web analytics

Sony Alpha 33 et 55 : le début de la fin du viseur ?

7
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Comme nous l’avions annoncé le 2 juin dernier, voici donc les nouveaux reflex Sony Alpha 33 et 55. Ils sont considérés comme révolutionnaires car le viseur optique y cède la place à un autofocus enfin efficace en vidéo (mais travaillant obligatoirement à la plus grande ouverture si j’ai bien compris : si c’était le cas, voilà un point décevant à préciser).

Ces reflex devraient en tous cas faire un peu de bruit dans le milieu de la photo et agiter les commentaires, ne vous privez pas… Car Sony innove encore du point de vue technologique (après les Nex 3 et 5 qui ont ouvert une nouvelle voie, bien que n’offrant pas de solution de visée très convaincante). Ce qui devrait se traduire par quelques parts de marché gagnées et relancer une course à l’innovation exclusivement dominée par Canon et Nikon depuis très longtemps.

Rappelez-vous ce que nous avions étés parmi les premiers à écrire en mars 2009 :  » Verrons-nous d’ici un ou deux ans des boîtiers Canon EOS, Nikon D ou Sony Alpha à objectifs interchangeables, mais dépourvus de viseurs optiques ? Je crois que c’est tout à fait possible « … Relire : Le début de la fin… des viseurs reflex ?

Ces deux reflex devraient satisfaire pas mal de monde, d’autant que leurs caractéristiques de vitesse et d’encombrement sont très séduisantes (je n’ajoute pas dans ce papier de données techniques, ni de photos, faute de temps). Comme vous le savez, j’adore les reflex  » petits, mais costauds « , pour voyager ! Et ces deux là ont l’air fichtrement compactes : bravo à Sony pour la miniaturisation (déjà impressionnante dans les NEX 3 et 5)… 

Comme je suis actuellement au Laos (et donc pas très souvent sur le net qui est incroyablement lent), je n’ai pas encore pris connaissance de toutes leurs caractéristiques techniques. Ni de celle du Nikon 3100 d’ailleurs, qui propose lui aussi un AF constant en vidéo…

Il faudra faire donc le point de tout ça à la rentrée, lorsque le Canon EOS 60D sera sorti, sous réserve qu’il apporte lui aussi quelques innovations du côté de l’AF vidéo, (ce à propos de quoi nous n’avons aucune indications jusqu’à présent).

Par contre, il est évident que l’absence de viseur optique des Alpha 33 et 55 sera considérée comme rédhibitoire par les habitués du reflex traditionnel. Un sacrifice bien plus rédhibitoire d’ailleurs, que l’absence de vidéo qui caractérisait les précédents Sony Alpha… Oups ! Mais il faut croire que Sony a identifié une véritable demande pour un produit hybride photo-vidéo auprès du grand public (demande qui m’a toujours semblé évidente d’ailleurs)…

Difficile de dire par contre, quel sera le ressenti des photographes passionnés à propos de ce viseur électronique (dans lequel j’ai hâte de jeter un oeil, afin de savoir s’il est plus convainquant que tous ceux catastrophiques que j’ai essayé jusqu’à présent. Dire qu’ils étaient décevant est peu de chose).

Car la technologie du viseur électronique est encore beaucoup trop imparfaite pour satisfaire l’oeil averti des experts et plus encore, l’oeil des esthètes… Je ne m’imagine pas une seule seconde photographier un moine dans un temple du Laos, à travers la froideur pixelisée d’un viseur électronique. Du moins tels qu’ils existent actuellement… Dans 6 à 10 ans, peut-être. Mais cela prendra peut-être tout ce temps-là, avant que la visée électronique sache se faire oublier et rivalise avec une bonne visée reflex ( le temps d’ailleurs qu’il a fallut aux écrans LCD à l’arrière de nos reflex pour devenir, justes  » potables  » ).

