web analytics

Le futur Canon EOS 60D équipé d’un CMOS en taille APS-H ?

28
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Nous l’avons souvent écrit, la multiplication du nombre de pixels sur les capteurs de petite taille finira par poser des problèmes insolubles de bruit numérique, au fur et à mesure que la taille des photosites diminuera (le record est actuellement de 4,7µm pour le CMOS Canon APS-C de 15 Mpix). D’ou l’intérêt énorme des reflex Full-frame (relire notre guide comparatif des reflex Full-frame).

Même si les esprits chagrins doivent bien admettrent, que cela ne se passe encore « pas trop mal » chez Nikon et Canon (CF mon dernier test terrain du Canon EOS 50D) alors que l’on pensait arriver « aux limites technologiques » avec des capteurs de 12 et 15 Mpix. Force est de constater que les deux leaders historiques maîtrisent de façon étonnante le bruit en haute sensibilités de leur boîtiers « experts ». Pas moins de 15 Mpix sur le Canon EOS 50D, c’est énorme… Tandis que Nikon reste un peu plus raisonnablement à 12 Mpix, avec un capteur Dx (facteur x1,5) pourtant un tout petit peu plus grand que le capteur APS-C de Canon (facteur x1,6)… Relire notre match Nikon D90 / Nikon D300 / Canon EOS 50D. C’est largement au delà de ce que l’on imaginait possible, il y a deux ou trois ans.

Hors, Canon (et Nikon probablement) ont bien l’intention de continuer en tête la « course aux pixels », comme on l’a constaté avec l’étonnant EOS 5D Mk2 de 21 Mpix, ou le D3x de 24 Mpix. Pas seulement pour des raisons marketing (les photographes experts s’enchantent de toujours plus de Mpix, c’est un fait), mais aussi pour distancer sur le plan technologique de nouveaux concurrents potentiel (Sony et Pentax)… Affaire de qualité d’image, mais aussi d’image de marque !

A l’exception du nouveau Pentax K7 et du Sony Alpha 900 (magnifique OVNI isolé dans une gamme Alpha actuellement médiocre quel dommage), les nouveaux acteurs du marché du reflex attaquent plus volontiers les leaders « par le bas », en proposant des reflex de plus en plus accessibles… Au bon sens du terme pour ce qui concerne Olympus et Pentax, ou de plus en plus dépouillés dans le cas des derniers Sony. Cette concurrence nouvelle a obligé Canon et Nikon à mieux occuper le terrain de l’entrée de gamme, avec leurs reflex à quatre chiffres, les Canon EOS 1000D et Nikon D5000… D’autant qu’un nouveau front vient de s’ouvrir, avec l’offensive prometteuse du Micro 4/3, qui est extrêmement intéressant pour sa capacité à traiter photo et vidéo sur un pied d’égalité (citons l’excellent Panasonic Lumix DMC-GH1 et la très étonnante gamme Olympus Pen en devenir)

Du côté des reflex experts, il me semble par contre évident que la course au pixels continuera de plus belle. Même si l’on se demande comment il sera (raisonnablement) possible, de proposer toujours plus de Mpix sur un tout petit capteur APS-C (Canon), ou Dx à peine plus grand (Nikon), en conservant des performances acceptables… Il se trouve que sans cette course en avant (fuite en avant ?), Canon dispose d’un atout de choix jusqu’alors peu mis à contribution.P3c20_20_tai

En l’occurrence le capteur CMOS de taille intermédiaire APS-H qui équipe la gamme profesionnelle de reportage (l’EOS 1D Mk3)… Et qui pourrait fort bien être utilisé sur la gamme expert intermédiaire : je pense en l’occurrence au futur EOS 60D qui remplacera l’actuel EOS 50D (héritier d’une longue tradition d’excellence, les EOS D60, 10D, 20D, 30D et 40D).

L’APS-H n’est pas un « petit capteur », il a beaucoup d’intérêt pour
compléter les capteurs Full frame : il autorise plus « d’allonge » au
téléobjectif, coûte moins cher à produire que les full-frame, permet des rafales plus
rapides et en est un peu moins exigeant en terme de qualité optique…
Le tout, sans trop souffrir des défauts propres aux petits capteurs. Bref une taille qui semble idéalement calée pour un reflex expert par trop coûteux.

