web analytics

L’iPad à la terrasse au soleil : que du bonheur !

40
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Et voilà, il fallait bien que cela arrive, j’ai essayé l’iPad et suis tombé amoureux… Irrémédiablement, comme cela arrive quelques fois dans la vie. Rassurez-vous je ne vais pas vous embêter chaque semaine avec la nouvelle merveille d’Apple à la mode (d’autres le font bien mieux que moi). Cependant, prendre cette petite tablette en main pour la première fois est un grand moment d’émotion…

Photo_copie
L’iPad est l’aboutissement de quelques décennies d’efforts pour rendre l’informatique transparente, efficace et facile. On peut même dire, que l’iPad était en gestation depuis le départ de Steve Jobs d’Apple, la création de Next (le vénérable ancêtre de Mac OSX et de iOS), et son retour en 1997 à la tête d’Apple (la photo ci-dessus a été réalisé avec mon iPhone 3G, vivement l’iPhone 4 et son capteur de 5 Mpix).

En quelque sorte, l’iPad est si révolutionnaire qu’on peut le considérer comme la seconde plus grande révolution dans le monde de l’informatique personnelle, depuis la création du Macintosh. Mais que l’on ne s’y trompe pas, cette seconde révolution porte également en elle les germes d’un immense danger : le risque d’une informatique « totalitaire » (j’ose un bien grand mot), contrôlée par quelques grandes société… Le risque d’un système d’exploitation totalement fermé, ou les créateurs d’applications dépendront totalement du bon vouloir des éditeurs de système d’exploitation. Nous en reparlerons et surveillerons l’évolution de cette question au fil des années à venir. Et nous serons nombreux à le faire, soyez en sûrs…

Mais pour l’instant, nous sommes tout à notre bonheur… Une fois posé sur une table de bistrot, l’iPad est plus petite que ce que l’on pouvait craindre et son format me semble idéal calibré. Peut-être un ratio 16/9 serait intéressant pour un prochain modèle ? C’est à discuter, car en position verticale, le 16/9 risquerait de manquer d’espace… L’iPad ne pèsera pas grand chose dans un sac au quotidien (surtout lorsque l’on a été habitué à transporter des reflex durant quelques années).

Au final, c’est une incroyable réussite pour faire court. Que je vous recommande de vous procurer en location (ça se trouve dans les 30 € / mois), en attendant de vous offrir la seconde version qui sera forcément plus intéressante… Bon iWeek-End !

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

40 commentaires

  1. J’ai testé, j’ai pas vu l’intéret.
    La révolution, c’était l’iPhone, l’iPad n’est qu’un iPhone en plus grand… On fait exactement les mêmes choses avec, sauf qu’on ne peut pas le mettre dans la poche.

  2. Je partage complètement cette analyse:-)
    Y compris sur les dangers. Jamais je n’aurais pensé lire un bouquin sur un écran. J’ai dévoré le premier dans un confort incommensurable quelles que soit les circonstances et les éclairages.

  3. alexandrePosté le

    J’adore cette tablette en tant qu’objet technologique.
    Quelques précisions :
    – Tous les médias sont déjà contrôlés par des grands groupes qui n’ont rien à voir avec les médias… et particulièrement en France !!! Mais là on en parle pas…
    – L’iPad libère l’Internet mobile « en grand » et sur Internet rien n’est censuré… donc tout sera visible depuis l’iPad…
    – Les applications sont certes validées par Apple, mais souvent pour des questions de perfs et d’API utilisées…
    – L’iPad contrôle la presse ? En témoigne la une de libération sur l’iPad la semaine dernière avec le titre : « Les suicidés d’Apple »… en parlant de l’usine FoxCon… alors que cette entreprise travaille pour d’autres boîtes également…
    Donc bon, je ne sais pas pourquoi tout le monde se pose cette question du géant Apple qui contrôle tout… Il faudrait aller voir aussi du côté de Google qui numérise la planète. :-)
    Très bon article, et super blog que je lis tous les jours sinon ! :-)

