web analytics

Canon S90 et viseur externe, l’astuce qui tue !

37
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Vous êtes nombreux j’imagine, à ne pas trop aimer viser via l’écran de votre compact, surtout en plein soleil. J’avais assez longuement évoqué la question à l’occasion du test terrain du Canon G10, réalisé durant 3 semaines au Costa Rica.

_MG_6004_profil

Sachant cela, j’ai cherché et trouvé un moyen pas si bête de fixer mon petit viseur Ricoh GV-2, à mon Canon S90… Grâce à ce bricolage, la prise en main est beaucoup plus solide, car on peut étaler son pouce en plein sur l’écran (je n’avais pas anticipé ce bénéfice au début, mais ça change tout). Par ailleurs la platine qui dépasse de quelques millimètres à l’avant, offre un excellent appui pour les doigts (Canon aurait pu nous offrir un petit revêtement caoutchouté comme sur le G11).

_MG_6005_platineL’ensemble est très rigide et se glisse sans problème dans la poche ventrale de ma parka (ce sera bien pratique pour faire des photo au ski en gardant mes lunettes de soleil). La position latérale du viseur le rend peu encombrant et moins proéminent que sur le dessus…

Côté parallaxe, c’est pas si mal… Il suffit de fixer le boîtier très légèrement de biais (1 ou 2° environ après quelques essais). Après tout la distance séparant le viseur de l’objectif est plus ou moins similaire à celle séparant le viseur d’un Leica de son axe optique. 

 

Comme je l’avais déjà expliqué dans le cas du G10, il reste un peu de marge en haut lorsque que les bord inférieurs et latéraux sont biens calés (la photo obtenue étant légèrement plus large que ce que l’on perçoit dans le viseur, ce qui me va bien)… Car cela permet éventuellement d’envisager un recadrage au ratio 3/2 (le ratio des reflex, alors que les compacts sont au ratio 4/3 dont je ne suis pas fan).

Ce S90 est vraiment fantastique je l’essaye depuis 2 jours. Il s’agit probablement du plus intéressant de tous les compact actuels et l’ajout d’un viseur le transforme en bloc-note de voyage « redoutable ». Le S90 est en effet un « petit G11″. Un poil moins cher et beaucoup plus léger. Il est équipé d’une optique excellent qui ouvre à f/2 (en position 28 mm), alors que celle du G1 n’ouvre qu’à f/2.8… Ses performances en haute sensibilité sont exceptionnelles, notamment en format RAW.

IMG_0268_viseeEt que dire de cette géniale bague, que l’on peut tourner « à l’ancienne »… Pour piloter au choix : la sensibilité ISO, l’Ouverture, ou la mise au point manuelle. Le seul défaut du S90 est peut-être l’absence de griffe flash et de viseur… Absence que l’on peut contourner rapidement comme je l’ai fait, en détournant une platine porte flash, découpée à la scie à métaux.

Voilà ce que ça donne de face (je me suis pris en photo dans le miroir de la salle de bain, et je découvre qu’il n’est pas super net ;-) On peut caler le viseur et le bord arrondi du boîtier très solidement contre l’arcade sourcilière… Une stabilité qui permet d’envisager confortablement des vitesses assez basses.

Alliez à cette stabilité : la stabilisation embarquée, l’ouverture f/2 et de bonnes performances à 800 ISO… Et vous obtenez ce que l’on avait jamais eu auparavant : le plus minuscule boîtier capable de produire de belles images en basse lumière… De quoi faire oublier toutes envies de micro 4/3 (en tous cas pour ce qui me concerne ;-)

_MG_5997_dessousJ’ai aussi essayé cet autre accessoire qui ne coûte que 5,75 €. Mais je préfère la platine horizontale car l’ensemble est plus facile à glisser dans une poche et plus esthétique… Précision que cette platine (en duralumin) reste extra légère.