Cela pose au passage la question du passage de la gamme pro vers le « tout full-frame ». Je ne serais pas surpris que le successeur de l’EOS 1D Mk3 passe au full-frame. La technologie CMOS est mure pour cela, tout comme la gamme optique professionnelle EF. Mais ceci est une autre histoire (nous en sauront plus cet été).

Un tel mouvement me semble parfaitement logique, car cette gamme « expert » est de plus en plus cannibalisée par les excellents EOS 450D (12 Mpix) et EOS 500D (15 Mpix), qui n’ont quasi rien à envier à leurs grands frères (je suis un grand fan des EOS 450D et 500D). Basculer la gamme expert (à deux chiffres) vers des capteurs APS-H serait extrêmement intelligent de la part de Canon qui pourrait à nouveau se distinguer de ses concurrents avec une résolution approchant les 20 Mpix (que – en l’état de ce que l’on sait actuellement – peu de concurrents à par Nikon pourraient suivre sans sacrifier la qualité d’image).

A se demander si ce plan diabolique n’est d’ailleurs pas dans les cartons depuis très longtemps… J’en veux pour preuve le développement depuis plusieurs années d’une gamme optique intermédiaire (expert ou semi professionnelles), ouvrant à f/4, qui reste compatible avec les capteurs full-frame (donc APS-H également) et qui a le bon goût d’être financièrement accessibles aux amateurs passionnés.

Pour l’instant, inutile de se précipiter, car le Canon EOS 60D n’arrivera pas immédiatement, si l’on se réfère à notre time-line habituelle. Toutefois, on a vu Canon bouleverser par deux fois ses habitudes récemment, pour faire face à la concurrence… Dans le meilleur des cas, je ne vois donc pas arriver le Canon EOS 60D avant octobre (ce qui ferait plus de 4 mois d’avance sur son calendrier normal prévisible). Mais je parierais plus probablement sur début 2010 :

  • EOS D30
    (3,3 MP)
    : 17 mai 2000 (longévité de 21 mois).
  • EOS D60
    (6,3 MP)
    : 22 février 2002 (longévité de 12 mois).

  • EOS 10D
    (6,3 MP)
    : 27 février 2003 (longévité de 18 mois).

  • EOS 20D
    (8,2 MP)
    : 19 août 2004 (longévité de 18 mois).

  • EOS 30D
    (8,2 MP)
    : 21 février 2006 (longévité de 18 mois).

  • EOS 40D
    (10,1 MP)
    : 20 août 2007 (longévité de 12 mois).

  • EOS 50D
    (15,1 MP) : 26 août 2008 (longévité 12 à 18 mois ?)
  • EOS 60D
    (21 MP ?)
    : sera annoncé entre septembre et février
    2010 ?

Avouez qu’un EOS 60D équipé d’un capteur APS-H de 21 Mpix (accompagné par exemple d’un EF 24-105 mm f/4 L IS et d’un EF 70-200 mm f/4 L IS), compléterait admirablement l’EOS 5D mk2 ou son successeur. Un équipement professionnel de choc, à prix imbatable…

Notamment si les deux boîtiers avaient le bon goût de partager enfin les même batteries et si la mutation de l’EOS 60D était l’occasion pour Canon de présenter un tout nouveau système autofocus (sur ce plan, il serait temps que Canon nous étonne un peu). Si ce vœux se réalisait, l’EOS 50D n’aura été qu’une ultime étape sur la route qui doit faire monter en gamme la série des EOS à deux chiffres, grâce à l’adoption d’un capteur de taille idéale, jusqu’alors injustement sous-employé.

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

28 commentaires

  1. Oui, vite vite que l’EOS 60D sorte. Je l’achète immédiatement. Après 21millions ou 15 millions, je ne fais pas la course au MP. Mais plutôt à ses autres caractéristiques comme le capteur et j’aimerai bien la géolocalisation !

  2. En revoyant par hasard, nombre de photos faites au 5D, je me disais ce matin, que je les trouvais bien belles. Un petit capteur à 21MP, m’en fous !!

