web analytics

Adobe Camera Raw 5.5 et Lightroom 2.5 en téléchargement

27
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Lightroom 2.5 est dispo depuis ce matin. Téléchargez les versions Mac et PC (gratuite pour tout utilisateur de Lightroom 2.x), ainsi que Adobe Camera Raw 5.5 en version Mac et PC (ce dernier est disponible seulement pour CS4…. les possesseurs de CS3 devront s’y faire, ou passer à Lightroom ce que je leur conseille d’ailleurs).

Logolr_2_basCette
mise
à jour gratuite de LR2 et ACR permet le décodage de plusieurs nouveau
fichiers RAW, notamment les Nikon D300s, Nikon D3000, Olympus    E-P1, Panasonic DMC-FZ35 et DMC-GF1… Rappelons que la liste de tous les appareils supportés par ACR5 et LR2 reste disponible en permanence ici (et mise à jour).

PS : ceux qui testent Lightroom (période de 30 jours gratuite) sans être certain de l’acheter, seront contents d’apprendre qu’à chaque mise à jour en 2.x, ils regagnent 30 jours d’essai ! Donc si vous avez aimé Lightroom 2.4, mais que vous ne l’avez toujours pas acheté, installez la version d’essai de 30 jours de LR 2.5 (et vous finirez bien par être conquis)…

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

27 commentaires

  1. Hello
    je n’ai pas réussi à l’installer avec leur setup sous snow léopard.
    obliger de le faire « à la main » mais çà fonctionne .

  2. A propos de période d’essai… Alors que nous sommes sous Aperture, nous sommes dans une phase pro où la migration Aperture > LightRoom serait éventuellement envisageable. Alors on s’est dit qu’un petit test s’impose… vu la lenteur et l’extreme secret avec lequel Apple traite son Aperture.
    Donc après trois semaines sous LR : oui, y’a des bonnes idées, mais le workflow nous semble quand même un peu tordu. On trouve ça loin d’être simple la gestion des projets etc… tout est gris. On s’y retrouve pas. Et puis devoir tout le temps passer d’un module à l’autre… le nombre de fois où je cherche mes outils, et que je ne les trouve pas parce que je ne suis pas dans le module de dev !
    C’est bien parce qu’Apple commence à nous les casser avec son culte du secret qu’on pense un peu à LightRoom… Mais avec beaucoup de regrets, sans trouver de vrais grands « plus ». Au contraire. En fait, si on passe sous LR, ce serait juste parce qu’Adobe donne un peu plus « confiance » avec son AdobeLab… Et encore… n’est-ce pas que « commercial » comme attitude ?
    Tout ça pour dire, et pour revenir à la news, que c’est pas tout le monde qui « est conquis » par LR. Et c’est pas faute d’avoir beaucoup espéré, et beaucoup joué avec. On espérait aussi une super fluidité : et bien contre toutes attentes, sur un macpro (Radeon HD 4870), Aperture passe très largement mieux… enfin… nos coeurs balancent…
    Question : quand on shoot en studio : on fait comment pour que les images soient directement récupérées par LR ? A part faire un script de dossier tordu ?

  3. Ha ha ha !
    J’étais parmi les premiers français à travailler avec Aperture 1… On a failli péter un plomb en attendant AP2 qui n’arrivait pas… APrès avoir essayé LR1, j’avais encore qqs hésitations parfois, mais bon, j’avais déjà switché… Quand LR2 est sorti, je me suis marré rétrospectivement d’avoir passé autant de temps et surtout d’avoir défendu AP bec et ongle. J’avais encore confiance en Apple sur ce coup.
    Mais franchement, AP2 est à la RA-MASSE !
    Une preuve que pour travailler avec c’est juste de l’acharnement ? La version AP1 avait de marqué sur la boite : logiciel professionnel… Quand AP2 est sorti, le côté professionnel avait été viré de la boite par le marketting ! Un signe non ?
    Aller, essayez donc LR 2.5…

  4. Oui, ben 2.5 n’a rien de plus que 2.4. Et de mon point de vue, la différence est minime. Peut-être est-ce fonction de son workflow. Enfin… j’hésite encore. Mais c’est pas ton commentaire qui me pousse à passer à LR : parce dire que AP est à la RA-MASSE me semble trop exagéré pour être prenable en compte. Il y a des différences, des mieux, des moins bien… mais c’est pas le jour et la nuit faut pas pousser.