  4. C’est l’album photo de rêve !
    – Pas besoin d’imprimer !
    – Juste un transfer de photo optimisée et hop, c’est parti !
    – C’est ludique, les gens adorent zoomer etc,
    – Ca ne prend pas de place, et le coût des albums plus le papier et l’encre amorti très vite celui de l’ipad
    – Ca a plein d’autre possiblité, dont pour moi, la non nécessité d’allumer l’ordi pour aller voir quelque chose sur internet !
    Bref, je trouve au contraire de JS, que c’est indispensable :)

  5. j’utilise les macs depuis 15 ans et l’évolution d’apple me hérisse le poil de plus en plus,
    leur système (ios) hyper verrouillé, me fait penser que si j’achète un Imachin je ne suis qu’un clown qui loue ce truc et est captif du bon vouloir d’apple et surtout de steve jobs plutôt que d’en être propriétaire
    cette politique de tout verrouillé me fait chier, et l’obligation de le jailbreaker pour en être un tant soit peut propriétaire et en faire ce que j’en veux me dissuade d’acheté ces produits (iphone,ipad) aussi bons et novateurs qu’ils soient
    mettre mac os x sur ipad aurait ouvert une infinité de possibilité alors que ios en élimine une infinité, mais apple à choisi le contrôle absolue du matériel et des clients ! il n’est pas question que j’y adhére

  6. FrederikPosté le

    Travaillant dans les media, qui voient dans l’ipad comme un messie, j’ai eu l’occasion de tester l’engin :
    – je n’ai trouvé de position confortable pour l’utiliser…
    – à la maison, je préfère quand même regarder les films sur grand écran ou surfer sur un écran 24″;
    – en déplacement pourquoi pas mais je préfère un vrai portable avec un clavier ou me contente de mon iphone…
    Et trop cher pour moi pour lire des livres…

  7. 2 réflexions en vitesse :
    1/ L’iPad est révolutionnaire. Si vous ne le savez pas, ben c’est que vous pensez que la majorité des gens sont des pures Geek et ne pensent que OS, système ouvert, communauté, jailbreaking, etc. Bref, vous êtes à côté de la plaque. Les gens normaux veulent ne pas se faire chier avec un ordinateur, fusse-t-il portable, ils veulent aller sur internet, envoyer et lire des mails, regarder des photos, les partager, écouter de la musique et regarder des clips ou des films. Eventuellement faire d’autres choses à l’occasion, genre jouer.
    Tout ça, l’iPad, c’est son boulot.
    De plus, c’est moins lourd qu’un PC portable et on peut l’avoir avec soi facilement pour faire voir les photos de vacances à ses collègues ou celles du petit dernier à la tante Berthe qui adore cette iPad puisque vous ne faîtes plus d’albums photos comme dans le temps.
    2/ PERSONNE N’UTILISE d’ORDINATEUR DANS LA RUE E PLEIN SOLEIL. Arrêtez de nous faire chier avec cette histoire d’extérieur. Si vous vouliez lire votre journal dans la rue, achetez un journal en papier ou mettez vous à l’ombre d’un parasol comme tout le monde. D’ailleurs, c’est mieux pour vos yeux en terme de santé.
    Bon WE.

  8. De mon côté, j’ai cassé la tirelire à sa sortie. En photo pure, j’y vois une tonne d’application intéressante.
    2 pistes :
    – le kit photo : l’ipad peut donc importer des photos et lire des RAW
    – un bon complément à une machine de bureau : imaginez vous avec un extrait d’un catalogue lightroom sous le bras qui pourrait se synchroniser avec le catalogue d’origine. On pourrait vraiment l’utiliser pour un 1er editing, comme avant avec la loupe et la table lumineuse.
    Pour le reste, c’est une bonne liseuse de doc : génial d’avoir ses pdfs de référence sous le bras. Les magazines doivent par contre revoir leurs formats pour être sympa.
    Les jeux semblent suivre, et pleins de bonnes surprises à venir (je bosse dans le jeu video ;-)
    Le traitement de texte d’Apple est vraiment bluffant.
    Et effectivement, c’est vraiment l’ordinateur pour tout le monde : pas de défrag, pas besoin de booter à chaque, rapide, intuitif… etc etc…
    Manque pour l’instant du vrai contenu, et en français. Un peu comme l’Iphone à ses débuts en somme où il n’y avait même pas d’appli ;-)

