qu’il a fallut 30 ans pour en arriver là, je crois que je suis assez pénard jusqu’à ma prochaine vie ;-)

  43. Concernant le 28-300, j’ai le test de CI sous les yeux. C’est effectivement le numéro de descembre.
    Ben… en fait, c’est le nikon qui à 5 étoiles et qui fait mieux que le Canon, sorry ;-) Il gagne quasi un demi cran à toutes les focales, sauf à 300, là il en gagne carrément 1 entier !
    Par contre, la distortion est plus élevée effectivement: 1.68 pour le Nikon et… 1.6 pour le Canon ! Qui d’ailleurs souffre d’un vignetage plus élevé.
    Donc toute mes excuses, je me suis gouré. Malgré son prix, son poid, son VRII, sa taille, ben il est meilleurs ;-)

  44. Mais non, il n’est pas meilleur… il est forcément moins bon ! ! !
    Je viens de relire le test de Chasseur d’image n°329 décembre 2010. Il faut savoir interpréter et lire les tableaux dans leur ensemble (notamment sur Full frame). ET ne pas déformer les choses… On ne peut pas comparer deux choses qui ne sont pas comparables :
    La version Nikon (moins de deux fois moins cher, beaucoup plus compact et légère), déforme beaucoup plus, est moins piquée et produit beaucoup plus d’aberrations chromatiques ! ! ! C’est tout à fait normal (et très honorable)…
    mais on lit aussi :
    « piqué superlatif dès la pleine ouverture » pour le Canon dit CI : tout est là…
    Par contre le Nikon est – pour une fois – une assez bonne affaire (financièrement), pour qui cherche un zoom hyper polyvalent (plutôt pour petit capteur que sur Full frame ou il souffre un peu).
    Reste que jamais on arrivera avec ce genre de zoom à la qualité d’un 24-120 avec un 70-200 : on en est vraiment très très loin… Conclusion, ce genre de zoom n’est recommandable QUE pour les amateurs !

  45. Hello ! Tout le monde, je vois que ça chauffe ce soir…
    Désolé de ne pouvoir répondre à tout le monde. Concernant les optiques, il y a du bien et du moins bien partout.
    Le 28-300 Canon (que j’ai utilisé) semble un peu préhistorique tout de même ! Je suis persuadé qu’il est « un poil » meilleur que le petit Nikon… Mais à quel prix !
    Autant conclure que le nouveau Nikon (bien plus moderne) sort vainqueur de ce match là, même s’il est un peu moins bon (mais ces deux optiques ne visent pas les mêmes utilisateurs, et ne servent pas aux mêmes choses).
    Même constat entre le 14 mm f/2.8 (qui est meilleur que le 14-24 mm et j’insiste souffre de moins d’aberrations globalement)… J’ai utilisé les deux !
    Globalement là ou une optique fixe creuse le trou face à un zoom, c’est au niveau déformations géométriques. Sans oublier le poids et l’encombrement ! Je le connais bien, ce 14 mm je l’ai beaucoup utilisé : c’est une pure merveille, sur full frame et même sur un EOS 550D (il se transforme en 22 mm et l’ensemble est hyper compact, très agréable à utiliser en comparaison d’un encombrant zoom). Quelques exemples sur l’EOS 7D :
    http://www.actionreporter.com/cambodge
    Beaucoup d’images au grand angles ont été faites avec ce 14 mm
    Hors, au grand angle, on se passe bien plus facilement des services d’un Zoom, qu’aux longues focales (au delà de 35 mm impossible d’éviter les zoom).

  46. Heu JT, dis-moi ou tu vois qu’elle est moins piquée parce que là, je sèche. C’est vrai, quand je vois un tit cub s’arrêter à 9 plutôt qu’à 8, j’ai tendance à croire que le 9 est meilleurs, mais peut-être que je m’trompe ou que j’interprête ?
    Et juste comme ça, le D700 et le D3x sont les deux des full frame, sauf qu’il y en a un qui 12mp et l’autre 24 ;-)
    De toute manière, je suis absolument certain que ni toi ni moi ne seriont faire la différence en ayant les photos devant nous.

