web analytics

Concours photos Mynclub et conditions d’utilisation

46
BILLET PRÉC.
BILLET SUIV.

Petite MAJ : j’ai retiré quelques heures cet article pour filtrer quelques commentaires à propos de Flickr (c’est la loi du genre, mais je trouve certains « collègues pro », un peu injustes avec le travail des amateurs. Je leur rappèlerais qu’eux aussi ont été débutants ;-) Ensuite, quelques précisions à propos du concours :

- J’avais rapporté le commentaire de Patrick notre lecteur… Mais j’avais omis un lien vers l’intégralité des conditions de participation de ce concours. Erreur de ma part, en voici donc l’intégralité et un lien vers le site Mynclub.com. Mea Culpa !

- Vous pourrez aussi vous rendre ici sur le site du Monde de la photo ou s’était ouvert (dès samedi 19) une première discussion à propos du règlement. Donc, bien avant, que je cite le commentaire de Patrick (rendons à César). Vous y lirez d’ailleurs une longue réponse du journal co-organisateur du concours.

- Suite aux discussions de ce WE voici mon avis : je n’imagine pas que la volonté de Nikon ait été de « réellement récupérer de la photo gratos » (comme on pourrait le penser après une lecture rapide des premiers commentaires). D’une part, Nikon est capable d’acheter des photos…. D’autre part le « manque à gagner » pour nous autres photographes pro n’est pas énorme… Il s’agit je crois, d’une démarche plus classique, visant à fédérer une communauté d’utilisateurs amateurs. Par contre ce qui est dommage, c’est que les organisateurs doivent se protéger « à ce point », avec des garanties légales aussi démesurées (cela devient une constante)… Les services juridiques qui pondent ces réglements ne se rendent pas compte de la susceptibilité des photographes professionnels : ceux-ci crèvent la dalle ! Notre site (et beaucoup d’autres sites) s’en font l’écho, c’est aussi pour cela que vous nous lisez si nombreux. 

Notre rubrique le  » Commentaire du jour  » va revivre. Il y a de plus en plus de commentaires passionnants et ça vaut le coup de les mettre en avant. D’ailleurs, n’hésitez pas à ajouter un lien vers votre site lorsque vous postez un commentaire. Suite à notre post,  » Signez, pour faire cesser la pratique sauvage du DR « , c’est aujourd’hui Patrick (visitez ces galeries urbaines désincarnées et très intéressantes), qui attire notre attention sur ceci :

 » En attendant, Nikon avec Le Monde de la Photo, organisent un concours où Nikon va récupérer des photo « libres de droit ». Extrait du règlement : Du seul fait de leur participation, les lauréats autorisent expressément et à titre GRACIEUX l’organisateur à exploiter (droit de reproduction, de représentation, d’édition et d’adaptation) les photographies sélectionnées pour la promotion du concours et pour la réalisation de la campagne publicitaire « JE SUIS NIKKOR » et dans toute manifestation publique, dans le monde entier et pour une durée de 12 mois à compter de la date de l’annonce des lauréats « .

Les commentaires sont ouverts… Souvenez-vous, que l’on avant déjà parlé de cas similaires à propos des concours AIr France et 20 ans de Géo.

BILLET PRÉC.
BILLET SUIV.

46 commentaires

  1. Ce sont les photographes pros qui illustraient les campagnes de Nikon jusqu’à présent qui vont être contents : étrange façon de soutenir une profession…

  2. photographe pro depuis 25 ans, et depuis toujours équipé en Nikon, je suis consterné de vopir Nikon s’abaisser à de telles pratiques… Avec le chiffre d’affaire qu’ils font !
    On aurait pu attendre ça de Sony, de Samsung, ou de Darty et Carrefour pourquoi pas. Mais là, Nikon ! Nous faire un coup pareil !
    Bienvenu au 21em siècle, il est temps de prendre ma retraite (qui ne pèse pas lourd vu ce qu’on était déjà payé). La photo est vraiment morte

  3. Je vends tout mon matos, je m’achète un fourgon et je vais vendre des pizzas dans les petits villages de la Lozère…
    Pizzas libres de droits, évidement…

  4. Alain, sais tu que Pizza Hut a crée un concours des meilleurs Pizzaiolos ?
    C’est fait pour toi ! Tiens toi bien :
    Gagne le concours de la meilleur Pizza ! ET Pizza Hut te fera l’honneur d’utiliser gratuitement ta recette dans tous ses restaurant de par le monde… ET cela ne te coûtera absolument rien : il est même possible que ton nom soit inscrit sous la boite à Pizza…
    Signe ici ! On croit rêver…

  5. Il en est de méme pour les festivals dont les organisateurs accueille à bras ouverts les amateurs pour avoir des reportages gratuits en exploitation.
    De la part de Nikon c’est extémement malhonnête alors n’ayez aucun remords d’acheter ou c’est le moins cher europe etc…..

