web analytics

DxO Optics Pro 6.2 arrivera sur Mac le 10 mai (oups) !

13
BILLET PRÉC.
BILLET SUIV.

Bon, il était demandé de garder le silence jusqu’à la sortie du produit, prévue le 4 mai. Mais ce matin, on m’a demandé d’attendre jusqu’au 10 mai, la sortie du logiciel étant légèrement retardée… Moi je veux bien et je m’exécute (en fait je n’ai pas préparé d’article)…

Capturedcran2010042719.23.52 Sauf que d’autres sites n’ont pas pu attendre (je comprends un peu leur raisons) ! Donc du moment que l’info est sur le net, il n’y a aucune raison de garder un secret… de polichinelle !

D’ailleurs, il est plutôt important pour DxO de communiquer et donner de bonnes nouvelles (c’est mon avis), car en ce moment ça chauffe un peu dans le secteur du redressement des déformations d’optiques (comme vous le savez).

Alors voilà : ce n’est pas officiel et ne le répétez pas (on est entre nous) ! Mais apprenez que Dxo Optics Pro 6.2 sera disponible pour Mac et PC le 10 mai. Et je vous invite à aller lire une intéressante prise en main chez notre ami Suisse François Cunéo. En plus, je lui pique une copie d’écran (car moi je n’ai pas encore eu le temps de l’essayer ce fameux DxO 6 tant attendu)…

Espérons qu’il n’arrive pas trop tard. Car comme vous le savez, les fonctions de redressement de Lightroom 3 (à venir) ont récemment été rendues publiques… Sans oublier celles de Canon DPP, qui sont si descrètes qu’on ne les avait même pas vu venir ! Mais voici une copie d’écran, pour tous ceux qui (comme moi), n’avaient jamais entendu parler des corrections de distortion de DPP (et merci à Greg qui a relevé mon erreur).

0000_screencopy_JFV_ 41

Dans DPP, la distorsion n’est effectivement disponible qu’avec la combinaison de certains boîtiers et certaines optiques… Et je n’avais pas essayé DPP avec les bonnes combinaisons (je n’avais donc pu l’activer). Il faut combiner : les EOS 1D et Ds (depuis le Mk2), les EOS 5D (le 1 et le Mk2), les EOS 30D, 40D, 50D, 7D, 450D, 500D, 550D… Uniquement avec des optiques fixes Canon : 14 mm, 20, 24, 28, 35, 50, 85, 100, 135, 200, 300, 400, 500,600, 800…

Donc j’ai finalement pu constater la correction de distorsion avec mon EF 50 mm f/1.4. Ou avec l’EF 14 mm (cf capture d’écran du marché de Phnom Penh)… La fenêtre est de toute petite taille et l’on ne peut l’agrandir. En plus la correction géométrique est très rikiki… Bref c’est pas top, mais DPP est gratuit. Il faut souligner que cette fonction existe aussi dans Nikon Capture X2 et qu’elle est un poil plus avancée. Mais dans les deux cas, pas de correction de perspective (ce qui est bien dommage).

BILLET PRÉC.
BILLET SUIV.

13 commentaires

  1. Eric (Japon) on

    … quand je pense que j’ai paye la mise a jour en decembre pour profiter d’une remise temporaire… Je note que l’interface s’integre de mieux en mieux a OS X.

  2. Attendre 6 mois une mise à jour de DXO 6 par rapport à la version PC, très peu pour moi, j’abandonne, je ne m’offrirai pas cette mise à jour.
    Que dire de la méthode, vendre cette mise à jour au rabais en décembre 2009 pour ne la recevoir que 5 mois plus tard. Je préfère nettement acheter PS CS5 même si les corrections sont certainement moins fines, au rythme des mises à jour de PS et avec l’apport du Lens Profile Creator, le retard de PS sera vite comblé et même dépassera DXO.
    Reste le dématricage qui est supérieur chez DXO notamment pour les hautes sensibilités, tant pis.

  3. Jamais essayé DxO (si au début comme tout le monde).
    Et perso, je n’ai jamais entendu un(e) icono ou à la maquette me dire : beurk, y a de la distorsion dans l’image…
    Et je ne dois pas être le seul…
    Donc DxO ne m’a jamais fait défaut, et l’arrivée de l’outil dans LR3 (et CS5) me réjouis !