  47. Soit on a pas le même CI, soit effectivement, j’arrive pas interpréter un graphic qui, lorsque ce dernier s’arrête à 9 pour l’un et 8 pour l’autre, j’ai la désagréable habitude de croire que celui qui est à 9 est meilleurs ;-)
    Et juste comme ça, le test du Canon n’a pas du tout été fait à la même époque, alors ce basé sur les commentaires pour ce faire son avis plutôt que regarder les graphs…
    Je pense qu’effectivement on à pas le même numéro d’ailleurs, car il sont testés uniquement sur des boitiers Full frame (D700 et D3x, 5DmkII), donc si tu vois un test sur un ASP-C, c’est que ce n’est pas le même article ;-)
    Et désolé de ne pas être d’accord, mais même une optique « amateur » fera des photos magnifiques, comme le démontre d’ailleurs Jean-François avec le lien qu’il a mis. A des ouvertures comme F/8, tous les chats sont gris, si j’ose dire, et je te met au défis de pouvoir distingué une optique « pro » d’une amateur à cette ouverture !
    D’ailleurs sur le même numéro et testé le 24-120, et je serais assez curieux que tu m’explique la différence avec le 28-300, ou plutôt, ou tu vois qu’il est très très loin du 24-120. Les 2 ont 5 étoiles d’ailleurs, ce qui semble dire que CI ne doit pas être tout à fait de ton avis…

  48. Je fais beaucoup de photo d’intérieur avec des enfants, qui par définition bougent beaucoup. Quand ceux-ci sont dans des plans différents, on se retrouve avec une petite ouverture (pour assurer la profondeur) et un court temps d’exposition (pour éviter le flou de bouger), et donc nécessairement de grandes sensibilités, souvent supérieures à 3200. Je fais donc partie de ceux qui basent leur achat sur les hautes sensibilités, je suis d’ailleurs passés de l’Alpha 100 à l’Alpha 550 rien que pour cette raison.

  49. Merci Olivier pour ce témoignage… Tu as bien fait de changer car avec un Alpha 100, tu étais particulièrement mal barré ;-)
    J’avais essayé beaucoup de boîtier en 2007 et 2008 (tous les reflex du marché en fait pour mon Guide des reflex 2008) : et cet Alpha 100 était probablement le pire de tous ;-)
    D’ailleurs pour la maitrise du bruit, je te conseil bien davantage Nikon, ou Canon que Sony.
    On voit par exemple avec le même capteur (le nouveai Sony 16 Mpix), que Nikon maitrise mieux le bruit à 3200 et 6400 ISO que Sony (un comble)… Question d’expérience… Le Sony est obligé de dés saturer l’image pour maitriser le bruit (perte d’information)…
    http://www.cameralabs.com/reviews/Sony_Alpha_DSLR_A580/noise_JPEG.shtml
    Preuve que la résolution n’empêche pas la maitrise du bruit : Incontestablement le Nikon D7000 est la meilleur affaire du moment pour qui shoot à 3200 ISO, il semble même meilleur que le D300s (de 12 Mpix), à ce jeux là :
    http://www.dpreview.com/reviews/nikond7000/page21.asp
    Normal : la taille du bruit diminuant, il est plus facile à masquer sans perte de fins détails…
    L’idée qu’une résolution supérieure empêche de maitriser le bruit, appartient (je crois) au passé !
    Et ne parlons pas des caractéristiques du boîtier ou de la gamme optique Nikon…

  50. JF, je crois pourtant que Canon a reconnu que ce n’etait pas toujours vrai : ils ont fait machine arriere en passant de 15 MP sur le G10 a 10 MP sur les G11/G12. Et c’est vrai que si le resultat a 100 ISO etait bluffant, au-dela ca devenait horrible. De meme, j’adore les 18 MP du 7D, mais a certaines sensibilites je prefere le rendu du D300.
    De plus, bravo pour rappeler et souligner qu’on achete un APN d’abord en fonction de la gamme optique dans laquelle on se sent bien, au prix que l’on est pret a y mettre. Mais aucune gamme ne ressemble a une autre, et si tu connais bien la gamme Canon, tu ne peux pas comparer a chaque fois caillou par caillou. D’accord, peut-etre que c’est vrai pour les 24-70/2.8 et 70-200/2.8, mais le 17-40 Canon ne peut pas se comparer a un 16-35 Nikon stabilise, le 70-300 VR Nikon est bon marche et utilise par beaucoup de pros meme avec un D3x, le 70-200/4.0 n’existe que chez Canon qui n’a par contre ni zoom grand angle de competition (14-24/2.8) ni telezoom performant (200-400/4.0)… C’est sans fin… Sans compter la gamme Sony qui inclus un stabilisateur au niveau du capteur, cela merite d’etre souligne.
    Bref, parler des gammes est la bonne chose a faire avant de se la jouer geek en comparant des fiches techniques, mais il me semble qu’il savoir marcher sur des oeufs avant de s’aventurer a des comparaisons brutes de « performances » optiques ou encore de prix (quand on sait que les dates de sortie et donc l’amortissement des chaines de production ne sont pas identiques).
    Et puis, nous sortir des mires pour emporter l’adhesion du chaland sur la qualite de tel ou tel objectif : non, vraiment JF, tu nous as habitue a mieux, toi qui m’a persuade qu’un boitier amateur avait toute sa place a cote de modeles haut de gamme, et qu’il fallait savoir s’alleger au dernier moment pour ramener la bonne photo plutot que de risquer d’emporter la creme de la creme mais de ne pas pouvoir prendre LA photo parfaite parce que trop encombre/fatigue/intimidant ;-)