  6. Une goutte d’eau en terme de business pour les photographed, mais une belle bourde en terme d’image de marque pour Nikon

  7. Dramatique qu’une telle initiative vienne de Nikon… la marque des pros ! C’est une véritable trahison.
    Quand au Monde de la photo, ce mensuel qui ce sert déjà de Flickr pour illustrer ses pages avec des photos gratos, offertes par des photographes amateurs (à l’égo démesuré en mal de reconnaissance), il ne fallait pas s’attendre à mieux :
    http://www.flickr.com/groups/lemondedelaphoto
    Voyez un peu le niveau et le bon goût :
    ( … lien retiré … )
    http://www.flickr.com/photos/gimonotfreddo/4712907372/in/pool-lemondedelaphoto
    http://www.flickr.com/photos/yanndesign/4700337279/
    140673 photos ! 2754 membres, ça fait peur…

  8. Tu l’as dit Pierre. Le pire ce sont les commentaires élogieux sous des images qui sont les pires horreurs ! Dire qu’il y a des gens qui dépensent des milliers d’euros en matos pour produire ça :
    ( … lien retiré … )
    Mais il y a encore pire : d’autres gens les regardent et postent des commentaires genre  » une photo bien composée, fraiche et douce.  »
    Alors que cette image est totalement sans intérêt !

  9. C’est pas nouveau de leur part, ainsi dans la publication Nikon Pro été 2008, Nikon fait la promotion de 4 microstocks sur deux pleines pages, article intitulé : »Chasse au talent:LE MICROSTOCK ».
    Lamentable.

  10. Alors je reagis !
    c’est moi woodparis , http://www.flickr.com/photos/woodparis/4581910995/
    c’est kitsh pour certains, soit, c’est pas grave, après tout tous les gouts sont dans la natures.
    Je note juste la tendance franco-française à vouloir systématiquement casser, critiquer être négatif pessimiste.
    Apres par rapport au choix de poster ses photos ou pas, c’est justement histoire d’avoir des avis constructif.
    Apres : http://www.competencephoto.com/Fruits-up-Greg-Sino_a1100.html
    ce n’est pas de moi mais du photographe avec qui ont a fait le stage.
    C’est « kitsh » mais publié, c’est « kitsh » mais au moins une personne a fait l’effort de recevoir des debutants que nous sommes pour nous apprendre à diriger un model (une premiere pour moi) nous familiariser avec l’eclairage etc…
    Mais bon…à quoi bon discuter
    Tous le monde ne sort pas de magnifiques image du premier coup. Mais bon ATT est au dessus du lot bien evidement

  11. Mouais, hormis le mauvais goût, ce que me dérange le plus, c’est le plagiat, et l’absence de créativité consternante.
    Si pour les amateurs être publié ou voir des choses « publiées » est un gage de qualité, c’est vraiment narcisse qui les guides.
    Quand je vois les daubes exigées par certains clients parmi des 10 ène d’images meilleures que je leur proposais, pour des campagnes de pub 4*3 et de gros budgets, ca fait longtemps que je me fais plus d’illusion…. Je prends l’argent et je leur donne ce qu’ils veulent… C’est pas pcq c’est des 4*3 que c’est de bonnes images.
    Publier sur internet dans le but d’avoir des critiques constructives me fait aussi sourire. Y’a qu’a faire un tour sur les sites de critique pour comprendre a quel point c’est nul. Les mecs répètes les conneries qu’ils ont lu dans les pages critiques de CI 90 fois sur 100..
    Enfin ce n’est que mon humble avis…

  12. C’est bien ce que je dis, les critiques sur les sites francophone ne sont jamais constructives mais totalement gratuite et inutile. J’ai la chance de parler plusieurs langues, je ne me prends plus la tête. D’ailleurs je vois avec un grand étonnement qu’ici c’est pareil.
    Ciao

  13. wood paris je ne critique pas tes images, ce que je critique, c’est ces images amateurs qui ne sont que des ersatz de photographie professionnelles sans imagination ni style propre.
    Je veux bien que les amateurs s’entraine à imiter pour progresser (on a tous fais ca pour acquérir des techniques) mais de la publier ce genre d’image et à s’en glorifier…
    Le problème est là, et la faute en revient au media qui publient…
    L’amateur expert qui imite bien, devrait passer plus de temps à developer son propre style, ce qui pour moi me semble essentiel.

  14. Bonjour,
    Je suis celui dont AT parle ou du moins qu’il cite dans sa liste de photographes aux travaux kitsch.
    Je ne comprends pas bien ce qui est reproché : J’ai 16ans, je fais de la photo depuis 2 ans, j’apprends, je cherche. Et oui, quand je fais une photo qui me paraît correcte, je la mets sur mon flickR et je la poste dans des groupes comme Compétence photo pour avoir des avis.
    Quel est le problème ? EN quoi est-ce un manque de recul ?
    Qu’estimez-vous qu’il faut pour pouvoir faire ça? Un nom ?
    Et qui êtes vous pour parler des « pires horreurs » ? Qu’est-ce que c’est une bonne photo ?
    Je ne comprends même pas comment vous pouvez vous permettre de parler comme ça du travail de dizaines de personnes qui n’ont rien demandé, d’autant plus que vous faites comme si votre jugement était objectif et incontestable.
    Qui êtes vous?
    Ce n’est pas vous qui parliez d’ego surdimensionné?

