web analytics

Scoop : l’Olympus E-P1 FourThirds dévoilé !

21
BILLET PREC.
BILLET SUIV.

Comme vous le savez déjà, j’apprécie tout particulièrement les reflex légers (relire Seulement 284 €, l’Olympus E-420 est le moins cher des reflex)… Voilà pourquoi je place beaucoup d’espoir dans le format micro FourThirds développé par Olympus et Panasonic. Un nouveau Standard qui pourrait enfin nous donner l’APN expert compact à objectifs interchangeables, qui manque tant aux amateurs passionnés (depuis les promesses évanouies du Contax G). Relire ici :

Micro4_3 D’ailleurs le premier appareil au standard Micro FourThirds, le Panasonic Lumix GH1 est très apprécié de ceux qui l’ont essayé, notamment ceux qui s’intéressent à la vidéo (traitée par Panasonic sur un pied d’égalité avec la photo). Le seul reproche que certains font au Lumix GH1, est de ne pas être si compacte que ça (faute à son viseur électronique)…

… viseur électronique qui fait pourtant fait tout son intérêt, pour ceux comme moi qui refusent de viser à bout de bras. D’autant qu’il n’est pas si désagréable qu’on aurait pu le craindre. Mais la photo flou au Live View à bout de bras, non merci !

Aujourd’hui Olympus laisse filer quelques images et spécifications de son premier Mirco FourThirds, que nous annoncions il y a quelques temps déjà pour le mois de juillet. Il a une bonne petite gueule ce E-P1, à optiques interchangeables (nombreuses vues sur cette page).

Olympus_EP1_blanc

Pas de viseur (ni optique, ni électronique, c’est un peu dommage) ce qui lui permet en revanche d’être ultra compact… Donc idéalement complémentaire avec le Panasonic Lumix GH1, avec qui il pourra théoriquement partager ses optiques. Pas mal comme couple pour un photographe voyageur : partir avec ces deux boîtiers et trois optiques ne me déplairait pas… A la place, Olympus propose un viseur externe amovible, utilisable avec des optiques grand angle.

Très bien, mais espérons qu’on le trouve facilement en magasin ! Pas comme celui du Lumix LX3, que je n’avais pas acheté lors d’un passage à Hong Kong faute de disponibilité du viseur externe (entre temps, le Canon G10 m’a fait passer l’envie du LX3. Pas seulement car ce dernier dispose d’un minuscule viseur optique intégré, mais surtout car il ressemble à un vrai appareil photo).

Contrairement au Lumix LX3, le prochain Olympus EP-1 ressemblera lui aussi à un véritable appareil photo, pas à un gadget électronique…

Olympus_PenfJe trouve ce design très élégant (quoique vraiment rétro). Il aura toutefois le mérite de passer relativement inaperçu en couleur noire. On ne peut s’empêcher de faire le lien avec le design de l’Olympus PEN F de 1963. Ce n’est certainement pas un hasard alors qu’Olympus fête les 50 ans de l’Olympus Pen, (un cinquantenaire que l’on rapprochera de deux autres).

Olympus_EP1_sangle Visiblement les recherches d’Olympus vont dans le bon sens et devrait permettre à ce fabricant original (relire l’histoire de la marque), de sortir par le haut de la relative impasse technologique vers laquelle le format 4/3 mène les reflex Olympus face aux autres marques disposant de capteurs plus grands (relire Le capteur FourThirds d’Olympus… dans les choux ?).

Mais en attendant un communiqué officiel, que savons-nous jusqu’à présent (les paramètres ci-dessous ne sont pas certains, mais très probables) :