  5. Je vais passer pour un dinosaure, mais je ne suis pas passé à LR2… quelqu’un sait si LR1 fonctionne sous Snow Leopard?
    sinon j’attendrai LR3, en espérant que la LR1 soit éligible pour le tarif MàJ…

  6. @Vincent: Il existe au moins une différence significative, LR2 permet des retouches locales directement sur les RAW quand AP2 génère des TIFF.

  7. Je vais mettre à jour LR sans grande conviction, le résultat en sortie d’une photo est toujours nettement moins bon que sous DPP surtout dans la correction du bruit et la netteté.
    Manque une correction de l’horizon dans DPP (et de plus de rapidité)

  8. Oui, la retouche locale. Pas hyper intuitive, même si je commence à m’y faire, mais oui, c’est bien là un vrai plus. Mais ça ne mets pas l’autre à la ramasse. Mon coeur balance.

  9. la retouche locale pas intuitive sous LR2 ??? Vincent, Tu rigoles là j’espère ?
    Le Workflow sous AP est juste un bouzin. J’en étais content moi aussi au début, et puis en approfondissant LR2, mais alors pour rien au monde je ne voudrais revenir en arrière aujourd’hui, c’est à dire retravailer sous AP2. ça me parrait impensable pour un pro de continuer sous AP. J’ai toujours des images travaillées dans ma banque AP2, donc j’ouvre Aperture de temps en temps… et si l’interface est plutôt bien réussie, je l’accorde (je rappelle que j’ai défendu et ici même Aperture, bec et ongles jusque fin 2007), ben pour le workflow, LR2 est vraiment efficace.
    Les outils sont justes top intégrés avec PS, on bascule de LR vers PS en un clic, y compris objets dynamiques, panoramas, etc. Les plug-in sont super faciles à installer, dégradé et pinceau c’est génial mais encore perfectible… Voir LR3 à sortir.
    Bien sûr que si, si tu travailles des milliers d’images, AP2 est à la ramasse. T’as vu la gestion des catalogues ? Des Collections Dynamiques ? La gestion des mots clés (familles de mots clés, les synonymes..) etc…
    Je pense sérieusement que les prochaines version 3 puis 4 verrons l’arrivée de nouveaux outils et la gestion des calques exactement comme PS… dont on pourra, cette fois, définitivement se passer d’ici quelques années. Je n’ai aucun doute à ce niveau. CS5 ou CS6 ne sera plus pour les photographes.
    Que sera Aperture dans 3 ans ????
    J’ai parié sur AP au début et j’ai perdu, car Apple s’en tamponne totalement de ce soft. Ils l’ont « abandonné » il y a presque 2 ans déjà.

  10. Sur un workflow pro le fait de rester en RAW pour les retouches localisées « révolutionne » totalement le workflow ! Ce n’est pas un détail ! Cela fait une différence enoooorme !
    Poyr shooter en studio, il te suffit de régler les « Paramètres d’importation Automatique »… Et Lightroom surveille le dossier dans lequel Canon Utilities ou Nikon Controle balance tes images. Rien de compliqué…
    CF ce petit tuto de JF (qui portait sur Lightroom 1) :
    http://www.macandphoto.com/2007/04/import_automati.html

  11. Au risque de me faire incendier, j’ai un peu de mal avec Lr, comme beaucoup d’autres logiciels.
    J’ai pourtant essayé plusieurs fois des versions démo. Mais je n’accroche pas.
    Pourtant je perds et passe un temps fou lors de l’editing, car j’emploie plusieurs logiciels;
    Je renomme les photos avec ZoomBrowser de Canon, je trie et sélectionne avec ACDsee Pro et je légende avec Iview.
    C’est grave docteur ?

