web analytics

iPad versus Macbook AIr, Samsung Galaxy… et les autres !

16
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Je me demande ce que sera le nouveau Macbook AIr, si Macbook Air il y aura le 20 octobre ? Et comment il sera positionné vis à vis de l’iPad… L’énorme surprise, serait un Macbook Air sous iOS 4 : ce n’est pas totalement impossible (j’en parlais ici en juillet). Oserait-on même rêver d’un portable ultra léger, un MacPad ( ! ), avec la possibilité d’un Dual boot : iOS ou Mac OS ?

Notebookair Il faut bien le dire, je suis tous les jours épaté par mon iPad, même si je râle un peu contre ses petits défauts de jeunesse (vivement iOS 4.1)… Et vivement quelques boutons à l’arrière de la coque, qui tomberaient juste sous les doigts pour confirmer, quitter, scroller…

Je suppose que nous seront bientôt, également épatés par ses – nombreux – concurrents à venir : plus ouverts, probablement moins chers et certainement mieux équipés…

Je vais vous livrer mon intime conviction : je crois même que les tablettes, vont remplacer 90% de nos ordinateurs portable (allez, d’ici 5 ans à venir). Et d’ici 10 ans, elles vont même remplacer 70% de la presse papier… Et un jour forcément, elles remplaceront au moins 50% de l’édition traditionnelle (les livres papiers), du moins tous les livres « utiles », les « références », ceux que l’on est obligés de lire. On n’imprimera plus que le luxueux, le ludique, les « beaux livres » et cela coûtera de plus en plus cher, ce qui contribuera d’ailleurs au raz de marée des livres électroniques.

D’ici dix ans, il va se passer pour la presse et l’édition, exactement ce qui s’est passé depuis 10 ans pour la photo argentique. Et que personne n’avait vu venir.

Un raz de marré, avec des conséquences énormes. A commencer par des conséquences sociales : certains métiers vont disparaitre : une partie des imprimeurs, une partie des éditeurs (les plus mauvais) puisqu’il sera facile de se publier sois-même… Un peu comme les agences photo se sont cassé le nez, les éditeurs subiront le même sort : espérons que les auteurs trouveront plus de débouchés pour leurs ouvrages que les photographes… La différence avec la photo, c’est qu’il reste beaucoup plus difficile d’écrire, que de faire des photos !

Et malheureusement, les métiers qui vont remplacer les métiers du livre, ne vont pas forcément s’implanter chez nous. Puisque notre pays est parmi les plus « immobilistes » et les plus frileux au monde… J’en veux pour preuve, la terreur avec laquelle nous nous agrippons à un système de retraite inadapté à l’avenir, au lieux d’accepter l’idée de le faire évoluer. S’adapter ou disparaitre, il faut choisir (mais bon, je ne voudrais pas relancer un débat récent et douloureux ;-)

Le grand public parle aujourd’hui des tablettes, comme les photographes parlaient de la photo numérique, il y a dix ans : « ça à l’air pas mal, mais ça reste quand même moins bien que l’argentique non ? « … (notez le « non ? » qui a pour fonction de s’auto rassurer). Et quand on répond qu’une tablette ça sera bientôt mieux qu’un livre ( ! ), alors là on déclenche l’incrédulité. Et même l’agacement dans certains cas !

Personne aujourd’hui ne regrette la photo argentique. Vous ? Pas moi… Et vous verrez que dans quelques décénies personne ne regrettera vraiment les journaux imprimés (on en reparlera puisqu’on sera en principe toujours là). Car il sera tout simplement plus agréable de lire un journal électronique sur la tablette du futur avec les innovations techniques et logicielles que l’on imagine, que sur papier…

D’ailleurs, c’est presque déjà le cas pour ce qui concerne la presse magazine. J’ai acheté quelques numéros électroniques de Nationnal Geographic en Anglais : tout y est plus beau que sur le papier, notamment les photos… Tenez, regardez cette petite vidéo marrante, qui essaye de préfigurer l’avenir de l’édition et des livres :

Le succès des tablettes sera rapide… Autrement dit, il ne faudrait pas qu’Apple tarde trop à ouvrir et licencier son système. Sans quoi il se passera la même chose qu’avec Mac OS entre 1984 et 1997. Apple devra aussi proposer une gamme de produit assez riche, car en face on aura le choix des armes ! L’émulation entre les constructeurs devrait faire baisser les prix.