  9. Hello,
    Merci pour l’article…
    Vous n’avez par parlé de sa connectivité ! ipad = wifi = aucun intérêt dehors !
    Ipad wifi + 3G = oui mais ! avec les abonnement limitatifs proposés ! c’est bien trop cher ! autant avoir un MacBook air ! et une clef 3G.
    Bon WE
    Steeve

  10. Quelques précisions nécessaires :
    1 / oui j’étais bien dehors au soleil (mais pas directement sous le soleil, il y avait l’ombre des arbres)… et c’était suffisamment lisible… Bon il est évident que dans deux ou trois ans les écrans auront encore beaucoup progressé (ça me parait évident). ET là, tout le monde sera convaincu.
    2 / J’étais connecté en WIFI sur mon compte Free WIFI. J’ai la chance d’avoir une freebox et de partager celle-ci : résultat je trouve quasiment partout ou je vais dans Paris, du freeWIFI. Relire ça :
    http://www.macandphoto.com/2009/06/activez-la-fonction-freewifi-de-votre-freebox.html
    3 / Oui, moi aussi, j’aurais bien aimé avoir le choix d’utiliser l’iPad sous OSX avec une petite souris… Moins sexy, moins moderne, moin bluffant, mais ça m’aurait bien dépanné. J’aurais 100 fois préféré. Car là j’ai un peu l’impression d’être coincé dans iOS : de ne pas pouvoir faire TOUT ce que je veux…

  11. L’iPad, je l’achèterais pour remplacer mon book papier… avec son étui, je le trouve idéal pour faire un diaporama en clientèle. Autrement plus glamour et qualitatif pour présenter son travail, surtout à la jeune génération des équipes marketing !
    Et pour une clientèle privée, c’est la possibilité de laisser le diapo tourner en boucle et faire son speech tranquille !

  12. Un produit une fois de plus génial, mais où le sens pratique est totalement négligé : il est ainsi totalement ahurissant que l’on ne puisse pas encore imprimer depuis son iPad, ni sauvegarder des pages web.
    De même, pour les photos, on ne peut pas afficher leur nom, ni la date ou le créateur des photos. Les photos s’affichent bien, mais, au delà du narcissisme, on en fait quoi ? Pour une association que je dirige, j’ai des centaines de photos à mettre, selon un ordre précis et avec l’accès aux informations susnommées. Pour l’instant, les logiciels proposés sont des joujoux. Pas des outils de travail.
    L’iPad est une promesse formidable, mais il est totalement immature pour une utilisation réelle. Le soucis de rendre simple, maqué (si j’ose dire) avec le soucis de faire un système fermé pour dégager un maximum de profit, révèle un état d’esprit autistique, au sens banal du mot, qui est très désagréable et stupide. Le génie doit ouvrir, pas fermer, doit rendre intelligent, pas autiste. Encore un effort Steve…

  13. oui, on pouvait dire exactement la même chose de l’iPhone 1… On constate le chemin parcouru avec iOS 4 depuis et l’iPhone 4 (qui conservent tout de même quelques archaïsmes étonnants).
    Moralité, ne jamais acheter la première version… Mais la seconde ou la troisième !

  14. Faite attention quand même ! l’iPad est tres fragile. Le mien est tombé de 10cm (epaisseur d’un matelas) et il ne marche plus. je précise qu’il etait dans sa housse Apple..