  12. Bon. à deux doigts de craquer pour LR, j’ai une question à ceux qui l’adorent, ou tout du moins l’apprécient largement.
    Avez-vous quelque chose à lui reprocher ? Qu’aimeriez-vous qu’Adobe corrige ou ajoute dans la prochaine version ? Quelles sont ses faiblesses ? Parlez moi de LR, vu de l’intérieur, aussi sur ses points négatifs ! Pour que je sache où je vais !
    Par rapport à l’import automatique, pour nous qui faisons beaucoup de photo de studio, désolé, mais c’est limite de devoir dépendre du soft de canon ou nikon. LR, à mon avis , devrait pouvoir communiquer directement avec les réflexes : c’est l’un des points que j’apprécie vraiment dans AP.

  13. La lenteur ? Chez nous, la lenteur vient de l’USB. Une fois passé le goulot, c’est immédiatement affiché.
    Tu ne m’en dis pas assez sur les points sombres de LR. Ca veux dire quoi « consolider le flux de travail » ? Dans les faits ? Qu’est-ce qui est trop « pas solide » pour l’instant ? Que repproches-tu au dématricage ?
    Bref, c’est comme les adorateur d’Apple, ils savent aussi dire quand il y a un problème ! Alors allez-y. Comme ça je choissirai en connaissance de cause ! Ca devrait servir à ça la communauté. Pas qu’à faire de la pub indirecte.

  14. Du blabla inutile ? Sympa toi. T’as qu’à dire que je parle pour ne rien dire tant que tu y es ! :D
    Tu ne fais pas de pub, mais d’une manière assez générale, j’ai un peu du mal à avoir un avis « complet » venant de l’intérieur des utilisateur de LR. Mes potes qui me voient sur Aperture ne prennent que le temps de « vanter » les mérites de LR, mais semblent ne pas en avouer les faiblesses.
    Ces qualités, je les ai lues et relues… c’est bon. Mais justement parce que les spécialistes et rédacteurs ne vont jamais plus loin que le module Développement, j’aurais voulu en savoir plus. Sachant donc que je joue depuis quelque temps avec, « pour voir » avant de choisir. En complément de mes propres essais, ma question ne me semble pas si inutile que ça, en tous cas pour moi.
    Quand j’ai à travailler avec quelqu’un c’est pareil : j’aime pas trop le mode séduction ; alors très vite, d’un coup, je pose la question toute bête : c’est quoi tes qualités et tes défauts… sincèrement. La réponse m’a toujours beaucoup appris. Et une réponse qui passe trois heures sur les qualités, et qui survole les défauts, je m’en méfie vite. Ca m’en dit long sur la future collaboration.
    Un logiciel n’est pas un humain. Mais quand même… ne me faites pas croire que tout vous va dans LR, et que le seul défaut serait « ça pourrais aller plus vite ».
    PS : A ben oui, à me relire, c’est du blabla ;)

  15. La plus grosse faiblesse de Lightroom 2 : soyons clairs, c’est un traitement du bruit dans les zones sombres, assez peu convaincants (il faut dire les choses comme elles sont)…
    Cela m’oblige (pour 1 ou 2 % des images seulement) à lancer de temps à autre Canon DPP ou Nikon Captuer NX (ou DxO éventuellement).
    Mais c’est un inconvénient tellement mineur face à ce que Lightroom m’amène par ailleurs, que je suis pret à patienter, le temps qu’Adobe améliore cela… (ce qui viendra tôt ou tard).