Précisons aussi qu’il est envisageable de fixer le viseur sous l’appareil. C’est même particulièrement agréable pour viser (CF image de droite) et donne à l’image un point de vue légèrement plus haut. L’avantage pour réaliser des portraits, c’est que votre visage reste visible… Ce qui vous permet de parler à votre modèle et de lui sourire (un grand classique de la photo au télémétrique)…

_MG_5997_dessous2Nul doute que si vous êtes bricoleurs vous parviendrez à fabriquer une platine plus fine et plus discrète encore que la mienne. Si seulement j’avais une demie journée à consacrer à ca, j’ai déjà une idée de ce que j’améliorerais… Ultime solution : fixer le viseur grâce à du velcro. Cela pourrait s’imaginer aussi.

PS : le viseur externe que j’ai adopté est le le 28 mm Ricoh GV-2 (après avoir fait tous les magasins du Bld. Beaumarchais, je l’ai finalement trouvé dans un tout petit bouclard :  » l’Instantané « ). Je le trouve très efficace, très lumineux et surtout très peu encombrant (j’ai pas acheté un S90 pour être à nouveau encombré). Certes, le viseur rajoute 149 € à la facture, mais cet accessoire me semble totalement indispensable pour « faire de la photo ».

 

 

 


Lire aussi à propos de Canon :

  • Canon S90 et viseur externe, l’astuce qui tue !
  • Deux petits accessoires utiles pour le Canon S90.
  • Test terrain : Canon G10 au Costa Rica (en attendant le G11).

 

 


 

 

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

37 commentaires

  1. Je sens qu’avec ton blog tu vas relancer les ventes Canon France ;-) Ceci etant, le S90 est effectivement un excellent compact. J’attends encore pour ma part qu’ACR/Lightroom 3 corrige automatiquement la distortion en tonneau des fichiers RAW : DPP le fait bien, tout comme en interne l’affichage du S90 est corrige d’office tout comme les JPEG (c’est le cas de tous les compacts recents). A noter que DPP maitrise mieux le traitement du bruit que ACR… pour le moment.

  2. Le S90 me tentait beaucoup aussi jusqu’à ce que je lise un test (j’ai oublié lequel) qui mettait l’accent sur la forte distorsion, qu’on ne retrouverait pas sur le G11. Et puis, il y a la prise en main, le boitier est tout petit, cela m’avait déjà passablement rebuté avec le LX3, et l’aspect un peu trop plastique aussi. Qu’en est-il de ton expérience, Jean-François?

  3. « J’attends encore pour ma part qu’ACR/Lightroom 3 corrige automatiquement la distortion en tonneau des fichiers RAW ».
    Les fichiers RAW devant obligatoirement être exportés, pourquoi ne pas utiliser PT Lens (par exemple) pour corriger la distorsion (PT Lens est très peu cher, fonctionne en stand alone ou plug-in pour Photoshop – et sans doute Lightroom – en 8 et 16 bits). Ceci dit je n’ai pas vérifié si le S90 était pris en charge, mais en principe il y a des mises à jour régulières, pour les objectifs interchangeables, comme pour les compactes.

  4. « J’attends encore pour ma part qu’ACR/Lightroom 3 corrige automatiquement la distortion en tonneau des fichiers RAW ».
    Les fichiers RAW devant obligatoirement être exportés, pourquoi ne pas utiliser PT Lens (par exemple) pour corriger la distorsion (PT Lens est très peu cher, fonctionne en stand alone ou plug-in pour Photoshop – et sans doute Lightroom – en 8 et 16 bits). Ceci dit je n’ai pas vérifié si le S90 était pris en charge, mais en principe il y a des mises à jour régulières, pour les objectifs interchangeables, comme pour les compactes.