  3. Ben justement… l’APS-H n’est pas un petit capteur ! Il a beaucoup d’intérêt pour compléter le Full frame (en lui donnant plus d’allonge au télé, en coûtant moins cher, et en permettant des rafales plus rapides), sans trop souffrir des défait des petits capteurs…

  4. On empieterais sur le terrain de la gamme PRO des 1D qui sont deja en coef 1.3 (APs-H)
    Je trouverais pas ca tres correct dans un sens.
    ou alors le 60D sera bien plus cher ;-)
    a bon entendeur

  5. Si Canon sort ses boitiers moyen gamme en APS-H et donc que mes objectifs EF-S ne sont plus compatibles, je revend tout et je passe chez Nikon. J’ai pas acheté des objectifs de qualité pour ne pas pouvoir passer à la gamme supérieure sans changer d’objectifs. Ça serait un peu limite de la part de Canon. Mais c’est vrai que plus rien ne m’étonne.

  6. Passer à du APS-H serait en effet un coup dur pour les amateurs, équipés en EF-S. Ce qui reviendrait aussi à sacrifier le EF-S, les possesseurs d’un 17-55 2.8 sur un 450D me semblent quand même plutôt rares.

  7. Salut jeff
    Bonne analyse de marché ! Perso, si nouvel Af il y a, je pense qu’il sera présenté avec un nouveau 1DmkIV. Si celui-ci passe au full frame, je pense quand même que celà posera un problème sur le positionnement du 5D2 et 1ds3. De plus bon nombre d’utilisateur de 1d apprécient le crop 1,3 pour ces qualités (allongement télé, vignettage reduit etc..)
    Un 60D avec un capteur 1,3 serait vraiment génial ceci étant :) Mais mon rêve, c’est une sorte d’eos 5 réplica, avec les caractéristiques du 5D2 pour la solidité et la polyvalence.

  8. Si Canon garde le 50D actuel (qui est loin d’être mauvais!), en plus d’un 60D en APS-H et que le 1DmkIV passe en FF, alors tout le monde en aura pour son compte!
    Ça nous ferait une gamme des plus complète ma-foi! ;-)
    Hâte de voir le 1DmkIV en tout cas! On devrait en savoir plus d’ici la fin de l’été non?
    NB : je rêve où y’avait un article à propos de nouveautés Adobe à venir? Enthousiasme un peu trop hâtif JF? :-p

  9. 21MP c’est bien, peut être même très bien mais qu’en sera t-il de la rafale ? Ce qui m’intéresse dans la gamme x0D c’est justement cette rafale assez importante qui ne se retrouve pas, ni dans la gamme inférieure (450D/500D), ni dans la gamme juste supérieure (5D Mark II). Si Canon sort ce modèle, il risque fortement de faire -très- mal à l’actuel 5D Mark II. Déjà que le 5D Mark II a pas mal fait souffrir le Mark III lors de sa sortie. Ces derniers temps la gamme Canon est vraiment instable et les choix (peut être judicieux) sont discutables. Franchement, sur le papier, entre un 500D et un 40D/50D, il y a vraiment matière à se poser des questions ; alors que ces appareils sont, à la base, dans des gammes bien distinctes, qui s’adressent (en toute logique) à des utilisateurs bien différents eux aussi…

  10. Un 60D APS-H alors qu’ils viennent enfin de sortir un 18-200 avec le 50D…?
    Personne ne voit la contradiction ?
    De mon point de vue ce segment de gamme est plus simplement amené à disparaitre. Que ce soit le D90 chez Nikon, le Canon 50D ou l’A700 chez Sony, on constate de plus en plus que ces appareils peinent à se positionner clairement dans la gamme.
    Ma vision est cette gamme n’aura bientôt plus sa place, prise en tenaille entre l’entrée de gamme APS-C qui devient de mieux en mieux et le haut de gamme FF qui devient de plus en plus abordable.
    Pour prendre l’exemple de Sony que je connais le mieux, l’arrivée quasi certaine des A500 et A550 fait penser à beaucoup que l’A700 n’aura pas de successeur autre que full frame.
    Introduire une nouvelle taille de capteur me parait absolument suicidaire.