  16. Merci JF. Ca peut-être intéressant de le savoir pour un reporter en effet. Toujours contournable bien sur… Mais quand même. Je ne serais pas touché sur de la photo de studio. Mais ça peut-être problématique dans d’autres cas.
    Autres choses ? Dans le flux de devolppement ? Dans le rendu ? Dans le « partage » ? Dans l’actuel système de plugin ?..

  17. Pour le reste tu verras à l’usage, que le soft est mieux conçu dans les grandes lignes comme dans les détails que la plupart de ses concurrents…
    Mais il faut l’utiliser un certain temps et a un certain niveau pour s’en rendre compte…
    Un jeune conducteur qui vient d’avoir son permis de conduire, ne saurait dire quel est la meilleur de deux voitures équivalentes (une BMW et une Mercedes par exemple)… Il faut pour choisir les conduire toutes les deux pendant plusieurs semaines !
    C’est sur cette base que des nombreux photographes pro sont passés de AP vers LR… Et je n’en connais pas qui ont fait le chemin inverse (des amateurs oui, peut-être).

  18. Wahou, Gilles, t’as du style toi pour dire les choses ! LOL ! Passons, je crois que pour l’instant, on est pas fait pour se comprendre toi et moi.
    Ca fait trois semaines qu’à mes heures perdues, je joue avec LR. Sauf que j’ai peu d’heures perdues.
    Le truc, c’est que je ne me sens pas jeune conducteur : à nous deux, on gère un peu plus de 18000 photos dans nos AP. Et j’ai 9 ans de métier dans le monde de l’image. (Fait chier de devoir prouver quelque chose en balançant des chiffres)
    Pour rester dans ton image voiture/photo, je dirais plutôt que je ne suis pas certain d’avoir envie de passer de la boite manuelle à la boite automatique. C’est pas la même conduite, et pour l’instant, quand je dois faire preuve d’agilité, et sur de grande distances, je suis bien plus à l’aise avec la boite manuelle. Mais il me semble faire quand même preuve d’ouverture d’esprit ! Je viens de louer une boite automatique, et je fais régulièrement le tour de la ville ! Je ferais bien un grand trajet, mais j’ai tout mon matos (GPS y compris ;) dans ma bagnole en boite manuelle ! Alors je me suis dit : « et si je profitais d’un nouvel article sur une boite automatique pour aller demander à ceux qui en ont l’habitude de m’en faire un portrait global ? »
    Mais bon… a part avoir l’impression de déranger… Merci JF ! Et peut-être à un de ces jours Gilles : j’aurais peut-être moins l’air d’un ULANI* quand j’aurai ma belle boite automatique comme vous :D
    Bien à vous.
    *Utilisateur de LightRoom Amateur Non Identifié

  19. Grand merci !!! :)
    Tu vois, dans mes essais, j’avais pas eu le temps de me rendre compte qu’il n’y a pas de softproofing ? C’est pas la fin du monde, mais ça va me manquer.
    Dernière question : Est-il possible (avec ou sans astuce) de fonctionner à plusieurs Mac sur la même bibliothèque LightRoom ? Avec gestion des droits (du genre si une image est ouverte, personne d’autre ne peut l’utiliser) ?
    Bref comment s’organise le travail colaboratif autour de LR ? (Dans AP, y’a rien de prévu :( )

  20. Donc vu qu’il n’y a pas de mode « collaboratif », comment vous y preniez vous ? vous exportez les projets, et les réimportez ? Ou est-ce que deux bibliothèques peuvent pointer vers le même dossier de photo ou chaque photo aurait un XML des réglages à coté d’elle ?

  21. … Microsoft Expression Media et Portfolio permettent le travail en réseau pour la partie catalogage (mais ils ne développent pas les RAW au sens ou nous l’entendons pour LR ou AP)…
    Mais on pas encore tout avoir en même temps…
    Pas de travail colaboratif avec aucun autre logiciel de retouche RAW « tout en un » , actuellement a ma connaissance (pas avec AP2 en tous cas).
    Par contre grâce à la technologie Adobe des .xmp , il est très facile pour un utilisateur de BRidge, d’accèder aux RAW retouches sous LR2, par un autre utilisateur du réseau…
    Donc, en ce sens c’est ce qu’il existe de plus colaboratif actuellement si l’on prend un outil « tout en un ».