  15. Je découvre que la discussion a un peu déviée du sujet initiale… Elle est tout de même intéressante, mais par pitié : par d’attaques personnelles SVP (même à travers les photos), car j’aimerais ne pas être obligé de faire des « coupes »…
    Ceci-dit, si certain estime être attaqués, je supprimerais à leur demande tout commentaires dérangeants.
    Passons.
    Ceci étant, je trouve moi aussi que pas mal de photos que l’on trouve sur Flickr sont de vrais « horreurs ». Notamment le HDR (on s’est souvent moqué ici).
    Mais les gens sont libres de faire ce qu’ils veulent de leurs images, réussies ou pas… ET libre donc de s’exposer aux critiques, voire aux colibets (il n’y a pas de différence entre une scène et un cadre de photo) ! C’est aussi ça, la liberté de créer… La création artistique : c’est prendre le risque de plaire et de déplaire. Il faut accepter les règles du jeux…
    Un mot à l’attention de Woods : si cette image (pomme) est superbe :
    http://www.competencephoto.com/Fruits-up-Greg-Sino_a1100.html
    Cette autre (kiwi) est franchement médiocre (je n’hésite pas à le dire et je l’assume) :
    http://www.flickr.com/photos/woodparis/4581910995/
    Le vrai problème est le suivant : était-il vraiment nécessaire de la poster ? Quand on est capable de produire la première (très réussie je répète)…
    Bon, c’est bien aussi un petit débat artistique de temps à autres…

  16. On pense ce que l’on veut, mais celle au kiwi est brute de boitier. Et si tu développais un peu le pourquoi du mediocre ? C’est tout ce que je demande, mais merci d’aller dans le sens de ce que je dis depuis le debut !
    Et encore une fois la premiere n’est pas de moi mais prise lors de la meme formation, par le formateur, normal qu’elle soit reussie.
    Bon je vous laisse debatre du vrai sujet : les concouurs nikon etc…

  17. Faudrait pas non plus dramatiser la chose.
    Vous êtes les premiers à le dire, la qualité de certaines photos laisse totalement à désire, on peut l’admettre sans se voiler la face.
    A partir de là, nous serons également d’accord sur le fait que si le client a besoin d’un « vrai » photographe, il saura véritablement où le trouver.
    L’idée n’est pas de savoir si l’on cautionne ou pas ce type de concours ; il va tout simplement dans le sens du public ciblé : le grand public, qui va acheter les jolis appareils photos en voyant les photos prises par Monsieur Toulmonde. Il va de soit que quand Nikkon s’adresse à des pros, il fait appel à des photographes pros.
    Pour ma part, je travaille dans une société qui fait aussi appel à des images type Flickr ou tout autre banque d’image à bas prix.
    Pourquoi ? Simple, pour une campagne d’affichage qui va durer une semaine et s’adresser à un public interne, on ne va pas payer un photographe pro. Désolé mais un budget, c’est serré.
    Cependant, nous faisons également appel à des pro pour nos journaux et publications dédiées à nos clients. Le budget et là et la qualité est au rendez-vous mais ce type de publication le mérite car elle va nous durer 6 mois / un an.
    Il est devenu tellement facile de prendre des photos que des gens qui s’avèrent talentueux et dont ce n’est pas le métier se trouvent flattés de voir leurs photos publiées dans de grands magazines. Détestez-moi mais je les comprends et je ferais comme eux et ce n’est pas une histoire d’égo démesuré ou un mal de reconnaissance. Ca fait juste plaisir car ma création ne dormira pas connement sur mon DD et, dans tous les cas, si ce n’est pas moi, ça sera un autre. Raisonnement con, mais totalement réaliste.
    En conclusion pour ce débat, les personnes à blâmer ne sont pas les personnes qui « offrent » leur photos, mais plutôt ceux qui l’organisent mais comme sous-entendu juste au dessus, il y aura toujours un brave gars (moi) qui acceptera de donner sa photo. Considérez cela comme un problème d’égo si vous le souhaitez, je ne le pense pas.
    ______
    Quand à Flickr, ce n’est pas pour continuer ce débat mais il y a également d’excellentes photos qui y sont publiées, quoi que vous puissiez en dire. Et il y en aussi des mauvaises, comme vous vous êtes fait un malin plaisir de le souligner.
    Là où je rejoins totalement Woodparis et Simon, le but est de s’améliorer grâce à des personnes qui s’y connaissent alors, plutôt que juste critiquer, critiquez de façon constructive.
    Désolé Jean-François mais juste dire que la photo du pro est mieux, c’est limite. Pour ma part et c’est subjectif : je n’en aime aucune des deux ; faute au modèle, selon moi…
    Je suis à n’en pas douter très loin des compétences des personnes qui ont bavé sur Flickr et les personnes qui ont posté leurs photos (ou pas) ; je déteste également les commentaires élogieux quand une photo est à chier (le but étant surtout de faire un max de commentaires un peu partout pour faire du linkback mais bon… c’est un autre sujet) mais, et je terminerais mon propos là dessus : si vous avez la compétence, transmettez-la et faites des critiques positives ; sinon bah… faites comme moi et fermez-là mais ne bavez pas.
    Bon courage et bonne continuation à tous !

