web analytics

Journées gratuites d’initiation Lightroom : inscriptions ouvertes

15
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Vous pouvez déjà réserver votre matinée ou votre après-midi du mercredi 18 novembre prochain… Ou du mercredi 6 janvier 2010. Les liens d’inscription sont désormais disponibles :

J’animerais quatre demi-journées d’initiation gratuite à Lightroom, sur le modèle de celles que j’avais animé le 25 juin dernier (qui fut très appréciée visiblement). Ces séances se dérouleront dans les locaux d’Adobe France au 112 avenue Kléber dans le 16em (Métro Trocadéro).


Agrandir le plan

Attention, la salle est limité à une quarantaine de personnes (elle était pleine à craquer la dernière fois). Ces quatre sessions seront ouvertes à tout le monde quelque soit votre niveau, amateurs et professionnels sans aucune restriction… Nous garderons les 45 dernières minutes pour répondre à toutes vos questions : des plus simples aux plus techniques.

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

15 commentaires

  1. oui merci… Le premier diagnostique que j’avais fait a été confirmé par Apple Care au téléphone après quelques questions et manipulation : panne de carte graphique.
    A noter que l’entretien au téléphone avec la hotline Apple Care fut plutôt sympa… ça change d’Orange et c’est plus concluant que chez Free (vous savez, « Rodolphe à défaut de ganer beaucoup d’argent, évite d’en dépenser » ) ! ! !
    Un technicien viendra me la changer sur place lundi. Mais tout de même c’est pas hyper rapide (je les ai appelé mercredi 17h (il a fallu commander la carte)…
    A noter encore qu’il n’est pas possible de remplacer la carte d’origine, par une plus puissante (c’est possible en insistant mais dans ce cas on paye la totalité de la nouvelle carte).
    A suivre…
    En tous cas, voilà une démonstration de plus de l’intérêt d’un Mac Pro par rapport à un iMac.
    J’ai pu démarrer depuis le Macbook Pro sur le disque système de mon MacPro connecté en mode Target sur mon MacBook Pro en Fire Wire 800… j’ai ainsi pu lancer ma base Lightroom pour préparer une sélection pour VSD (une recherche qui est tombé comme par hasard le lendemain de la panne)

    Un photographe ne peut se passer d’un MacPro ! Je l’ai toujours dit, et j’en suis toujours convaincu…

  2. D’autant plus vrai aujourd’hui où les iMac deviennent génération après génération des (magnifiques !) media center !
    Quand on regarde les derniers iMac 27″, on comprend aisément qu’ils ont désormais plus leur place accroché au mur du salon que posé sur le bureau d’un photographe…

  3. « En tous cas, voilà une démonstration de plus de l’intérêt d’un Mac Pro par rapport à un iMac. J’ai pu démarrer depuis le Macbook Pro sur le disque système de mon MacPro connecté en mode Target sur mon MacBook Pro en Fire Wire 800…  »
    Ce n’est pas possible de démarrer un iMac en mode target ?

  4. si, si, bien évidement…
    Mais le côté modulaire de l’iMac rend ce genre de manip plus pratique. Par exemple, j’ai ensuite extrait le disque système, que j’ai placé dans mon Dock eSATA (mais connecté en Fire Wire pour le coup). ET je n’ai besoin d’allumer le Mac Pro en mode Target, que lorsque je veux lancer Lightroom (dont le catalogue est situé avec mon stock photo sur le RAID du MacPro).
    L’autre intérêt du Mac Pro, c’est que l’on accède facilement à l’intérieur pour changer certains composants (par exemple la carte graphique ce que j’aurais fait tout seul si je n’avais pas eu l’Apple Care)…
    Dans le cas de l’iMac, (je ne connais pas les derniers modèles), je ne suis pas sur que cela se fasse sur place. On ne parle même pas de ce qu’il se passe en cas de défaillance de l’écran, du lecteur de DVD…
    Sans parler de l’impossibilité d’ajouter une carte eSATA dans un iMac (si pratique avec un dock eSATA)…
    Je me souviens aussi il y a quelques années avoir une panne d’alimentation sur ma tour G5 : un technicien d’Apple Care est venu me la remplacer sur place. Pas de retour en atelier nécessaire…
    Bref, on regrette toujours que le ticket d’entrée des Mac pro soit toujours aussi inaccessible… Malheureusement je ne vois pas comment y échapper.