  22. Tout à fait. C’est complexe. Je développe, donc je connais.
    Merci pour tout ça ! :D
    Je vais continuer à jouer avec, et peut-être, à un de ces jours ici où sur le forum dont-il ne faut pas mettre le lien ;)

  23. Alors là, je dois bien avouer que c’est ce qui me dérange le plus dans LR pour l’instant : Les allers et retours incessants (même si, par le bas, on accède rapidement à d’autres images). En fait, pour l’instant, dans LR, je ne sais jamais où je suis, et c’est plutôt ça qui me rend les idées fouillis. Question d’habitude ? surement.
    Pour le reste sur l’ergonomie, j’ai du mal avec le coté « tout gris » : je trouve qu’on ne voit pas bien les outils, et il y en a de partout, dans tous les coins. Et puis vraiment, très souvent, gris sur gris, ça ne me vient pas. Sur AP, la couleur des dossiers, des projets, des album… tout saute aux yeux, sans gêner. C’est très personnel surement. Encore une question d’habitude probablement.
    En revanche, j’adore pouvoir travailler directement sur l’histogramme. Très pratique. (C’est d’ailleurs quand j’arrive pas à modifier via l’histogramme que je me rend compte que je ne suis pas dans le bon module… et hop, faut que je repasse en développement…)
    D’autre part, désolé, mais les retouches localisées, ben même si le système est très bien pensé, je trouve que ça ne tombe pas sous le sens. Je pense qu’une fois qu’on a enfin compris comment ça marche, c’est top, mais alors au début j’ai vraiment eu l’impression d’être un gland qui a besoin du mode d’emploi ! Ca ne m’a pas sauté aux yeux dutout ! Bien moins ergonomique en tous cas que les uPoint. Peut-être que les uPoint ne sont pas multizone (il faut autant de uPoint que de zone), mais au moins, ils tombent sous le sens ! C’est mon avis :)
    Enfin, le DNG et la totale intégration avec photoshop : oui ! Ca j’aime (Même si je n’en ai finalement pas si besoin que ça…)
    Pour être honnête, les deux seules points qui me feraient quitter AP, sont le silence d’Apple qui donne pas confiance dutout, et les retouches localisées non destructives de LR. (Apple a semble-t-il fait rapidement un pauv’ outil de retouche quand ils ont découverts en interne qu’Adobe allait en sortir un… putain de réaction marketing minable !)
    Après, dans mon cas, le multi plate forme, et le fait que bien plus de monde utilise LR ne me gêne pas : je n’échange jamais d’image RAW, DNG, ou modifiables avec d’autres photographes. Ce n’est qu’en interne qu’on travaille en commun sur des images, le tout sur nos Macs.
    Quand au support de nouveaux boitiers : oui Adobe semble plus réactif. Mais comme je ne change pas de boitier tous les 2 mois… D’autant que les ténors des boitiers sont supportés des deux cotés… donc…
    Et même si Apple reste silencieux sur l’avenir d’AP (comme pour tout le reste d’ailleurs), ils sortent régulièrement des MAJ système qui en supportent de nouveaux.
    Non, vraiment, ce qui me fait douter, c’est que comme AP n’a pas « pris », et comme Apple cherche à faire du rentable, il est possible qu’ils se mettent à faire comme avec AppleTV. Donc je doute pour l’avenir.
    Voilà mon sentiment actuel.

  24. @Vincent: Concernant le souci des AR incessants, j’imagine principalement entre la bibliothèque et l’onglet développement, peut-être devrais-tu essayer de travailler en mode double écrans! Sur l’un la bibliothèque en grille et de l’autre le développement des images.

Leave A Reply