  18. Si tu te fais publié gratuitement, tu ne sais pas si c’est parce que ta photo est gratuite ou parce qu’elle est bonne.
    Tu pourras être fier de toi le jour où tu te feras publier au prix du marché, c’est là la vrai reconnaissance, sinon c’est pigeonnades et flateries de la part de diffuseurs en mal de contenus gratuits.
    Bob

  19. Bon, le sujet a dévié, mais normal. Non, ce que je réprouve, c’est qu’une boîte comme NIKON ose lancer un concours (ça c’est très bien) mais s’arroge le droit de s’approprier les droits d’auteur des photos gratuitement, et ça c’est inadmissible.
    Le reste, choix, qualité, gouts etc… n’est que problème d’égo. Mais jouer là-dessus pour récupérer des droits gratuitement, non. Surtout quand, comme Nkon, on fait surpayer le matériel. Mais ça, c’est leur seul droit.

  20. -Internet en démocratisant et libérant la diffusion d’images à outrance provoque un nivellement par le bas de la qualité des images vues. Au final, les gens ont de plus en plus de mal à faire la part des choses et à séparer le bon grain de l’ivraie.
    Les bonnes images d’amateurs il y en a, mais elles sont tellement noyées dans le volume qu’elles en sont pratiquement invisible, telle une aiguille dans une botte de foin. C’est dommage, car à mon sens, cette profusion d’images médiocre, contribue à la perte de la culture et d’un certain sens critique de la part du grand publique, et même de certains professionnels diffuseurs. Je vous confirme que la photo avec la pomme est une bonne image, au final voyez vous vous laissez influencer par le modèle pour dire le contraire, alors que ce qui compte c’est son attitude, l’expression saisie (ah ! la culture de l’apparence…)
    -Les sites tel flickr ou autres, ne sont pas un bon moyen de progresser à mon sens. Ils sont juste un outil marketing pour se faire connaître en backlink de commentaires à 2 sous. J’ai vue de sublimes images d’un excellent photographe amateur animalier qui n’a rien à envier à un pro se faire descendre en flamme par des petits c.. sans aucune culture ni talent. Au final c’est plus destructeur qu’autre chose.
    Mais libre aux personnes de poster sur ces sites, au final, ils engraissent juste quelques multinationales qui exploitent leur talent s’ils en ont…
    -Thierry, vous parlez dans votre métier de piocher dans ce genre de base de données pour faire de la communication interne. Là je vous dis ok, vous avez sans doute des contraintes qui vous poussent à le faire. Maintenant, bosser pour des entreprises comme la votre, c’est mon métier, et quand un client fidèle pour qui j’ai fait des pub me contacte pour ce genre de prestation, je lui donne sans problème les droits de l’image qu’il souhaite. Ca fait partie du relationnel commercial. De toute façon le calcul des droits d’auteurs sur de l’affichage interne à une entreprise ne dépasse que très rarement les 300 € .. (De là a dire que votre budget est si limité que payer un mec qui vie de l’image 300€ dans ce genre de situation vous le fait exploser me fait sourire au regard du coût d’une campagne de com interne…)
    Pour moi c’est juste une preuve de plus symptomatique de cette perte de culture de l’image de la part des décideurs
    Ps: pour Nikon c’est encore pire et ca me laisse sans voix…

  21. C’est vrai que c’est assez honteux mais c’est du déjà vu malheureusement. Sinon, sans vouloir provoquer qui que ce soit, je serais curieux de voir les photos de ATT qui semble aimer se prêter à la critique brute de décoffrage et non constructive au possible. Cela nous permettrai à tous de pouvoir avancer et de s’améliorer et de comprendre le signification de « qu’est ce qu’une belle image » parles tu de la technique pure ou bien du reste qui est, semble t il, complétement subjectif.. Merci :D

  22. Bon, à part ça, dans certains cas précédents de concours, il y avait eu des campagnes de grognes répercutées aux initiants de concours de ce type, qui avaient même abouti à des changements dans les réglements critiqués si je me souviens bien. Une initiative de ce genre est prévue sur cette histoire Nikon ? Ce serait pas mal de leur faire remonter la « stupeur » et la « colère » de la foule ;-)

  23. Ce genre de clause dans les concours photos semble être une fâcheuse habitude
    http://blog.bouckenooghe.com/2009/03/20/boycott-du-concours-photo-saint-paul-une-commune-en-mouvement/
    Après la discussion qui s’en suit pour taper/ironiser sur les amateurs qui mettent leurs photos en ligne me semble complètement à côté de la plaque. Bonne, mauvaise, rien ne vous oblige à les regarder mais il est une réalité que nous sommes dans une société de l’image et personne ne détient la vérité ultime.
    Le problème n’est pas que des photos d’amateurs soient utilisées dans la pub ou l’illustration, le problème c’est que l’on permettent cet usage à titre gratuit ce qui fausse tout comparaison (imagine t’on l’auteur d’un article ou le rédacteur d’un slogan publicitaire ne pas être payé ? et pourtant rien que l’investissement matériel est sans rapport). Si une obligation de rémunération minimum était fixée, le choix par les décideurs se recentrerait sur la qualité de l’image et non sa gratuité et les pro retrouveraient leurs importance. Voyez donc comment certains intérêts financiers assassinent les photographes pro http://passionplus.free.fr/page47/page47.html
    A l’inverse pendant des décennies certains photographes dit pro ont bénéficié d’une rente de situation simplement parce qu’ils disposaient d’un matériel inaccessible au grand public sans avoir particulièrement de talent ni sans jamais évoluer ou faire preuve d’une démarche artistique. Photos que l’on qualifiera facilement de banales aujourd’hui ou pire (je parle de certains photographes de quartier, mariage, école …).

