web analytics

Procès Zemmour et liberté d’expression, suite…

7
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Sujet loin de la photo, mais concernant directement notre métier de journalistes, photographes, blogueurs professionnels ou amateurs. Aujourd’hui se poursuivait le procès d’Eric Zemmour (dont on parlait ici), quelques nouvelles réactions : 

  • Google actu : picorez et faites vous votre idée (par ordre chronologique)…
  • Agoravox : extraits vidéos (pour les plus faignants ;-)
  • Le Post : Voilà pourquoi je soutiens totalement Eric Zemmour
  • Agoravox : Les idées qui puent d’Eric Zemmour
  • Le Monde (Chronique d’abonnés) : M. Zemmour ou la novlangue
  • Libération : Zemmour soutenu par Chevènement et plusieurs députés UMP
  • France Soir : Eric Zemmour, la polémique enfle autour de la polémique
  • AFP : Zemmour, « réel danger » ou pourfendeur de « l’omerta » ?
  • Rue 89 : Réponse à Zemmour Les enfants d’immigrés ne font pas de bruit
  • L’Express : Des députés UMP apportent leur soutien à Eric Zemmour
  • Libération : Si je devais attaquer Zemmour à chaque fois que je suis en désaccord avec lui

MAJ (14 janvier) : Condamnation de principe requise contre Eric Zemmour (Le Point). Jugement dans plusieurs semaines.

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

7 commentaires

  1. Merci Jérôme pour le lien…
    Je vais quand même pas faire des liens vers l’UINI (j’ignorais ce que c’était)… Il y a des limites (même pour défendre Zemmour qui mérite d’être défendu)… je retire donc ce lien vers cette pétition.
    « On peut rire de tout, mais pas avec n’importe qui » !

  2. Dommage qu’Eric ne soit pas noir ou arabe. Cela aurait permis de supprimer/d’atténuer une partie inutile (à mon avis) du débat et des remarques. Car je ne pense pas que la remarque soit raciste (mais bon je ne suis pas juge).
    Dans le même temps elle ne l’est pas franchement (raciste) mais de là à courir voir les tribunaux c’est pitoyable. Surtout quand il y a tous ces moyens d’expressions à notre portée. Un petit débat sur la cinq dans C plus clair ?

  3. D’accord avec Kagou…
    J’ai lu le point de vue au sujet des « Ilsuffistes » de Daniel Schneidermann sur le site d’@arrêt sur images : http://www.arretsurimages.net/vite.php?id=10054
    C’est n’importe quoi (du point de vue de la logique)… On peut y lire :
     » Si Noirs et Arabes abondent dans les box où sont jugés les petits délinquants (pas les gros), est-ce parce qu’ils sont noirs et arabes, ou parce qu’ils sont pauvres ?  »
    Ouio, ça on est d’accord… ET même Zemmour est d’accord avec ça ! Il aurait pu le dire lui même.
    Mais le fait qu’ils soient pauvres (discriminés, stigmatisés, ghetoïsés, ect… n’infirme pas le fait qu’un voleur reste un voleur et « qu’il suffit d’entrer dans un tribunal, pour voir que la plupart des accusés sont des Noirs ou des Arabes ». ce qui est tout aussi vrai…
    Les « bien pensant », voudrait que la cause (la pauvreté, parceque c’est pas leur faute finalement – ça on peut être d’accord éventuellement), infirme la conscéquence (la criminalité)…
    Zemmour a dit des faits (vérifiés, « il suffit de prendre le RER »)… Sans en expliquer la cause ! C’est ce qu’on lui repproche (mais cette cause n’excuse rien, à la limite elle « explique »)…
    Quand à Zemmour, je ne vois vraiment pas ce qu’il a dit de « mal » !

  4. La xénophobie désigne les sentiments systématiques de crainte, d’hostilité, voire de haine envers les étrangers, c’est-a-dire de ceux qui n’ont pas la même nationalité que soi ou qui n’appartiennent pas au même groupe (culture, religion, langue…). L’étranger est perçu comme une menace pour l’équilibre de vie et, donc comme un ennemi, ce qui entraîne des réactions de peur ou d’hostilité, ou les deux. Dans les formes extrêmes, la xénophobie peut dégénérer en haine ou en violence.
    Les sentiments xénophobes se développent souvent dans les périodes de crise économique dont l’étranger devient le bouc émissaire ou lorsque deux cultures différentes doivent cohabiter.
    Le racisme est un système de théories et de croyances individuelles ou collectives selon lesquelles il existe des « races » dans l’espèce humaine et une hiérarchie entre elles. Les individus sont réduits à un ensemble de critères identitaires considérés comme spécifiques et sur lesquels il est porté des jugements de valeur : inférieurs, nuisibles…
    PETITE ANALYSE:
    Quand il dit que la plupart des trafiquants sont noir ou arabe, il qualifie les traficants, sinon il aurait dit la plupart des noir et arabes sont des trafiquants…
    Comme on aurait pu dire à l’époque, la plupart des mafieux sont italiens, ça ne fais pas de tous les italiens des mafieux …
    Aparte:
    La majorité se fait insulter (sale français qui ne l’a jamais entendu ?) constamment par une minorité intouchable, toute ce ramdam est hypocrite.
    Le gros problème de l’immigration est que généralement les immigrants proviennent de pays beaucoup plus sévère que par ici (dans le genre tu vole on te coupe la main) , l’europe c’est le salut … on peut tout faire tout dire (ou presque) sans risquer grand chose, tout ça conjugué à une mauvaise éducation et un mauvais milieu …
    Quand on parle de xénophobie et de racisme ça me choque …
    alors que les juifs se sont fait massacrer à cause d’une certaine jalousie, que des ethnies en afrique se font massacrer pour quoi ? etc …
    et des minorités comme les gays dont tout macho/débile qui se respecte abjecte, alors qu’ils n’ont rien demandé/fait de mal à personne …
    Alors que lorsqu’on doit passer devant un certain groupe d’individu, on évite de croiser des regards, on fait attention, et qu’on se prend quand même des réflexions (au mieux), ça mériterais des grandes baffes dans la gueule, …
    Je terminerais par, la connerie est universelle, on en a déjà plein chez nous, alors si on pouvait éviter d’en importer ou au moins de filtrer pour que l’apport soit bénéfique …

  5.  » L’étranger est perçu comme une menace pour l’équilibre de vie et, donc comme un ennemi, ce qui entraîne des réactions de peur ou d’hostilité, ou les deux.  »
    Ben ça, c’est un fait pour les gens qui vivent des les quartiers glauques… et bien malgrès eux !
    Mais c’est pas la faute de la crise… (ou alors indirectement : si c’est la crise qui pousse certains « étrangers » à se comporter comme il le font)
    On est bien d’accord que ces étranger, sont tout autant « victimes » que leurs « victimes » (volées, agressées, insultées, etc…).
    Mais c’est pas pour autant qu’on peut en vouloir aux « victimes » (les Français qui vivent n’ont d’autre choix que dans ces ghettos parcequ’ils sont également pauvres) de ressentir un sentiment ‘de de peur ou d’hostilité, ou les deux »…

Leave A Reply