  15. Je partage complètement cette impression après une première prise en main : très agréable et vraiment innovant. En fait j’ai même été assez impressionné par rapport à ce à quoi je m’attendais et par rapport à ce que je pense de l’iPhone (produit qui ne m’intéresse absolument pas… et qui n’a rien apporté de vraiment neuf, en dehors de l’ergonomie, souvent appréciable, made-in-apple de son OS).
    Je précise que j’ai juste essayé l’iPad, je ne l’ai pas acheté.
    D’ailleurs, je trouve le conseil de JFV d’attendre la V2 ou la V3 plutôt judicieux (quant on voit que pour l’iPhone il aura fallut attendre la V4 pour avoir un appareil finalisé).
    si la prochaine version possède ne serait-ce qu’un ou deux port de connexion direct (USB ou autres), et une capacité un peu plus raisonnable (un prix d’accès à 64Go et un modèle 128Go) je prends !

  16. Pour le coup du système fermé, les bidouilleurs n’ont qu’a se tourner vers cydia… et hop c’est ouvert.
    Pour les autres ça marche, et ça ça fait toute la différence…
    Quant à l’impression, les premières solutions pointes le bout de leur nez et Steve l’a promis par mail.
    L’ipad n’enterre pas le PC traditionnel, il prend la place de celui-ci où sa place était surdimensionnée (maison, loisirs etc.) avec des ouvertures pro (ça viendra très vite).
    Son statu de sauveur de la presse me laisse plus perplexe par contre. Enfin dans un 1er temps…

  17. NicolasCPosté le

    @Jolie : On ne peut pas lire du Flash sur iPad. Donc les animations, il va falloir les exporter dans un autre format.
    @ jo : Comme tu dis, l’iPad remplace le PC là où il est surdimensionné. Mais d’après ce que j’ai compris, il faut un ordi avec un compte iTunes etc. Pour le coup, si c’est bien le cas, ça casse un peu ce principe.

  18. JF vous l’a dit, l’iPad est une PREMIERE VERSION.
    Attendez un peu que les Geek aient essuyé les plâtres et vous aurez une V2 meilleur marché sans doute et améliorée évidemment. La V3 sera mûre.
    Comme d’hab.
    Sinon, effectivement, pour des présentations clients, ça c’est vraiment le pied. ça sera ma principale utilisation d’ailleurs. Mais achat envisagé à partir de la V2 uniquement. Ensuite, il est sage de sauter une version sur deux… Cf l’iPhone par ex…

  19. J’ai eu la bonne surprise de constater que le slideshow de mon site chez Photoshelter marche sur l’iPad…
    C’était du flash, mais ils l’ont porté visiblement en html5.
    Idem chez vimeo. On bascule en html5 à la demande, donc on peut voir toutes les vidéos…
    Apple semble-t-il est parvenu à convaincre sur ce point… Inquiétant non ?

  20. Comme d’hab, Apple innove sur l’interface.
    Une interface qui sans aucun doute se developpera dans le futur comme les menus déroulants, fenêtres et souris sont aujourd’hui devenus la base de l’interface homme-machine.
    Dommage que pour le moment l’iPad soit juste un ordinateur castré heu… pardon ! contrarié dirons nous…
    L’iPad (où ses futur cousins…) m’intéressera le jour où il y aura un vrai système d’exploitation ouvert et non bridé et où je pourrais faire les mêmes choses qu’avec mon ordi portable et en particulier l’editing de mes images en déplacement.
    Aujourd’hui ce n’est pas le cas, d’ailleurs Camera Bits a étudié la faisabilité de porter PhotoMechanics sur iPad et ils sont arrivé à la conclusion que ce n’était pas possible dans l’état actuel des choses…
    Bref ne révons pas, pour nous photographe, il ne faut pas attendre grand chose de l’iPad pour le moment.
    Quand à en faire un book pour capter l’attention de ses clients, je rappel que l’écran fait juste 10″ de diagonale soit presque un A5…
    Vous présentez souvent votre book dans un format aussi réduit vous ?
    Conclusion : oui à l’interface mais non au manque criant de possibilités.