  24. Bien au contraire je crois que le niveau des images produits par les photographes amateurs (c’est différent de ceux qui appuient juste sur un bouton en croyant faire de la photo) a globalement progressé grâce justement au formidable partage de connaissance que permet internet. Si vous ne savez pas trouvez les bons photographes (pro ou amateur) sur Flickr ou autre c’est sans doute que vous ne savez pas les chercher… En tout objectivité certains photographes amateurs ont un talent artistique indéniable et le talent ce n’est ni pro ni amateur c’est le talent point barre. Certains amateurs sont d’ailleurs par la suite devenu pro.
    quelques ex au pif
    http://www.flickr.com/photos/16536699@N07/
    http://www.flickr.com/photos/mytripsmypics/sets/72157604812751507/
    http://www.flickr.com/photos/polvero/
    http://www.flickr.com/photos/panorama_paul/
    http://www.flickr.com/photos/zeitautomatik/
    http://www.flickr.com/photos/zanimo/
    et parce qu’il n’y a pas que Flickr dans la vie
    http://homepage.mac.com/ignacedewitte/pelerin/index.html
    Je remarque par ailleurs que les plus virulents se cachent et ne montrent aucun de leurs travaux (des pro frustrés ?). Curieux comportement français (francophone ?) d’ailleurs de repli sur soi quand on compare avec l’attitude de certains photographes pro américain qui ont décidé de faire l’inverse et d’au contraire expliquer (livre, formation, article …) au plus grand nombre comment faire de meilleurs photos (et ça tout en gagnant leur vie …).
    La différence entre deux bons photographes l’un amateur et l’autre pro, se jouera non pas sur le talent (ça demanderait au passage un minimum de goût/culture aux demandeurs) mais sur la capacité à répondre à une demande, une rapidité d’exécution, une régularité dans la qualité de production, des contacts etc.

  25. Là pour le coup, tu fais un lien vers une images… qui est une pure « horreur » !
    http://www.flickr.com/photos/polvero/
    ET des paysages totalement « bateaux » et sans le moindre intérêt :
    http://www.flickr.com/photos/panorama_paul/
    Quand à cette autre série, c’est de la photo déco bien proprette qui fait illusion mais n’a pas de sens et ne veut rien dire ! Le genre de posters sans âme que l’on trouve dans les chambres d’hôtel Ibis du monde entier :
    http://www.flickr.com/photos/zeitautomatik/
    Que dire d’autre enfin que ceci :
    http://homepage.mac.com/ignacedewitte/pelerin/index.html
    Ringard et moche ! Mais tous les goûts sont dans la nature…

  26. Ah les méchants amateurs qui volent le travail des pros, c’est mal ….
    par contre, si je peux avoir une appli gratuite pour mon site, qui indirectement (*), me sert de vitrine commerciale, c’est moins mal :)
    http://www.macandphoto.com/2008/11/recherche-dvelo.html
    Bien évidemment , les budgets sont tous sauf comparable entre un site corporate, et un blog, mais l’esprit reste le même, pourquoi payé si on peut avoir du gratuit.
    (*) pub pour les bouquins, les cours, pub pour amazon ( c’est pas une critique, au contraire, juste une constatation)

  27. @Marge hou hou le bon troll, tu es sûr de faire et de savoir apprécier la photo ? Je suis tout curieux de découvrir ton travail mais malheureusement tu ne sembles guère vouloir t’exposer (photographe de l’ombre ?) par contre critiquer ça …
    Prenons un exemple le site http://homepage.mac.com/ignacedewitte/pelerin/index.html au désign certes dépassé mais nous parlons là de photo il me semble de non de webdesign, as-tu seulement regardé les photos ? Il s’agit de nus féminin de toute beauté réalisés avec une parfait maîtrise.
    http://homepage.mac.com/ignacedewitte/pelerin/expos.html
    tu juges ensuite ce travail comme une « pure horreur » ? http://www.flickr.com/photos/polvero/sets/72157611811908959/
    et ces panoramas comme « totalement bateaux et sans intérêt » ?
    http://www.flickr.com/photos/panorama_paul/sets/72157603979870742/
    Que tu n’aimes pas le style ou le sujet est une chose qui appartient à chacun mais il est impossible de nier une maîtrise et des choix artistiques par les photographes cités.
    Je crois que nous attendons tous alors de découvrir ton talent vu ton niveau de prétention nous devrions être éblouis.

