Nikkor Lense Positioning Map & Lens Simulator

13
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

J’adore ce genre d’outils qui aident à mieux choisir votre matériel. Je pense par exemple au moteur de recherche de disques dur chez Macway, (qui vous permet notamment de classer les disques par Prix au Go).

Nikkor_lens_simulator
Pas dans la même veine mais tout aussi indispensable, ne manquez pas le Nikkor Lenses Positioning Map (et accessoirement le Nikon Lens Simulator aussi). Génial, mais paradoxalement, c’est aussi là qu’on voit que les Nikonnistes désirant travailler exclusivement en Full frame, n’ont pas un choix si immense que ça en moteur ultrasonic…Toutes les marques devraient proposer un tel outil, afin de permettre à leurs clients de choisir en toute connaissance de cause.

PS : ça me fait un peu repenser à ce diagramme que j’avais publié dans mon Guide des reflex 2008. Quand on voit, la richesse du marché des reflex presque deux ans plus tard, il faudrait bien un outil en 3D pour visualiser tous les reflex avec toutes leurs caractéristiques et leur positionnement exacte…

Diagrame_reflex_4_small

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

13 commentaires

  1. Pour les objectifs zoom à ouverture glissante, il aurait été plus juste de représenter leur couverture focale-ouverture par des quadrilatères (avec l’ouverture correspondant à chaque focale), plutôt que par des rectangles…

  2. Oui c’est clair, qu’on y comprend rien à la façon dont Canon a regroupé ses optiques ! Pourtant il y aurait de quoi faire, car la gamme est assez logique (et il y a moins de sigles et d’incompatibilités que chez Nikon).

  3. « (et il y a moins de sigles et d’incompatibilités que chez Nikon). »
    Moins de sigles, je veux bien (et encore, faudrait compter), mais moins d’incompatibilités, là c’est n’importe quoi :)
    Sur un Nikon récent, je peux toujours mettre des optiques Ai vieilles de 40 ans sans aucun soucis. Ce n’est pas le cas chez Canon, puisqu’il y a eu changement de monture. Je peux monter, si besoin, une optique dédiée APS-C sur un FF, la monture est la même. Chez Canon, non. La seule limitation chez nikon apparait quand on veut monter des optiques récentes (estampillées « G », sans bague de diaphragme), sur un argentique un peu ancien.
    Bref, faudrait voir à creuser un peu plus avant de balancer n’importe quoi ;)
    (et ça n’empêche pas que la gamme de fixes Canon me fait toujours foutrement envie :p )

  4. oui, tout à fait d’accord avec JF. Cette fameuse compatibilité des anciens objectifs F Nikkor est complètement bidon…
    C’est seulement intéressant pour quelques vieilles optiques fixes que l’on va utiliser en Manuel (en espérant que leur traitement de surface ne soit pas trop dégradé et soit compatible avec le numérique).
    Mais à l’ère de la mesure de lumière RVB sur 1005 pixels et du suivi AF 3D, les objectif F des années 70, ça nous fait une belle jambe ! ! ! On s’en tape complètement, c’est juste un gadget amusant pour les collectionneurs.
    En ce sens Canon offre une compatibilité bien plus large que Nikon, puisque tous les objectifs EF et EF-S depuis 1987 sans exception marchent avec Autofocus et Mesure sur les EOS récents… Ce qui n’est pas du tout le cas des Nikon.
    Donc personnellement j’en conclu (en pratique) que Canon offre une plus grande compatibilité avec les optiques anciennes… De plus le parc optique d’occasion pas trop vieilles (années 90) est énorme en Canon !
    Dernier point : si vous tenez absolument a utiliser des antiquités en mode manuel (mesure et AF), il existe des bagues adaptatrice pour adapter sur les Canon EOS toutes sortes d’optiques (y compris d’autres marques). C’est plus facile sur les EOS grâce à leur diamètre de bague le plus large du marché !
    CQFD

  5. ah oui, toujours cette légende des vieux objectifs NIKKOR qui restent « compatibles » !
    C’est vraiment n’importe quoi. Qui va vraiment vouloir réutiliser une vieille optique dépourvue d’AF et de commande de diaph électronique ? Voilà bien un fantasme de Nikonniste échevelé
    D’autant que les résultat des anciennes optiques sont généralement très moyens (flare, et aberrations chromatiques). Surtout du coté des grand angles.

  6. Le fait de vouloir utiliser de vieilles optiques est une autre, celui de pouvoir le faire (et qu’elle fournisse de bons résultats) en est une autre.
    Et ce n’ets aps une légende, les vieux Nikkor restent compatibles avec les boitiers récents.
    ca dépend sos quel sens on interprête la compatibilité :)
    Elle est plus complexe chez Nikon, mais plus grande aussi.
    Je vous accorde que c’est plus simple chez Canon, mais moins large :)

  7. oui, on est d’accord. Mais une compatibilité sans AF ni mesure de lumières je considère que c’est pas une vrai compatibilité (mais ne jouons pas sur les mots ;-)
    Je ne vois qu’une seule situation ou de vieilles optiques fixes (partiellement compatibles donc ;-) peuvent être utiles : c’est en vidéo… Car chez Nikon, il n’y a malheureusement pas de correction de l’expo, ni d’AF pendant la prise de vue. Donc on est bien content d’avoir la bague de diaph.

  8. Bonjour,
    «génial» aussi longtemps que l’on ne s’immisce pas dans la rubrique «focales fixes / format DX» parce que l’on n’y trouvera en tout et pour tout que trois focales. A titre de comparaison, je vous conseille de consulter l’offre Pentax avec la série «limited» ; cela se passe de commentaires.

  9. « Qui va vraiment vouloir réutiliser une vieille optique dépourvue d’AF et de commande de diaph électronique ? »
    > Je sais pas…. peut être quelqu’un qui regarde une photo autrement qu’à 100% sur un écran, qui sait encore faire une photo à la main plutôt qu’à l’automatisme ?

Postez un commentaire