  5. Il faut relativiser tres fortement le fait que tu persistes a dire que l Imac n est pas pour les photographes. Perso, je connais plusieurs photographes pros dont c est la machine principale.
    Maintenant que pour toi, ca ne puisse pas le faire, je ne le conteste pas, mais l activite d un photographe depends fort de son domaine d activite.
    tu es reporter, c est special, et en plus une grosse partie de ton activité est plus dans l edition que dans la photo pure.
    Si on prends un photographede mode par exemple, il peur shooter peut-etre 10X souvent que toi, mais, ses retouches seront sous traitee, donc, pas besoin de la mega config pou ca, et il va pas non plus mettre en pages des bouquins de 300 pages…
    donc pour quelqu un aui shootent, checkent ses photos a l ecran, selectionne, classe et puis…c est tout, un Imac c est super, et il y en a beaucoup, beaucoup, baucoup dans les studios.
    A ce niveau la; je crois que ta position, est un poil nombriliste, la specificite et la diversite de ton activite, n est pas representives des besoins de tous les photographes dans toutes les disciplines…

  6. Hello. Je suis d’accord que l’iMac peut faire un excellent poste de consultation des images (pendant un shooting effectivement, on le met sur une table à roulette sa légèreté est pratique, il est facile à déplacer)…
    Mais comment stocker 900.000 images sur un iMac ? Comment travailler en toute sécurité avec un RAID en interne (par définition il faudra investir dans un boîtier RAID externe ce qui est coûteux et modère l’argument financier en faveur de l’iMac)…
    Et puis l’écran de l’iMac peut-il satisfaire tous les photographes, même après calibration ? Je ne tiendrais pas un pari pas la-dessus… Personnellement il est absolument exclu de bosser au quotidien sur une dalle brillante (juste question de confort et de fatigue visuelle) !
    Et je ne parle même pas de la retouche… qui doit se faire sur un écran un tant soit peu professionnel : l’iMac ne proposant pas de boutons de réglages RVB il ne peut être calibré… Il peut être seulement profilé (c’est mieux que rien déjà).
    Bref, l’iMac peut dépanner… Mais ce n’est pas la solution a long terme, tant en terme d’efficacité que de confort (l’impossibilité de régler l’écran en hauteur est vraiment gênante si l’on passe 4 à 7 heures par jour sur son écran. Il est nécessaire de changer régulièrement de position, donc de monter ou descendre l’écran en plus de l’orienter).

  7. Ben tout simplement deux disques de 1,5 To déclaré en RAID logiciel géré par l’utilitaire Disque dur Apple… On peut faire deux fois deux (deux RAIDS), à condition de déplacer son système sur un 5em disque (éventuellement un SSD placé dans le lecteur optique… mais ça je vais y venir bientôt).

  8. Ok 2 disques mais en raid 1 ou raid 0 ?
    Tu ne parlais pas de 4 disques à l’intérieur de ton macpro dans le post précédent ?

  9. Bonjour,
    les formations lightroom sont très attractives, merci !
    mais quand on travaille on ne peut pas venir un mercredi enj ournée… des formations à 18 h ou le samedi seraient plus accessibles à tous.
    bien cordialement,
    isabelle

  10. Pour le système sur un SSD, je te le recommande. J’ai fait ainsi sur mon MacBook Pro, me séparant aussi de mon superdrive pour lui adjoindre un hd interne de 320go: en termes de réactivité le SSD est magique ! Sur le terrain, quand chaque seconde compte afin d’envoyer mes photos en agence, j’ai désormais un portable très réactif.

Leave A Reply