web analytics

Retour à Angkor : la complainte du Cornac

7
BILLET PRÉC.
BILLET SUIV.

Ultime passage à Angkor avant le retour à Phnom Penh, puis vers Paris en passant par Hong Kong… Après 30 jours de vadrouille, il faut bien se résoudre à rentrer.

J’arriverais peut-être juste à temps pour la conférence de presse de présentation d’Aperture 3 aux media Français (je ne l’ai pas encore essayé, mais il n’est pas encore gagné que j’ai le courage de m’y rendre en sautant de l’avion). J’ai lu pas mal de chose à propos d’Aperture 3 : apparemment les avis sont tranchés… Je m’abstiendrais de commentaires tant que je ne l’aurais pas essayé (mais ceux qui l’ont téléchargé ne doivnet pas se gêner).

En attendant, voici une ultime petite séquence vidéo qui aurait pu s’intituler « un éléphant ça trompe… » Et qui me fait me poser sérieusement la question d’un système plus professionnel pour capter le son. Une système qui reste ultra léger, cela va sans dire. Tant il est vrai que ce que je trouve le plus génial en vidéo, c’est de capter les ambiances sonores… plus encore que les images ! Mais nous y reviendrons. Notez une fois de plus, la façon dont l’EOS 7D gère plutôt intelligemment l’exposition en Mode Manuel avec la sensibilité ISO Auto activée. Si vous désirez un effet « silouhette », il suffit de cadrer plus de la moitié de l’image avec du ciel. Si vous désirez distinguer les détails du sujet à contre jour : cadrez en réduisant la surface du ciel… Cela devient presque un automatisme.

Que l’on ne se méprenne pas, ces petites séquences vidéos sont sans ambition particulière. Juste des petites notes de voyage, comme un carnet de croquis animé… L’occasion aussi de se frotter aux aléas techniques de la prise de vue au reflex et d’en parler en connaissance de cause. Histoire d’apprendre sur le tas et petit à petit, « un nouveau métier », qui me permettra de continuer à voyager.

Cambodia : The Mahout song from vibert on Vimeo.

BILLET PRÉC.
BILLET SUIV.

7 commentaires

  1. épatant vraiment…
    En somme (si j’ai tout compris), pour filmer tu ne t’embête pas : pas de mesure, d’expo compliquée… Pas de mise au point (tu travail à l’hyperfocale, pour ceux qui savent) et tu ne te préoccupe que de cadrer sans trop bouger ?

  2. euh… oui, c’est un peu ça. Du moins au grand angle. Car au dessus de 24 mm, ça commence à secouer vraiment et le pied devient indispensable. Par ailleurs le profondeur de champs diminue avec la focale qui augmente, donc il faut commencer à faire un petit peu attention à la Mise au point.
    C’est vrai qu’en dessous de 24 mm, pas d’inquiètude, je ferme à 5,6, je fais le mise au poiint manuelle à 1,5 ou 2 mètres et roule ma poule… Même si c’est pas toujours hyper, hyper net au premier plan ou à l’arrière plan, ça suffit bien ! N’oublions pas que la définition des écran de télé (même Full HD) ne permet pas d’évaluer le piquer comme on le fait dans Photoshop à 50% ou 100 % !
    Donc arrêtons de psychoter : filmer au reflex, n’est pas si compliqué !

  3. tu compte investir dans des accessoires pour la vidéo, si oui je serais intéressé de voir lesquels j’ai cherché un peu et à par zacuto et quelques autres « petits producteurs » (donc assez chère) aucune grande marque n’en fait. Personnellement j’ai investi dans une loupe lcdvf (zacuto en fait une aussi) et filmer au reflex devient ‘comme au cinéma’ ou presque

  4. Moi j’adores tes photos et maintenant tes vidéos pour leurs exotisme.
    Je suis 100% d’accord avec toi quand tu dis qu’il vaut mieux investir dans des billets d’avions que dans un équipement couteux…
    Tu ne cherches pas un assistant pour porter tes baguages ? :) (ou tenir la perche du micro ;)
    Merci de partager ces moments avec nous.

  5. Merci pour les commentaires. Je ne me suis pas encore renseigné, mais ces petits équipements doivent bien exister (ou alors ils « vont » exister bientôt). Le tout est de rester en alerte.
    C’est d’abord la prise de son qui est critique… Un micro bien isolé du boîtier me permettrait de ne pas devoir couper le stabilisateur (que l’on entend faiblement, mais qu’on entend quand même).
    Je préférerais relier le micro au boîtier pour enregistrer le son sur le film (ce qui simplifie le montage), plutôt que de devoir synchroniser à postériori le son d’un appareil séparé (déjà un peu plus lourd en terme logiciel, sans oublier la nécessité du « clap » de début de séquence.

  6. le micro est certainement l’accessoire n°1 pour faire de la vidéo! Le son étant une composante essentielle en vidéo reste ensuite à être stable et à faire le point rapidement ce qui n’est pas évident à faire à l’écran. je vous conseil les micro Rode.

  7. On trouve pas mal de chose sur le net pour la prise de son. Du cote de chez Rhode il y a des solutions a brancher sur le boitier. Puis il y a le Zoom H4N qui enregistre séparément. Pas besoin de clap pour le montage si celui-ci est fait sous final cut, un pluggin permet de synchroniser le son du 7D et celui du micro. Il y a donc pour tous les gouts. Pour les accessoires en effet zacuto revient souvent et c’est cher en euros. On trouve pas mal de vidéos sur le net qui montrent des accessoires DIY, comme un steadycam. Je m’y essaie je posterai les résultats. On voit les vidéastes qui s’essaie a la vidéo sur reflex se ruer sur les accessoires. Je ne suis pas encore convaincu de la « nécessité » de certains accessoires.

Leave A Reply