  4. J’ai essaye d’essayer DxO mais ce logiciel n’a jamais voulu s’installer sur mes becanes et pourtant j’ai essaye Dxo4,5 et 6 sur 10.4 et 10.6 sur 2 imacs différents !

  5. Moi, j’ai acheté DXo y a 2-3 ans. Perso, je ne m’en suis servis que très ponctuellement pour récupérer des shoots un peu « extreme ». Je n’ai jamais acheté de Maj, et j’ai depuis cessé de l’utiliser, car il est trop lent, trop lourd au niveau de l’interface.
    Constatant que le mac est le parent pauvre chez eux, et bien je suis bien mieux chez adobe.
    Bref comme le souligne Chris, jamais une agence ou un icono ne m’a dit: y’a trop de disto on en veut pas.
    Je ne comprends pas cette quête à la fidélité parfaite, la photo c’est une interprétation de la réalité, et non une retranscription parfaite de celle-ci, non ?

  6. Oups ! Merci Luc… J’ai corrigé, ça m’apprendra ! Nikon Capture NX2 offre effectivement la correction de distorsion : auto ou manuelle… Je ne l’avais même pas vu ce qui prouve bien, que ce n’est pas vraiment une priorité cette histoire là !
    … sauf pour corriger un ou deux shoot extrem de temps en temps. ET encore, je n’ai gardé ce 15 mm fish eye que quelques mois, le temps d’un voyage et de m’amuser avec. Pour le reste je n’ai jamais utilisé que des grands angles bien redressés : EF 16-35 mm L, EF-S 10-22 mm, EF 14 mm L, ect…
    Bref distorsions et vignettages ne m’ont jamsi empêché de vendre une image. 2videment.
    Mais je peux concevoir que pour certains métiers cela soit utile : architecture, reproduction d’oeuvres d’Art, photo scientifique…

  7. La correction des distorsions cela peut servir en nature morte aussi. Il y a quelques années je devais réaliser des natures mortes (4×5″) d’après des intentions photos faites par un DA avec un Coolpix, les produits sur les photos étaient tellement déformés (distorsion et shootés en plongée) que j’avais bien du mal à obtenir quelque chose d’aussi vivant (et puissant) en studio.
    J’utilisais jusqu’à présent DXO pour ouvrir mes raw sous-exposés car déjà la version 5 permettait de bien corriger le bruit. Mais je les ré-enregistrais en .dng pour ensuite appliquer mes corrections sous Camera Raw.
    La solution Adobe est bien meilleure en permettant aux utilisateurs de créer leur propre profil d’objectifs car certains de mes Nikkor n’ont jamais eu leur module chez DXO.

  8. oui, bof… beaucoup plus c’est vite dit !
    J’ai cité 15 optiques (en ne citant que les focales), il y en a en fait plusieurs modèles de chaque focales (version 1, 2, ou 3, ect)… Ce qui fait une trentaine d’optiques environ. Mais ce sont bien les 15 focales que j’ai cité.
    DU côté des boîtiers je n’ai pas détaillé (tous les EOS 1D, ça fait 8 modèles ESO 1D divers)… J’ai juste oublié le 400D et 1000D. Sorry.
    Merci quand même de la précision. On est jamais trop précis !

  9.  » DxO Optics Pro 6.2 arrivera sur Mac le 10 mai !  »
    Entre les défauts que nous avons tous relevés, et les perspectives de ne plus avoir besoin de DxO pour traiter quelques imperfections sur peu de clichés, je dirais :
    Oups, c’est trop tard !

  10. Le point fort de DxO et sans aucun doute la plus grande bibliothèque de modules optiques : 2.000 combinaisons boitier-objectif calibrées avec soin dans leurs laboratoires pour vous permettre une correction automatique la plus précise des défauts optiques.
    De plus, si votre objectif n’est pas pris en compte par le le logiciel, il vous sera tout de même possible de corriger manuellement la netteté, le vignettage, la distorsion et la perspective.
    Bine d’autres nouveautés sont proposé dans cette dernière mouture comme la personnalisation des palettes d’outils, des auto-réglages pour appliquer rapidement un traitement sur vos images, le nouvel outils de correction d’exposition et la nouvelle interface entièrement revue.

Leave A Reply