  • Un capteur Live Mos de 12 Mpix (4032x 3024 pixels).
  • Mode vidéo HD 1280×720 pixels (7 minutes) et 640×480 (14 minutes).
  • Format RAW, JPEG et RAW+JPEG.
  • AF à 11 zones.
  • Processeur TruePic 3+
  • Sensibilité de 200 à 3200 ISO (avec extension de 100 à 6400 ISO).
  • Sensibilité ISO automatique (de 200 à 800 ISO).
  • Un écran 3 pouces VGA.
  • Vitesse de 1/60 à 1/4000 em/sec.
  • Mode Live View avec stabilisation.
  • Carte SD / SDHC.
  • Un système anti-poussière SSWF.
  • Autant de boutons d’accès directe aux réglages que nécessaire.
  • Un grand angle compact Zuiko Digital 17 mm f/2.8 (équivaut à un 34 mm).
  • Un zoom 14-42 mm f/3,5-4,5 ED (ce qui équivaut à un 28-84 mm).
  • Trois optiques fixes (?) : 35 mm, 70 mm, 120 mm.
  • Un petit flash externe un peu rétro (il est surprenant de voir que ce boîtier est dépourvu de flash intégré).

Olympus_lens_2

Olympus_VS-e420

Olympus_top

Olympus_EP1_blanc_back

BILLET PREC.
BILLET SUIV.

21 commentaires

  1. Le rêve serait un appareil de cette taille , mais cadencé de 6 im/s , pour les photos de sport extreme au grand-angle ou fisheye … Et solide :)

  2. Il est vrai que cet appareil semble très intéressant tel qu’on le présente aujourd’hui. Mais faire la mise au point à partir de l’écran va poser un réel problème d’ergonomie comme tous les compacts du même type actuellement… Surtout pour la vitesse de déclenchement entre l’image que l’on voit, le temps de faire la mise au point, et le temps de déclencher (et on loupe le fameux « instant décisif »).
    Et il manque une donnée qui a aussi toute son importance : le prix. Beaucoup parle de 990 €, ce qui serait un peu trop cher à mon goût pour un tel appareil.

  3. wow ! ca y est ? il est enfin annoncé ?
    Génial !! J’espère pouvoir re utiliser mes optiques 4/3 avec ce petit bijou !
    Je file lire tout ca !

  4. Pour PICS, issu de la revue du panasonic lumix DMC-G1 par DPreview:
    « The good news is that Panasonic’s engineers have kept true to their word; the focus is not only astonishingly fast for a contrast detect system; it’s easily as fast as any conventional SLR in this class. And unlike even most mid-range SLRs you get 23 area auto AF and the ability to place a single AF point almost anywhere in the frame – and that’s before you throw in Panasonic’s remarkable subject tracking AF and Face Detection. Panasonic seems to have overcome the main problem currently associated with using live view on an SLR; focus speed »
    Il y a de fortes chances pour que l’autofocus du panasonic soit équivalent, pour qu’ils se permettent d’enlever le viseur…

  5. bonsoir
    une chose que personne ne commente c’est comment tu passes d’un cadre photo (fixe/instant) a un cadre video (« continuete » de l’instant). Il me semble que cadreur et photographe ne sont pas le meme point de vue et surtout pas le meme metier,(sans parler des merdes en cours pour les match de foot -cf les droits tv des matchs, SI des photographes filment pour moins cher et moins bien qui devient quoi?

  6. Très bien, bien que moins intéressant que le GH1. Le très positif de cette annonce, c’est que cela pourrait relancer les hostilités au niveau des compacts pros et titiller les constructeurs de format APSC !
    Le problème, les optiques lumineuses et grand-angulaires. Les optiques Leica ne répondent qu’au premier point et à des tarifs de bijouterie.
    Par contre, le format vidéo le destine essentiellement à la production d’image pour internet, là au moins c’est clair.
    De belles images de l’objet ici
    http://www.dcresource.com/news/newsitem.php?id=3945

  7. VincentPosté le

    Bonjour,
    A peine hors sujet, mais… vous parlez du GH1 que certains auraient déjà essayé ?! Mais où l’ont-ils acheté ??? Il est introuvable en France ?! Et coté prix ça reste encore flou…

  8. il a une belle petite gueule celui la! enfin, un compact qui fait un peu sérieux. Reste que pour l’heure j’ai toujours été déçu par le vide des compacts haut de gamme. trop lent, optique souvent décevante (sauf Dlux-4 et LX3), enfin, bref il ya toujours un truc qui cloche pour faire de « LA PHOTO ».
    Mais la on se rapproche d’une sorte de « Leica M » sans le viseur, à suivre cet Olympus

  9. Pas de flash intégré ? quelle connerie !!
    ça restera donc un appareil de niche. Un peu d’ambition que diable !

  10. Ah le flash intégré, moi je dis tant pis il y a plein de boitier sans flash intégré et cela n’est pas un drame. saluons une initiative plutôt positive dans un marché dominé par la morosité.

