web analytics

Cambodge : la forêt qu’on assassine…

14
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Ceci n’est qu’un tout petit bout de forêt après l’incendie… Telle qu’il en brûle des centaines d’hectares tous les jours en Asie (et au Cambodge en particulier).

Cambodia : burned forest from vibert on Vimeo.

Ici pour y planter quelques pousses de manioc et simplement survivre. Là pour y voler des essences rares, exportées à prix d’or. Ailleurs pour y installer d’immenses plantations intensives d’hévéa ou d’huile de palme, ce qui ne profite qu’à de propriétaires déjà richissimes ou à des multinationales… Jamais directement à la population. Grâce à son aspect brute et authentique, la vidéo peut aider – mieux parfois que la photo – à retranscrire certaines ambiance et de là (peut-être) faire passer certains messages…

Mais on peut aussi se servir de ce nouveau « jouet » pour faire de jolis clip colorés (on en voit des centaines sur le net), ce qui est tentant… Bien mis en valeur par un montage rythmé, ces petits clips ne tiennent que grâce à la musique (dont j’ai cru remarquer que jamais personne ne s’inquiète des aillant-droits). Bref, la vidéo au reflex c’est un peu comme la photo : ce n’est rien, tant qu’on a rien à dire.

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

14 commentaires

  1. « Bref, la vidéo au reflex c’est un peu comme la photo : ce n’est rien, tant qu’on a rien à dire. »
    C’est tellement vrai. Si seulement les gens pouvaient comprendre !

  2. D’un autre côté, si personne n’allait voir ces vidéos -ou ces photos- qui ne veulent rien dire, ceux qui les publient finiraient peut-être par se lasser…

  3. la musique ? Ben si, moi à chaque fois c’est bien mon problème… je ne met que des sons ou musique génériques fournis pas Apple. Mais y en a pas beaucoup.
    Je me tourne donc vers les ambiances , les vraies.

  4. la musique ? Ben si, moi à chaque fois c’est bien mon problème… je ne mets que des sons ou musiques fournis pas Apple. Mais y en a pas beaucoup.
    Je me tourne donc vers les ambiances , les vraies.

  5. Faut chercher du coté des banques de sons…
    Sinon, vas falloir ressortir la flute à bec de notre enfance et enregistrer avec garage band, logic ou pro tools.
    C’est le principal soucis de la vidéo, c’est qu’il y a pleins de paramètres à gérer. La caméra, le mouvement, la narration, le montage, le mix du son, l’étalonnage, les génériques avec qq effets spéciaux….
    C’est le bordel !!!
    JF, tu monte tes vidéos avec quoi maintenant ?

  6. C’est pas « le bordel ». Mais c’est tout simplement UN METIER !!!
    Et pour nous, un NOUVEAU métier. A moins que ce ne soit juste que la continuité logique de notre métier de photographe.
    Photoshop, iView Média Pro, puis APerture, Lightroom, et va savoir encore ce que ADOBE nous sort dans les prochaines semaines…. tout ça, ce n’était pas vraiment prévu au programme du photographe jusqu’aux années 2000.
    Alors ben la vidéo, va falloir qu’on s’adapte. Encore. Mais on aime ça !!!!

  7. Un métier ? Sans dec , je tombe de ma chaise !!!
    Ben oui, vas falloir s’adapter, se former, collaborer. Bosser.
    Et dans les trucs à apprendre en 1er, les mouvements de la caméra !! En même, une dolly en pleine jungle….

  8. Oui Chris, c’est vrai les mouvements aller-retour, c’est pas top ! Je m’en suis rendu compte au bout de deux ou trois fois…
    Voilà ce qui arrive quand on tourne (façon photographe) sans réfléchir « préalablement » à la séquence qu’on va faire : c’est le métier qui rentre !
    Il faut toujours bien penser à l’avance au mouvement de camera qu’on va faire. Alors qu’en photo on est libre de shooter un peu dans n’importe quel ordre (quoique j’essaye en générale de tourner autour du sujet de loin d’abord, et ensuite de près)
    Sur ce coup-ci j’ai pensé à couper le « retour », mais finalement ça faisait un peu court.
    Oh ! Une dernière chose (apparemment ça n’a choqué personne)… Avez vous perçu cet espèce de « chrcrcrcrccrc » qu’on entend faiblement ? C’est le stabilisateur du 24-105 mm que j’ai oublié de couper ! Pas le bruit de la forêt qui se consume…

  9. C’est un nouveau métier c’est sur. Dans la continuité de la photographie c’est sur aussi. Mais il ne faut pas se leurrer, on deviendra pas musicien non plus… Richard a lancé le mot important : Collaborer… Ca vidéo c’est essentiellement ça ! Tous les paramettres ne sont pas maitrisable par une seule personne… Une fois qu’on l’a accepter on progresse vraiment plus vite ;)

Leave A Reply