L’énorme différence avec 1995, c’est que contrairement à Windows 95 qui était payant, Android sera gratuit… Et ça c’est une donnée entièrement nouvelle, qui pourrait balayer iOS du marché bien plus surement que Windows (qui n’a pu totalement éliminer ses concurrents).

Il suffit d’ailleurs de regarder ce qui se prépare du côté du système ouvert Android. Oui cette tablette Samsung Galaxy promet d’être fantastique…

Même si son prix risque d’être dans un premier temps supérieur au prix de l’iPad :

J’ai trouvé sur accessoweb.com une image qui résume tout ! Un comparatif impressionnant qui résume la compétition qui s’annonce entre l’iPad et les prochaines tablettes sous Android.

2358976-3302216

Et comme si ça ne suffisait pas, il y aura bientôt des tablettes sous Windows Mobile 7, Palm OS qui sait… Et même une tablette Blackberry (sous un OS spécifique), qui est ici comparée aux autres par Engadget :

0000_screencopy_JFV_ 2010-09-28 à 19.35.00

Dell n’est pas en reste avec son Streak (quel nom), qui a peut-être trouvé la formule magique : pas trop grosse afin rentrer dans une poche de veste et remplacer un téléphone… Mais suffisamment grande pour remplacer un iPad.

Il est vrai que posséder à la fois un iPhone 4 et une tablette (c’est mon cas), c’est un peu couillon : lequel de ces deux appareils fait double emploi ? Ajoutez un Macbook Air et ça fait beaucoup trop… S’il était un peu moins gros, j’aurais tendance à préférer transporter un mini ‘iPad plutôt qu’un iPhone. Pour en savoir plus voici une prise en main vidéo de la Streak par le Journal du Geek : 

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

16 commentaires

  1. Vous croyez que Google pourrait un jour venir effacer de ma tablette un livre que j’aurai acheté, sans préavis, sans un mot d’excuses, sans remboursement, comme ce que Amazon a fait sur le Kindle ? Rien que pour cela, je pense que les tablettes ne remplaceront pas le papier. Pour moi certainement pas.
    D’ailleurs, savez-vous que Nikon a désactivé plusieurs dizaines (centaines?) de clés de Capture NX2 dans les ordinateurs des gens? De quel droit ces sociétés, qui ne sont légalement que des invités dans nos machines, se conduisent-ils comme en terrain conquis?

  2. Quand je vous disais qu’annoncer « crûment » des changements « agace » les gens… ( ! )
    Je me souviens avoir affronté exactement les mêmes réactions en l’an 2000 lorsque j’expliquais que dans 10 ans la photo argentique aurait quasiment disparu (et c’est bien le cas aujourd’hui)…
    Répétons, que je n’ai jamais prédis la disparition du livre (quelle idée ! )… Mais simplement qu’au moins la moitié des livres ne sera publiée que de façons électronique, dans un avenir plus ou moins proche (10 ans, mais ça pourrait venir avant)…
    D’ailleurs, Amazon a annoncé vendre (beaucoup) plus de livres électroniques que de livres imprimés. C’est un début ! Qu’on le veuille ou non :
    http://www.pcinpact.com/actu/news/58361-amazon-kindle-livres-electroniques-papier.htm
    Pour ce qui est de l’effacement à distance d’un livre… Il y a eu aussi des gens qui brulaient les livres, dns un passé récent… Ce n’est pas le support qui est en cause, mais les gens, les institutions, les lois, ect.
    Par ailleurs un livre électronique est moins en danger qu’un livre papier (tant qu’il y a des ordinateurs) : on peut en théorie le copier, le dupliquer à l’infini… Et cela ne prend pas de place.
    Alors qu’il est difficile de faire des sauvegardes multiples de toute sa bibliothèque imprimée, sur des clefs USB.
    Bref ceci est un « faux problème » totalement accessoire, auquel il y a (et aura) des solutions…

  3. David GagnonPosté le

    Il est vrai qu’il y aura probablement plusieurs concurrents au iPad dans l’avenir, mais pour l’instant, la concurrence n’est pas très crédible. En fait, Androîd 2.2 (la dernière version disponible) n’est pas conçue pour fonctionner sur des écrans de grand format.
    http://www.neonyme.net/photos/kinetik10/day5.html
    L’histoire semble se répéter, les concurrents développent un produit vite fait basé sur une plateforme logicielle mal adaptée et pauvre en contenu… et ils crient haut et fort que le fait qu’ils ont une caméra intégrée rend leur produit meilleur…
    Vous vous rappellez du succès du iPod?
    En passant, la tablette « Samsung Galaxy » coûtera autour de 1000$ sans contrat…

  4. Personne ne regrettera non plus ces énormes appareils photos reflex. ;-)
    Lorsque les supports dématérialisés auront envahi le marché, le livre et le CD (d’occaz forcément) prendront leur revanche .