  11. EmmanuelPosté le

    ok ok très bien, à quand les optiques f:1,4 ?
    depuis un certain temps je milite pour un compact de niche, Canon ou Nikon, avec un capteur 24×36 et une optique 35mm fixe hyper lumineuse, pas nécessairement interchangeable.
    Ainsi on pourrait avoir un système de micro-lentilles hyper-optimisé pour un tirage très court à la Leica. Cela pourraît être le vrai leica numérique du pauvre, si le prix est contenu.
    Qu’en dites-vous ?

  12. En fait, Emmanuel, tu milites pour une version argentique de feu l’excellent Hexar AF ? Et je te soutiens totalement dans ce combat.
    Même si, actuellement, si Leica a bien du mal à sortir un M plein format, c’est comme tu le précises à cause du tirage très court qui nécessite un grand bon en avant dans la technologie des micro-lentilles. Mais peut-être que des géants comme Nikon et Canon pourront y parvenir plus rapidement en y mettant les moyens (et une fois cette technologie développée les retombées seront nombreuses, sur les compacts et même sur les reflex traditionnels).
    Espérons que nos rêves se réalisent (relativement vite, de mon côté je ne suis pas pressé).
    En ce qui concerne le montage d’optiques Leica M sur le Pen, je ne suis pas certain que ce soit une si bonne idée :
    - à cause du facteur de focale, il faudrait taper au minimum dans du 28mm pour retomber sur du 56mm (ça passe assez facilement). Or il n’existe que l’Elmarit 28/2,8 et le Summicron 28/2. Pour du Summicron ça fait 3300€ l’objectif, et très rare en occasion…
    - à cause de ce même facteur, pour avoir un début de grand angle, il faut un 18 mm (> 36mm), là aussi à des prix exorbitants (qui ne sont pas du tout en accord avec le tarif du Pen, mais bon, rien n’empêche les hybridations déjantées, je suis même pour) ;
    - malgré tout les optiques M sont assez imposantes (toutes proportions gardées), et si on veut s’aventurer dans les Summilux 21 ou 24, le Pen risque de furieusement pencher en avant. Or le but du Pen est bien d’avoir toutes les performances d’un reflex contenues dans un boîtier qu’on peut glisser dans sa poche.
    Donc, à mon avis, il vaut mieux faire confiance à Olympus, qui est un très bon opticien, et attendre des optiques adaptées (qui en plus auront l’autofocus, ce qui renvoie quelque part à l’Hexar AF).
    Mais peut-être que dans un monde meilleur Leica deviendra réaliste et fera des optiques dédiées au micro 4/3 (avec des tarifs raisonnables, en dessous de 1500€ le caillou quoi).
    :D
    [Sinon, actuellement, je trouve que le meilleur client serait le Voigtländer Ultra Wide Heliar Asph. 15 f:4,5 : il est assez compact, donnerait un bon 30mm, mais n'est pas très lumineux. Et pour la même focale, il faut vraiment en vouloir pour s'intéresser au Zeiss/Leitz Hologon ou au Zeiss ZM Distagon 15, qui pèse quand même 500g... mais ouvre à 2,8.]

  13. Le Canon G10, c’est bien mais trop de bruit à partir de 200 Asa, mon « vieux » EOS 350 donne des photos acceptables même à 1600 Asa. Donc cette nouvelle formule me semble bien si le bruit n’est pas supérieur à un reflex et surtout si l’on peut utiliser les optiques EF de Canon.
    Bon dimanche,
    Frank
    http://www.flickr.com/photos/fsimages/

Leave A Reply