  5. « De quoi faire oublier toutes envies de micro 4/3″
    À ce point ?
    la qualité des images de ce S90 sont-elles comparables
    à un GF1 et son pancake 20mm 1.7, qui à l’air
    d’offrir un excellent compromis entre l’encombrement et la qualité d’image.
    D’ailleurs, y aurait-il parmi vous des utilisateurs de ces deux appareils ?
    (j’ai trouvé assez peu de retour d’expérience, surtout pour le S90)

  6. Yvan, ma platine améliore beaucoup la prise en main (ça me faisait un peu peur en effet et sur ce point le G11 est 1000 fois plus confortable. Il est même parfait je trouve aucuns soucis).
    Benoit, tu sais les revenus des photographes sont en baisse, donc je ne mets plus le chauffage…

  7. Pour répondre à Alexandre : tu sais il n’y a pas de moyen terme…
    90% de mes images je les fais avec de « vrais reflex » à capteur APS-C ou Full frame (autant que possible EOS 5D Mk2).
    Pour les 10% qui restent, c’est l’encombrement minimal qui prime (ou le fait de ne pas risquer mon coûteux DSLR dans une situation dangereuse)… Question qualité d’image : je choisi le moins pire possible. Mais je trouve que la différence de qualité d’image entre un G11 et un micro 4/3 ne justifie ni de s’encombrer de ce dernier (il ne rivalisera jamais avec un vrai reflex), ni de payer aussi cher (ces appareils sont trop coûteux, d’ou mon intérêt pour le Samsung NX10 qui innove vraiment sur tous les plans)…
    Il suffit de comparer les résultats ici :
    Olympus E-P1 vs Panasonic Lumix DMC-FZ35 / FZ38 vs Nikon D90 real-life detail
    http://www.cameralabs.com/reviews/Olympus_E-P1/outdoor_results.shtml
    Panasonic Lumix DMC-GF1 vs Olympus E-P1 vs Canon PowerShot G11
    http://www.cameralabs.com/reviews/Panasonic_Lumix_DMC_GF1/outdoor_results.shtml
    Canon PowerShot G11 vs Olympus E-P1 vs Panasonic Lumix DMC-GF1 High ISO noise
    http://www.cameralabs.com/reviews/Canon_PowerShot_G11/high_ISO_noise.shtml
    Bien évidement il existe une différence entre compact et micro 4/3, mais elle n’est pas énorme (n’oubliez pas qu’il s’agit de recadrages à 100% et que ce n’est pas représentatif d’un A4 imprimé)…

  8. Effectivement, le m4/3 suppose de se reequiper completement en optiques. Les compacts ont encore de l’avenir chez les passionnes.

  9. Et ces optiques 4/3 sont pour la plupart relativement encombrantes… (à l’exception des pancakes)
    Donc quitte à être encombré (donc prendre un sac) : pourquoi pas un D90 ou un EOS 500D… (capteur plus grand)
    Voilà pourquoi le Samsung NX10 a sa chance : il peut remplacer complètement un équipement reflex classique (mais pas un compact)… à condition que la qualité soit comparable à ce que savent faire Canon et Nikon.
    Pour mettre dans la poche : je ne vois que ça , Canon G11 ou S90… ou Lumix LX3 (24 mm intéressant, mais trop limité du côté de la longue focale).

  10. Très sympa ce montage ! Du coup, le S90 devient vraiment très intéressant. Je le vois bien dans une poche ventrale de sac à dos (ça passe ?), en pleine montagne, skis sur le dos…

  11. Pourquoi éliminer les fujis comme le F200exr ou plus récent un 70exr? Le F200 de part sa dynamique étendu (ce qui n’est pas un luxe sur ces minuscules capteurs) me semble offrir de belles choses sans parler d’un piqué supérieur au S90 et G11.
    Saucisse qui hésite entre un S90 et un F200… ;-)

  12. Ces Fuji font-ils du RAW ? Si oui, à étudier… Si non : poubelle !
    … après vérification : pas de RAW ! Donc poubelle (en ce qui me concerne).
    D’ailleurs comment parler de dynamique étendue sans format RAW (qui offre la possibilité d’exploiter cette dynamique) ?
    Car même avec la plus grande plage dynamique du capteur (admettons), une fois le JPEG encodé, c’est foutu… Alors qu’un RAW permettra de récupérer des hautes lumières, même en partant d’un capteur avec une dynamique moindre.
    ET cette dynamique sois-disant étendue ne tiendrait-elle pas un peu de la légende et du mythe marketing ? Rappelez-vous qu’on nous a enfumé pendant des années avec les fameux processeurs RISQ soit disant tellement supérieurs aux CISC ! ! ! Supérieur sur le papier, ne dit pas forcément plus efficace en pratique !…
    Je m’interroge, car si c’était vrai ces Fuji auraient conquis des parts de marché non ?
    Si quelqu’un a une expérience en matière de compacts Fuji, je suis preneur.