  11. En gros , le 60D serait un 1D Mark III , avec quelques millions de pixels en plus .
    Des rafales plus rapides : de 6im/s à 10im/s , il n’y plus beaucoup de différences .
    Je viens d’acheter le 50D et je me dit que j’aurais peut-être dû attendre un peu … Surtout que pour les photos de sports « extrèmes » (skate , roller , ski) , souvent au fisheye , un capteur un peu plus grand et une plus grande cadence d’image , ça aide.
    Enfin bon voilà , si tout ce passe dans ce sens là , Canon n’a plus qu’a nous épater avec un 1D Mark IIII superbe …

  12. pour ma part je pense tout simplement que le format APS-H, lui va plutot disparaitre….
    Les arguments de fabrication des capteurs FF, ne sont plus d actualités.
    il faut penser que depuis la sortie du FF numérique , il y a pratiquement 7 ans de passé, et vous pensez que la maitrise de production des wafers ne sont pas encore maitrises (du FLAN).
    Donc pour moi Canon est prêt a sortir toutes la Gamme Pro en FF et donc supprimé l APS-H.
    Après pour les APS-C, il y a des Pro et des Amateurs qui sont accroches a ce nouveaux Formats, tout simplement :
    déjà par le poids , le prix, et la convertion de focales plus longues.
    Il est toujours intéressants de pouvoir zoomer avec un APS-C que en FF.
    Canon en ce moment n est pas tres fort commercialement face a Nikon, il serait tres mal venu d’avoir sortie une serie d optique EF-S qu’il faudra mettre a la poubelle.
    Bilan :
    Pro –> FF
    Amateur, Avertis –> APS-C
    Il faut pensé que avec 15 Millions de Pixels ont fait toutes les photos que l on veut. Et que la guerre des pixels n est pas la solution, car derrière on est oblige de changer tout notre matériel, Carte mémoire, Ordinateur, HDD, ect…..
    Et personnellement, je préfère un très Bon capteur a 10 Millions qu ‘un capteur a 60 Millions de pixels.

  13. L’APS-H est quand même une bonne idée qui réunie les avantages des APS-C et des FF… un peut entre les deux quoi… ;-)
    Vu qu’on arrive au bout des capteurs APS-C, avec 15MP (retour en arrière très peu probable), on aura pas meilleur en sensibilité etc…
    Je parierais au contraire pour une relative généralisation de ce format x1.3… Reste évidemment le problème des optiques EF-S. Mais on a bien vu avec Nikon qu’une rétro compatibilité était possible, donc bon… Sur un APS-H à mettons 15MP, on arriverait à un 10-12MP en APS-C grosso modo, non? Ce qui serait très bon et contenterait tout le monde! ;-)
    Je vois bien une gamme Canon comme ça :
    xxxxD – APS-C
    xxxD – APS-C (H sur le long terme?)
    xxD – APS-H
    xD – FF
    1D – FF (voire APS-H, vu l’orientation sportive, ça reste le meilleur compromis vitesse/zoom)
    1Ds – FF
    Après, on reste dans le domaine de la spéculation… On verra bien! ;-)

  14. L’hypothèse mérite d’exister et peut se défendre. Mais personnellement je n’y crois pas.
    D’abord parce que le prix des capteurs FF va inexorablement baisser et va (rapidement je pense) arriver au niveau voire même en dessous de l’APS-H, les volumes de production aidant. D’ailleurs, je pense que le volume de capteurs FF va rapidement dépasser celui de l’APS-H, si ce n’est pas déjà le cas.
    Ensuite parce que l’APS-H impose des optiques FF (je me trompe? Désolé, je suis Nikoniste!). Donc je pense que quelqu’un qui va s’équiper de ces optiques cherchera à les « rentabiliser » avec un capteur top. Bon, là encore, je reconnais que ma vision « Nikoniste » des choses peut influencer mon analyse.
    Enfin, le gain en facteur de crop existe, certes, mais il n’est pas colossal. A ce jeu là, l’APS-C reste un meilleur choix. Donc sans vouloir spécialement défendre une chapelle, je pense que le choix de Nikon de supporter 2 formats complémentaires, à savoir le DX/APSC et le FX/FF est le plus cohérent et je suis persuadé que Canon fera de même.