  21. NicolasCPosté le

    Pour te répondre sur le flash JF, si le html, 5 en l’occurrence, reprend la main sur des éléments simples type player vidéo, pas de soucis. Mais quid de tous les sites en flash qui ne peuvent être faits avec une autre technologie (ou de manière trop lourde et/ou trop coûteuse) ?
    Que ces sites ne soient pas visibles sur un iPhone ce n’est pas si dérangeant car l’écran est trop petit (en autres différences), le confort n’est pas là. Mais pour l’iPad qui est un «petit ordinateur», en tous cas qui a une taille qui s’en rapproche, c’est plus contradictoire d’une certaine manière.
    Est-ce que Apple est vraiment parvenu à convaincre sur ce point ? Je ne sais pas. D’une certaine manière oui. Mais est-ce que c’est dû à l’effet de nouveauté et de marketing Apple et qui passera, ou est-ce que ce sera profondément suivi dans le temps ?
    Il doit y avoir des deux, même si je pense que l’on est plutôt dans le premier cas. Mais si Apple arrive vraiment à convaincre, je trouve ça inquiétant oui.
    Je rejoins Arnaud sur beaucoup de points, notamment sur l’ordinateur «castré».

  22. Mieux vaut présenter ses images sur un écran qui arrache même petit mais qui attire l’attention (nouveauté) et qui ne pèse pas grand chose dans une sacoche que sur un Nième ordinateur portable, en plus il faut une table, c’est lourd, etc…
    Et puis on ne présente pas que des photos à ses clients….

  23. « Est-ce que Apple est vraiment parvenu à convaincre sur ce point ? Je ne sais pas. D’une certaine manière oui. Mais est-ce que c’est dû à l’effet de nouveauté et de marketing Apple et qui passera, ou est-ce que ce sera profondément suivi dans le temps ? »
    C’est ce que énormément de gens ont dit de l’iPhone… Oui, Apple, qu’est-ce qu’ils croient ? Ils n’y connaissent rien en téléphonie, blablabla…
    Oui, mais bien sûr…

  24. NicolasCPosté le

    Chris, je ne parle pas de l’entrée d’Apple dans tel ou tel domaine, mais de la volonté de Steve Jobs de flinguer Flash. Ça n’est pas vraiment la même chose.
    Dans la téléphonie (ou les tablettes), Apple PROPOSE ses produits au public et doit le convaincre pour les vendre. Pour Flash, Apple IMPOSE au public qu’il ne soit pas supporté (entre autres choses). Pour moi, cela n’a rien à voir avec ce que tu dis Chris.

  25. De toute façon on achète pas un iTruc sous iOS… on le loue. Et on reste tributaire de la volonté de St Steevy pour y installer telle ou telle appli, pour y lire tel ou tel contenu. Bref la censure règne en maitre sur cette plateforme.
    Pendant ce temps là les photographes que nous sommes doivent se contenter d’iMac glossy à défaut de de Mac Pro périmés et ne peuvent que pleurer sur une gamme de MBP qui n’a de pro que le nom.
    Bref rien de bien réjouissant au royaume de la pomme.

  26. « Mieux vaut présenter ses images sur un écran qui arrache même petit mais qui attire l’attention (nouveauté) et qui ne pèse pas grand chose dans une sacoche que sur un Nième ordinateur portable, en plus il faut une table, c’est lourd, etc… »
    Normalement si tes images sont intéressantes tu ne devrais pas avoir besoin d’attirer l’attention avec le dernier iBidule…
    Tu sais un beau book papier ça peux encore servir…
    Et là en plus si tes images sont prisent au Flash, iPapy La Vertu n’aura rien à dire !
    ;-)

  27. L’ipad peut aussi servir de portfolio toujours à jour et visible aussi sur un ordinateur et l’iphone. tabFolio permet l’édition de son book directement sur l’ipad sans même passer par l’ordinateur. Voir les exemples de Bellone sur http://www.tabfolio.me

Postez un commentaire