  13. Bonsoir, je possède un GF1 (avec le 20 mm F1,7) pour la baguenaude et j’arrive à faire des photos que je n’arrivais pas à faire avec mon LX3, à cause de son temps de latence au déclenchement.
    L’autofocus est très réactif (autant que mon 5DII+50mm f1,4 !). J’obtiens des flous à pleine ouverture que je n’ai jamais obtenus avec le LX3, même ouvert à F2, grâce à la taille plus élevée du capteur.
    Son aspect compact, tenu à bout de bras permet aussi de ne pas se cacher derrière l’appareil photo et favorise l’échange, je trouve, avec la personne photographiée. Viser sur écran est un réel avantage pour moi (qui adore la visée à distance des moyens formats carrés) cela permet, de prendre du recul par rapport à la photo à venir. Les raws possèdent une belle dynamique (pas celle du 5DII quand même !).
    Le concept de ce genre d’appareil n’est abouti, à mon avis, qu’équipé de pancakes, qui en limitent la taille (un Panasonic 14mm F2,8 est annoncé).
    Seul petit défaut : le son de l’obturateur est un peu sec et pas très discret, mais plutôt joli à entendre.
    Bref, je suis assez convaincu par ce petit boitier, bon compromis portabilité/réactivité/qualité d’image.

  14. Jean-Francois, le RAW des S90 est pris en compte par ACR/LR. Mais tu trouves que le debruitage est au niveau de DPP ? Apparemment Adobe n’a pas encore tout regle la-dessus. Tu te sers de LR a 100% ou bien passes-tu par DPP au moins sur les images a fort ISO ?

  15. Pour ma part, j’ai craqué pour le GF1 et son 20mm f1,7, apres avoir longtemps hésité avec le Pen EP-1 (je suis déja équipé en Olympus E-510+optiques Zuiko). J’avais déja également un lumix LX3 dont j’était tres satisfait.
    La principale raison qui m’a fait craquer pour le GF1, c’est justement la possibilité d’avoir de belles profondeurs de champs, et accessoirement de pouvoir re utiliser mes optiques.
    Je trouve que cette histoire de viseur est plus une question d’habitudes qu’autre chose (Certe c’est tres confortable, on est « isolé » dans la scène !!. En tout cas pour le portrait, rien ne vaut la possibiité de capter l’attention du sujet et le regardant dans le yeux, et en prenant la photo en même temps. Certe le cadrage est moins précis, mais les résultats sont intéréssants question regards.
    J’ai mis quelques exemples ici :
    http://www.flickr.com/photos/blazouf/tags/gf1/
    Bon ceci dit, ca remplace pas un reflexe hein !