  5. Le galay Tab a l’air de marcher très bien… regardez ce déballage :
    http://www.journaldugeek.com/2010/10/14/la-samsung-galaxy-tab-soffre-un-deballage-video/?utm_source=feedburner&utm_medium=twitter&utm_campaign=Feed%3A+LeJournalDuGeek+%28le+Journal+du+Geek%29&utm_content=Twitter
    sautez le début pas intéressant, mais ensuite on constate que c’est fluide et que Flash marche bien !
    Face à ce premier concurent, il y a de quoi s’inquiéter pour Apple.
    Et ce n’est que le Tout premier concurent qui arrive sur Android ! Imaginez dans 2 ou 3 ans…

  6. Une tablette qui promet sur le papier c’est Adam de notion ink (http://notionink.in/). Notamment un « écran mixte » TFT et non pixel QI (encre électronique), un trackpad à l’arrière, une caméra qui pivote une connectique complète, …
    Le totu sous Android
    Bref sur le papier elle semble excellente, sortie annoncée aux US avant la fin de l’année.

  7. N’oubliez pas que l’ipad lui est déjà là et vendu à des millions d’exemplaire lui.
    Apple a toujours des tas d’améliorations en réserve mais quand il n’y a pas trop de concurrence, ils les livrent au compte-goutte contrairement à leurs concurrents qui fourguent un tas de fonctionnalités pas toujours bien gérées.
    Cette concurrence est de toute façon très saine car elle va obliger apple à se surpasser s’ils veulent survivre et ça c’est bien.
    Je vois bien aussi la disparition des manuels scolaires, ça soulagerait bien le dos de nos enfants et quel régal à utiliser ! le seul hic c’est qu’il faut que l’éducation nationale soit ok pour le budget initial.

  8. L’autre jour je discutais de tout ça avec ma femme. Elle est anesthésiste, et je lui disais qu’avec un outil du genre kindle, elle aurait tous ses livres de médecine sous la main dans sa poche de blouse à tout moment !
    Elle a été conquise par l’idée de suite !

  9. J’ai fait partie de la première vague d’acheteurs d’iPad livrés en France, et cette tablette m’est tout de suite devenue indispensable. De fait, mon cher MBA est désormais utilisé par un autre membre de la famille, et je n’ai désormais « plus » comme ordinateur qu’un iMac 27″.
    - en ce qui concerne la mobilité, l’iPad est parfait, surtout associé à Dropbox. La suite bureautique Apple me permet de rédiger de courts documents lorsque c’est nécessaire, mais j’avoue que j’aurais aimé avoir un petit Word / Excel dans la tablette.
    - en tant que photographe de loisir, j’apprécie de pouvoir stocker dans la machine quelques unes de mes photos.
    - en ce qui concerne la presse, dont je suis un gros lecteur, l’iPad est tout simplement parfait. Fini les stocks de journaux qui s’accumulaient, fini le gaspillage de papier.
    - pour ce qui est de livres, là, par contre, j’ai essayé l’iPad et c’est non, définitivement non, pour les livres dits « classiques. Je ne passerai au livre électronique que contraint er forcé.
    - Pour ce qui est des ouvrages techniques, l’iPad se révèle là encore parfait. Plus de gaspillage de papier, enfin.
    - Quant aux docs techniques, au format pdf, elles ont trouvé en l’iPad un excellent lecteur.
    Un jour l’iPad (ou un concurrent) deviendra un outil domotique, et que sais-je encore. Remplacera t-il complètement un t-il un jour un ordinateur puissant de type iMac ? Oui, sans doute, mais pas tout de suite, je le crains..
    Quel iPad pour demain et pour moi ? Une version marinisée ferait mon bonheur.
    A suiiiiiivre.

  10. je lis beaucoup une passions depuis longtemps; franchement rien vos un livre ; même si les enfants son émerveillés sur un écran ou une tablette, un soir avant de dormir il y a pas mieux de leurs lires ces belles histoires qui nous ont charmés d’un livre .

Leave A Reply