  51. Ben j’ai eu un Canon G10 de 15 mpix (que j’ai revendu au profit du S90 plus compact)…
    La résolution jusqu’à 400 ISO était supérieure à celle du G11 et G12 (de 10 Mpix)… Et les résultat très honorables jusqu’à 400 ISO (certainement pas horribles, ça c’est une légende urbaine)… Tu peux en juger ici (certaines des images à 400 ISO ont été imprimées dans un catalogue de voyage) :
    http://www.actionreporter.com/costarica/content/IMG_0652_large.html
    http://www.actionreporter.com/costarica/content/IMG_0290_large.html
    Reste que, comme je réalise 95% de mes images en voyage à 100 ISO : j’ai carrément regretté le passage de 15 à 10 Mpix !
    J’aurais largement préféré qu’ils gardent les 15 Mpix. Car compte tenu des progrès réalisés chaque année dans le traitement du bruit, la qualité aujourd’hui à 400 serait équivalent à celle à 100 ISO il y a 3 ans…
    Aujourd’hui on peut utiliser le G12 jusqu’à 1600 ISO… ce dont je n’ai absolument rien à faire ! (seuls certains type de photo très spécifique nécessite une telle sensibilité)…
    Cette nécessité de monter dans les ISO est nécessaire seulement pour les débutants qui shoot en « tout auto »… Un photrographe un peu expérimenté saura gérer astucieusement en Mode Manuel : Ouverture, Vitesse et Sensibilité et n’aura besoin de monter au delà de 800 que de façon exceptionnelle…
    Pour moi donc : ce choix de la sensibilité plutôt que de la résolution sur la série G, s’assimile à un « Nivellement par le bas » ! C’est uniquement pour faciliter le travail des débutants que ce choix a été fait…
    Pouyr revenir aux gamme optique : je reste sur ma position. Comparer avec un budget donné (genre 3000 à 4000 euros), ce que tu peux acheter pour chaque marque et comparer le type de photos que tu peux réaliser pour un budget donné…
    Tout le reste c’est du pipo ! Car la seule réalité tangible : c’est le budget maxi que chacun peut mettre dans son équipement et quelles photos il veut faire avec…
    Si tu n’a que 3000 € et que tu veuilles couvrir du 16 mm au 300 mm (je parle en focales argentiques), avec une optique à f/1.8 et une bonne qualité d’image… en dehors de canon : t’es mal ! Fais le calcul ;-)
    Si t’as 5000 €, déjà tu te sens mieux en Nikon, mais tu as plus d’options en canon…

  52. Ok, je note pour le G10. Je parle pour avoir regarde les photos publiees un peu partout, notamment par Lumious Landscape qui etait dythirambique sur le G10 a ISO 100 (et c’est fait demonter pour avoir oser la comparaison avec un moyen format), mais j’etais marque par la moindre qualite lorsque l’on montait en sensibilite. Par contre je n’ai pas eu ce compact, dont acte.
    Pour la gamme, je comprends ta position, et je souscris pleinement a cette approche. Je note juste qu’il est ardu de comparer entre marques sans avoir une connaissance profonde des gammes, car il ne suffit pas d’acheter une optique « L » pour avoir un resultat exceptionnel avec un 5D II. Il ne suffit pas de regarder des fiches techniques, et comme tu l’ecris si bien, accepter de faire des compromis n’empeche pas d’etre efficaces et de ramener de bonnes photos.

  53. oui, et n’oublions pas une chose ce sont les progrès incesant des ingénieurs… qui font que ce qui était vrai l’an dernier ne le sera plus demain !
    Je serais assez curieux de voir ce que donnerait le capteur de 15 Mpix avec la technologie d’aujourd’hui…
    Après une pose à 10 Pix, la course en avant va forcément reprendre, car il y a désormais 5 ou 5 compact expert à cette résolution…

  54. @JFV | 7 jan 2011 21:03:33 : l’Alpha 100 était un cadeau bien attentionné, je ne l’aurai probablement pas acheté moi-même :) Et maintenant que j’ai les optiques, les accessoires, et les habitudes, c’est dur de changer…

  55. parcourant les salles de concerts depuis 7/8 ans ainsi que de très gros festivals, avec mon D300 je ne dépasse jamais 1250 ISO. Vouloir faire des photos à 3200 ne me vient même pas à l’idée étant donné les résultats à 800 ou au pire 1000.
    1250 c’est dans des conditions très sombres (mais je suis à 2,8 aussi).
    Mon 80/200 Nikon VR y est aussi pour quelques chose mais même si les appareils récents permettent de monter en ISO, même en concert ou en spectacle, je ne l’utilise pas

Leave A Reply