  16. Salut Blazouf ! Pas mal tes bébés ;-) Ce GF1 a l’air pas mal, mais tu l’as dit : « ça remplace pas un reflex !  » et à mon avis tout est là… En dehors du reflex, une seule chose compte : la compacité !
    Par rapport au Ricoh : c’est un beau boîtier aussi… Mais je ne me passerais plus d’un zoom ! Trop besoin de polyvalence. Cela dit se forcer à utiliser une optique fixe est très pédagogique. Mais je ne suis pas dans cette optique : j’ai besoin de réussir des photos et de varier les points de vue. Je ne passerais pas d’un zoom (d’un mon peu d’intérêt pour les optiques Pancake, et sans elle les micro 4/3 perdent l’argument de compacité face aux reflex).
    Pour répondre à Eric : j’utilise LR2 ou LR3 ß (ce dernier est bien meilleur que LR2 pour le bruit)… Je suis ß testeur, donc j’ai accès à des versions plus avancées que la ß publique. Je n’ai donc pas peur de travailler en production avec (en espérant que mes travaux puissent migrer sur la version finale, mais ce n’est pas garanti). C’est ce que j’avais fait déjà avec la ß2 et cela avait bien marché…
    Mais pour 99% des images, je ne corrige jamais le bruit ! Je ne le vérifie même pas… Le bruit, c’est la vie, autant l’accepter.
    Il faut juste arrêter de « psychoter » avec cette histoire de bruit. Je recommande de ne jamais regarder le bruit à 100%, mais seulement à 50% dans l’Aperçu en Bibliothèque (raccourci E)… Cela donne une idée de ce qu’on verra en regardant d’assez près un tirage A3.
    Dans les cas rares d’une image prise en haute sensibilité, si une double page A3 ou un tirage A2 est impératif : alors je me donne la peine de travailler un peu le bruit et la netteté. Mais très légèrement : mieux vaut conserver un peu de bruit et éviter l’aspect « plastique » d’un trop fort lissage… Je ne corrige que le bruit en chrominance, quasiment.
    Il m’est arrivé une fois ou deux (avant LR3ß) de devoir passer par DPP en effet (pour des images nocturnes de la silhouette d’un volcan prises à 3200 ISO avec un EOS 50D)… Mais avec LR3 cela est devenu totalement inutile.

  17. Merci pour ce retour, JF. C’est vrai que l’on psychote souvent avec l’arrivee continue de nouveaux appareils/technologies/logiciels, surtout quand on est isole en terre etrangere, et le point de vue de pros qui vivent de leurs images aide a relativiser. C’est comme les debats Lightroom vs Aperture (vs Capture NX) sur Canikon : l’important est ce qu’on fait de l’outil.

  18. Je rejoins l’avis de « Blazouf » , j’ai moi aussi opté pour le GF1 comme appareil de tous les jour avec le 20mm (samples également sur mon lien) , et le fait d’avoir une jolie profondeur de champs dans un mini boîtier est vraiment un atout décisif. Ceci dit c’est vrai que le S90 à la compacité record pour lui, mais pour l’instant un peu chère pour un compact quand même…

  19. Effectivement, après quelques semaines de test, ce S90 est vraiment très performant : très bonne luminosité, bonne gestion du bruit (je dirais même jusqu’à 1600 iso) ce qui permet de ne plus jamais sortir le flash, même pour les photos en intérieur, en soirée.
    Mais une chose m’intrigue : pourquoi le bruit est il beaucoup plus fort en raw qu’en jpg ?
    Il me semblait que c’était plutôt l’inverse.
    A gauche, le RAW à 50% et à droite le jpg (1600 iso ; 2.0 ; 1/50s) :
    http://farm5.static.flickr.com/4006/4278666298_ceb554f711_o.jpg
    Je suis un peu néophyte mais cela me dissuade de passer au raw.
    Enfin, seul reproche à faire à cet appareil : la scandaleuse politique commerciale de Canon qui le vend le « même » prix en € qu’en $ soit 400€ sur Amazon.fr et l’équivalent de 277€ sur Amazon.com

  20. Jean-François Vibert on

    Correction de la distorsion du S90 dans LR2.6 ? J’ai pas l’impression (mais j’ai pas fait beaucoup de tests)… Pas plus que dans LR3 d’ailleurs.
    Tu tiens ça d’ou Gilles ? Car pour un scoop, ça serait un scoop…
    Ludo : par rapport au bruit, c’est à toi de le régler en RAW (tu peux faire un preset automatiquement appliqué à toutes tes images de cet appareil dans LR)… Cela dit, je préfère l’image de gauche avec le bruit !
    Le lissage de ton JPEG (un peu exagèré) de droite est généralement un réglage dans le boîtier (sur le S90, je sais pas, j’ai pas vérifié)… Tu peux le baisser un peu, ce serait un peu mieux.
    Il ne faut pas avoir peur du bruit, qui donne du micro contraste aux images (une fois imprimées)… Lisser le bruit exagérément fait perdre du détail et de l’information. Ne pas vérifier à 100%… mais seulement à 50% (en vue loupe avec LR2)