Par contre du côté des amateurs peu regardant, pourquoi pas. Un bon viseur électronique ne sera pas forcément pire qu’un mauvais écran (lorsqu’on voit les touristes sous le soleil faire des photos à bout de bras, on se dit qu’un viseur électronique serait tout de même un progrès pour eux)…

Partant de là, Sony vient donc de réinventer le Bridge à capteur APS-C et objectif interchangeable. Et c’est probablement d’ailleurs le marché (un peu bâtard) des bridges, que ces deux nouveaux reflex visent et vont finir de tuer…

Car ces Alpha 33 et 55 sont effectivement destinés au grand public (même s’ils pourraient tenter quelques experts en tant que second boîtier). Ce qui doit décevoir pas mal de photographes équipés en Sony, qui attendent « désespérément » un « vrai reflex APS-C » pour remplacer leur Alpha 700 totalement dépassé (sorti en septembre 2007, à croire qu’il n’aura pas de descendance ?).

Trois ans sans aucun APS-C expert c’est vraiment consternant avouez… Ajoutez à cela les rumeurs concernant l’abandon de la production de capteurs Full frame par Sony (pas forcément démenties à notre connaissance), il y a de quoi être un brin frustré (du moins si l’on est photographe. Les touristes eux sont comblés)…

Car voilà ce qu’attendent les photographes : qu’une marque leur propose enfin une gamme de reflex offrant un Autofocus efficace en vidéo, allant de l’APS-C au Full frame (donc de l’amateur à l’expert, voir au professionnel)… Tout en étant (si possible) équipés de viseurs optiques (en attendant que les viseurs électroniques soient suffisamment performants). Je ne sais qui bouclera cette quadrature du cercle, mais bon sang, ça ne doit pas être si compliqué pourtant ?

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

7 commentaires

  1. Bah, pour moi Minolta ça c’est terminé en 2006…
    la suite était écrite : une avalanche de modèles tous plus médiocres les uns que les autres conçus pour les touristes comme tu dis (seulement saupoudrés de 2 modèles full frames sortis du chapeau, comme par miracle juste pour faire illusion)…
    avec les nex et ces deux reflex, la suite sera encore pitre ! on sacrifie la visée reflex pour baisser les couts. pfff

  2. je plussois… qui va nous faire un full frame vidéo avec AF actif ?
    Nikon ? j’en doute avant 2 ans…
    Sony ? J’y crois pas (ils se concentrent sur le grand public)
    Canon peut-être ?… avec un 5D Mk3 dans 1 an environ ?

  3. Les « touristes » qui possèdent un alpha 700 et un full frame sony vous remercient.
    Et pour un appareil totalement dépassé, il produit des photos encore « potables » mais de « touristes » j’oubliais…
    Tant de condescendance, je ne comprends pas.