  28. Excusez moi de revenir à la conversation à propos des amateurs :
    DR disait : » Je veux bien que les amateurs s’entraine à imiter pour progresser (on a tous fais ca pour acquérir des techniques) mais de la publier ce genre d’image et à s’en glorifier… »
    Excuse moi, mais tu n’as juste pas compris le principe de l’Internet 2.0 :
    C’est un concept qui est fondé sur le PARTAGE avant tout, et ç’est justement le fait qu’il y ait beaucoup d’amateurs qui fait la richesse du web. Je ne passe pas un jour sans découvrir le travail de quelqu’un qui me plait beaucoup, et qui pourtant n’a pas ce statut de photographe professionnel.
    On sent que vous parlez en technicien, et non en artiste.
    Par ailleurs, créer son propre style, ça passe avant tout par les recherches, les essais, les tatonnements permis par le numérique. Et pourquoi faudrait-il attendre d’avoir un niveau pour publier sur FlickR ? C’est justement intéressant de voir la progression de certaisn entre le début de leur galerie et les photos les plus récentes, on comprend la naissance d’une démarche artistique.
    Je suis tout à fait d’accord avec ce que dit Florent.

  29. Je parle pas de publier sur web mais sur du papier commercial, d’avoir des parutions en proposant des copies ou des images déja vues 100000 fois…Et je précise que la faute en revient au diffuseur..
    Enfin bon moi je botte en touche, après les postes de Florent, et du jeune homme innocent (qui m’explique que je suis un technicien lol) tout est dit… Ca devient aussi pathétique que l’équipe de France de foot.
    Ps: Marge tu m’as bien fait rigoler.

  30. Sam, ou as tu vu que je ne serais pas prêt à payer le développement d’une application iPhone. Pour avoir quelque chose de bien, il faut évidement payer.
    C’est l’application qui sera gratuite !
    Pas le développement ;-)

  31. sinon, quelle journée de fou ! Je découvre les news d’Afrique du Sud, c’est du grand n’importe quoi…
    Je me demande si les bleus ne devraient pas tout simplement rentrer en France !
    Histoire d’arrêter les frais…
    Et puis les 5 millions d’€uros qu’ils doivent se partager après la compétition : ils devraient intégralement les reverser à des bonnes oeuvres (sans oublier un fond pour aider les photographes ;-)

  32. @Papy > La photo n’est pas morte, bien au contraire, elle est devenue la maitresse de notre société occidentale. Il reste à savoir trouver son modèle économique pour s’en sortir, mais notre société n’a jamais été aussi friande d’images. Sinon il n’y aurait pas tant de photographes amateur.
    C’était une réflexion en passant…
    Quant à Nikon, je ne sais pas quel employé a eu l’idée de ce concours, mais il serait bon de lui rappeler pour qui il travaille.
    @ Thierry > Tes remarques sur les com internes m’interpellent. Si votre solution pour votre com interne est le microstock, ce n’est pas parce que le budget est serré ou que la com durera une semaine, mais pour limiter les frais comme toute entreprise cherche à le faire pour augmenter ses marges. Pourquoi aller chercher des excuses bidons ? C’est ennuyeux et personne n’y croit.
    Petite remarque personnelle pour finir, pour rappeler que des entreprises vivent grâce au travail « bénévole » de certains photographes. En particulier des magazines gratuits. De même pour des boites de promotion. En tout cas dans la musique j’ai pas mal d’exemple. Mais je ne suis pas en position (un jour peut être) de me battre à armes égales sur ces points là. Même si avec l’expérience on peut plus se faire entendre.
    Mais pour se faire entendre de Nikon, là, je crois qu’il faut avoir un nom pour leur faire comprendre que ces pratiques sont plus que mal venues !

  33. @ Mr Eddy > heu non. Désolé que tu trouves cela ennuyeux mais je re-confirme ce que j’ai dit et ne reviendrais pas dessus. Il s’agit bien de budget serré et de durée d’évènement.
    Travaillant dans un grand groupe, les budgets de com. sont validés en début d’année et je ne m’en voilerai pas la face : le but est de tout dépenser (pour espérer le même budget l’année suivant…) !
    Et ce n’est pas en faisant ou non des économies que cela va augmenter les marges de la société. Désolé de briser ce doux rêve que tu entrevois là.
    No publications externes qui doivent être de qualité font quand à elles appel à des photographes professionnels qui vont sur nos sites pour réaliser des reportages et ils ne le font pas bénévolement ; on ne leur demande d’ailleurs pas cela.
    Donc, dans notre cas, c’est bel et bien les raisons qui sont citées qui nous font travailler avec du microstock et également appel à des professionnels si le besoin s’en fait sentir.

  34. Bonjour,
    Je comprends bien la grogne de voir la marque chouchoute des professionnelles s’abaisser a un concours photos. Mais il ne faut pas oublier que Nikon fais sans doute le gros de sa marge sur les boitiers début et expert, qui sont heureusement beaucoup plus nombreux que les professionnelles. Si la stratégie de Nikon est bien de mobiliser les amateurs pour créer un Buzz-Nikon l’objectif et atteins. Et Nikon à raison de ne pas rétribuer le lauréat sinon c’est les professionnelles que ce concours vas attirer.
    Que ceux qui vivent de leurs photos attendent leurs tours, je suis sur que Nikon pensent à eux lorsqu’il organisera une campagne pour les boitiers pro ou le travail sera alors forcément rétribuer convenablement.
    Je ne suis pas d’accord avec les faits que la myriade d’amateur tire la qualité vers le bas. Certes grâce a Internet la quantité d’images vues explose et le travail de qualité amateur ou non est parfois noyé dans la masse, mais l’échange pousse l’ensemble vers le haut.
    Bien sur si l’objectif de Nikon est de se procurer des images de qualité à moindre cout (comme l’avais fais air France pour son magazine) je ne peux que condamner cette pratique mais je n’en crois rien. Il est plus couteux et temps d’organiser un concours grand public que de lancer un appelle d’offre.
    Bien à vous
    yohann

