web analytics

DxO prévoit le support du Canon EOS 60D en novembre

13
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Chez DxO, on annonce ici que l’on supportera le Canon EOS 60D dès le mois de novembre 2010… Enorme bourde, ou anticipation hasardeuse de l’éditeur Français ? Alors, ce boîtier fantome sortira-t-il vraiment ?

0000_screencopy_JFV_ 2010-07-29 � 20.55.27_bSera-t-il le successeur de l’EOS 50D ? Je ne le crois pas, car c’est bien l’EOS 7D qui depuis sa sortie est le vrai successeur du 50D… Ou l’EOS 60D inaugurera-t-il une nouvelle série, dotée d’un AF spécifique silencieux pour la vidéo, ainsi qu’un écran pivotant ? Réponse en septembre.

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

13 commentaires

  1. Une nouvelle gamme intermédiaire entre EOS 550D et 7D ? Voilà une bonne nouvelle…
    Surtout si Canon se penche sur le problème de la MAP en vidéo…

  2. La seconde génération de reflex vidéo va arriver… Et le choix ce coup-ci sera probablement entre Canon (l’EOS 60D probablement) et Sony :

  3. Ils seront annoncés fin aout :
    Sony Alpha 55 : 16MP 10 im/sec EVF-1.44M – vidéo AVCHD full hd
    Sony Alpha 33 : 14MP 7 im/sec -1.44M – AVCHD full hd
    Sony Alpha 560 : 14MP 7 im/sec – MF vidéo AVCHD full hd
    Sony Alpha 580 : 16MP 7 im/sec – MF vidéo AVCHD full hd

  4. A priori pour septembre ce devrait plutôt être un 1Ds mark4 au prix toujours stratosphérique…
    Si c’est le cas autant dire qu’on va pouvoir attendre longtemps le tant espéré 3D (sorte de 5Dmark2 avec un AF capable de rivaliser avec les Nikon D700/D3…)

  5. En regardant les couples ‘boitier/objectif’ prévisionnels sur le site de Dxo j’ai également remarqué cela.
    Un 60D avec carte sd et écran orientable me conviendrait bien pour changer mon 450D..

  6. Moi je pense qu’ils ne se prenent plus/pas la tête à cacher quoique ce soit, peut être sous une demande particulière de Canon, mais bon, c’est plutôt une bonne news pour tous ceux qui attendent un nouveau boitier :)

  7. Je pense que Canon devrait se pencher avec plus de sérieux sur les performances de son autofocus qui reste trop sensiblement derrière celui de Nikon…plutôt que d’axer son développement sur la vidéo (il y d’autres outils pour cela). Enfin l’un n’empêche pas l’autre.
    Un nouveau boitier avec les performances du D3s en autofocus et la qualité du 5D MKII alors là OK

  8. Frachement cette histoire d’AF est largement surestimée… Ais-je déjà raté une photo a cause de l’AF du 5D Mk 2 ? Je ne m’en souviens pas.

  9. @Rob tout dépend de ton usage… même si j’ai tendance à être d’accord avec toi puisque je ne fais pas de photo de sport.
    De plus je n’utilise que le collimateur central, je comprend pas trop comment je pourrais laisser un automatisme choisir pour moi où je veux faire le point.

  10. Hello Bam. ne le prends pas mal, mais en 2010, persister à n’utiliser que le collimateur centrale, c’est vraiment être passé à côté de quelques chose !
    Je l’ai encore expliqué à un collègue pro très renommé (je ne dirais pas son nom, mais il se reconnaitre peut-être, il a reçu plusieurs prix internationnaux), qui persiste lui aussi avec le collimateur central… depuis son premier EOS 1 en 1988 !
    mais son truc : c’est pas la technique…
    Je crois que c’est vraiment dommage, car avec un seul collimateur on est beaucoup moins rapide (notamment en reportage de news, sa spécialité), qu’avec la sélection auto des collimateurs (surtout qu’il en a 45 sur sur EOS 1D).
    Si ce n’était pas vrai, les fabricant se seraient concentré sur d’autres questions, au lieu de developper des 45 collimateurs…
    Donc, il faudrait vraiment passer 30 minutes (ou plus) à lire le mode d’emploi pour comprendre comment ça marche et faire plein d’essais… Car je vous le jure : ça vaut vraiment le coup !
    On ne pense plus à la mise au point et on se concentre sur la composition… ET il y a des tas de situation ou il est impossible de faire le point autrement suffisament vite.
    Donc l’ensemble des collimateurs activés, plus une préréglage de l’ouverture un peu fermé (comme quand on travail à l’hyperfocale) et l’erreur est impossible : quand à la vitesse, elle est fulgurante…
    Car d’une part la sélection auto du collimateur ne se trompe quasiment jamais de sujet (plus ou moins centré, plus ou moins au premier plan)… et dans 99% des cas, ça tombe juste.
    On peut aussi faire du « pointé-décentré » en One-Shot (Mode Single), comme on fait avec un collimateur, mais avec toute la zone centrale représentant la surface globale des collimateurs. Ainsi avec les collimateurs assez regroupé de l’EOS 5D, on vise grosso modo le sujet (pas obligé qu’il soit précisément au centre, juste « plutôt au centre »). On mémorise, on recadre et on déclenche.
    En utilisant les ensembles de collimateurs (par exemple sur l’EOS 7D), c’est encore mieux : je sélectionne une grande zone (le tiers de droite par exemple qui regroupe 5 des 19 collimateurs) et à l’intérieur l’intelligence artificielle se débrouille…
    Deuxièmement pour les 1% des autres cas (spéciaux) : il est extrêmement rapide de forcer la sélection sur un des collimateurs (central ou pas) grace à un clic du pouce…
    Bref essayez, forcez vous un peu au début et vous ne le regretterez pas !
    C’est un peu comme le correcteur orthographique dans WORD. Je ne connais pas un seul journaliste qui refuse de s’en passer…

  11. Vrai pour ce qui concerne les AF de la série des 1D.
    Même en tout auto ils ne se trompent (quasi) jamais sur le point…
    Faux pour les 5Dmark2 (et même dans une moindre mesure pour le 7D…) par faible lumière. Là les collimateurs latéraux décrochent complétement… En condition de spectacle le 5D2 n’a que le collimateur central d’utilisable. Cela me ramène donc 15 ans en arrière avec mon Eos 100…
    Donc désolé JF pas d’autre moyen que de pointé décadré avec un 5D2 en spectacle même si ce n’est pas conseillé puisque avec cette méthode :
    1- Il peut y avoir une erreur de MAP car la distance de MAP n’est pas la même une fois son cadrage en place et à f2,8 ou moins ça peut se voir !!!
    2- le pointé recadré c’est une perte de temps, donc parfois une action loupé (surtout en danse…) et un risque supplémentaire de flou de bougé…
    Bref ce n’est pas un hasard s’il y a de moins en moins de photographes de spectacles équipé en Canon…
    Effectivement, Canon serait bien plus inspiré de revoir en profondeur son AF (ou de décliner l’AF des 1D sur sa gamme semi-pro…) pour rattraper les années lumières qui le sépare des Nikon D300/D700/D3.
    Au lieu de ça, ils communiquent sur les fonctions vidéo qui reste inutilisablent par le commun des mortels sauf à disposer d’une steadycam et d’une équipe de 10 techniciens…
    Quand à l’AF du 7D, si c’est ça la futur évolution de l’AF chez Canon et bien c’est mort…

Leave A Reply