  4. Que l’on me comprenne bien : le talent des utilisateurs de Sony Alpha 700 n’est absolument pas en cause… Et il n’y a aucune condescendance dans mes propos : pas de procès d’intention faciles SVP !
    Par définition, les utilisateurs de Sony Alpha 700 et de Sony full frame ne sont pas les « touristes » dont je parle !
    Ceux que j’appel gentiment « touristes », ce sont les « amateurs » pour qui la photo est un seulement loisir accessoire (à l’occasion d’une ou deux réunions familiales et d’un voyage par an).
    Ces « touristes » investissent au mieux 600 à 900 € une fois tous les 5 ans dans leur appareil (et plutôt chez Darty, ou à la FNAC que chez un détaillant spécialisé)…
    Et soyons clair, ils ne lisent pas Macandphoto tous les jours (même s’ils sont bienvenus).
    Je suis moi même très fier de photos réalisées en 2001 avec un modeste EOS D60 de 6 megapixels (photo tirées en A3+ ou publiées en double page dans la presse)… Un appareil qui fait pâle figure face au Sony Alpha 700 datant de 2007. Là n’est pas le problème : je ne doute pas que votre Alpha 700 vous permette d’exprimer tout votre talent…
    Ce que je fais juste remarquer, c’est que l’utilisateur « non touriste » ; qui désirerait s’offrir l’équivalent d’un Nikon D300, ou d’un EOS 7D, ne trouve toujours rien chez Sony en 2010. Pas la moindre queue d’un modèle de type « expert », depuis 3 ans…
    Par contre l’offre « touriste » est conséquente, ce qui en dit long sur la stratégie actuelle de Sony. Bétonner « par le bas » sa base installée… et élargir son offre en haut de gamme, par la suite. Oui, mais quand ?
    Mettez-vous à la place de quelqu’un qui souhaite s’équiper aujourd’hui d’un modèle expert pour aller un peu plus loin (pas à votre place donc cher  » cvanquick « , puisque vous êtes déjà équipé et que votre Alpha 700 vous convient parfaitement).
    Quel choix offre Sony actuellement à ceux qui désirent un viseur optique, un capteur APS-C et des caractéristiques ambitieuses ? Rien de très convainquant…
    Par contre pour la photo familiale et la photo amateur (ce que j’appèle « touriste », typiquement le marché d’entrée de gamme du reflex ou du bridge), Sony propose chaque années une avalanche de modèles… parfois innovants (comme les derniers), dans lesquels on est d’ailleurs totalement perdu ! Tellement il y en a et ils se ressemblent beaucoup. Tous ces modèles ne sont pas forcément adaptés aux photographes dits « experts »…
    J’avais imaginé que les deux nouveaux Alpha 33 et 55 viendraient en remplacement de l’Alpha 700. C’est la déception, partagée je suppose par d’autres utilisateurs qui louchent sur les D300 et 7D…
    Sony va-t-il abandonner totalement le marché expert ? Ou se contenter d’un rythme de renouvellement de plus de 3 ans ? Dans ce cas, les full frame ont-ils encore un avenir chez Sony ? Toutes ces questions sont plus que jamais ouvertes…
    Et si quelqu’un a des réponses, des doutes ou des certitudes : il peut les exprimer ici.
    Bon, j’espère que l’on m’aura compris. Relisez d’ailleurs avec quel enthousiasme j’avais découvert des Nex 3 et 5 (enthousiasme légèrement altèré depuis que je les ai touché)…
    http://www.macandphoto.com/2010/05/cela-se-confirme-sony-a-changé-la-donne-.html

  5. Ce qui me semble terrible, c’est que Sony a floué les utilisateurs experts de Minolta (mais ils n’étaient pas beaucoup c’est vrai… mais j’en étais).
    Car Sony n’a vraiment rien a faire des utilisateurs experts et encore moins des pro.
    S’ils ont développé les Alpha 700 et 900, ce n’est que par opportunisme et par souci de préserver l’image de marque… Tout ça car ils n’avaient pas une offre encore conséquente en reflex amateur à l’époque… De plus ils ont utilisé les développements récupérés de chez Minolta (cela prend des années).
    Maintenant qu’ils ont développé de nouvelles offrent (Nex et ces nouveaux boîtiers), je prend le pari qu’ils vont totalement abandonner le secteur expert (donc pas de successeur à l’Alpha 700 ni aux full frame). On parie ?

  6. Il faut lire les conclusions (provisoire) de Dpreview :
    http://www.dpreview.com/reviews/sonyslta55/page17.asp
    Ces deux pseudo reflex sont de bon produits amateurs, mais comme toutes les premières fois, ils ne sont pas parfaits.
    En tous cas, il seront très certainement décevant pour les photographes ambitieux, à cause de leur viseur… Mais bon, on a rien sans rien : une telle compacité implique des sacrifices.

  7. Rentrant dans la catégorie « touriste », j’attends depuis 2ans de remplacer mon a200 choisi pour sa compacité et son ergonomie par le successeur de l’alpha700 qui ne montre toujours pas le bout de son nez. L’a55 rentre parfaitement dans les exigences que j’ai pour un appareil photo: compacité pour l’emporter en trekking et qualité des photos prises, avec un petit plus pour les panoramiques automatiques qui évitent quelques minutes de post-traitement.
    S’il faut passer par un viseur électronique, je ferai avec tant que le résultat est à la hauteur.

Leave A Reply