  35. @yohann
    Et Nikon à raison de ne pas rétribuer le lauréat sinon c’est les professionnelles que ce concours vas attirer.
    Qu’est-ce qu’il ne faut pas entendre. Ceux qui organisent ce genre de «concours» se foutent de faire plaisir aux photographes en les récompensant. Ils veulent juste obtenir de la matière photographique gratuitement (ou presque), et en marchant allègrement sur les droits d’auteurs (cession avec un c- d’ailleurs Jean-François), donc illégal.
    Je vous invite à lire ce billet sur ces «concours». Il est axé pour les graphistes à la base, mais il s’applique parfaitement ici aussi.
    http://www.mariejulien.com/?post/2007/12/09/Ceci-nest-pas-un-concours
    C’est marrant que l’on critique les entreprises qui se font du pognon sur le dos des travailleurs, mais que certains les défendent quand ils organisent des «concours» ou autres trucs semblables, tout ça parce que ça flatte l’égo de ces personnes (qui fournisse eux-mêmes la vaseline avec un grand sourire et en disant «merci», désolé de l’image). Ces entreprises ont trouvé un bon filon.

  36. Eh oui, le crowdsourcing est l’or du Web 2.0
    Où une poignée de petits malins se remplissent les poches du travail de millions de benêts que l’on berce avec de jolis concepts tel que le partage, les creatives commons etc…

  37. Les « photographes » (faux-tographes) qui laissent leurs photos sur Flickr, les installent sur les serveurs de Yahoo, cette société possède en effet la plateforme Flickr (acheté en mars 2005 à Ludicorp, société basée à Vancouver au Canada).
    Yahoo considère, que, du fait de mettre en ligne des fichiers sur ses serveurs, çà donne le feu vert à Yahoo (à tous les sites du groupe) pour le monde entier à : « un droit non-exclusif et gratuit d’utilisation permettant à Yahoo et aux sociétés du Groupe Yahoo de reproduire, publier et diffuser ce Contenu aux fins de fourniture des Services, de sa promotion … »
    C’est écrit noir sur blanc dans les « Conditions d’utilisation » de leur site Flickr (rubrique en bas de la homepage de Flickr, le texte cité se trouve dans la rubrique « 8 Licence sur le contenu stocké sur Yahoo »).
    Vous avez vos photos sur Flickr, c’est à dire sur les serveurs de Yahoo : elles peuvent être utilisées par cette multinationale us comme bon lui semble, et le groupe yahoo c’est pas une petite épicerie !
    C’est ce qui s’appelle la société du « partage » !
    Ceux qui laissent leurs photos sur ce genre de site de « partage » ce sont des ……. !
    http://grenouillenews.free.fr
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Yahoo!

  38. Bonjour à tous,
    Je me suis dit que ça pourrait être constructif de réagir car je me sens totalement concerné par ce débat à plus d’un titre!
    Tout d’abord, je suis l’auteur de cette photo dont vous parliez plus haut: http://www.competencephoto.com/Fruits-up-Greg-Sino_a1100.html
    (coucou woods! ;) )
    Ensuite, je suis tout simplement un pur produit des forums de critiques photo, car c’est tout simplement comme ça que j’ai commencé, il y a presque 2 ans maintenant!!! Chez les pixelistes dans mon cas.
    Je ne dirai donc jamais que les forums sont une mauvaise chose, car je suis la preuve vivante qu’on peut devenir pro grâce à eux (j’enregistre depuis une semaine une campagne internationale en joaillerie avec une chanteuse connue).
    Ensuite, il faut quand même reconnaître que la société à bien changé, et c’est souvent les « vieux » pros qui ne veulent pas le reconnaître!
    Les années 80 sont bien loin, avec leurs cachetons à 20 000 la journée, où le numérique n’existait pas et où les concurrents étaient bien plus rares!
    aujourd’hui, il faut avant tout montrer son travail, gratuitement, partout pour tenter d’obtenir des campagnes.
    C’est critiquable sans doute, mais c’est comme ça et ça marche très bien quand on se plie au jeu!
    Après tout, je vais donner une image à un mag (car je n’ai pas vu que vous en parliez mais je peux vous dire que des mags très connus ne vous paient pas 1 centime pour un édito), mais je vais gagner une campagne à côté, sans oublier que l’hôtel me prête gratuitement une chambre, deux femmes de chambre et m’offre le déjeuner, tout comme une chaîne de TV va me faire un sujet…sans me payer mais j’aurai de la visibilité…et peut-être une seconde campagne!
    Après vient le débat concernant le support. Personnellement, travaillant en mode beauté, je sais que mes clients ne vont jamais sur Flickr, mais je ferai sans hésiter la même chose sur Linkedin par exemple!
    Bref, mon avis: ne vous prenez pas trop la tête et shootez, shootez et shootez encore!
    Amicalement,
    Greg Sino