  21. - Les portraits de Blazouf nous montrent tout de suite l’intérêt du format µ4/3 avec des flous vraiment impossibles à obtenir avec un compact. Les photos ont une autre gueule !
    – Amusant de bidouiller le S90 pour lui adjoindre un viseur, mais à ce moment là, il y a le G11 dont l’encombrement n’est alors pas beaucoup plus important. Son viseur est certes imprécis mais on pourra zoomer avec… D’autant que si c’est envisageable de cadrer à peu près sans viseur à la focale 28mm, ça ne l’est plus à la focale 100 mm, là où un viseur est donc plus qu’indispensable (si on cherche bien sûr à échapper à l’écran arrière) !
    Petit question technique : le zoom du S90 est-il aussi silencieux que celui de la série G ?

  22. Oui, son zoom est silencieux…
    Détrompez-vous : la différence d’encombrement et de poids entre G11 et S90(même avec viseur) est assez importante…
    Autant le S90 tient dans une poche de chemise ou de veste légère (et se fait oublier)… Autant le G11 devient un peu gênant dans ces cas là
    Le viseur est surtout agréable et utile à 28 mm… (au delà : évidement il ne sert à rien. Mais ce genre d’appareil, je l’utilise plutôt au grand angle en m’approchant du sujet.
    Il y a une grande différence entre mon petit viseur Ricoch (très lumineux et large) et le viseur du G11 qui ressemble à un trou de serrure (et qu’on a pas trop l’envie, ni le reflx d’utiliser)…

  23. Intéressante cette astuce avec le viseur. Par contre le viseur du Ricoh représente une focale de 28mm fixe, alors comment savoir ce qui se passe dès qu’on zoom ? Il y a d’autres repères dans le viseur ?

  24. Merci de ta réponse Jean-François. C’est vrai que le G11 est difficile à mettre dans une poche par rapport au S90, pour lequel il manque juste à mon goût une petite poignée pour une meilleure prise en main style LX3.

  25. Et si tu devais choisir entre un canon S90, et un G11… sachant que ce sera mon seul et unique appareil photo ?
    Est-il possible de commander des flashs, malgré l’absence de griffe, sur le S90 ? Si non, celà l’éliminerai d’office pour moi.

  26. Stéphane Kurower on

    Petite question sur le S90 qui me tente bien, pensez vous que l’on peut avoir des effets de profondeur de champs sympathique (sujet net fond très flou) du fait de son objectif f2.0 ?
    Si oui avez vous vu des exemples et auriez vous une URL le prouvant?
    Merci

  27. Pour moi oui… Notamment à cause de son ergonomie assez désagréable.
    Ensuite, je ne crois pas que sa qualité d’image rivalise avec celle du Canon (mais je n’ai pas pu tester sur un modèle commun, si la différence est énorme ou acceptable).
    Maintenant le LX4 a progressé certainement. A tester ! Pendant ce temps le petit S95 a fait quelques progrès aussi (mais rien de révolutionnaire qui justifie de changer le S90).

  28. Salut!
    Je viens d’acheter un S95 (actualisation du S90 mais toujours sans viseur), que j’attends de recevoir incessamment sous peu, et ta combine m’intéresse… le hic c’est que tu n’explique pas vraiment comment tu as fait. Bon j’ai compris en gros, mais n’étant pas particulièrement bricolo serait-il possible d’avoir un tutoriel un peu détaillé?
    Sinon où trouver l’accessoire qui se monte sous l’appareil? j’ai pas trouvé sur le web…
    Merci d’avance.

  29. Pingback: Mes coups de coeur matos : compacts experts - Photoetmac.com

Leave A Reply