  15. Hello, intéressantes réflexions des un et des autres… Mon grain de sel :
    Je ne crois pas que le passage des gammes EOS D60 en APS-H signifie la mort des optiques EF-S : celles-ci sont idéales sur l’EOS 500D… Et un système de recadrage pourrait permettre de les monter sur capteur APS-H comme chez Nikon.
    Je ne crois pas que le full frame puisse se généraliser au délà des EOS 1Ds, 1D et 5D… Ceci à cause de l’excellence des optiques qui reste nécessaire. Il faut donc une taille intermédiare qui soit en adéquation avec la qualité des optiques intermédiaires (entre 800 et 1600 €).
    Dans tous les cas, le full frame continuera à coûter assez cher (un boîtier FF ne descendra jamais en dessous de 1800 ou 2000€).
    Hors il existe un marché pour des reflex experts de très haute résolution (15 à 25 Mpix) entre 800 et 1800 € (pile poil pour l’EOS 60D), marché qui ne disparaitra pas de sitôt car les gens aiment le beau matos (beaucoup ne se contenteraient pas d’un EOS 500D : pas assez gros !)… ET sur ce créanu, il sera impossible de monter au delà de 20Mpix sans agrandir la taille du capteur… Je dirais donc que le marché (chez Canon du moins) pourrait se structurer en 3 secteurs :
    Pro = Full-frame = deux modèles d’EOS 1D comme actuellement = plus de 3000 €. Pas impossible qu’un de ces modèles offrent un système de recadrage comme chez Nikon. Les optiques EF restant obligatoires.
    Expert = Fullframe ou APS-H = EOS 5D et EOS D60 = de 1000 à 3000 €. Pas impossible que les nouveaux reflex APS-H restent compatibles avec les optiques EF-S via un système de recadrage (comme chez Nikon). Optiques EF et peut-être EF-S donc (sauf le 5D).
    Amateur = APS-C = EOS 500D, EOS 1000D, ect… = 500 à 1000 €. Optiques EF et EF-S… Et là je ne serais pas surpris que sur une partie de ce secteur, le viseur optique soit très rapidement remplacé par un viseur électronique qui n’aura que des avantages (vidéo + photo)… On se dirigerait vers un micro 4/3 à la Canon, mais en APS-C (et là, on est bien content que l’APS-C soit un peu plus petit que le Dx).

  16. « Un boitier FF ne descendra jamais en-dessous de 1800 ou 200€ »
    Comme vincent!
    Moi je pense que dans les 2 ans à venir on en verra à 1500 ;-)

  17. Bon au moins les avis sont varies mais convergent.
    Il faut que Canon simplifie ca gamme de capteur,c est le seul a avoir 3 Tailles.
    Aller on verra ca en Septembre ;-))

  18. Perso je suis déjà équippé en FF avec un EOS-5D et si j’attends le 60D c’est avant tout pour le coefficient 1.6x de l’APS-C (parcequ’on attend depuis des années un 500mm/5.6L fixe qui ne pèse pas 6kg dans le sac à dos) et pour une vitesse en rafale qui arrache 8 im/s). Les tromblons blancs c’est joli, mais c’est bien souvent trop lourd même sans parler prix.
    Pour moi le FF et l’APS-C sont parfaitement complémentaires: l’allongement des focales est un vrai plus, et 15Mp me suffisent amplement, pas besoin de 21Mp…
    Si le 60D est en APS-H, j’achète illico un 50D ! Et s’il est trop cher aussi !

  19. Personnellement je ne crois pas au développement du capteur APS-H qui n’était qu’un compromis technique pour permettre des performances sportives sur le boitier pro EOS 1D mk III.
    Si Canon devait proposer un format pour chacune de ses 3 gammes de produit, imaginez la confusion : des conversions de focales dans tous les sens, des choix d’optiques pas vraiment transposables d’un gamme à une autre limitant ainsi l’évolution du client vers un boitier plus haut de gamme. Car même si un objectif reste compatible d’un format de capteur à un autre, son angle de champ sera différent et donc son utilisation aussi. Rien de tel pour perdre le client, le ruiner et l’envoyer à la concurrence.
    Je pense que deux formats vont rester : 24-36 pour les pro et APS-C pour tous les autres. C’est déjà suffisamment compliqué comme ça !

  20. ou alors, je veux bien un capteur APS-H sur le futur Canon 60D mais à condition que je puisse y monter des optiques EF-S. Sinon ça n’a aucun intérêt mais encore faut-il que ce soit possible techniquement et rien n’est moins sûr…

Leave A Reply