  39. Petite nota concernant Nikon et son utilisation d’image. J’ai eu le bonheur et privilège d’être contacté par Barry Tanenbaum. LE directeur de la photo et des publications chez NIKON internationnal, en charge des sites globaux, magazines et toutes les publications sur tout supports.
    Bien qu’étant (très) amateur, j’ai pu être publié en ouverture du magazine NIKON World pour l’édition « spring 2010″ ainsi que sur vos iphone et sur le site global.
    Etant moi-même directeur artistique et graphiste je connais très bien le fonctionnement des droits, d’auteurs, de diffusion, les doubles langages des concours et autres abuseurs.
    Dans ce cas-ci je ne pense pas que Nikon veuille s’approprier des photos illégalement ou sous couvert de réglement fumeux.
    En effet comme le souligne JF, ils ont les moyens de payer une photo. Et ils le font avec le respect qui est du au photographe ou créateur.
    Ils ont cependant une politique très stricte en matière de sponsoring (dont font partir les concours), et s’y tiennent.
    Pour ma « petite parution mondiale », j’ai eu droit à un joli contrat de droit d’utilisation sur une période donnée, et sur des supports spécifiques. Le tout moyennement rémunération (et plus belle qu’un magazine spécialisé je dois dire). Pour un photographe amateur comme pour un professionnel de l’image graphique ou de marque, j’estime que tout a été respecté et clair. Je suis heureux de faire confiance à NIKON depuis le début :)
    Après, j’ai eu pas mal de photos volées et apparu dans certains grands guide de voyage. Mais même avec le copyright de l’auteur dans le-dit guide… Comment prouver qu’il n’y a pas eu rémunération.
    Bref.
    Shootez. Amusez-vous. Et participez en tenant compte de tout les paramètres. La photo est avant tout un plaisir, une passion.

  40. Bonjour,
    Suite aux interrogations suscitées autour du nouveau concours Nikon Mynclub, j’eus ce jour discuté avec Mr Benoit de Dieuleveult, directeur du département Image NIKON que je remercie.
    Sensible à nos arguments et inquietudes, le règlement du concours a été modifié, la campagne publicitaire sera quand a elle limitée à des parutions dans des magazines photos en fin d’année et non une campagne publicitaire internationale durant 12 mois, tel que le présenté la première mouture du règlement.
    Ci dessous, le courrier qu’il a tenu a nous adresser (a diffuser)
    La critique constructive, l’avenir de la photographie, les soutiens et préservations d’emplois, furent au centre de nos préoccupations et axes de cet échange.
    Nous sommes remerciant de l’attention apportée aux photographes, de la communication tendant à prendre soin de tous dans un contexte économique particulièrement fragile, en recherche de repères, de l’immédiate disponibilité, écoute et modifications qui découlèrent pour soutenir la photographie.
    Cordialement,
    Nadine Maltese
    Photographe – Site : Maltese.fr
    Directeur de publication de Pixelartese.com
    —————————————————–
    COURRIER DE MR B.DE DIELEUVELT – DIRECTEUR NIKON
    Bonjour,
    Suite à notre échange téléphonique de ce jour, dont je vous remercie, je souhaiterai vous confirmer que Nikon soutient de façon forte la photographie professionnelle en France.
    Bien évidemment notre premier rôle est de développer et de produire et de réparer les appareils photos qui sont au jour le jour les outils de travail des photographes professionnels, mais nous allons plus loin.
    Nous soutenons de nombreux événements qui permettent à des professionnels de faire connaître leur travail : Le festival de Montier en Der, le grand prix Bayeux Calvados des correspondants de guerre, Les promenades photographiques de Vendôme, les photographies de l’année, pour ne citer que quelques exemples.
    Nous soutenons aussi au jour le jour les professionnels qui nous sollicitent en mettant à leur disposition une équipe NPS (Nikon Professional Service), qui les assiste sur un certain nombre d’événements (Festival de Cannes, Grand Prix de Monaco, semaine de la mode, 24 heures du Mans, …) mais qui est également disponible pour discuter avec eux au jour le jour de leurs problèmes.
    Nous allons prochainement ouvrir à Paris un Espace Pro qui aura pour vocation de faciliter les rencontres entre Nikon et les professionnels.
    C’est dans ce contexte que je souhaiterai que soit interprété le concours My Nikkor. Il a manifestement heurté certain d’entres vous. Je m’en excuse en mon nom et au nom de Nikon.
    Cependant il convient de ne pas lui donner une importance démesurée. Il ne s’agit en aucun cas de la nouvelle stratégie de communication de Nikon mais d’une simple action d’animation de la communauté MyNclub.
    Notre but est de donner une tribune a quelques amateurs passionnés et talentueux. La campagne dans laquelle seront reprises leurs photos aura lieu uniquement en France et uniquement dans la presse spécialisée photo et uniquement en fin d’année.
    Nous avons néanmoins reçu clairement les messages et les interrogations suscitées par cette opération et nous seront plus prudent dans l’avenir pour éviter ce genre de situation.
    Je reste à votre disposition si vous souhaitez des éclaircissements complémentaires.
    Bien cordialement.
    Benoît de DIEULEVEULT
    Directeur de la division Image
    Nikon France SAS
    191 rue du marché Rollay
    94504 Champigny sur marne cedex
    sources: http://www.pixelartese.com/forum/index.php?topic=4414.0

Leave A Reply